mardi 5 décembre - par DJL 93VIDEO

Que vaut vraiment le Bitcoin ?

Une crypto-monnaie qui n'a pas besoin des banques pour fonctionner dérange forcément ces dernières. Le bitcoin vient d'atteindre les 10.000 dollars l'unité, alors qu'il ne valait que 800 dollars au début de cette année 2017 ... Est-il trop tard pour investir ou sommes-nous en présence d'une nouvelle bulle financière ?

 

Est-il trop tard pour investir ?

Le BITCOIN ! Il intrigue, il fait parler, est-ce qu'on est à l'aube de quelque chose d'aussi gros qu'Internet ? Les banques, les gouvernements, des grands noms du monde des affaires ont des avis divergents. On revient ensemble sur l'intérêt des crypto-monnaies avec Xolali, l'expert francophone des monnaies complémentaires et, surtout, on répond à cette question : est-il trop tard pour investir ?

Il possède 20 bitcoins (futur millionnaire ) ? - 09 Nov 2017

 

 

Sommes-nous en présence d'une nouvelle bulle financière ?

Avec la hausse du bitcoin, le nombre d'utilisateurs s'est envolé, en particulier au cours des six derniers mois. Selon les estimations, il y a environ 30 millions d'utilisateurs de bitcoins dans le monde, dont la moitié aux Etats-Unis et plus de 100.000 en France. Les pionniers ont investi lorsque le bitcoin valait quelques centimes d'euros, en 2010, tandis que les derniers en ont acheté récemment, avec un cours de plus de 10.000 dollars.

Si ce cours venait à s'effondrer, notamment à cause d'un krach financier et d'une perte de confiance dans le système, les utilisateurs n'auraient aucune protection. Ils perdraient l'intégralité de leur placement à proportion de la baisse de la valeur du bitcoin. Car, si la cryptomonnaie a l'avantage d'être décentralisée, elle a aussi l'inconvénient de son avantage, c'est-à-dire de n'avoir aucune banque centrale pour la protéger et maintenir son cours en cas d'effondrement. - Source de l'article

Le bitcoin, un mirage ? - 07 Nov 2017



20 réactions


    • matthius matthius 5 décembre 14:37

      @psychorigide
      IL vaut mieux être dans une banque de confiance si on ne veut pas se faire voler son bitcoin.


    • DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 6 décembre 00:31

      @matthius
      Beaucoup de gens ne font pas confiance aux banques ...
      Le bitcoin est né en 2008, après la crise bancaire des subprimes ...


    • medialter medialter 6 décembre 13:37

      @matthius
      "une banque de confiance"

      *

       smiley  smiley  smiley

      J’avais oublié cette formule, la dernière fois que je l’ai entendue, c’était de la bouche de ma grand-mère. Faut vraiment être une autruche professionnelle pour ne pas voir ce qui, depuis, est à nos portes. T’es un monument, Matthius, change rien smiley


    • Qiroreur Qiroreur 7 décembre 09:23

      @matthius
      Les chypriotes qui ont mis leur argent dans des "banques de confiance" apprécieront...


  • DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 6 décembre 00:23

    Le risque ???
    C’est que les JP Morgan et autres Banksters cassent le code de cryptage de cette crypto-monnaie ...
    Bien que JP Morgan s’est fait grillé à acheter du bitcoin alors que son PDG traitait cette monnaie de "monnaie de dealers de drogue et meurtriers" ...

     

    L’air de rien, la crypto-monnaie est en train de prendre toute sa place en tant que monnaie officielle. Le bitcoin est légal en Australie, au Japon, à New-York un logement est mise à location en bitcoin ... Bien que virtuelle, tous le monde veux des bitcoins parce que c’est quelques chose de rare comme l’or. Il y a 21 millions de bitcoin en circulation dans le monde et il n’y aura aucune création monétaire comme le font les banques centrales ... L’euro est presque aussi virtuel que le bitcoin, en effet, la grosse partie de la masse monétaire circulant en euros se fait en mode virtuelle, via des ordinateurs appartenant à des banques ...
     
    Le bitcoin est intéressant pour ceux qui spéculent sur les devises mais avec un niveau de risque énorme, le risque de tout perdre et aussi l’éventualité de faire de gros gains ... Quand tu as un peu de tune à investir, de mon point de vue, les meilleurs investissement sont :
     
    - L’immobilier (logement locatif, bureaux, commerces, terrains)
    - La Bourse (Assurance vie, CAC40 et un peu de trading)
    - L’entreprise (avoir son entreprise et des actions dans d’autres boites)
    - Métaux prés cieux (or, argent)
    - Arts (tableaux, montres, sculptures)
    - Comptes multi-devises (couronnes norvégienne ?)
    - Crypto-monnaies ?

     

    Le risque ???
    C’est que les JP Morgan et autres Banksters cassent le code de cryptage de cette crypto-monnaie ...
    Bien que JP Morgan s’est fait grillé à acheter du bitcoin alors que son PDG traitait cette monnaie de "monnaie de dealers de drogue et meurtriers" ...


    • medialter medialter 6 décembre 13:08

      @DJL 93VIDEO
      "Le risque ???
      C’est que les JP Morgan et autres Banksters cassent le code de cryptage de cette crypto-monnaie"

      *

      C’est un peu près aussi débile de dire ça que de dire que JP Morgan va mettre internet par terre. La BDD dite blockchain est répliquée sur tous les noeuds, aucune institution n’a les moyens de toucher à ça. C’est l’intérêt du P2P, il est totalement décentralisé et en mouvance permanente. La seule chose qui puisse arriver à un détenteur de BC, c’est qu’il se fasse piquer ses codes, encore que les premières clés USB à blocage hardware arrivent sur le marché. C’est dire qu’un détenteur a bien moins de risque à placer cette monnaie dans une architecture décentralisée que des roros dans une banque, où en plus chacune de ses transactions sera passée à la loupe. Le seul risque qui existe, c’est le risque du marché, mais c’est un tout autre problème


    • pegase pegase 6 décembre 14:33

      @DJL 93VIDEO

      L’euro est presque aussi virtuel que le bitcoin, en effet, la grosse partie de la masse monétaire circulant en euros se fait en mode virtuelle, via des ordinateurs appartenant à des banques ...


      Non pas vraiment, nos euros français sont des créances sur la banque de France et non sur la BCE (il s’agit de monnaie centrale), ces créances ne sont que des titres de paiement à une caisse de la BDF, ce qui justifie sa valeurs c’est surtout le PIB national, cad la capacité des français à générer de la richesse par le travail, d’ailleurs on soufre d’une sur-évaluation de l’euro par rapport à la capacité de notre économie à générer du PIB ...

      Le Bitcoin lui est réellement virtuel, il tient sa valeurs à la manière d’une pyramide de Ponzi, il faut être complètement idiot pour leur faire confiance ...


    • Hieronymus Hieronymus 6 décembre 17:33

      @pegase
      Le Bitcoin lui est réellement virtuel, il tient sa valeurs à la manière d’une pyramide de Ponzi

      oui c’est ce qui me déçoit dans ces vidéos, les mecs sont vachement calés sur les aspects techniques de la monnaie, en quoi son caractère crypté la rendrait inviolable mais ils ne parlent pas du tout du fond .. sur quoi est basée cette monnaie ? (sur rien en fait)

      https://youtu.be/iR5cv6uto5o

      c’est aussi le cas dans cette vidéo, zéro commentaire sur la "philosophie" de la monnaie, sur quoi reposerait la valeur du bitcoin ? nada, que dalle ..

      depuis la banqueroute de Law en 1720, les exemples se suivent et se répètent, mais les gens ont besoin de "croire"


    • medialter medialter 6 décembre 17:39

      @pegase
      "Le Bitcoin lui est réellement virtuel, il tient sa valeurs à la manière d’une pyramide de Ponzi, il faut être complètement idiot pour leur faire confiance"

      *

      Putain j’hallucine le nombre de mecs qui n’y connaissent que dalle et qui n’ont forgé leur petite idée que sur des ragots ou des légendes urbaines. Déjà le bitcoin n’est pas plus virtuel que l’euro ou le dollar (qui sont, au même titre que le BC, fondés sur un consensus), ensuite il ne peut être une pyramide de ponzi, contrairement à ce qu’affirment les banques ou institutions pour qui il représente une gêne, parce que son émission est limitée. On voit d’ailleurs mal pourquoi la Chine ou la Russie investirait des centaines de millions de $ pour financer le mining si c’était du Ponzi, faut apprendre à rester cohérent, le Vosgien. Sûrement ton ascendance qui t’as transmis cet archaïsme du bas de laine smiley


    • medialter medialter 6 décembre 17:40

      @Hieronymus
      "sur quoi reposerait la valeur du bitcoin ? nada, que dalle"

      *

      Comme les autres monnaies, sur un consensus


    • DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 6 décembre 17:46

      @medialter
      Ok, ok, le système bitcoin est non piratable, si tu le dit c’est que ce doit être 100% vrai ^_^ ... J’aimerais avoir autant d’assurance que toi mais j’ai vu trop de chose im-piratable se faire pirater dans ma vie ... Tous les coffre-forts peuvent se faire défoncer par plus malin que les constructeurs ... Je pense que le risque zéro n’existe pas pour un directeur sécurité informatique sérieux.


    • Hieronymus Hieronymus 6 décembre 18:05

      @medialter
      c’est vrai que désormais toutes les monnaies dans le monde, même le Franc suisse, reposent sur le consensus des populations qui les utilisent, faute de mieux, car c’est la résultante d’un long glissement historique dégénératif

      mais au moins les monnaies étaient elles à l’origine basées sur qq chose de tangible et il y a à peine qq décennies, étaient encore garanties par le métal précieux, aussi même si c’est fictif et sujet à caution, les devises portent elles la signature d’un Etat et sont réputées convertibles, càd reconnues entre elles

      avec le Bitcoin on assiste à qq chose de purement virtuel dans son principe même, c’est vraiment de la "création" ex nihilo et ce n’est a priori destiné à rien d’autre qu’à être un objet de spéculation


    • medialter medialter 6 décembre 19:03

      @Hieronymus
      "les devises portent elles la signature d’un Etat et sont réputées convertibles"

      *

      Non, ça aussi c’est une idée reçue, les devises sont le fait d’émissions privées, puisque sous le contrôle des banques centrales (qui sont sous contrôle privé). Même les banques centrales ont perdu leur monopole de création monétaire, puisque celle-ci peut être le fait d’une banque privée par la création d’un crédit (qui est une création monétaire). Dans ce mécanisme, les états sont non seulement sur la touche (surtout depuis la création de l’€), mais sont dans l’obligation de se financer sur la marché privé.

      *

      "avec le Bitcoin on assiste à qq chose de purement virtuel dans son principe même, c’est vraiment de la "création" ex nihilo et ce n’est a priori destiné à rien d’autre qu’à être un objet de spéculation"

      *

      Absolument pas, au contraire, la création ex-nihilo concerne surtout les devises. Les QE (planches à billets) ne sont que des écritures informatiques, cad par définition ex-nihilo. Cad que si l’on parle de pyramide de Ponzi, contrairement à ce que disait l’animal des Vosges, c’est aux devises qu’il faut penser (Et particulièrement au $, dont tout le monde sait qu’il ne vaut plus rien, étant tenu sous respiration artificielle depuis des décennies). Le BC, au contraire, comme je l’ai dit plus haut, est tenu par une émission limitée. Raison pour laquelle il flambe, sa quantité ne pouvant être augmentée. Beaucoup d’idées reçues, mon ami Hiero smiley


    • Jean M 6 décembre 21:47

      @Hieronymus : Oui le bitcoin à été créé à partir de rien. Que deviennent les euros ou les dollars des gens qui achètent des bitcoin ? On ne sait même pas qui récupère cet argent c’est encore mieux que la pyramide de Ponzi où avec l’agent récolté quelques pourcent sert à payer des intérêts pour maintenir l’illusion. Là les inventeurs empochent le total.

      Enfin de ce que j’en sais…


    • medialter medialter 6 décembre 22:14

      @Jean M

      "Là les inventeurs empochent le total"

      *

      Absolument pas, ceux qui empochent la totale sont les investisseurs qui ont eu le flair d’acheter ça quand c’était très bas. Comme n’importe quel investisseur qui sent qu’une valeur va monter. D’ailleurs la fortune de l’inventeur du BitCoin a été estimé à 4 Milliards de $, une chiure de mouche par rapport aux plus grosses fortunes mondiales (par ex Jeff Bezos, patron d’Amazon, plus de 100 milliards de $)

      *

      "Enfin de ce que j’en sais…"

      *

      Ouais, t’en sais rien quoi, vu la qualité des arguments smiley


    • guepe guepe 6 décembre 22:23

      @medialter

      Elle porte bien son nom cette monnaie, les gens y bitent que dalle smiley


    • medialter medialter 6 décembre 22:40

      @guepe
      "les gens y bitent que dalle"

      *

      Oui mais en revanche ils savent smiley Ce qu’ils en ont entendu au bar. Qu’est-ce que ça va être avec les monnaies dérivées en préparation ...


    • DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 7 décembre 20:00

      @Jean M
      Les euros et les dollars investit en bitcoin ne disparait pas, il est échangé entre ceux qui veulent acheter et vendre des bitcoins ... Si un jour tu voudras investir 100€ dans le bitcoin, tu seras content de trouver un vendeur de bitcoin. Et si le lendemain qui veut vendre tes bitcoins, tu seras tout aussi content de trouver des gens qui veulent acheter des bitcoins avec des euros ou des dollars et à ton prix ... L’argent réel ne disparait pas dans la poche d’un intermédiaire ^_^


  • Hieronymus Hieronymus 6 décembre 12:35

    monnaie purement virtuelle, on opposera non sans raison que la plupart des monnaies nationales le sont également à commencer par la principale devise mondiale : le US dollar
    n’empêche que le fonctionnement du Bitcoin fait terriblement penser à celui d’une bulle spéculative, hautement spéculative
     smiley


Réagir