samedi 2 juillet - par Celine

INFLATION. Michel-Édouard Leclerc prévient : "La moitié des hausses de prix sont suspectes"

Michel-Édouard Leclerc souhaite que les députés ouvrent une commission d’enquête sur les origines de l'inflation, la moitié des hausses demandées n'étant pas transparentes et lui semblant suspectes. Leclerc identifie, pour sa part, trois causes à l'inflation : la hausse des matières premières ; la volonté des industriels de "se faire du beurre" et de rémunérer les actionnaires ; mais aussi, le fait d'avoir mal travaillé, d'avoir eux-mêmes mal négocié. Évoquant des fabricants de produits à base de chocolat et de cacao qui vous invoquent l’Ukraine pour une augmentation de 15 % de tarifs sur de la confiserie, sur des barres chocolatées, alors que ces produits viennent d'un autre continent, il estime que "l’Ukraine a bon dos".



6 réactions


  • France-Foutoir 2 juillet 18:09

    Depuis le passage à l’euro... tous les prix sont suspects ou presque


    • Le Glaude Le Glaude 2 juillet 23:24

      .

      Le Patron des Supermarchés Leclerc avoue que la pénurie alimentaire est ORGANISÉE !

      .
      .

      Augmentation “suspectes” des prix : “L’Ukraine a bon dos”, le coup de gueule de Michel-Édouard Leclerc

      .
      .

      Des profiteurs font-ils leur beurre sur l’augmentation globale et massive des prix depuis plusieurs mois ? Michel Édouard Leclerc, président du comité stratégique des centres E.Leclerc pose la question.

      .

      Pour le PDG , ces nombreuses hausses ne sont pas toutes inhérentes à la guerre en Ukraine . “ L’Ukraine a bon dos.” Sur la hausse et la pénurie des Huiles de Tournesol , il dénonce une situation de pression des industriels. “Maintenant, on nous dit : ‘Leclerc, toi qui est notre premier marché, on va te livrer mais il faut augmenter de 34 % (chiffre réel, selon le patron de Leclerc , NDLR) le prix d’acquisition. (…) Et dans ces conditions, on asséchera tes concurrents et on te donnera 130 % de ta demande .’

      .

      Une véritable spéculation des très grandes entreprises qui pousse Michel-Édouard Leclerc a demander une commission d’enquête sur “les origines de l’inflation , sur ce qu’il se passe sur le front des prix , depuis les transports jusqu’aux consommateurs.

      .
      .

      https://planetes360.fr/augmentation-suspectes-des-prix-lukraine-a-bon-dos-le-coup-de-gueule-de-michel-edouard-leclerc/

      .


    • Jean Keim Jean Keim 3 juillet 07:53

      @France-Foutoir

      Asser vite dans l’esprit des gens une étrange substitution s’est établie : 1 € = 1 F.

      Ainsi dans la France d’avant, l’achat d’une bricole d’un franc était anodin, maintenant la même pensée se fait avec un euro, même le mendiant attend au minimum une obole d’un euro.


    • France-Foutoir 3 juillet 14:20

      @Jean Keim

      Dans les années 2000, le prix du blé ayant connu un pic, le gouvernement a accepté la hausse de la baguette puis, le prix a retrouvé son cours initial mais, les boulangers ne répercutant que les hausses...
      Dernièrement ma baguette a connu 2 augmentations de 5cts en qq semaines ;
      l’annuelle de la rentrée de septembre
      celle de la guerre...
      Comme on dit, chacun de débrouille à son niveau.
      J’ai même vu un retraité filer une aumône de 2€ à un gaillard type rugbyman tendant la main devant la boulangerie...


  • goc30 3 juillet 12:31

    Je n’ai pas réussi à regarder la vidéo jusqu’à la fin.

    Personne ne pourrait expliquer à la pouffiasse que quand une grande personne parle, il est malpoli de l’interrompre.


    • sylvain66 3 juillet 17:07

      @goc30
      son papa est milliardaire . Donc elle pisse dans les chaussures de qui elle veut elle gardera son poste de toutes façons


Réagir