lundi 17 décembre 2018 - par Octavio

Philippe Pascot : « Macron est un menteur », « il est tenu par les couilles », « On veut une seule chose, le RIC »

À l'occasion de la sortie de son livre "Pilleurs de vie", l'écrivain et homme politque Philippe Pascot était l'invité d'Eric Morillot dans "Les Incorrectibles" sur Sud Radio, le 16 décembre. Sans langue de bois, il a évoqué les Gilets Jaunes, Emmanuel Macron, les fake news, l'industrie agroalimentaire et pharmaceutique et bien d'autres sujets sensibles.

Premier extrait sur Emmanuel Macron :

Second extrait sur le Référendum d’Initiative Citoyenne :

Interview intégrale :



43 réactions


  • edwig 17 décembre 2018 11:28

    Le RIC, c’est le truc qui fait le plus peur au pouvoir, on commence à le voir dans les médias qui essayent de mettre ça dans la bouche du diable... du front national.

    on voit bien comment fonctionne le système, le front national ça sert à ça ! toute pensée que l’on veut interdire dans la tête du spectateur, on explique qu’elle sort de la bouche du diable...et là, c’est hallucinant, mais mécaniquement le mouton s’interdit de le penser ! c’est un conditionnement mental hallucinant et hyper efficace.


    • Eric83 17 décembre 2018 14:02

      @edwig "Le RIC, c’est le truc qui fait le plus peur au pouvoir".

      Effectivement et à juste titre puisque ce serait donner le pouvoir aux citoyens. C’est bien pour cette raison que jamais Macron et son gouvernement ne nous accorderont le RIC sur toutes matières et sans conditions d’aval de parlementaires.

      D’où les tentatives d’enfumage total du peuple de Bayrou et de Philippe pour faire croire que le RIC, à certaines conditions, sur certains sujets, avec l’aval de parlementaires...pourrait être accepté par le gouvernement.

      Macron et son gouvernement sont à l’agonie et au bord de la rupture. Encore quelques jours ou tout au plus semaines et Macron démissionnera car il ne voudra pas porter la responsabilité de l’inscription du RIC dans la Constitution.

      MACRON DEMISSION.
       


    • Belenos Belenos 17 décembre 2018 17:54

      @edwig
      Vous avez résumé l’essentiel du problème. Et aussi vous avez donné une bonne part de la solution. 


    • Belenos Belenos 17 décembre 2018 18:00

      Maintenant, ce qu’il faut bien comprendre, c’est que le mouvement ne pourra pas aller plus loin s’il n’emporte pas avec lui la conviction de la classe moyenne aisée. Il faut que les gens qui sont confortablement installés économiquement comprennent que les ultra-riches veulent à eux aussi leur prendre tout ce qu’ils ont.
      Ca, c’est le truc qui peut faire basculer la situation politique. 


    • maQiavel maQiavel 17 décembre 2018 19:34

      @Belenos

      C’est vrai mais c’est le plus difficile.

      Je ne sais pas si c’est lié à une ingénierie sociale ou si c’est une constante anthropologique ( sans doute un peu des deux ) mais de façon générale , les classes moyennes supérieures ont tendance à être plus solidaire envers les classes supérieures qu’elles aspirent à intégrer plutôt qu’avec les classes moyennes inférieures , les classes moyennes inférieures s’inquiètent surtout de leur déclassement et ne veulent pas tomber dans les couches populaires qu’elles méprisent parfois , les classes populaires quant à elles sont souvent obnubilées par les étrangers ( ou ceux considérés comme tels).

      La grande alliance populiste contre les 1 % (ou même les 10 % comme dirait Michéa ) est une belle idée à laquelle j’adhère à 100  % mais il y’a des pesanteurs liées aux stratifications sociales qui rendent sa réalisation , non pas impossible , mais ardue. 


    • maQiavel maQiavel 17 décembre 2018 19:45

      @edwig

      on voit bien comment fonctionne le système, le front national ça sert à ça !

      ------>C’est la pièce maitresse de l’ingénierie politique française. C’était évident depuis 2002 mais tout le monde ne le voyais pas , 2017 aurait du servir de dévoilement général de l’arnaque mais malheureusement ce parti continue d’immobiliser une large frange de la population , il sera certainement en tête aux européennes. 

      En tous cas je suis content que ce parti ait laissé tomber la thématiques du protectionnisme , on peut enfin en parler de façon posée sans se faire renvoyer au ventre de la bête immonde. Il faudrait qu’il cesse aussi de critiquer l’euro pour les mêmes raisons mais ça on peut toujours attendre … 


    • barbarello 17 décembre 2018 19:57

      @maQiavel

      "C’est la pièce maitresse de l’ingénierie politique française "

      Une des pièces maitresses, ok. Mais je crois bien que par exemple la FI et les machins rattachés en sont une autre pour faire rideau de fumée politique et garder parqués les braves gens où il faut et comme il faut. 


    • maQiavel maQiavel 17 décembre 2018 20:50

      @barbarello

      Tous les partis politiques sont de toute façon des pièces de l’ingénierie politique. Mais l’utilisation qui est faite du FN (RN) est très particulière …


    • barbarello 17 décembre 2018 21:39

      @maQiavel

      Les utilisations qui sont faites de tous les partis "d’opposition" sont toutes très particulières ; mais je comprends ce que vous voulez dire, le mauvais objet. 
      .
      Comme vous êtes cultivé (et portez une très belle perruque poudrée et un foulard si fin, en plus), et que vous avez eu accès aux analyses de Michéa, vous savez bien que la FI est pour "les quelques uns" un outil de contrôle et d’aveuglement de la société, et aussi de projet convergent de bien des manières au delà des apparences, est autant pièce maitresse que le FN/RN. 


    • Qamarad Qamarad 17 décembre 2018 23:31

      @maQiavel @belenos

      Sur les classes moyennes, il est clair qu’un basculement donnera sans doute un énorme coup de pouce. Maintenant, on ne sait pas si cela pourrait advenir. Pas mal de gilets jaunes libres (issus de la classe moyenne) espèrent secrètement négocier avec le gouvernement et craignent pour cette raison la réaction des GJ majoritaires. Si elles ne veulent pas basculer, il faudra faire sans elle. L’histoire peut encore réserver des surprises et comme Maq -si je ne crois pas que cette grande alliance inter classiste se fasse- je ne crois qu’on doive spécialement tout attendre d’elle. Les choses doivent être faites.

      Sur l’obsession des classes inférieures pour l’immigration extra-européenne, elle me semble justifiée. Obertone (qu’on peut trouver partisan mais qui pour ses projections reprend des données académiques) estiment qu’à l’horizon 2060 les français d’ascendance européenne ne seront plus majoritaires. Alors osons appeler un chat un chat : c’est une substition de population qui ne dit pas son nom et qui romprait une donne millénaire. D’autant plus que lors des manifestations, on a vu que peu de personnes de banlieue. Il faut dire qu’à Paris la plupart des jeunes banlieusards étaient effectivement venus pour tout casser, ce qui ne doit pas arranger le portait. Sauf à ce qu’on me montre d’autres études sur le sujet, je persiste à croire que c’est amplement mérité. Donc c’est un problème majeur. D’ailleurs pour des raisons de classe, ces gens veulent et arrêt de l’immigration et souveraineté. Ceux qui me semblent bien plus pathologiques dans leur façon de voter sont ces Baby boomers de droites et autres libéraux conservateurs dont le libéralisme et le portefeuilles prime toujours sur le conservatisme.


    • Qamarad Qamarad 17 décembre 2018 23:39

      @Qamarad

      PS : Pour préciser mon propos à des lecteurs extérieurs, les statistiques ethniques demeurent bien évidemment interdites mais l’on connait quelques indicateurs qui nous donnent une assez bonne idée de l’état des lieux (et c’est sur quoi se base Obertone)


    • Vraidrapo 18 décembre 2018 06:16

      @barbarello
      par exemple la FI

      Il n’est que d’entendre comment Mélenchon se fait le thuriféraire de la Mitte à scandales multiples.
      Comme dit maQuiavel, ce ne sera pas facile de tracer la voie de la Démocratie véritable et non pas ce "succédamné" qui a fait long feu dont les Media du MEDEF nous rebattent les oreilles


    • maQiavel maQiavel 18 décembre 2018 08:35

      @barbarello

      L’utilisation du FN conditionne l’ensemble du spectre politique, aucun parti n’est à la fois aussi promu et diabolisé que lui dans le but de remplir le rôle d’épouvantail radioactif contaminant toutes les thématiques qu’il touche et de taureau sacrificiel dans la corrida électoraliste.


    • maQiavel maQiavel 18 décembre 2018 08:38

      @Qamarad

      Je précise que je ne condamnais pas les aspirations des classes populaires, je suis bien conscient que les aspirations de chacune des couches sociales ont leurs justifications (même celles des classes supérieures, quand on essaie d’analyser avec un peu de distance, il y’a une certaine logique dans leur comportement).

      C’est juste que ces aspirations mènent à des stratégies qui rendent difficilement réalisable le vœux « populiste » (au sens authentique) de lutte du peuple contre les élites, et dans un contexte dans lequel cette classe supérieure est de plus en plus dans une logique de sécession et de spoliation des autres couches sociales, quand on est soi-même populiste on trouve cela énervant …

      PS : Il y’a effectivement eu une immigration extra européenne massive et inédite mais concernant Obertone je suis extrêmement dubitatif (pour ne pas dire plus) vis-à-vis de ses publications dans lesquels je trouve un certain nombre de biais méthodologiques et notamment d’interprétations mais on en reparlera un jour… 


    • Mercure Mercure 18 décembre 2018 12:53

      @barbarello

      Les partis sont un merveilleux mécanisme par la vertu duquel, dans toute l’étendue d’un pays, pas un esprit ne donne son attention à l’effort de discerner, dans les affaires publiques, le bien, la justice, la vérité.
      Si on confiait au diable l’organisation de la vie publique, il ne pourrait rien imaginer de plus ingénieux. "
      Simone Weil.
       1940


    • Qamarad Qamarad 18 décembre 2018 17:28

      @maQiavel

      ça marche MaQ, au plaisir d’en rediscuter smiley


  •  Saladin Saladin 17 décembre 2018 14:07

    Barbier et Apathie ont la cote, hein...


  • barbarello 17 décembre 2018 15:00

    Si je me souviens bien le cheval de bataille de Philippe Pascot, en plus du casier vierge pour les élus, c’était 1.rendre le vote obligatoire 2.reconnaissance du vote blanc. 

    Voilà qui est très "républicain" comme logiciel... 

    Et maintenant vers le Ric venu du mouvement des gilets jaunes, donc. Quelqu’un sait quel genre de Ric il a en tête cet homme qui parle si bien ? 

    .

    Mon intuition masculine me chuchote "méfiance". 


    • barbarello 17 décembre 2018 19:58

      pareil !  smiley 


    • Lucadeparis Lucadeparis 9 janvier 20:12

      @barbarello
      Un jour sur Radio Courtoisie il dit que les élus ne doivent pas être des "fonctionnaires" (contre le mandat impératif), et une ou deux semaines après à la même radio il dit qu’ils sont nos "employés".
      J’aimerais qu’il éclaircisse ses idées.


    • barbarello 9 janvier 20:33

      @Lucadeparis
      Bonsoir.
      Ah, il a fait ça, aussi, en parlant de ses si chers "élus" de la république ? Merci de l’info. 
      Si vous voulez mon avis, les démocrates et le peuple ordinaire doivent se méfier de cet homme de réseaux et de langue, c’est bien possiblement un contre feu en veilleuse au service au cas où du statu quo républicain plus qu’autre chose. 


  • zygzornifle zygzornifle 17 décembre 2018 16:14

    Macron est tellement naze qu’il est capable de se tenir par les couilles lui même ....


  • zygzornifle zygzornifle 17 décembre 2018 16:16

    Allez tous les politiques au détecteur de mensonge a chaque intervention médiatique et le huissier qui surveille le tout aussi comme cela on sera débarrassé de toute cette merde qui nous empoisonne ....


    • jeanpiètre jeanpiètre 17 décembre 2018 18:15

      @zygzornifle
      être huissier n’est pas vraiment un gage de probité ou d’onnêteté


    • Vraidrapo 18 décembre 2018 06:20

      @zygzornifle
      Par commencer, il faudrait que tous ceux qui parlent à la TV, aient leur revenu mensuel affiché au bas de l’écran... au moins pendant 6 mois. Pendant une période pré-électorale ce serait un avantage pour la démocratie.
      Je pense qu’on ne se bousculerait pas devant la caméra,
      qu’en pensent les uns et les autres ?


    • Jean Keim Jean Keim 18 décembre 2018 09:50

      @Vraidrapo

      Excellent.


  • Vraidrapo 17 décembre 2018 18:17

    Vous voulez savoir quel genre d’Oligarchie nous domine et que nous devons mettre hors d’état de nuire ?

    Il suffit de chercher encore dans la mythologie grecque :

    L’Hydre de Lerne est une créature de la mythologie grecque : tuer l’Hydre de Lerne constitue le deuxième des douze travaux d’Héraclès.

    Cette créature est décrite comme un monstre possédant plusieurs têtes qui se régénèrent doublement lorsqu’elles sont tranchées, et l’haleine soufflée par les multiples gueules exhale un dangereux poison, même pendant le sommeil du monstre.

    Ainsi nous avons une petite idée de ceux qui ne lâcheront pas le morceau aussi facilement ; En 89, la Monarchie a fait tirer au canon sur les Sans-culottes, aujourd’hui les marionnettes de Roteuch sont bien capables de faire tirer sur les Sans-dents... Avec la bénédiction de la Commission Européenne et des Yankees de Wall-Street...


  • Jean Keim Jean Keim 18 décembre 2018 10:01

    Il y a 3 mesures urgentes :

    + Partager le travail et ce qu’il produit, c’est la seule mesure qui éradiquera le chômage.

    + Reconsidérer la dette souveraine (et les autres pourquoi pas ?), personnellement je pense qu’exiger son remboursement est une forfaiture et une mesure qui désagrège le pays, c’est la seule mesure qui est économiquement viable.

    + Réécrire la Constitution dont l’élaboration ne doit en aucun cas être le fait d’une classe sociale particulière, c’est la seule mesure permettant de reconstruire la démocratie.


    • maQiavel maQiavel 18 décembre 2018 11:08

      @Jean Keim

      Faire très attention pour les deux premières propositions, dans le cadre actuel elles conduisent à l’effondrement économique du fait d’une fuite massive de capitaux et d’attaques spéculative sur la dette. Imaginez un peu à quel point l’oligarchie jouirait de cette situation. Avant de pouvoir y songer, il faut d’abord bâtir des fondations solides pour un nouveau cadre socioéconomique. La réalité, c’est que ces fondations ne peuvent pas être construites par référendum, il faut au contraire un pouvoir central fort, capable d’élaborer une planification stratégique à long terme et de prendre des décisions tactiques rapides.

      Le RIC sera indispensable pour certaines choses mais pas pour toutes.


    • Jean Keim Jean Keim 18 décembre 2018 13:22

      @maQiavel

      Bien entendu, pour les deux premières mesures il faut avant tout un consensus national, ensuite leurs mises en place doivent être concertées avec d’autres pays, mais la solidarité et donc le partage – car l’abolition de la dette est aussi du domaine de la solidarité et donc du partage, elle est (la solidarité) une nécessité qui fait son chemin dans les consciences, sans elle la civilisation ne pourra évoluer, c’est une évidence qui devrait aplanir les difficultés.

      Le RIC est une mesure qui serait incluse dans une nouvelle Constitution. Quand au pouvoir central fort, il n’est pas obligatoirement entre les mains d’un homme et de sa clientèle, il reste entièrement à inventer. Il faut tabler sur la solidarité internationale des peuples, le peuple est tellement plus nombreux et plus puissant que les acteurs de la voyoucratie.

      Peut-être verrons-nous le retour de l’internationale mais avec les idéologies en moins, et l’intelligence (du cœur) en plus.


    • Sparker 18 décembre 2018 15:20

      @maQiavel

      " Avant de pouvoir y songer, il faut d’abord bâtir des fondations solides pour un nouveau cadre socioéconomique. La réalité, c’est que ces fondations ne peuvent pas être construites par référendum, il faut au contraire un pouvoir central fort, capable d’élaborer une planification stratégique à long terme et de prendre des décisions tactiques rapides.

      "

      Je reste dubitatif ??? smiley quand à l’accueil qui est fait sur ce site au programme "l’avenir en commun" qui se propose de faire exactement ce que vous venez de décrire et ce dans l’intérêt du peuple et la défense du bien commun et afin de constituer une nouvelle république définie par le peuple et pour le peuple et mettre à bas les oligarchies... avec RIC et RR entre autres...
      Et qu’on ne me ressorte pas "Mééélleeeennccchooonnn" ou les francs maçons ou autre billevesées, mais qu’on me parle de ce programme et des intentions qui y sont inscrites.
      Si vous connaissez mieux, je suis preneur...


    • maQiavel maQiavel 18 décembre 2018 16:41

      @Sparker

      Je vous ai déjà répondu longuement. Donc je vais me permettre de faire simple : pas confiance. La confiance est plus importante que le programme dans notre régime. Parce que programme = papier avec lequel le candidat peut se torcher. Voilà.


    • Sparker 18 décembre 2018 18:31

      @maQiavel

      Et ça repose sur quoi votre confiance ?
      Par ce qu’a ce tarif là je nous vois pas rendu...
      Donc vous prétendez que ces gens de la FI ne ferait pas ce qu’ils disent ou proposent ?
      Que fait-on alors ? Si vous faites comme tous les GJ ça va finir au ruisseau.

      Il y a des attitudes qui me dépasse !!! je ne voudrais pas être désagréable mais ça me semble un peu puéril.

      Si la FI n’a pas fait la preuve de sa détermination depuis des mois, que vous faut-il ?
      Beaucoup de choses que l’on entend sur les rond-points on été proposés en amendements à l’AN, m^me les réferendums, bien sur balayés par LREM.

      J’ai l’impression que chacun veut avoir son petit avis et finit par se noyer dans sa solitude.


    • Sparker 18 décembre 2018 18:34

      @Sparker

      C’est qu’a relire votre com, vous faites des parallèles très spécieux, je comprend qu’avec de telles comparaisons vous ne puissiez plus faire confiance en grand monde.
      Excusez moi de vous avoir, encore, dérangé...


    • maQiavel maQiavel 19 décembre 2018 08:20

      @Sparker

      Excusez-moi de vous avoir, encore, dérangé...

      ------>Vous ne me déranger absolument pas, je faisais simplement remarquer que j’avais déjà répondu et que donc je la ferais courte. Si vous me dérangiez, je n’aurais pas répondu.

      -Et ça repose sur quoi votre confiance ?

      ------> La confiance repose sur la connaissance intime des individus.

      Donc vous prétendez que ces gens de la FI ne ferait pas ce qu’ils disent ou proposent ?

      ------> Non. Je dis que je n’en sais strictement rien.

      Si la FI n’a pas fait la preuve de sa détermination depuis des mois, que vous faut-il ?

      ------> Je pense qu’il n’existe rien qui puisse me convaincre de faire confiance à des politiciens.

      je comprend qu’avec de telles comparaisons vous ne puissiez plus faire confiance en grand monde.

      ------> Je ne vis simplement pas au pays des merveilles, les politiciens n’ont de cesse de trahir leurs promesses et moi je serais assez stupide pour faire confiance ? Chacun fait ce qu’il veut mais très peu pour moi …

      Que fait-on alors ?

      ------> Rapport de force pour imposer le RIC. Avec la possibilité de virer des représentants, le système électoraliste ne s’articulerait plus sur la confiance , je pourrais alors voter pour des représentants de façon apaisée , sans que la crainte constante de m’être fait duper comme le dernier des gogos me hante tout au long de leur mandat , ce sera au contraire la crainte de se faire éjecter qui talonnera ces représentants à chacune de leurs actions …


    • maQiavel maQiavel 19 décembre 2018 08:22

      *dérangez 


    • Jean Keim Jean Keim 19 décembre 2018 13:25

      Si nous espérons en des changements profonds, il nous faudra prendre des risques.


    • Sparker 19 décembre 2018 18:06

      @maQiavel

      "Avec la possibilité de virer des représentants, le système électoraliste ne s’articulerait plus sur la confiance , je pourrais alors voter pour des représentants de façon apaisée , sans que la crainte constante de m’être fait duper comme le dernier des gogos me hante tout au long de leur mandat , ce sera au contraire la crainte de se faire éjecter qui talonnera ces représentants à chacune de leurs actions …

      "

      Excusez moi mais là je ne comprend pas non plus, le référendum révocatoire est au programme de la FI pour la sixième république pour justement ne plus être uniquement dans la confiance pour cinq ou six ans et mettre la pression sur les élus pour qu’ils respectent leur mandat dans leurs engagements.

      Je ne tiens pas à vous "vendre" de la FI absolument mais je m’interroge en regard des "propositions" ou attentes des GJ et les propositions de la FI car sans être un aficionado absolu je trouve des corrélations tout a fait probantes. Et il faudra bien trouver un biais sinon ça va partir en sucette et adieu les GJ. Jusqu’à la prochaine certes mais ça peut prendre du temps. La névrose de l’échec collectif peut inhiber

      Qui plus est un programme éco/politique sérieux bien que téméraire vu l’état du monde mais qui à le mérite d’exister et de constituer une base.
      Car il en faudra bien une à un moment donné, le RIC ne peut pas tout recouvrir, c’est quand même un peu plus complexe comme vous l’avez très bien fait remarquer dans le post qui m’a surpris.


    • maQiavel maQiavel 19 décembre 2018 22:32

      @Sparker

      « le référendum révocatoire est au programme de la FI pour la sixième république pour justement ne plus être uniquement dans la confiance pour cinq ou six ans et mettre la pression sur les élus pour qu’ils respectent leur mandat dans leurs engagements. »

      ------> Je sais bien. Mais comme je l’ai déjà dit, le programme dans notre régime est anecdotique puisque ceux qui le défendent peuvent le trahir sans aucun autre risque que celui de ne pas se faire réélire. On ne vote pas parce qu’on considère qu’un programme est bon, on vote avant tout parce qu’on fait confiance au candidat ou à son mouvement politique. Moi je n’ai aucune confiance en la FI …


    • Sparker 20 décembre 2018 13:05

      @maQiavel

      Ok, vous partez du principe que la FI peut trahir une fois "aux affaires" donc ça justifie votre méfiance et votre rejet.
      Soit, je ne peux vous contredire là dessus le risque est possible.
      Bon, ben du coup nous voilà bien coincé, un peu nihiliste comme conclusion.
      Là, du coup on a plus qu’à attendre que le "monde" s’effondre de lui même sous le poids de ses contradictions. Mais on ne sait ni quand ni au prix de combien de misères et de violences subies.
      Je crois que je préfère quand même prendre un risque, bon ou pas bon il en ressortira toujours quelque chose d’autre que le laisser faire.
      Merci pour cet échange.


    • Sparker 20 décembre 2018 13:06

      @Jean Keim

      A quels risques faite vous allusion ?


    • maQiavel maQiavel 21 décembre 2018 08:16

      @Sparker

      « Ok, vous partez du principe que la FI peut trahir une fois "aux affaires" donc ça justifie votre méfiance et votre rejet. Soit, je ne peux vous contredire là dessus le risque est possible ».

       

      ------> Voilà.

       

      « Bon, ben du coup nous voilà bien coincé, un peu nihiliste comme conclusion ».

       

      ------> On est coincé si on considère que la seule façon de changer les choses c’est de voter. Ce n’est pas du tout ce que je pense, il y’a d’autres manières d’influer sur la sphère publique comme l’histoire nous le montre ( et je ne parle pas de l’antiquité mais le XX siècle nous donne suffisamment d’exemples ). Je ne suis donc pas dans le « laissez faire ».

       

      « Je crois que je préfère quand même prendre un risque, bon ou pas bon il en ressortira toujours quelque chose »

       

      ------> Je vous comprends.


      Tout le plaisir était pour moi. 


  • Hijack ... Hijack ... 18 décembre 2018 18:52

    Ce que dit ce Mr ... ce sont simplement des évidences !


Réagir