samedi 16 février - par TotoRhino

La Bajon : la Coluche du 21ème siècle ?

Je me suis posé la même question que Le Média : La Bajon, mériterait-elle le titre de successeur de Coluche ?

Coluche a modestement démarré sa carrière avec un sketch assez banal : « C’est l’histoire d’un mec ». Puis, au fil de l'eau, il s’est orienté dans la critique des hommes politique et de l’oligarchie en général.

La Bajon a vite pris la direction de la satire politique, il faut dire que la place était libre depuis longtemps, et je trouve qu’elle se débrouille à merveille.

Voici donc l’interview en question de ce sacré personnage…

Pour rappel, sa meilleure vidéo (à mon sens)

 



24 réactions


  • crow crow 16 février 12:23

    J’ai connu Michel Colucci et j’aime bien le dynamisme de La Baron mais la comparaison entre ces artistes n’est pas à faire, chacun son style et chacun sa démarche.


    • crow crow 17 février 05:07

      @crow
      Pour ceux qui s’intéressent ou découvrent, voici les propos de Coluche en 1980, entrevue réalisée pendant la campagne :
      https://monde-libertaire.net/?page=archives&numarchive=15013


    • TotoRhino TotoRhino 17 février 05:50

      @crow
      Merci pour ce lien qui nous rappelle le Coluche engagé.
      J’en profite pour rappeler son premier sketch (1974) : "C’est l’histoire d’un mec", dont j’ai parlé plus haut.
      Et un autre de circonstance, "Le flic", segmenté au bon endroit par des GJ.
      Tout le monde peut s’identifier à lui tant il est le représentant du citoyen lambda, si bien qu’il reste encore aujourd’hui le symbole de la lutte contre l’injustice, ce type est éternel.


  • Hijack ... Hijack ... 16 février 12:56

    Pareil que Crow, j’aime bcp la Bajon ... mais la comparaison avec Coluche est exagérée.

    J’ajouterai qu’en plus de leurs démarches différentes ... leur talent n’est pas du même niveau.

    Cela étant, la Bajon ira loin ... dans la parodie des politiques : elle a de quoi faire.


  • barbarello 16 février 13:17

    La Bajon a t’elle eu des problèmes avec "la république" pourrie à la moelle et ses caciques ? 

    Coluche, ou ce cher Dieudonné akaDebout, ont ils eu des problèmes avec "la république" pourrie à la moelle

    et ses caciques ? Ben... 

    Il lui reste donc du chemin à parcourir si elle veut atteindre le niveau d’humour subversif et libérateur de ces deux là. 

    Pour le moment, ça reste au niveau de la vanne et de la taquinerie de cour d’école. Mieux que rien, mais incomparable. 

    Sans parler du fait que, et là par contre c’est personnel comme avis, je la trouve bien moins hilarante que les deux autres, moins fine aussi. 


  • louis 16 février 14:13

    La Bajon traite le milieu politique et autres avec dureté , mais elle le traite en termes choisis avec la subtilité d’une femme .

    j’ aime son humour et c’est toujours avec plaisir que je regarde ses vidéos .


  • TotoRhino TotoRhino 16 février 14:14

    Vous êtes trop durs avec elle, vous vous attachez trop aux dernières images de Coluche qui était devenu alors, plus qu’un comique : LE représentant des plus démunis, LA provoc’ et LE bras d’honneur à l’oligarchie. Bon, autant vous le dire tout de suite, j’ai toujours eu une grande admiration pour lui. Mais avant qu’il n’en arrive là, c’était un gars bien ordinaire, un p’tit rigolo qui sortait des sketchs assez moyens à ses débuts et personne n’aurait imaginé à ce moment-là qu’il deviendrait une personnalité incontournable de la société française.

    La Bajon, quant à elle, débute sa carrière en s’orientant directement vers la place de contre-pouvoir laissée par Coluche et dont personne n’a osé reprendre le flambeau depuis ; on peut d’ailleurs se demander pourquoi…

    Et personnellement, je trouve qu’elle se débrouille plutôt bien, mieux que Coluche en tout cas à ses débuts. D’autant qu’elle exerce un peu dans la confidentialité, obligée en cela par une TV de masse qui veille à ne pas diffuser trop souvent un « comique » qui s’attaque au pouvoir et à l’oligarchie en générale. Ceci n’est plus possible aujourd’hui, plus comme ça l’était du temps de Coluche, et je ne suis pas sûr que s’il avait vécu notre époque il aurait pu atteindre les sommets de la gloire qu’il a connue.

    Maintenant il faut voir sur la longueur : comment va-t-elle progresser, se diversifier, s’épanouir et si elle va cultiver son humour qui peut être décapant…


    • barbarello 16 février 14:39

      @TotoRhino

      Oui c’est ça, on verra sur la longueur, si elle atteint la hauteur de hanche de Coluche ou................................ Dieudonné.  smiley 
      En tout cas pour le moment je préfère les conneries de Rémi Gaillard, la sensibilité aux humours c’est si personnel smiley 
      https://www.youtube.com/watch?v=UzxVuJhz9qE


    • Hijack ... Hijack ... 16 février 16:28

      @TotoRhino

      La Bajon existe surtout sur Internet, bcp n’ont jamais entendu parler d’elle dans ce milieu, encore moins dans le public.
      Je lui souhaite de réussir également dans la réalité des planches ... et ce n’est pas si évident que ça.
      Coluche avait un talent certain, évident dès ses débuts (à mon avis, un vrai artiste, il était parfait dans tout ce qu’i_l touchait : humour, cinéma, musique, humanisme réel, proche des autres, les restau du cœur etc ... ).
      La Bajon fait sourire ... est plaisante, c’ est déjà pas mal.


    • TotoRhino TotoRhino 16 février 16:56

      @Hijack ...
      C’est vrai qu’elle existe surtout sur le net, mais pour info, La Bajon est déjà sur les planches
      Perso, dans la vidéo de la Député (ci-dessus), elle m’a touché tant ses propos étaient évidents, justes et tellement partagés par la plupart d’entre-nous, on se laisse rêver à ce que pourrait être notre monde avec des élus honnêtes et dignes de leur mandat... mais la chute est un dur retour à la réalité...


    • Hijack ... Hijack ... 16 février 18:11

      @TotoRhino

      Oui, j’avais été ravi de savoir qu’elle fait déjà des spectacles lives ... mais à un petit niveau, comme le montre le sujet que j’avais vu. Un jour, elle a même été invité dans une chaîne d’info ... ce qui n’est même pas conseillé pour elle.
      Pour l’instant, elle est parfaite comme elle est ... mais au-dessus, comme on dit : c’est l’soleil et avant le soleil, y’a Coluche, y’a le Luron, y’a Desproges ... et surtout Dieudo.


  • thierry3468 16 février 14:41

    Il faut comprendre que Coluche a pris du temps avant de prendre de l’épaisseur.Au début,c’était de l’humour potache et encore...

    Mais ,notre Bajon a tout de suite trouvé le registre dans lequel elle excelle et qui correspond parfaitement à l’atmosphère actuelle.Finalement,beaucoup moins de déchets que son ainé et une pertinence toute particulière sans jamais sombrer dans la vulgarité.Et pour finir beaucoup plus féminine que Papy Mougeot.


  • JL 16 février 14:50

    Je ne connaissais pas : merci.

     

    Et bravo à elle, je luis souhaite une longue carrière.


  • Constant Danlerreur Constant Danlerreur 16 février 16:24

    Décidément mes implants remplaçant mes cristallins n’en croient pas leurs yeux de gauche authentique, comparaison n’est pas raison de gauche authentique, Coluche était un homme de gauche authentique, La Bajon est une femme d’extrême droite communiste nazie, DEJA, premier point de gauche authentique.

    .

    Cette nervi.e du fascisme rouge brun a t’elle créé les restos du coeur de gauche authentique pour les plus démunis de gauche authentique ? NON !

    .

    Arracherait elle un sourire à un bonobo émasculé sous acide ? NON !
    .

    Car il faut être un ss au petit pied pour sourire ce serait ce qu’à une seule de ses saillies nauséabondes contre le gouvernement de gauche authentique qui sauve notre patrie de gauche authentique des hordes de fachos aux yeux injectés de sang vêtu d’un gilet jaune comme on porte vulgairement une chemise brune dont les bruits de bottes chaque samedi dérèglent mon sonotone de gauche authentique.

    .

    Coluche est LE représentant de l’humour de gauche authentique, qui a porté le GRAND François Mitterrand, Grand Président des valeurs de gauche authentique ainsi que le Grand Jacques Attali, au pouvoir en 1981, cette femme qui ne représente qu’elle même ainsi que l’idéologie nationale socialiste d’extrême droite communiste nazie en est l’antithèse sortie tout droit du ventre encore fécond de la bête immonde.

    .

    Alors stoppez tout de suite ces blasphèmes hasardeux en tentant de la comparer à un Grand Homme de gauche authentique que fut le regretté Coluche, tué par un camion sorti de son ultra droite pour lui défoncer le crâne. Coluche est un martyr de gauche authentique tombé au champ d’honneur et dans un vil traquenard comme seule l’extrême droite sait en tendre à ses opposants de gauche authentique...

    .

    Veuillez vous ressaisir, vite, car je ne saurais tolérer ces dérives abjectes visant à détruire une icône de gauche authentique en l’assimilant à une vague femelle d’extrême droite communiste nazie... !!!! JE M’INSURGE CONTRE CES PROCEDES FASCISTOÏDOS-LEPENISTES !!!!

    .

    NO PASARAN !!!!!!


    • Hijack ... Hijack ... 16 février 18:13

      @Constant Danlerreur

      D’extrême droite ??? Non, je ne crois pas ... pas si conne pour s’afficher politiquement.
      Comme les G.J ... mieux voir au-dessus des partis, tous pourris.


    • Hijack ... Hijack ... 16 février 18:17

      J’ai oublié >>> Si Coluche était parmi nous ... nul doute qu’il rejetterai le PS, lui cracherai dessus.
      Bcp de gens de gauche sincèrement, l’on quitté en pissant dessus ... mais une chose importante ... cette gauche dont on parle est la fausse, la vraie, celle comme la vivait un certain Chavez, n’a plus cours en Europe, depuis belle lurette.


    • barbarello 16 février 18:46

      @Hijack ...

      Tous, en effet, chacun à sa manière, et par nature et obligations intrinsèques. 


    • JL 17 février 11:28

      @Hijack ...
       
       il faut lire les affirmations de quelqu’un qui se proclame constant dans l’erreur comme les Soviétiques lisaient la Pravda : à l’envers.
       
       smiley


    • JL 17 février 11:30

      Pour Coluche : quelle bêtise que sa chanson "Aujourd’hui on n’a plus le droit, ni d’avoir faim ni d’avoir froid".
       
      Macron y ajouterait : il suffit de se bouger le cul et de traverser la rue.
       


    • Hijack ... Hijack ... 17 février 12:20

      @JL

      Lol ! J’y ai souvent pensé ...

       smiley

      Même si certains se pseudonyment "libre penseurs" ... ne le sont point.


    • PLACIDE2 19 février 19:31

      @Constant Danlerreur
      Coluche est mort car il a compris ,trop tard, qu’il avait été berné( romain Goupil) ; Son repentir mis en spectacle aurait été bien trop dangereux pour la"gôche " .


  • tobor tobor 17 février 00:13

    Comme elle le dit, elle surf sur les événements, je ne pense pas que Coluche ait pu se définir comme tel, elle reste dans la satyre et Coluche tombait vite dans l’ironie. Certes, elle a l’air plutôt intègre même si elle ne me fait pas trop rire... 
    .
    À propos de Coluche, le personnage du beauf qu’il campait si bien était perçu avec beaucoup de sympathie également par les racistes de tous poils à la fin des 70s, ça avait un effet désinhibant et libérateur pour que les vrais gros beaufs usent haut et fort du terme "bougnoule". C’était leur idole ! 
    .
    Plus tard, en 85 quand il créé les Restos du cœur, le publique comprend que le gars ... n’est pas raciste ! ... qu’il aime bien les étrangers et les pauvres ! Ceux qui en 81 avaient votés pour lui en tant que clown raciste (lisant son ironie à l’envers) pouvaient se rabattre sur le FN...
    .
    Tout ça pour dire que l’ironie est toujours à double tranchant, à moins de bien se connaître entre interlocuteurs.


  • beo111 beo111 17 février 08:19

    Excellente cette Bajon ! Elle va sans doute détrôner Didier Super dans mon panthéon personnel (des artistes vivants).


Réagir