lundi 28 janvier 2013 - par Sophie Li

Onfray contre Sade : le philosophe d’Argentan est-il réactionnaire ?

Nouveau livre de Michel Onfray et nouvelle polémique après celle sur Freud, cette fois-ci au sujet du marquis de Sade, dont le philosophe d'Argentan rouvre le procès... Il était samedi soir l'invité d'On n'est pas couché.

 

 

Philppe Sollers, admirateur de Sade, n’a pas manqué de réagir, en qualifiant Michel Onfray de "philosophe provincial, très retardataire et très réactionnaire"...

 

 

Au cours de l’émission ONPC, Onfray a aussi croisé le fer avec Michèle Tabarot (UMP, pro-Copé) au sujet d’Albert Camus et de la guerre d’Algérie.

 

 



7 réactions


  • Romios Romios 28 janvier 2013 15:25

    Marions les ! smiley

    (Onfrey et Sade)


    • La mouche du coche la mouche du coche 28 janvier 2013 20:27

      M. Onfray a de la chance. Il est très bon et M. Sollers dit du mal de lui, ce qui prouve qu’il est vraiment très bon. Un intellectuel qui aurait l’approbation de Sollers doit s’inquiéter pour son niveau. M. Onfray a cette chance là. Il n’est pas approuvé par Sollers. smiley


  • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 28 janvier 2013 19:25

    Onfray, le philosophe du bonheur qui fait toujours la gueule, tout en insistant sur la nécessité pour un penseur d’incarner sa philosophie. :)


    Un gars courageux cependant et bien plus honnête que la plupart des imposteurs qui nous sont présentés comme intellectuels. 

  • miseryindex miseryindex 28 janvier 2013 19:28

    Et on doit en avoir quelque chose à foutre de Sade ? Franchement ?
     
    Philosophe soi-disant de gauche qui ne s’investit jamais, n’écrit jamais sur la politique, n’écrit jamais de philosphie. Onfray passe son temps à vouloir prendre la place d’un Nietzsche qu’il n’aura jamais.


  • JoelP 28 janvier 2013 21:32

    Philppe Sollers, le prototype de l’intello parisien arbitre des élégances littéraires et écrivain assez moyen. Notez qu’il n’utilise aucun argument précis. Il ne sait pas pourquoi Sade est révolutionnaire et Onfray réac. C’est juste que lui, Sollers, l’a décrété. Il a raison Onfray, Sade est un pornographe pédophile qui décrit ce qu’il a pu pratiquer quand il était en liberté, des horreurs. On a eu bien raison de l’embastiller. 


  • simplesanstete 29 janvier 2013 00:43

    J’ai un faible pour Onfray mais je connais ses faiblesses, c’est pour çà qu’il est encore à la télé et à France Q.
     Un exemple est que quand il dit qu’il travaille comme un ouvrier, c’est archi faux.
    Un ouvrier s’exécute, lui, il cherche, c’est un abîme entre les 2....c’est son côté ouvriériste de gôche
    Là où il leurs mets bien profond à ces cuistres couchés, c’est qu’il s’attaque à la NOTORIÉTÉ, qui est connu seulement parce qu’elle est bien connue et qu’au fond c’est ce qui intéresse le quand dit raton du coma des mortels, les mytheux sont mythés. Quand il a examiné Freud sur son bureau il a été automatiquement traité d’antimite. Allez, à quand Marx, on peut rêver......


  • L'Andalou L’Andalou 29 janvier 2013 10:08

    On dirait vraiment que certains n’ont jamais lu Sade. A un moment donné, il faut poser ses yeux sur la prose sadienne pour s’apercevoir qu’on est devant quelque chose d’étrange. Je suis désolé de le dire mais ceux qui font l’apologie de Sade comme étant le symbole du progrès doivent tout de suite se prononcer sur u certain nombre de choses : sont-ils pour la torture ? Sont-ils pour le viol ? S’ils répondent non, alors ce sont de grands hypocrites. 


    Je trouve, pour ma part, qu’Onfray est bien tiède sur ce sujet. Tout simplement car c’est un hédoniste et qu’il sait très bien que Sade est un hédoniste aussi, mais de type "féodal".

Réagir