vendredi 29 mars - par Simple citoyenne

Plus de trente ans après, le mystère d’une pollution dans le Finistère enfin résolu !

Source et Source Régulièrement, la mer rejette de gros téléphones jaunes Garfield en Bretagne. D'où viennent-ils ? Le mystère a été en partie résolu, grâce à #AlertePollution, l'enquête participative de franceinfo.

Pour percer le mystère, ils ont enquêté, passé au peigne fin des kilomètres de côtes. Depuis des années, des téléphones à l'effigie la suite sur le site France info !



21 réactions


  • ahtupic 29 mars 16:56

    La vraie pollution, c’est France Tout Faux


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 29 mars 17:24

      @ahtupic En attendant je vais vous dire quand même, la mère est tellement polluée, tiens d’ailleurs on ne parle même plus de Fukushima, que devient donc, Fukushima et les rejets radioactifs depuis 2011 ? Pauvre planète !


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 29 mars 17:55

      Ce que je voulais écrire avant tout, c’est que je me demande comment on peut même avoir envie d’aller au bord de la mer ( pas mère) sans penser à toutes les pollutions qui s’y trouvent. Entre les déchets plastiques qui forment des iles de plastique et les pollutions d’hydrocarbures celles dont on parle, mais celles dont on ne parle pas, maintenant je me refuse même de dire que la mer est belle sans penser une seule seconde à me demander ce qu’il y a vraiment dedans !


    • cassini 30 mars 10:18

      @Simple citoyenne
      .
      Vous avez bien raison ! 


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 30 mars 10:34

      @cassini C’est juste un mon avis. Même de consommer du poisson je me demande si c’est encore sain. Je ne crois pas beurk


    • Croa Croa 30 mars 21:02

      À Simple citoyenne,
      Mets des guillemets à « la mère »  smiley


  • JL 29 mars 17:55

    Ce serait si difficile de dire en quelques mots d’où ça vient, ces téléphones ?

     

     En tous les cas, ce serait citoyen.

     

    Au lieu de ça, vous précédez comme ceux contre qui on se bat, les pollueurs, en suscitant la curiosité et provoquant des clics inutiles. J’ai essayé d’en savoir plus : j’ai renoncé tant c’était verbeux et , répétitif et avare d’info.

     

     smiley


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 29 mars 18:14

      @JL  : C’est clair quand même, la pollution vient d’un conteneur de jouets qui est tombé à l’eau il y a une trentaine d’années, dans les années 80, pendant des années et des années, des jouets et des faux téléphones ont été rejetés sur cette plage ( voir ci-dessus) et personne ne trouvait d’où ces rejets de jouets venaient, et les habitants, et les bénévoles ont enfin trouvé, cela vient d’un conteneur ! En aucun cas, je n’ai voulu faire du clic !


    • JL 30 mars 10:07

      @Simple citoyenne
       
      ouais. Merci quand même pour la réponse, qui était évidente. Ce type de "pollution" est habituel sur ces côtes.
       
       A une certaine époque, les riverains avaient le droit de récupérer les objets échoués sur les grèves à la suite de naufrages. Quand les temps étaient durs, que la faim tenaillait les estomacs, certains ne résistaient pas au désir de se faire naufrageurs.
       
       Naufrageurs : personnes qui de nuit, trompaient avec des signaux lumineux menteurs, les navires croisant près des côtes, afin de provoquer leur naufrage sur les brisants.


    • pegase pegase 30 mars 17:19

      @Simple citoyenne
      -
      C’est marrant, quand je poste des sujets insignifiants dans ce genre, on me tacle sournoisement, avec une avalanche de quolibets disgracieux, et vous rien du tout smiley


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 30 mars 17:36

      @pegase " des sujets insignifiants dans ce genre " !!! smiley 

      Pourtant ce sujet, celui de la pollution marine n’a rien d’insignifiant ! l’information est importante, trente années de pollution dont on ne trouvait pas la cause, c’est énorme je trouve ; oui, ce n’est qu’une petite goutte d’eau dans l’océan, et même une petite goutte dans un océan de déchets plastiques qui voguent au gré des vents, mais quand même.


    • Norman Bates Norman Bates 30 mars 19:35

      @pegaz la tremblote

      Gros nigaud situe au même niveau d’insignifiance les océans devenus des poubelles avec son tutoriel sur "l’arbrissage" en parapente...
      Et après il s’étonne... smiley


    • pegase pegase 30 mars 21:06

      @Norman Bates
      -
      Elle a été censurée par la fédération qui trouvait cette vidéo pédagogiquement incorrecte ...

      Voilà vous êtes content ?


    • pegase pegase 30 mars 21:10

      @Simple citoyenne
      -
      Oui enfin là vous parlez de téléphones garfield (encore une connerie chinoise), pas de pollution marine ...

      Un téléphone jouet en plastique, ça ne pollue quasiment pas, ou juste une pollution visuelle, par contre les obus de la guerre de 14-18 ou les déchets nucléaires, ça pollue l’environnement pour de vrais ... et là il n’y a personne smiley


    • Norman Bates Norman Bates 30 mars 21:57

      @pegaz hilarant

      En plus il est fier de diffuser des inepties...
      Il devrait mettre sa "pauvre petite Rachel" sur un parapente qui atterrit sur le vélo de John Kerry qui tracte sa génisse de 150 kilos... smiley


    • Norman Bates Norman Bates 30 mars 22:07

      @le mièvre du samedi soir

      Mais oui, le plastique "ça ne pollue quasiment pas"...
      Et puis ça nourrit les poissons, alors pourquoi se plaindre.. ?


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 31 mars 09:05

      @pegase ; Je vais m’abstenir de donner une réponse, à part celle que j’écris, car je reste interdite (oui j’adore en faire des tonnes) donc disais-je, interdite à votre commentaire, néanmoins si vous avez le temps cherchez donc combien de temps disparaissent un seul déchet plastique...


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 2 avril 09:44
      Un cachalot meurt en Sardaigne après avoir avalé plus de 20 kilos de plastique

    • Belenos Belenos 2 avril 10:24

      @Simple citoyenne

      Tant va le cachalot qu’à la fin il s’encrasse. 


  • crow crow 30 mars 16:46

    Il ne faut plus acheter des merdes pareilles, l’étrange paradoxe qui est de pourrir ses enfants parce qu’on les aime... 


Réagir