vendredi 28 juin 2019 - par Octavio

Mise en doute du réchauffement climatique : Aymeric Caron quitte le plateau de Sud Radio

Invité des "Vraies Voix", sur Sud Radio, le mardi 25 juin, pour parler de son nouveau média "Komodo TV", Aymeric Caron a quitté le plateau en plein débat, visiblement irrité par le sondage du jour sur le climat (68% des Français seraient climatosceptiques) et les réactions des auditeurs.

A travers cet incident sont mises à jour deux conceptions possibles du rôle des médias : soit leur fonction est d'éclairer l'opinion en sachant hiérarchiser les avis, celui d'un expert ne valant pas celui d'un simple citoyen, et celui du consensus scientifique ne valant pas celui de quelques scientifiques hérétiques (position défendue par Aymeric Caron) ; soit leur fonction est de mettre en scène les conflits en faisant dialoguer toutes les opinions, d'où qu'elles viennent, à égalité, avec l'espoir (naïf ?) que la vérité triomphera de l'erreur ou du mensonge dans cette confrontation ouverte (position de Sud Radio).

A travers cet incident, c'est aussi notre conception de la démocratie qui est questionnée : celle-ci doit-elle avoir des limites, notamment dans l'ordre du savoir, avec des acquis théoriques qui ne doivent plus pouvoir être remis en question (surtout si les implications pratiques sont potentiellement vitales, comme avec le réchauffement climatique) ? Ou doit-elle permettre la remise en cause d'absolument tout, quitte à verser dans la démagogie et mener au délitement de l'idée même de vérité ?



67 réactions


  • Ozi Ozi 28 juin 2019 10:42

    Je comprends parfaitement la réaction d’Aymeric Caron, toutes les thématiques n’ont pas la même portée, si le débat/auditeurs était sur la terre plate, on pourrait trouver les réactions affligeantes, ridicules, rigolotes, mais pas dangereuses en soi, alors qu’un débat/auditeurs sur un sujet très sérieux et potentiellement désastreux comme le réchauffement climatique éxige qu’il y ait au minimum un spécialiste de ces questions sur le plateau pour répondre aux points soulevés par les auditeurs, sinon c’est juste de l’irresponsabilité.. 


    • Guepe maçonne guepe 28 juin 2019 12:59

      @Hieronymus

      Le GIEC ne fait que compiler des milliers d’études scientifiques , ce n’est pas du tout un organisme politique. C est vraiment facile ce genre d’affirmation à l’emporte-pièce.

      Ou alors tu vas aussi dire que les milliers voire dizaines de milliers de scientifiques sont eux aussi dans le coup ? Qu’ils se trompent tous ?

      Toi l’expert en incendie , en false flag et enquêteur de viols de masse ? Tu nous cachait aussi tes compétences en climatologie ?


    • pemile pemile 28 juin 2019 13:44

      @Ozi "sur un sujet très sérieux et potentiellement désastreux comme le réchauffement climatique"

      La brutalité des réactions d’Eymeric Caron ou de Claire Nouvian est bien révélatrice d’un manque de confiance dans leur argumentation, non ?


    • Yakaa Yakaa 28 juin 2019 14:45

      @guepe
      Je n’arrive plus à retrouver les centaines de mails piratés du GIEC il y a quelques années ou de hauts responsables expliquaient entre eux que ok, ils falsifiaient les chiffres du réchauffement, mais c’était pour la bonne cause...
      Si quelqu’un a un lien ça m’intéresse.


    • Yakaa Yakaa 28 juin 2019 15:08

      @Yakaa
      Bon, j’ai lu plusieurs articles concernant ces mails piratés en 2009 et c’est très difficile de se faire une idée...


    • Gasty Gasty 28 juin 2019 16:00

      @Hieronymus

      "Le réchauffement climatique serait de nature anthropique". C’est bien là que se situe le problème , avoir prétendu depuis le début que la pollution était la cause majeure du réchauffement climatique. Les citoyens qui sont allés écouter ce que les scientifiques avaient à dire et non pas des experts de la sphère merdiatique, ont parfaitement compris l’arnaque.
      Il y a deux problèmes bien distinct, la pollution et le réchauffement climatique. Ces deux problèmes ne peuvent pas être associé, ils sont différents. Il faut agir au niveau de la pollution mais agir aussi au niveau du climat et de ses conséquences sur des registres qui ne sont pas compatible.


    • Baston Labaffe Baston Labaffe 28 juin 2019 19:35

      @guepe
      Salut mister dard...

      .
      Je ne suis pas spécialiste du climat mais les arguments de François Gervais (oui je sais avec un blaze pareil on a intérêt à être contre le réchauffement) bref, un ancien du Giec donne ses arguments et pour moi ils sont convaincants, au moins tout autant que ceux du Giec pour qui roule Caron. L’urgence climatique est un leurre.
      .
      https://www.youtube.com/watch?v=iK3G8wqqp_k
      .
      Dans les années 70 """ils""" les """experts""" planchaient pour une période glaciaire imminente... bref, en matière de climat chacun peut jouer de sa haarp (autre projet dont on entend plus parler)
      .
      En attendant j’ai plutôt tendance à croire les climatosceptiques ou disons climatoréalistes que les alarmistes en matière de météo...
      .
      Quant à Caron, c’est une petite diva qui n’a que les mots tolérance, débat, ouverture d’esprit à la bouche et qui se casse à la moindre contradiction car quiconque ne pense pas comme lui n’est qu’un arriéré. Merci la tolérance de gauche, elle est belle la tolérance de gauche représentée par ces pitres sans consistance et qui croient bon de ramener leurs sciences surtout quand ils n’en possèdent aucune...


    • Ozi Ozi 28 juin 2019 19:48

      @Hieronymus
      Si tu veux "essayer" de répondre à un de mes commentaires, commence déjà par apprendre à lire !!
      A partir du moment où Sud radio organise un débat sur le réchauffement climatique, la moindre des choses c’est qu’il y ait un scientifique sur le plateau qui ne soit pas climatosceptique (c’est à dire la quasi unanimité des scientifiques), sinon ce n’est pas un débat mais juste de la propagande où n’importe quel quidam peut venir raconter n’importe quoi sur un sujet potentiellement grave ! Toi comprendre ?? Aymeric Caron

      n’est ni scientifique ni climatologue, donc il refuse de jouer la "caution" dans cette émission de propagande, et il a bien raison !!

      Maintenant concernant le GIEC, tu dois comprendre que la communauté scientifique ne juge cette instance (criticable politiquement) que sur ses publications scientifiques et techniques dont la valeur scientifique est très largement reconnue !

      Ca veut dire quoi ça ?? Ca veut dire que dans ta petite théorie complotiste de bas étage, les centaines de milliers de scientifiques sont tous des reptiliens satanistes qui ont jurer de détruire l’humanité et le vivant en révélant que ton capitalisme chéri détruit tout sur cette planète smiley

      Tu te rend compte à quel point tu es bêtes ?? smiley


    • Ozi Ozi 28 juin 2019 19:53

      @Baston Labaffe : les arguments de François Gervaissont convaincants


      Il est donc temps d’un petit cours pour mieux comprendre : analyse du discours de François Gervais

      — -> https://www.youtube.com/watch?v=XGq4WRTLfvc
      ---> https://www.youtube.com/watch?v=mqAaokrY1NU

       smiley


    • Ozi Ozi 28 juin 2019 19:57

      @Hieronymus : ça dépend de l’ONU, avec comme parrains Thatcher et Reagan

      Non ça c’est Lepen et le FN (que tu as longtemps soutenu ?) hum... smiley


    • Ozi Ozi 28 juin 2019 20:01

      @pemile
      Eymeric Caron ou Claire Nouvian ne sont pas des scientifiques, ils n’ont pas à servir de caution de pluralité dans des émissions où le climatoscepticisme est roi et plus généralement dans des émissions d’une bétise affligeante (pascal praud smiley )


    • Orwell Orwell 28 juin 2019 20:23

      @Hieronymus

      Plus j’te lis et plus j’me dis que si on mettait les cons sur orbite , t’arrêterais pas de tourner. T’es quand même sacrément con mon pauvre


    • Baston Labaffe Baston Labaffe 28 juin 2019 21:07

      @Ozi
      je regarderais cette vidéo plus tard, merci du lien, je répète sur la question du climat je n’y connais pas grand chose, je suis ouvert aux arguments des uns et des autres, cependant, vu la nature de nos "gouvernants" et le but qu’ils recherchent (tout sauf le bien commun mais bel et bien de se faire des thunes en allant dans le sens des lobbies qui, sont tous, sauf philanthropes) j’ai tendance à croire que le climat est un moyen comme un autre de se faire du pognon sur la peur des gens, comme les cigarettiers le font avec l’addiction de l’herbe à Nicod en rajoutant des adjuvant qui rendent encore plus accro pendant que la clope se consume plus vite... Sans parler de big pharma... Donc le climat, y a bon mon coco pour mettre en oeuvre des taxes pour le mec qui consomme déjà bio pendant que la Chine, l’Inde et l’Afrique, ne vont pas se priver dans leurs croissances respectives pour utiliser des matières polluantes, et tant qu’on détaxera les grosses compagnies pétrolières qui polluent plus en 1 jour qu’un mec qui trie ses déchet pour sauver la planète ne pourrait le faire en cent ans, on pourra bien se payer sur la bête, donc nous, les pauvres cons qui suivons encore les recommandations et les scientifiques payés par les lobbies pour se donner l’illusion qu’on participe au sauvetage du monde pendant que ceux qui nous culpabilisent détruisent la planète tout en récoltant les fruits de leurs taxes pour la sauver via nos porte feuilles... C’est y pas beau l’écologie désintéressée ?
      .
      Pour mettre en oeuvre le plan du Giec, il faudrait que tous les pays émergents y consentent, ce qui n’est pratiquement et matériellement pas possible, ensuite, ce qui est dramatique pour notre planète, c’est bien la démographie surabondante des humains qui, loin d’être démographiquement déficients, y compris dans les pays du monde, pulullent et aspirent à vivre à l’occidental, sinon c’est pas la peine, alors que l’occident se permette de dire, aux pays qui ne cessent d’émerger depuis 50 ans, que la révolution industrielle c’est juste pas possible parce qu’il fait trop chaud en été et trop froid en hiver, les présidents chinois, africains, indiens, vont bien se torcher le cul avec les lettres ouvertes de Macron au reste du monde...
      .
      A un moment donné faut dire stop à l’arnaque quoi... Y a des données de 300 ans qui réfutent les théories alarmistes basées sur le Giec, après je ne suis pas spécialiste, je le répète, mais c’est une grosse affaire de pognon là derrière et si les scientifiques "alarmistes" étaient honnêtes et pas payés par les industriels, les laboratoires, les multinationales, pour notre bien commun à tous, je dirais ok, y a urgence, le ciel va nous tomber sur la tête, mais on a été tellement roulés dans la farine par ces mêmes gens, que pour moi, la confiance est rompue... Désolé....


    • Baston Labaffe Baston Labaffe 28 juin 2019 21:13

      Ai fait plein de fautes, ça m’apprendra à écrire trop vite tout en étant au téléphone...

      .

      (tout sauf le bien commun mais bel et bien de se faire des thunes en allant dans le sens des lobbies qui, sont touT, sauf philanthropes)

      .

      (’est bien la démographie surabondante des humains qui, loin d’être démographiquement déficients, y compris dans les pays du NORD ou OCCIDENTAUX, donc pas besoin de migrants analphabète et incultes en plus d’être restés au stade anal de l’évolution humaine, l’immigration de masse, autre escroquerie qui s’appelle déjà, immigration climatique

      )

      .


    • Baston Labaffe Baston Labaffe 28 juin 2019 21:14

      je vous épargne l’oubli des s que vous aurez corrigé par vous mêmes... j’aime l’exactitude smiley


    • Baston Labaffe Baston Labaffe 28 juin 2019 21:59

      @Hieronymus
      Vous avez raison de dénoncer cette histoire de la taxe carbone qui n’était qu’un hold up dont les bénéficiaires ne peuvent être extradés ou punis aujourd’hui car le Vatican n’exporte pas ses délinquants, fussent ils sexuels, genre couper le prépuce d’un bébé quitte à lui sucer le sang pour cautériser et désinfecter la plaie, n’est ce pas... ah ces catholiques... ils sont vraiment partout hein ?.


    • Croa Croa 28 juin 2019 23:22

      À Ozi,
      Moi je trouve qu’il a mal réagit au contraire, bien qu’il ait raison. Au lieu de quitter le plateau il aurait dû combattre les climato-sceptiques. Aujourd’hui nous n’avons plus besoin de l’avis des savants pour démontrer un phénomène désormais visible à l’œil nu !


    • Orwell Orwell 29 juin 2019 05:12

      @Hieronymus

      Y’a pas de contentieux , t’es juste con comme un balai …

       


    • Garibaldi2 29 juin 2019 09:43

      @Hieronymus

      Ad hominem ? Sans blague, vous ne confondez pas avec ad personam ?

      Ce qu’écrit Guepe est parfaitement exact, le GIEC ne fait que compiler des milliers d’études, relevés, évaluations, ... pour en faire la synthèse. Ce n’est donc pas le GIEC qui émet la théorie du réchauffement climatique, possiblement en partie d’origine anthropique, mais des dizaines de milliers de scientifiques dans le monde. Tous à mon opinion plus qualifiés que vous sur le sujet, et que vous insultez en écrivant qu’ils ne seraient que des collabos d’un complot. Mais au fait, un complot pourquoi faire ?


    • mmbbb 29 juin 2019 10:47

       @Hieronymus la modelisation proposee par le GIEC est tres incomplete . Il est vrai que le GIEC avance des hypothèses qui ne peuvent etre pas verifiées . Par ailleurs la communaute scientifique est divisée notamment les etudes de M Courtillot Vincent. Un scientique parmi tant d autres qui apporte un contrepoint aux affirmations du GIEC C ’est une querelle byzantine . Les etudes sur le climat n ont pas de certitude absolue . Cela revient a dire qu une bouteille sera pour les un moitie remplie pour les autres a moitie vide . Caron a eu tort de quitter ce plateau, il reagit en n acceptant pas la controverse. Cela denote un certain dogmatisme . Quant aux journalistes, ils ne sont pas assez rigoureux , ils ne devraient pas employer " le réchauffement climatique " mais changement climatique . , ils ne devraient pas employer " croyez vous " ., ce n ’est pas une croyance mais une approche scientifique . Quoi qu il en soit , ce changement climatique dont l origine peut etre soit naturel ou anthropique , aura des consequences sur la population mondiale dont la croissance est exponentielle . C ’est cette problematique qu elude Allegre et c est cette remarque faite a LAVAU de ce media , qui ont avant tout le nez dans leurs courbes . Par ailleurs , il y aura une conjugaison de plusieurs problemes , la pollution , la gestion de cette population qui sera urbaine a 75 % , et l effondrement des populations animales et vegetales . . Phenomene unique dans l histoire de l humanite . j avais rappelé a Lavau qu au siecle precedent la terre ne comptait que quelques millions d habitants . Si les etudes de Leroy Ladurie completent les recherches sur ce changement climatique , elles n apportent pas de solution aux problemes contemporains . Le hiatus est la , ce changement climatique ne serait pas un probleme si la croissance demographique avait ete lineaire et si le genre humain avait eu un developpement economique raisonnable dont le cout de la pollution avait ete inclus dans son le bilan .


    • Feathers McGraw Feathers McGraw 29 juin 2019 11:17

      @Ozi

      François Gervais a répondu : https://www.youtube.com/watch?v=gfEucc2L1hM smiley


    • pegase pegase 29 juin 2019 11:20

      @Hieronymus

      comme un membre du GIEC ?
      le GIEC est une machine politique mis en place par des lobbies très puissants et obéissant à un agenda, tout le contraire d’un organisme de scientifiques vraiment indépendants


      -
      Peut être, c’est même sûr, il n’empêche que le réchauffement est bien là, toute la question est de savoir si c’est le fait de l’homme, ou si c’est le soleil qui s’agite ou je ne sais quoi ..... Or, quand je vois la vitesse où le bétonnage progresse, quand je vois les hordes de débiles qui défilent à moto dans nos montagnes (en Allemagne c’est interdit), quand je vois la circulation aérienne, quand je vois toutes les cochonneries en provenance de la Chine sur les étalages des supermarchés, le consumérisme compulsif, quand je fais les total des toutes les énergies consommées dans le monde, comment prendre au sérieux celui qui dit "non, le réchauffement ne provient pas de l’activité humaine" ???????? smiley

      Soit le type est un super débile, soit il est de très mauvaise foi !


    • pegase pegase 29 juin 2019 11:28

      @mmbbb

      Par ailleurs la communaute scientifique est divisée notamment les etudes de M Courtillot Vincent. Un scientique parmi tant d autres qui apporte un contrepoint aux affirmations du GIEC C ’est une querelle byzantine .

      C’est un type payé par Total ... comme Janco, qui lui est payé par AREVA ...

      C’est une ruse pour éviter la fuite des actionnaires ... Comprenez que ces grandes sociétés ne sont que des châteaux de cartes, si les actionnaires se défilent c’est la catastrophe !


    • Et Hop ! 30 juin 2019 01:11

      @Ozi

      Assimiler ceux qui contestent la théorie du réchauffement climatique du GIEC à ceux qui niaient au XVIe siècle que la Terre est ronde, c’est un argument complètement minable. On peut reconnaître qu’il y a un réchauffement, ne pas être d’accord sur les causes, et encore moins avec les taxes préconnisés comme moyen d’enrayer le réchauffement.

      Ceux qui croient réchauffement climatiques sont exactement comme à ceux qui croyaient aux dragons et aux mauvais sorts au XIVe siècle.


    • Feathers McGraw Feathers McGraw 30 juin 2019 20:21

      @Hieronymus

      Même impression. smiley 


    • Quasimodo 30 juin 2019 20:44

      @Ozi  Le futur antérieur ...
      https;//youtu.be/Qow1HtDZBeM


    • mmbbb 1er juillet 2019 10:42

      @pegase et Francois Gervais cite dans certains commentaires comme d autres scientfiques s opposant a la these du GIEC , sont il aussi payes par des firmes ? C est un peu court comme argument. Il y a un qui a tout compris, c ’est Al Gore, lui il s autofinance en proposant des conferences a plusieurs centaines de milliers de dollars et en grossissant le trait , le catastrophisme repris par Hollywood . La communaute scientifique est divisee la il n y aucun doute . Le CO2 c est le modus vivendi de Lavau , un hargneux . Le CO 2 permet d eluder les problemes plus aigus dont les z ecolos ne parlent pas , demographie exponentielle , pollution sytemique des ecosytemes , effondrement a terme des populations vegetales et animales . La il n y a pas de doute , mais Lavau et consorts preferent rester le nez sur leurs courbes et jouer a la guerre navale GIEC et anti GIEC . La remarque que j avais faite a LAVAU est celle ci , l origine de ce changement climatique est secondaire , mais ce sont les consequences a venir . Allegre lui s en tape et ne donne aucune solution , un argument laconique ’ L homme a toujours sut s adapter " . Mais avec quelques 9, 5 milliards d humain demain, il va y avoir quelques problemes . ! 
      Qoui qu il en soit, ces bo bos intiment a l ETAT de prendre des mesures . La premiere que je prendrais : interdire de prendre l avion . Consequence plus de voyage a l autre bout de la planete , plus d emission " Terre inconnue " ou l on va emmerder le MAssai pour une photo souvenir, Airbus , compagnie aerienne, tourisme : donc chomage . 
      Et pendant ce temps, les Chinois batissent la nouvelle route de la soie en pensant a terme assoir leur hégémonie, comment avec de la croissance alors que nos zélotes ecolos pronent le contraire . 


  • Étirév 28 juin 2019 10:49

    Tentons un éclairage rapide sur les phénomènes atmosphériques dans ce dédale d’explications confuses, contradictoires, de préjugés et d’affirmations de faits non démontrés, et tout cela amplifié par une Peur instituée par des mégalomanes en fin de cycle, en guise d’ultime moyen de gouvernance des ilotes modernes dont ils rêvent.

    Nature et phénomènes atmosphériques et météorologiques.
    On observe dans la nature deux espèces de mouvements : des mouvements «  spontanés » et des mouvements « transmis ».
    Cette seconde cause de mouvement engendre des déplacements qui déterminent la plupart des phénomènes météorologiques en dérangeant la stabilité de l’enveloppe gazeuse de la terre.
    Nous voyons que c’est cette cause qui détermine la chute des corps à la surface terrestre. Mais cette réaction constante de l’azote vers la terre, qui lui a pris sa place dans l’espace, n’est pas la seule réaction qu’il exerce. Il tend aussi à se dilater dans une autre direction, c’est-à-dire vers les régions célestes de l’infini.
    De ce côté il est contenu par l’action dynamique des radiations qui le frappent incessamment.
    Mais les radiations ne sont ni immuables ni éternelles, elles sont, au contraire, dans un état constant de variabilité. Or, chacun des changements qui surviennent dans leur mode d’action se traduit, dans les profondeurs de notre atmosphère, par un changement d’état de la réaction de l’azote. Si la pression des radiations devient moins forte, l’azote se dilate ; tous les corps qu’il comprimait se dilatent aussi : c’est la chaleur. Si la pression devient plus forte l’azote augmente sa réaction vers la terre, il comprime plus fortement les corps qui en occupe la surface : c’est le froid.
    Si la pression en plus ou en moins est accidentelle, si elle n’intéresse qu’un seul point de l’atmosphère, il en résulte un changement de densité qui, en se propageant aux couches les plus voisines y détermine « un courant ». C’est le vent.
    Si un seul faisceau de radiation vient à manquer subitement, c’est un vide subit qui est offert au besoin d’expansion de l’azote et dans lequel il se précipite en tournoyant : c’est une trombe, une tornade, un cyclone. Le mouvement commencé dans les régions élevées de l’atmosphère se propage de haut en bas. Lorsqu’il atteint la surface terrestre, le bouleversement des éléments atmosphériques, qui en résulte, détermine toutes sortes de ravages.
    Ainsi donc tout ce qui se passe sur la terre à une cause cosmique ; tout dépend de l’action des astres. C’est dans les profondeurs de l’océan céleste qu’il faut aller chercher la cause de la plus légère brise qui souffle autour de nous. La terre y est étrangère.


  • machin 28 juin 2019 11:56
    Aymeric Caron quitte le plateau de Sud Radio

    Il n’a pas du aller bien loin et on le reverra...

    Hélas.


    • Djam Djam 29 juin 2019 10:38

      @machin
      Bien dit !
      Pffff... si seulement Caron pouvait quitter totalement l’espace médiatique, ça nous ferait de vraies vacances... et peut-être qu’il entraînerait dans son sillage anti humain tous ceux qui regardent le ciel, les glaciers, les océans en tremblant smiley


  • Quasimodo 28 juin 2019 13:58

    Reste à prouver que les ours blancs adorent le miel ...


  • Hijack ... Hijack ... 28 juin 2019 14:53

    Vu vite fait l’autre jour ... franchement, j’aime bien Caron habituellement, mais là, qu’il ait tort ou raison, se décrédibilise avec cette attitude de meuf hystérique !

    Il défend la nature, surtout les animaux ... et c’est tout à son son honneur ... mais faut pas oublier les autres valeurs, celles dont peu parlent ou défendent, car ce n’est plus très mode !


  • albert123 28 juin 2019 15:03

    Aymeric Caron est un végan antispéciste, bref un clown gauchiste, nuisible, complètement hystérique et insupportable.


    • mmbbb 29 juin 2019 11:01

      @albert123 Les VEGAN sont assez con de s attaquer aux boucheries traditionnelles et non pas aux boucheries HALLAL . Les VEGANS ne parlent jamais d abattage religieux a l instar des feministes qui ne s attaquent guere a l islam radical et preferent imposer l interdiction de l usage de " Demoiselle " . En cela il est vrai , ils sont assez détestables . 


  • Vraidrapo 28 juin 2019 15:47

    Un des nouveaux thèmes probablement débattus au raout mensuel du Siècle :

    comment décrédibiliser le " C’était mieux avant !"

    Personnellement, j’en suis à ma deuxième audition sur les ondes nationales :

    il est de bon ton de conclure que toutes les générations font le même constat "abusif", la preuve " Platon, lui-même etc, etc..."

    Il n’est que d’ajouter :

    les catastrophes nucléaires,

    naturelles ( fonte des glaciers, de la Banquise),

    les exodes de la faim,

    les millions de réfugiés dans les camps,

    les menaces de guerre sur la plupart des continents,

     la régression du progrès social ( santé, illettrisme français...)

    rien que du banal, effectivement !

    Bravo le Siècle, le Siècle et ses lumières


  • thierry3468 28 juin 2019 18:14

    C’est étonnant de remarquer que certains sujets reposent plus sur des croyances que des faits avérés.Il faut croire aveuglément la bonne parole mais oser douter devient alors le blasphème le plus insupportable pour ces dévots idolâtres.

    Il est donc évident que notre chambidou Aymeric ne puisse pas entendre tous ces hérétiques qui ne croient pas l’apocalypse climatique annoncée en long , en large et en travers par tous ces anges cathodiques.


  • Clocel Clocel 28 juin 2019 20:25

    Il s’est fait un look style, The Revenant notre collapsologue mondain, vous pourriez faire un effort, merde !

    Quelle connerie d’avoir démocratisé le téléphone, n’importe quel peigne-cul de province peut donner son opinion...

    Allez, façon, faudra se l’enquiller le reboot qui doit soulager Babylone du poids de ses péchés tout en nous mettant officiellement en servage pour une bonne cause.


  • nowhere man 28 juin 2019 21:07

    Mettre en doute le réchauffement climatique sera bientôt pénalisé au même titre que d’autres négationnismes...

    Pourtant avec le recul il est plaisant de constater que la plupart des prévisions climatiques apocalyptiques des 50 dernières années relevait d’un monumental foutage de gueule.

    https://www.levilainpetitcanard.be/wp-content/uploads/2015/09/rigoloseulement.jpg

    Et cela semble ne pas vouloir se calmer :

    http://alt-market.com/articles/3796-glacier-national-park-quietly-removes-its-gone-by-2020-signs


    • Belenos Belenos 29 juin 2019 03:21

      @nowhere man

      "Mettre en doute le réchauffement climatique sera bientôt pénalisé au même titre que d’autres négationnismes..."

      Oui, apparemment ils sont obsédés par les gaz, dans les hautes sphères !


  • Djam Djam 28 juin 2019 21:23

    Et ils sont nombreux, n’s’pas, les adeptes du "réchauffement climatique causé par l’activité humaine" !

    On est dans la religion et là on a droit à la nouvelle, celle qui s’ancre dans l’amour de Gaïa, terre vivante que ces pâles mâles échevelés et sûrs d’eux-mêmes, écolos jusqu’à la caricature n’envisagent même pas de remettre en cause.

    Ben non, puisqu’une masse de données (?) compilée par une masse de "scientifiques" il faut du scientifique pour assener le dogme du nouvel évangile vert — est dispersée à jet continu dans tous les tuyaux médiatiques en mal d’événements rentables.

    Le rêve de Caron c’est que le monde entier se mette à brouter dans les prés... mais en même temps c’est très con mon petit Aymeric, car... tu fais quoi ensuite avec les millions de vaches, de caprins, de porcs... tu les lâches dans la joyeuse nature libérée ?

    Caron est une synthèse... je laisse aux autres commentateurs le soin de préciser de quoi smiley


  • simplesanstete 28 juin 2019 22:49

    Le spectacle de la gôchiasserie qui s’entre tu, RIC tus.


    • Pyrathome Pyrathome 28 juin 2019 23:43

      @simplesanstete

      gôchiasserie

      Oui, certainement mais le tableau serait plus complet en y ajoutant la droichiasserie ou même la centrachiasserie, l’écolochiasserie, la Xdroichiasserie n’étant pas en reste ou encore l’Xgauchiasserie, bref, la quasi totalité poly-tiques sur le Titanic qui approche l’iceberg.....

      Faut pas être partisan, mon lapin, tout cela représente la même ordurerie protéiforme et leurs idiots utiles, copains comme cochons pour mieux semer la division.....


  • Pyrathome Pyrathome 28 juin 2019 23:17

    Les parangons de la pensée unique ne supportent pas la contradiction.....sur ce sujet mais aussi sur tous les autres, ce qui démontre de toute évidence le caractère idéologique et totalitaire de leur fonctionnement à tous les niveaux ! Ça crève les yeux ( si j’ose dire...)

    Le réchauffement entropique et le Co2 ne sont juste que l’arbre qui cache la forêt dense.... Mais ça permet surtout de ne pas parler, et donc de ne pas remettre en cause les bien plus graves pollutions que la planète subit chaque jour toujours plus.

    Exit le traffic maritime, aérien, des camions, le tout à haute dose, pendant qu’on ferme les lignes de chemins de fer, exit les pesticides, les herbicides et autres produits chimique mortifères, exit les villes polluées au monoxide de carbone et autres joyeusetés, exit les centrales nucléaires qui disséminent leurs poisons, leurs déchets avec une belle langue de bois, exit les centrales à charbon, exit la multitude de perturbateurs endocriniens...etc,etc la liste est tellement longue....

    Quant au triste sieur "Caron" ça rime bien avec "bouffon" ou encore avec "macron".....


  • Croa Croa 28 juin 2019 23:28

    Ce chiffre de 68% de climato-sceptique est possible, contre toutes évidences. Le déni est une construction de longue date car le réchauffement est une idée qui dérange. Comme les élite ne font rien pour la contrer de toute façon c’est foutu alors autant faire l’autruche !


    • Pyrathome Pyrathome 29 juin 2019 00:07

      @Croa

      le réchauffement est une idée qui dérange.

      Pas du tout pour ma part, mais cela permet (comme expliqué succinctement plus haut ) de masquer les véritables dégradations infligées à la planète, et donc à l’ensemble de l’écosystème faune/flore dont nous même.....

      Le plus imortant n’est peut-être pas de savoir qui est responsable, si c’est vraiment l’homme ou qu’il amplifie un cycle régulier, mais d’agir en conséquence de manière drastique, et n’allez surtout pas demander à ceux qui se gargarisent de soit disant "écologie" tout en vivant grassement des activités polluantes mises en cause, de remédier au vrai problème, ils vont vous sortir les gros moulins à vent pour vous enfumer.....

      Il ne faut faire l’autruche mais hélas, se rendre à l’évidence, tout ce "bordel" s’arrêtera net du jour au lendemain quand la planète Gaia sera excédée et secouera ses puces vigoureusement....


  • attilax2 attilax2 29 juin 2019 00:37

    La dernière question de l’article est bien pourrie puisque la réponse est inclue dedans : en effet, le terme "vital" nous démontre qu’une bonne dictature de "sachants" est préférable à une démocratie, forcément conduite par des "crétins"... Pourquoi poser une question dont on a déjà décidé de la réponse ? Le procédé est un peu dégueulasse, on dirait presque un "vrai" journaliste. Pourquoi faire un article faussement neutre alors qu’on est déjà con vaincu ? Le procédé est un peu dégueulasse, on dirait presque un "vrai" journaliste.

    Un type qui se casse parce que les arguments de ses interlocuteurs ne lui plaisent pas est tout sauf quelqu’un qui veut discuter, c’est quelqu’un qui veut du consensus et tape sa crisounette parce qu’il ne l’a pas.

    Pathétique, excessif et dérisoire. Et contre-productif par rapport à sa mission initiale.


  • eau_du eau_du 29 juin 2019 07:25

    Bonjour,

    .

    Qu’est-que c’est un climatosceptique ?

    Un climatosceptique est une personne qui rappelle soit disant "la faiblesse des fondements scientifiques" de la théorie de l’origine humaine du réchauffement climatique.

    .

    Depuis très long temps le monde subit des changements climatiques cycliques qui sont liée à des effets naturel.

    Puis il existe des événements naturelles, disons "spontanées", comme l’explosion d’un volcan qui peuvent engendrer des changements climatiques à court terme...

     

    Un exemple :

    L’éruption du Samalas en 1257 est un événement volcanique majeur du Moyen Âge, dont les conséquences ont eu un fort impact sur la Terre.

     

    Comment peut-on mesurer les changements climatiques ?

    Les calottes glaciaires constituent une source d’information unique sur le passé de la planète : chaque hiver, une couche de glace est ajoutée au sommet de la calotte, emprisonnant des bulles d’air. En analysant l’air piégé dans la glace, on peut ainsi reconstituer des séries temporelles très précises sur la composition de l’atmosphère au fil des siècles passés

    https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89ruption_du_Samalas_en_1257

     

    Ce sont justement ses calottes glaciaires qui fournissent aux scientifiques des informations sur la composition de l’air et ainsi les changements climatiques qui sont liée.

     

    Il existe un graphique fort significatif qui démontre l’impact des activités humaines sur le réchauffement terrestre qui s’ajoute aux changements (cycliques) naturelles.

    https://www.notre-planete.info/terre/climatologie_meteo/changement-climatique-donnees.php

     

    Je ne suis pas un scientifiques portent un titre de Dr. ou de Prof et pas besoin de l’être pour constater qu’il y à un impact énorme sur le climat causé par les humains qui s’ajoute aux évènements naturelles quand on regarde le graphique suivant qui représente le taux du CO2 dans l’atmosphère sur une période 800 000 ans :

    https://www.notre-planete.info/actualites/images/climat/concentration-CO2-histoire.jpg

     

    On constante bel et bien, en partent 800 000 ans en arrière (voire le graphique lien précédent) qu’ils existent des changements cycliques, sur les longues périodes, ou on passe d’une période chaude vers une période froide et vice versa. Mais depuis les 150 dernières années environ, une période très courte sur une échelle de 800 000 ans, on peut y constater une très forte augmentation et anormale du C02.

     

    Je n’ai aucun doute que ce pique de CO2 est dû aux activités humaines.

     

    Ceci est un premier constat d’un non scientifique.

     

    Maintenant il faut se poser la question suivante :

     

    Est-que le CO2 a t-il un impacte sur le climat ou sur le réchauffement climatique ?

     

    Le WEB regorge de descriptions d’expériences "simples" destinées à "prouver" l’effet de serre.

    Le principe de ces expériences est toujours le même :

    On réalise un montage comportant 2 récipients identiques.

    Par un moyen quelconque, on ajoute de la vapeur d’eau ou du CO2 dans l’atmosphère de l’un des 2 récipients. On soumet ensuite les récipients à un rayonnement simulant le rayonnement solaire, et on mesure la température dans l’atmosphère des 2 récipients :

    Miracle ! Au bout d’un certain nombre de minutes, la température du récipient contenant la vapeur d’eau ou le CO2 est plus élevée que celle de l’autre !
    https://www.youtube.com/watch?v=EL2xvwWj0Hc

    https://www.youtube.com/watch?v=Kz8caobeIJc

    Conclusion : Le surplus du CO2 généré par les multiples activités humaines est la principale cause du réchauffement climatique actuel.

     

    Le CO2 est un gaz d’effet de serre et nécessaire pour la vie sur la terre mais trop de CO2 bouleverse le climat !

     

    Je pense qu’il ne faut fuir ce constat véridique que le réchauffement climatique, voire le dérèglement climatique est en très grande partie liée à l’activité de l’Homme ainsi à sa prolifération (croissance exponentielle).

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Population_mondiale

     

    Les industriels ont tout raison de nier l’effet du CO2 sur le climat car ils n’ont qu’une chose en tête un maximum de bénéfice en peu de temps.

    Ils sont indifférents des effets causé par leur activités sur le climat à la quelle s’ajoutent nos activités propres, par exemple l’utilisation des véhicules ayant pour carburant le Gazole ou l’essence, voire le kérosène pour l’avion, etc. etc.

     

    Sans oublier l’impacte du méthane sur le réchauffement climatique ... car le CO2 n’est pas le seul facteur responsable du réchauffement climatique

     


    • Vraidrapo 29 juin 2019 07:46

      @eau_du
      Excellente démonstration !
      Le jour où la majorité des électeurs seront capables d’entendre ce genre de raisonnement et d’en tirer les conséquences avec courage avec courage, l’Oligarchie aura des "cheveux à se faire" attablée au Siècle ou ailleurs.


    • eau_du eau_du 29 juin 2019 19:10

      Bonjour Zatara,
      .
      Avez lu mon message. Si Oui, je pense que vous avez oublié de cliquer sur le lien suivant qui figure dans mon message précédent. Cette image indique les taux du CO2 dans l’atmosphère chronologique sur une période des 800 000 dernières années.
      .
      https://www.notre-planete.info/actualites/images/climat/concentration-CO2-histoire.jpg
      .
      Le taux du CO2 est indique en PPM et vous verrez que le taux explose depuis 1910 !
      .
      L’image répond à vos 4 questions ou presque !
      Pour vous répondre à la partie de question qui répond à la température je vous laisse le soin de faire une recherche sur google ....
      .
      Personnellement je pense qu’il existe une relation entre la température sur notre planète et CO2 ....
      .
      Une recherche sur google m’a conduit à la page suivante :
      .
      https://planet-terre.ens-lyon.fr/article/co2-temperature.xml

      Sur cette page figure la question suivante :

      "... a-t-on réellement démontré une relation de cause à effet entre l’augmentation de la température terrestre de ces dernières décennies et l’augmentation de la teneur en CO2 de l’atmosphère ou bien en est-on toujours au stade des hypothèses et corrélations ? 

      "
      .
      Et voici la réponse qui figure sur la même page :
      .

      Bien avant que l’augmentation de la température moyenne de la Terre ne soit observable, des scientifiques avaient émis l’hypothèse qu’une augmentation du CO2 atmosphérique puisse modifier le climat terrestre. Cette hypothèse était basée sur un phénomène physique bien connu : l’absorption du rayonnement infrarouge par certains gaz, tel le CO2.

      .

      Si l’augmentation de l’absorption du rayonnement infrarouge avec la concentration en CO2 ne laisse aucun doute, son interaction avec les autres phénomènes climatiques n’est pas totalement élucidé. Néanmoins tous les modèles actuels indiquent qu’une augmentation du CO2 atmosphérique induit un réchauffement de la Terre. L’augmentation de la température de la Terre avec la concentration en CO2 n’est donc pas uniquement une corrélation statistique. C’est une hypothèse physique qui, pour l’instant, est confirmée par les observations.

      .

      Comme j’ai déjà évoque le méthane est un autre facteur qui contribue également à l’augmentation de la température sur la planète.
      .
      Le dioxyde de carbone et le méthane sont parmi les gaz à effet de serre les plus connus. L’augmentation de leur émission dans l’atmosphère est à l’origine du réchauffement climatique en cours.
      https://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/rechauffement-climatique-gaz-effet-serre-co2-methane-pire-565/

      .

      Lequel de ces deux gaz à effet de serre est le plus influent sur le climat ?

      Pour savoir quel gaz a le plus d’impact sur le climat, les scientifiques raisonnent en « équivalent CO2 » ; l’effet de chaque gaz est exprimé en fonction de l’effet du CO2 (qui vaut 1 par définition) avec le calcul suivant : tonne d’équivalent CO2 d’un gaz = tonne du gaz x PRG du gaz.

      Comme le montre le graphique ci-dessus, le gaz carbonique a donc beaucoup plus d’influence sur le climat que le méthane, du point de vue des émissions actuelles.

      .

      Attention j’ai un avis personnel sur ce qui est mentionné sur la page web du dernier lien !!!

      .

      Effectivement la partie "bleu claire" dans le graphique qui représente le méthane semble être minime comparé au CO2 .... mais il faut avoir en tête une chose que le méthane donc le CH4 reste un puissant gaz à effet de serre – au moins 20 fois plus puissant que le CO2 pour des quantités équivalentes sur un horizon de cent ans... on ne doit pas sous estimer l’effet du CH4 non plus.

      .

      En tout cas je suis 100% sure de moi pour dire que avec le preuves (sources) que j’ai fourni qu’il n’existe aucun doute que les activités humaines génèrent un énorme surplus en CO2 et CH4 qui s’ajoutent sur le réchauffement naturel (cyclique) ...

      .


    • eau_du eau_du 29 juin 2019 23:31

      Bonjour Zatara,
      .

      "Non. Il n’ "explose" pas. Il est passé de 0,03 (300 ppm) à 0,04% (400 ppm) dans l’air..."
      .

      Le taux de CO2 continue d’accroitre ...
      La barre des 415 ppm de CO2 à été franchie pour la première fois en mai 2019
      https://global-climat.com/2019/05/14/la-barre-des-415-ppm-de-co2-franchie-pour-la-premiere-fois-en-mai-2019/

      Je reviens au graphique
      https://www.notre-planete.info/actualites/images/climat/concentration-CO2-histoire.jpg
      .
      Quand on regarde ce graphique je constate que la valeur la plus basse sur les 800000 dernières années est d’environ 160 PPM et le taux le plus élevé de 300 PPM, si on exclus les 200 dernières années !
      .
      Si on part a parti d’un taux de 0 PPM l’augmentation récente est de 25 % par rapport au pique le plus élevé qui à été enregistré il y a 350 000 ans !

      Cela donné donc une tout autre approche de votre 0.01%, une approche qui fait faussement croire que le différence est insignifiante !
      .
      Par contre si on se base sur le taux le plus bas donc 160 PPM l’augmentation du CO2 n’est plus de 25% mais de 77% par rapport au pique le plus élevé qui à été enregistré il y a 350 000 ans !

      .
      C’est cette approche de présenter les chiffres qui explique le réchauffement climatique !

      .
      Si on se base sur votre façon de présenter la chose la différence entre une période la plus froide 160 PPM et la période la plus chaude 300 PPM on arrive à une différence de 0,014% ! Un chiffre aussi insignifiant qui démontre que votre approche de présenter la chose n’est pas la bonne.


    • CoolDude 30 juin 2019 00:17

      @eau_du

      "Non. Il n’ "explose" pas. Il est passé de 0,03 (300 ppm) à 0,04% (400 ppm) dans l’air..."

      En un an ! Bref, quand on pète ça pue plus !!!

      La courbe de la concentration ce CO2 dans l’atmosphère est exponentiel... C’est pas EXPLOSentiel à ce que je sache !!!


    • pemile pemile 30 juin 2019 10:30

      @eau_du "cette approche de présenter les chiffres"

      Oui, si je passe de 75kg à 150kg, je peux aussi dire que ma prise de poids est négligeable car je n’ai augmenté le poids de l’humanité que de 0.00000x % ! smiley


  • Jean Keim Jean Keim 29 juin 2019 08:55

    La planète est-elle dans une phase de réchauffement ?

    C’est ce que semble indiquer l’analyse des mesures de température relevées sur plusieurs années.

    Le réchauffement climatique peut-il avoir une cause naturelle ?

    Sans aucun doute.

    Les activités des (trop) nombreux humains vivant sur notre petite planète peuvent-elles avoir une influence sur le climat ?

    C’est plus que probable.

    Alors pourquoi faudrait-il trancher sur une cause plus que sur une autre ?

    On n’est pas là dans le domaine de la croyance, il s’agit de comprendre des faits, des constats dans lesquels notre ignorance est patente ainsi que nôtre irrationalité.


  • spartacus vox spartacus vox 29 juin 2019 09:14

    Surtout une démonstration d’intolérance et d’incapacité à accepter la contradiction.

    Le réchauffisme anthropique est devenu une religion.

    Ce type a simplement refusé de voir que son dieu de certitude était contesté.


    • Eric_F 29 juin 2019 14:36

      @spartacus vox
      contrairement à des croyances sans fondement, le constat que la température moyenne augmente, que les glaciers et la banquise régressent globalement, que les périodes de canicules augmentent, et que des records de température sont battus chaque année ne peut être nié. Alors pur hasard sans aucun lien avec le décuplement des rejets humains dans l’atmosphère en un siècle, ce n’est pas impossible, tout comme le fait qu’n joueur de foot se casse la gueule sans aucun rapports avec le croche patte que lui a fait un autre joueur n’est pas impossible (eh oui, il y a davantage de chutes naturelles que de chutes suite à un croche patte)


    • Scalpa Scalpa 1er juillet 2019 08:40

  • crow crow 29 juin 2019 11:14

    Dire à Caron qu’il n’y aura aucune hausse des températures est une faute professionnelle et pour un scientifique ça la fout mal d’avoir un cerveau malade. Les journalistes ne sont pas mieux, poussés par la bêtise du buzz ils se discréditent en faisant confiance à leur auditoire de tarés qui observent le réchauffement climatique du haut de leurs balcons, pour le coup je rejoins totalement Caron même s’il me débecte. Le MEDIA et SUD radio même combat ? ... la lutte avant la turlutte ?


  • zrivo 29 juin 2019 11:17

    ah les calottes glaciaires, si elles pouvaient parler, elles nous en mettraient plein la tronche !

    remarque, c’est déjà le cas puisqu’elles sont capables de nous fournir plusieurs milliers d’années d’information sur le climat de la terre grâce au carottage.

    Et que voit on dans ces milliers d’années de témoignage gazeux prisonnier des glaces et par strate s’il vous plait ?

    merci à l’entropie naturelle de fournir souvent un certain ordonnancement des choses.

    Donc on y voit une explosion de la présence de différents gaz à effets de serre depuis l’ère industrielle.

    Merci à Dame Nature de rester simple et sincère !

    Quand aux femmes et aux hommes, il ferait bien de s’inspirer de la simplicité et la sincérité de la nature, ça leur éviterait de dire et de faire des conneries à tour de bras comme en ce moment.


  • Eric_F 29 juin 2019 14:29

    La tendance générale au réchauffement n’est pas niable, des records sont battus année après année, et les périodes de canicule se multiplient, les mesures de températures sont factuelles et infalsifiables. La question des causes se discute, mais le parallèle avec l’augmentation de l’émission de rejets atmosphériques est indéniable. Alors il y a UNE PART des effets de l’activité humaine, même si l’effet relatif d’oxydes de Carbone d’azote, de soufre, du Méthane ou de poussières peut être débattu entre spécialistes (voire sur des chaises de bistrot), mais la nécessité de réduire globalement les rejets vers l’atmosphère est un impératif, comme la réduction de toutes les autres pollutions notamment les agents chimiques dans les cultures ou les plastiques dans l’océan.

    Les média ont un discours contradictoire, d’une part ils culpabilisent le citoyen lambda, mais d’autre part conseillent les dispositifs de refroidissement énergivores.


  • attilax2 attilax2 29 juin 2019 18:28

    Pour arrêter de polluer l’eau, l’air et les sols, faut arrêter de consommer et de produire, arrêter de croître, puis décroître. C’est l’unique solution.

    Aujourd’hui, nous sommes assisté par des machines pour TOUT : nous déplacer, nous informer, communiquer, nous distraire, nous nourrir, etc... C’est comme si chaque citoyen lambda avait 60 esclaves à sa disposition en permanence.

    Donc, tous ces gens qui pleurnichent sur le climat, que je vois aux défilés (oui, j’y vais) avec des I-phones et des fringues de marques, sont-ils prêts à renoncer à leur machine à laver, leur frigo, leur voiture, leur scooter, leur smartphone (+ de 150 matériaux en moyenne venant des 4 coins du globe), leur converses chinoise leurs produits transformés sous emballage en supermarché, leurs vacances à perpette, leurs week ends en maison secondaire ? Sont-ils prêts à renoncer à l’industrie, à la technologie, au développement exponentiel ? J’en doute.

    Quelques purs et durs sont prêts à retourner à la bougie, mais ils ne sont pas la majorité, qui ne veut qu’être rassuré, avec des pistes cyclables, des voitures électriques des éoliennes et des vignettes critair... Le green washing est une véritable arnaque qui ne sauvera rien, à part les dividendes des actionnaires des grandes compagnies qui suivent la tendance puisqu’ils sont condamnés à vendre pour exister.

    On a fait un choix il y a très longtemps, celui d’exploiter les ressources en masse pour "améliorer" notre condition le plus possible. On a vu ce que ça pouvait donner sur l’île de Paques, par exemple : fiout, disparue, la civilisation qui les a érigé ! Ils ont bouffé toutes les ressources jusqu’aux dernières et ils ont claqué. On fait exactement la même chose à une très grande échelle. Pourtant les mathématiques sont implacables : on ne peut produire à l’infini dans un système fini. Mais ça colle pas avec le capitalisme. Pas grave. C’est la loi de Darwin qui s’imposera, de toute façon : soit on change, soit on disparaît. La terre s’en branle, elle a 4 milliards d’années devant elle et ce sera pas la première extinction de masse qu’elle connaîtra. On échappe pas à l’évolution, n’en déplaise aux transhumanistes...


  • CoolDude 29 juin 2019 21:23

    Ce n’est pas une question de frics. Parce que lobotomisé comme on est, etc...

    Bref, c’est juste une question de "Quota" !

    Voila votre cartes, 20 000 tonnes de CO2 par an !! Et je suis gentil. Après c’est fini !!!

    Égalitaire, etc... On a tous la même. Après il faut l’acheter ce Quota de Merde, etc.... !!!!

    Bref, niveau chauffage, on est mal !

    Je dis "CA" en pleine canicule... Mais quand ça gel, il y a personne pour pleurer ! Enfin siiii...

    Quand on aura tous besoin d’une clim pour survivre... On pensera peut être quota de clim ! Vive le capital !! Vivre la mort...


    • CoolDude 29 juin 2019 21:35

      @Cool

      "C’est A Chier", mais il n’a rien à dire... Et c’est parce que qu’il n’a rien a dire et qu’il n’en pense pas moins, qu’il se barre ! Donc tant mieux... "Macronade que l’on attend tous en 2019"

      Un sujet sérieux défendu par un branquignole... Voila la France "ToDay" !

      C’est AgoraVox finalement !


    • CoolDude 29 juin 2019 21:40

      @CoolDude
      On pensait vendre l’air... Pfff... Pense à vendre sa température ! C’est bien mieux !!!


  • Justin 30 juin 2019 10:34

    Pierre Morel, fondateur du Laboratoire de Météorologie Dynamique et ancien secrétaire général du programme mondial de recherche sur le climat proposait en 2009 cette réponse :
    "Le problème, c’est que les modèles de climat ne représentent pas la réalité. Ils font des moyennes sur des surfaces de l’ordre de 10 000 km2 minimum ou de 100 000 km2. Et par conséquent bien entendu dans un bloc de fluide de cette ampleur, on ne peut pas représenter les détails. Donc au lieu de représenter les détails, ils utilisent des formules empiriques pour représenter plus ou moins l’effet sur les différents flux. Mais alors ces formules empiriques, elles ont des coefficients, arbitraires, qu’il faut ajuster. Effectivement, on les ajuste. Mais comment est-ce qu’ils les ajustent ? Ils les ajustent plus ou moins en essayant de reproduire le cycle saisonnier et comme on fait ça depuis tout le temps, depuis toujours, on a toujours le même résultat. En effet, il y a trente ans, les premiers modèles, les plus simples, vraiment primitifs, extrêmement simplistes donnaient exactement les mêmes résultats que maintenant. La fourchette, la fameuse fourchette de 1,5 à 4,5°C qui est publiée partout, existait, il y a trente ans. C’était la même fourchette parce que c’est le même cycle saisonnier."
    https://www.climato-realistes.fr/sensibilite-climatique-un-concept-a-la-base-de-la-science-du-climat/

    ... assertion à vérifier car elle est souvent reprise par les climato-septiques. il y a une vérification des faits (’fact cheching’, si on ne veut pas être compris facilement) à entreprendre par les journalistes sur cette déclaration. L’utilisation du franglais ou de l’anglais tout simplement par les journalistes les rend toujours moins facile à comprendre par la population (pourquoi dire "fact cheching", "fake news" ou "b*shit" lorsque leur équivalent en français serait compris immédiatement par tous, ça reste un mystère).


    • Justin 30 juin 2019 10:41

      ...  "on fait ça depuis tout le temps, depuis toujours, on a toujours le même résultat ... les premiers modèles, les plus simples, vraiment primitifs," 


Réagir