jeudi 29 mars - par Orwell

Le CRIF instrumentalise l’assassinat de Mireille Knoll contre l’avis de la famille

Des milliers de personnes, dont de nombreux responsables politiques, ont défilé ce mercredi en mémoire de l'octogénaire juive tuée à Paris. Ce moment de recueillement a été terni par des incidents liés à la venue de Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen, dont la présence n’avait pas été souhaitée par le Crif.

Le chef de file de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon et la présidente du FN Marine Le Pen ont dû quitter mercredi la "marche blanche" à Paris contre l'antisémitisme, après avoir été accueillis par des huées et des bousculades

 

Les images de la réaction de Melenchon après son exfiltration de la marche blanche

 

Les images de la réaction de Marine Le Pen sous les huées.

 

Le président du CRIF justifie l'exclusion du FN et des insoumis. Un choix qu'il motive par "la surreprésentation de l'antisémitisme" dans ces partis.

 



28 réactions


  • Alren Alren 29 mars 13:18

    Ce sont les plus excités du CRIF qui, tout minoritaires qu’ils sont au sein des juifs même pratiquants, tout minoritaires qu’ils étaient dans la marche, ont décidé que ceux qui s’opposent à la politique féroce de Netanyahou contre les Palestiniens occupés, n’avaient pas le droit de manifester auprès du fils de la victime leur condoléance, assimilant l’hostilité à Netanyahou à de l’antisémitisme !
    Il serait temps qu’une organisation apolitique de juifs vienne concurrencer ce CRIF non représentatif.


    • Le Sudiste 29 mars 17:14

      @Alren

      Oui, le Crif ne représente pas grand monde dans la communauté juive. Ou tout au moins peu s’en revendique mais on n’en entend peu aussi s’y opposer. On peut imaginer pour certains un soutien tacite, silencieux comme certains se défendaient en France de voter FN ou d’en partager les idées.

      Heureusement il y a des voix isolées qui se lèvent depuis un bon moment. Par exemple, l’explication de cet homme est on ne peu plus claire. Certes ce ne sont pas des voix médiatiques, ce qui est bien dommage d’ailleurs. C’est pour ça qu’il est là le lien.


    • V_Parlier V_Parlier 29 mars 23:27

      @Alren
      Un président qui s’appelle Kalifat, ça en jette quand même pour une association sensée représenter les juifs. Mais blague à part, je pense qu’il s’enfonce lui-même dans ce discours.


  • Hieronymus Hieronymus 29 mars 13:25

    dernière vidéo à 3’59
    "nous avons tellement souffert" 
    "nous avons tellement souffert"
    il répète cela comme un mantra, il règne à notre époque une véritable infantilisation du discours politique, chacun se met à hurler "ouin, bobo, j’ai mal"
    c’est nul, tous ces politiques sont nuls, cette théâtralisation est nulle, les Français sont des nuls !
     smiley


    • nephis 29 mars 13:31

      @Hieronymus

      […] les Français sont des nuls !

      Ces nuls ne sont pas français. Des français dignes de ce nom n’auraient jamais toléré une chienlit pareille.


    • Hieronymus Hieronymus 29 mars 13:57

      @nephis
      mais où est le sursaut face à ce marasme et ce naufrage ?

      les partis traditionnels sont tous d’un conformisme bêlant et affligeant, gangrénés par une idéologie mortifère

      ce que l’on qualifie d’extrême gauche est une imposture et une escroquerie morale, au nom du progressisme ils encouragent les pires utopies et promeuvent la destruction de la civilisation

      à l’extrême droite c’est presque pire, une cacophonie et des querelles de chapelle absolument démentielles, ce sont presqu’à chaque fois des numéros d’acteurs pitoyables qui passent leur temps à se tirer dans les pattes

      le politique est mort, c’est sauve qui peut !


    • nephis 29 mars 14:35

      @Hieronymus

      le politique est mort, c’est sauve qui peut !

      La France est morte depuis un moment déjà. La question que l’on peut se poser à partir de ce constat est la suivante : la France peut-elle renaître de ses cendres tel un Phénix ou non ? Et que faire si l’on croît qu’elle appartient définitivement au passé ? D’après mon expérience personnelle, dès lors qu’on entreprend des actions véritablement dérangeantes pour le régime, il est extrêmement difficile d’agir collectivement sans se faire exploser par l’État ripoublicain ou ses suppôts. La meilleure chose à faire en fronce, est encore de se communautariser en dehors des villes. En revanche, à l’échelle individuelle il est encore possible d’entreprendre des actions pourvu que l’on prenne maintes précautions.


    • Le Sudiste 29 mars 17:09

      @Hieronymus
      Cette dernière vidéo avec le corse Yves Krettly est insupportable. Mais parfois elle devient drôle... on dirait du Dieudonné !


    • Heimskringla Heimskringla 29 mars 21:32

      @Hieronymus

      "ouin, bobo, j’ai mal"

      Oui ça a même contaminé ma copine. Un vrai petit chaton fragile. 


  • egos 29 mars 13:38

    Chapeau !


    Pr la modération des propos, le ton apaisant et apaisé, l’approche conciliante.

    D’autant que l’idée de défiler sous la bannière du Crif, 
    après avoir laissé à cette structure politique l’initiative d’organiser le défilé, 
    sans obligations spécifiques contrairement aux vœux du fils de la victime, au caractère universel de cette marche, (l’idée) parait un peu décalée.

    A gauche, on n’aime pas trop porter le chapeau,

    qqs uns, des "esprits libres" ou des "natures indépendantes" 
    s’y adonnent pourtant avec élégance.



  • Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 29 mars 14:55

    Spectacle lamentable de hyènes qui se repaissent de cadavres issus de faits divers qui se bousculent pour figurer sur la photo, parader devant micros et caméras pour espérer gagner une ou deux voix supplémentaires lors de prochaines élections. Ces charognards qui instrumentalisent le malheur des autres pour se l’approprier afin de faire tourner leurs boutiques répugnantes d’opportunisme dégueulasse.
    .
    Voilà ce qu’est la politique de notre pays tous partis confondus, une honte abjecte de voir ces asticots se vautrer dans une fange sans nom.
    .
    Car tout est parti, je le rappelle, d’un fait divers : Yacine va boire un coup avec sa voisine juive qui le connaît depuis qu’il a 7 ou 8 ans, tout à coup, sous l’influence antisémite du porto, ou obéissant à sa nature profonde, il invoque un complice dans le but de dépouiller la vieille, ils la tuent et brûlent son appartement...

    .
    Un déferlement de récupération politique qui dépasse notre entendement se déclenche afin d’entrer en compétition victimaire et lacrymale pour occulter la cérémonie nationale du gendarme catholique en train de gagner les larmes des goyims...
    .
    Tout ça est profondément immonde. Le seul qui a mon estime dans cette affaire, c’est le fils et la mère des victimes qui ont une dignité que n’auront jamais tous les vautours grotesques qui déshonorent notre pays en se battant pour prétendre le diriger. Je leur vomi dessus et je pèse mes mots...


  • maQiavel maQiavel 29 mars 15:44

    On pouvait remarquer depuis la fin de la campagne de la dernière élection , qu’il y’a une FNisation médiatique de la FI. 

    Voilà qui illustre parfaitement cette dynamique. 

    • V_Parlier V_Parlier 29 mars 23:23

      @maQiavel
      Et oui, Mélenchon qui se croyait à l’abri va apprendre ce que ça fait d’être un peu en dehors du cadre ! Montrer patte blanche en s’afformant pro-immigrationniste ne suffit pas à garantir l’immunité.


    • Buk100 30 mars 11:36

      @V_Parlier

      Mélenchon en ramasse sur le coin de la tronche depuis presque dix ans, je crois qu il est habitué, merci pour lui. 

      Sinon, un "immigrationniste", c est plutôt quelqu’un qui prône l immigration massive et quasiment planifiée. Or, Mélenchon ne cesse de répéter que les peuples ne sont pas naturellement destinés à migrer en masse, que la première chose à faire est de s assurer que les conditions soient réunies pour que les gens restent chez eux (position qu il lui valu pas mal d attaques bien dégueulasses, des gauchisses cette fois). 

      Vous saisissez la nuance ? 


  • Scalpa Scalpa 29 mars 15:52

    Ni l’un ni lune mais .......ons !


  • Scalpa Scalpa 29 mars 16:09

    Mumu reparle aux journalupes.


  • Tom France Tom France 29 mars 18:14

    Mais est ce qu’une enquête a vraiment été menée pour conclure qu’ils s’agissait d’un meurtre antijuif ou bien est parce qu’elle est juive que les sayanims et le CRIF ont décidés de monter une énième affaire d’état autour d’un fait divers, comme ils savent le faire à chaque fois ?? Et puis de voir toute cette hystérie, mon Dieu, ce pays est vraiment devenu une fosse à purin et je vois bien qu’il est inutile de faire appel à la raison face à tous ces émotifs à la con !


  • thierry3468 30 mars 11:18

    Notre "bon" Macron n’a pas hésité à qualifier ce crime d’antisémite alors qu’aucun élément ne permet d’étayer cette piste .Probablement encore dans l’ambiance festive du fameux diner du CRIF,Macron a vu roder la bête immonde de l’antisémitisme autour de la pauvre Mireille Knoll ,qui avait beaucoup d’affection pour celui qui l’a probablement assassinée.Je croyais que Macron chassait la fake news et ni une ni deux,il déclare que ce crime est antisémite.....N’y a t il pas séparation des pouvoirs ?Cette éruption soudaine d’un président dans une enquête pose des questions .


  • microf 30 mars 19:09

    Dans la video on entend des personnes crier Israel vivra, Israel vivra, est ce que la manifestation se passait en Israel ou en France ?


  • rageagainst rageagainst 31 mars 02:56

    L’hystérie du CRIF/LDJ/consistoire central du culte juif/Karsfeld et consorts contre Mélenchon et la FI est un enfumage pour cacher un élément que les médias ou les internautes n’ont pas encore vus (je crois) à savoir : Mireille Knoll était l’épouse de l’ancien président du KKL france (vu sur le site http://www.kkl.fr/

    Kézako : le KKL france est la filiale française du KKL, "fonds national juif" ou plutôt "Fonds pour la création d’israêl" crée en 1901 à Bâle pour être le fond central du mouvement sioniste. Son but 1er était d’acheter des terres en palestine ottomane puis anglaise pour y installer des colons juifs (13,5% des terres en 1948 sur lesquelles vivent aujourd’hui 80% des israéliens).

    Après la création d’israël, son but étant atteint, il trouva un nouveau souffle en un beau projet écologique/environnementaliste, celui de "reverdir/refleurir/reboiser le désert. pour ce faire il eut l’idée de collecter des fonds dans les différentes communautés juives de la planètes (les célèbres petites boites bleues, qui donna l’idée des "boites à pièces jaunes" en France...).

    Seulement voilà, parmi les zones à reboiser, se trouvent comme par hasard les anciens villages et terres que les palestiniens ont fui pendant la guerre de 1948 et celle de 1967, et comme ces terres appartiennent désormais au KKL-FNJ, il empêche le retour des propriétaires et vole les terres des palestiniens (plus de 600000 ha).


    Actuellement le KKL poursuit sa politique de colonisation des terres des bédouins du désert du Neguev : sous couvert de reboisement, il chasse les bédouins de leur habitat, s’accaparent leurs terres (sans titres modernes de propriété) et les confine dans des villages-ghéttos créés ad hoc (cf wikipédia fonds national juif" et
    https://www.bdsfrance.org/les-projets-du-kkl-fonds-national-juif-dans-les-colonies-5/

    Le KKL france est donc complice par ses collectes de fonds de la politique de colonisation israêlienne dans les territoires occupés et "grâce à son action quotidienne en faveur de l’éducation sioniste, il entend également sensibiliser les jeunes Juifs de France à l’amour d’Israël et à la défense de l’environnement" (site du crif)


    comme le dit un tweet de la "brigade juive" retweeter par la LDJ paris : " (...) c’est avec un sourire complice "savta" (=grand mère, en s’adressant à Mireille Knoll) que nous avons regardé tous ces antisionistes venir rendre hommage a la femme de l’ancien président du KKL..."


    heureusement je n’ai pas défilé...


Réagir