samedi 11 février - par pegase

La République c’est quoi exactement ? par Henri Guillemin ...

Henri Guillemin, historien conférencier ...

 

À la Libération, après avoir tenté, en vain, d’obtenir un poste à la Sorbonne, il devient attaché culturel à l’ambassade de France en Suisse à Berne (jusqu’à sa retraite, en 1962). Il partage ensuite sa vie entre la France et la Suisse.

 

 

« Brillant conférencier très apprécié dans le monde francophone », Henri Guillemin enregistre plusieurs conférences historiques pour la Télévision suisse romande notamment Jean Jaurès en 1962 ; Napoléon Bonaparte (en 18 séquences vidéo dont 3 ont été perdues) en 1968 ; Léon Tolstoï et Céline qu'il défendait, en 1969 ; toujours en 1969, il rend un hommage à Charles-François Landry ; Jeanne d’Arc en 1970 ; la Commune de Paris (en 13 séquences) en 1971. En 1982, il enregistre une série de huit conférences (d’à peu près 30 min chacune) sur Pétain et le régime de Vichy, également pour la Télévision suisse romande, dans le cadre de l’émission Les dossiers de l’histoire. Radio-Canada a aussi diffusé en 1968 Napoléon vu par Guillemin, une série de 3 conférences sur Napoléon Bonaparte, sa vie, son œuvre. L'énigme Jeanne-d'Arc, série composée de plusieurs épisodes, a été diffusée en 1971 tandis que Portraits de révolutionnaires (Lénine, Staline, Trotsky) a été diffusée en 1983.

 

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_Guillemin

 



24 réactions


  • Yacine Chibane Yacine Chibane 11 février 12:12

    Mode Jean Robin activé  : Henri Guillemin n’est qu’un historien marxiste qui falsifie par son prisme marxiste toute les périodes marxistes de l’Histoire de l’Humanité marxiste.

     smiley smiley smiley


    • yoananda yoananda 11 février 14:00

      @maQiavel
      c’est l’ancien régime maquillé comme une drag-queen pour faire plus moderne...


    • maQiavel maQiavel 11 février 14:08

      @yoananda
      Un classique. 


    • Yacine Chibane Yacine Chibane 11 février 15:13

      @maQiavel

      Drac a oublié d’enlever la mousse à raser du côté de son oreille Gôche. smiley Mais sur le fond il a raison.


    • pegase pegase 11 février 23:58

      @maQiavel


      Intéressant ...

      M.Drac parle de "centre gauche" depuis J.Chirac (la Mitt était plutôt à droite selon Marie France Garaud), je ne suis pas vraiment d’accord, Asselineau parle plutôt de gouvernance de droite et d’extrême droite depuis le règne de Sarko 1er jusqu’à nos jours ...


  • Mr.Kout 11 février 14:12

    Ne pas oublier "l’affaire jésus" qui aussi une excellente conférence.


    • Mr.Kout 11 février 15:29

      @ Pegase

      Hors sujet : Vous m’affirmez ailleurs que l’eglise catholique ne reconnait pas l’ancien testament, j’ai vérifié : c’est faux.

      La première partie de la bible catholique comporte bien le tanakh (bible hébraïque) et son dieu violent.


    • pegase pegase 11 février 15:48

      @Mr.Kout


      "dieu violent" ...Vous n’y voyez pas comme une légère contradiction avec la doctrine catholique ? 

      Jésus était un non violent, la preuve irréfutable ici =>

      https://www.youtube.com/watch?v=lGoELZrrsc4


    • yoananda yoananda 11 février 15:55

      @pegase
      comme si c’était la seule contradiction ! lol


    • Mr.Kout 11 février 15:56

      @pegase

      Vous démordez pas, mon propos n’est pas sur Jesus ou la violence dans les évangiles mais bien sur la reconnaissance par l’église catholique de textes anciens (la première partie de la bible reconnue par l’eglise) complètement contradictoire avec le message de jesus.


    • pegase pegase 11 février 20:04

      @Mr.Kout


       - Ancien testament, en fait c’est la Bible écrite par des juifs => Appel au meurtre et violences en tout genres (attention il y a plusieurs versions)

       - Nouveau testament => Jésus => Doctrine des bisousnours smiley personnellement ça me plait bien ...

       - Le nouveau Testament est complètement différent, il y a effectivement des morceaux de l’ancien testament cités dans le nouveau testament, mais certainement pas des appels aux meurtres, les commandements de Dieu ont été "arrangés" ...

      Il y a 4 évangiles reconnus (parce qu’il y en a d’autres non reconnus par l’église) ... St Jean — St Marc — St Mathieu — St Luc, plus les écrits de St Paul etc ...

      Le tout forme le Nouveau Testament => tout ce qui s’est passé à partir de la naissance de Jésus ...

       - Les protestants ont leur nouveau testament, mais il n’a pas été expurgé de toutes les horreurs de l’ancien Testament, ni des apôtres non reconnus par l’église ... en plus ils ne reconnaissent pas la Vierge Marie smiley 

       - Les orthodoxes (consul de Nicée en Grèce, qui a décidé de partager l’église, les patriarches voulant les mêmes prérogatives que ceux de Rome) ont aussi leur évangile qui est plus complet, mais lui aussi expurgé des horreurs de l’ancien testament ...

       - Les Juifs ne reconnaissent pas l’ancien Testament, ni le nouveau Testament, ils ne reconnaissent que la Bible ... qui est en fait l’ancien Testament (un sujet qu’il vaut mieux éviter d’aborder), vous saisissez la différence ?

      Ce qu’il faut retenir, c’est que la doctrine proposée par le nouveau Testament est radicalement opposée à celle de l’ancien Testament ... "Œil pour œil, dent pour dent" VS => "aimez vous les uns les autres, aime ton prochain comme toi même", une véritable révolution pour l’époque, imaginez seulement la tête des Pharisiens ...

      Si vous avez d’autres questions smiley


    • Mr.Kout 12 février 15:49

      @pegase

      L’ancien testament présent dans la bible catholique ne diffère du tanakh (bible juive) que part l’ajout et non la supression de texte. La différence vient des textes "deuterocanoniques" qui ne sont pas présent dans le tanakh. C’est ces textes anciens qui ont permis à certains catholiques de justifier des actes contraires à la parole de jesus.


    • pegase pegase 12 février 17:03

      @Mr.Kout


      Je vous conseille de regarder cette interview de Pierre Hillard, surtout au début de la vidéo ... http://www.dailymotion.com/video/x203il2_hillard-interview-post-conference-du-7-juin-2014-a-bordeaux_webcam

      La Bible catholique est un non sens absolu, elle n’existe pas, c’est un oxymore, tout comme la supercherie du terme "judéo-chrétien"... Je n’ai pas de bible à la maison, au catéchisme on nous a enseigné que le nouveau Testament ...

      J’imagine que vous êtes de culture juive ou protestante, ce qui expliquerait vos propos ambigus, ou peut être vous vous appuyez sur les nouveaux préceptes de Vatican 2 ? ... Vatican 2 est rejeté par la plupart des cathos ...


      Je devrais la poster ici cette vidéo, je ne sais pas si elle a déjà été posté..


    • pegase pegase 12 février 17:37

      @Mr.Kout

      Hillard dit que l’église conciliaire d’avant Vatican 2 a toujours été anti judaïque, par contre elle condamnait l’anti sémitisme ..

      Donc cela répond bien à votre question, l’église conciliaire d’avant Vatican 2 ne pouvait pas reconnaitre la Bible, tout au plus elle devait être évoquée pour des raisons historiques ... 


    • Mr.Kout 12 février 20:33

      @pegase

      Je suis d’éducation catholique avec plusieurs années de catéchisme.

      http://www.eglise.catholique.fr/approfondir-sa-foi/la-bible/371076-quest-ce-que-la-bible/

      Vous connaissez la vulgate ? Elle comprend ancien et nouveau testament et voilà ce qu’en disait dejà l’eglise catholique bien avant vatican 2 : 

      « Le sacro-saint synode (…) dispose et déclare que cette édition ancienne de la Vulgate qui a déjà été approuvée dans l’Église par le long usage de tant de siècles, doit être tenue pour authentique dans les lectures, disputes, prédications et exposés publics »


      Les faits sont têtus et je pense que vous confondez ce que devrait etre l’eglise catholique et ce qu’elle est. Je reste attaché à cette eglise car elle produit aujourd’hui encore des encycliques "anti capitalistes" mais la vérité est la, l’église catholique reconnait, et ce bien avant vatican 2, des textes issus de la traduction du tanakh.

       


    • pegase pegase 12 février 23:55

      @Mr.Kout

      Les faits sont têtus et je pense que vous confondez ce que devrait etre l’eglise catholique et ce qu’elle est. Je reste attaché à cette eglise car elle produit aujourd’hui encore des encycliques "anti capitalistes" mais la vérité est la, l’église catholique reconnait, et ce bien avant vatican 2, des textes issus de la traduction du tanakh.


      Toute ma famille est catho, tout ce que j’ai écrit plus haut c’est aussi leur avis ...

      Vous avez écouté Hillard ? 

      Je ne suis pas théologien, mais Hillard parle d’hérétiques et de sataniques pour ceux qui ont refusés de se convertir, ça me parait suffisamment clair  smiley

      Donc je ne vous comprend pas, vous interprétez probablement le fait que Vatican affichait à une époque une certaine compassion avec les juifs pour éviter que les cathos ne tombent dans l’anti-sémitisme, le terme "judéo-chrétien" viendrait de là, mais le rôle du nouveau testament était de remplacer et littéralement "annuler" le précédent, et non pas le citer en exemple ...


      l’église catholique reconnait, et ce bien avant vatican 2, des textes issus de la traduction du tanakh.


      Oui, certains passages seulement , et totalement expurgés des horreurs qui y sont écrites (je l’ai déjà dit, mais vous semblez étanche à mes propos) ...

      Le terme "ancien Testament", et à fortiori "nouveau Testament" n’existe pas chez les juifs ... Comme dit Hillard, il faut appliquer un minimum de logique dans ces choses ...

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Tanakh

      Cependant, l’expression Ancien Testament, bien que commune, est souvent perçue comme péjorative par les juifs. D’une part elle ferait l’objet d’une volonté de s’approprier arbitrairement les textes de la religion juive et d’autre part selon la foi juive il ne saurait exister de Nouveau Testament puisque celui-ci n’est pas reconnu. L’expression « Premier Testament » est parfois considérée comme plus respectueuse vis-à-vis de la tradition juive.


    • Mr.Kout 13 février 14:15

      @pegase
      Ce n’est pas que je n’entend pas ce que vous dites mais ce que vous dites est faux, il n’y a rien d’expurgé dans l’ancien testament mais des ajouts : les "deuterocanoniques"

      Livres présent dans la bible, la partie ancien testament, que l’on peut trouver dans toutes les églises catholiques, présent dans la vulgate qui est reconnu depuis 1500ans comme canon de l’eglise : 

      Pentateuque
      Prophetes
      Hagiographes

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Ancien_Testament

      Livre composant le tanakh, la bible juive :

      Pentateuques
      Prophetes
      Hagiographes

      Je vous renvoi à mon lien de la conférence des évêques de France sur ce qu’est la bible.

      Mais dites moi avez vous ouvert la bible récemment ? 


    • pegase pegase 13 février 20:31

      @Mr.Kout
      Ce n’est pas que je n’entend pas ce que vous dites mais ce que vous dites est faux, il n’y a rien d’expurgé dans l’ancien testament mais des ajouts : les "deuterocanoniques"


      Je ne parle pas de l’ancien que je ne veux même pas connaitre, je parle du nouveau Testament, il y a des parties qui ont été tirées de l’ancien, après avoir été expurgées ...

      Vous faites un drôle de catholique ...

      L’ancien Testament n’est rien d’autre que la Torah, depuis quand les cathos avalisent la Thora smiley 

      — ça n’existe pas, même pas en rêve — oubliez complètement —

      Les préceptes de l’ancien dogme ne sont pas seulement incompatibles, ils sont mortels .... Je répète seulement ce que dit P.Hillard, Historien, politologue, Géopolitologue avec les doctorats qui vont bien ...

      Ce sont les tenants du judaïsme et de toutes les églises réformées qui veulent que les cathos avalisent la Thora, avec toujours l’oligarchie anglo-saxonne en arrière plan... Ils ont en partie réussi leur coup avec Vatican 2, mais à mon avis plus pour très longtemps !


    • Mr.Kout 14 février 13:18

      @pegase

      "depuis quand les cathos avalisent la Thora"

      Depuis la vulgate, bible canon de l’église catholique, qui comprend le pentateuque (torah) 
      Mais ouvrez la bible que lisent les cathos et vous constaterez par vous même que tout ce que je dit est vrai, ouvrez mes lien et comparez la composition de l’ancien testament (present dans la bible canon des catholiques) et le tanakh.
      La seule source juive que ne reconnait pas l’église catholique c’est le talmud.
      Dire que les catholiques ne reconnaissent que les evangiles est faux, vous aurez beau vous contorsionnez dans tout les sens ils suffit d’ouvrir la vulgate, je répète une énième fois car vous ne semblez pas l’entendre, qui est reconnu dans son ensemble par l’église catholique et comprend prophètes,nombres,pentateuque,hagiographes..etc issus du tanakh.
      Je suis pour la suppression de ces textes des canons de l’église mais c’est allez à l’encontre des docteurs de l’église dont saint jerome auteur de la traduction des textes hébreux et juifs présent dans la vulgate.


    • pegase pegase 14 février 18:19

      @Mr.Kout


      Donc selon vous, l’église reconnait la Torah ? C’est bien le sens de vos propos ?

      C’est votre interprétation à vous, j’ai interrogé plusieurs cathos de mon entourage, je vous assure que vous faites fausse route ...

      Il deux choses, 

       - D’une part le message Christique, les évangiles reconnus par l’église et le nouveau Testament ...  Les faits historiques de l’avènement du christ dans leur globalité ...soutenus par ce que j’appellerais les vrais catholiques, référents de l’œuvre du Christ ..

       - D’autre part il y a les points de vues de l’église, qui peuvent varier aussi au cours de siècles, et les points de vues d’un évêque à l’autre qui peuvent diverger pour des raisons idéologiques ou purement clientélistes ... .. 

      Remarque c’est ce qui est en train de se passer avec le Pape François qui copine avec la synagogue ... Mais attention, il est entrain de se mettre tout les catholiques à dos, on a pas besoin de lui ni du Vatican vous savez, Charles VII avait décroché du Vatican peu après l’épisode Jeanne D’Arc, voir la "Pragmatique sanction de Bourges" ...

      Il y a la roue de secours FSSPX ... Ils ont des églises partout en France, Caroline Fourest les traite d’intégristes au sens péjoratif du terme, c’est bon signe ...


      "Pragmatique sanction de Bourges"

      Cette ordonnance reprend, avec quelques modifications, une vingtaine de décrets pris par le concile dans l’esprit duquel elle s’inscrit et donne un statut particulier à l’Église de France. Elle constitue en quelque sorte une alliance entre le souverain et le clergé, limite les prérogatives du pape en réaffirmant la suprématie des conciles qui ont clairement défini les pouvoirs du Saint-Siège.

      Dans son préambule, la Pragmatique Sanction de Bourges dénonce les abus de la papauté. Dans son premier article, elle déclare la suprématie des conciles généraux sur le Saint-Siège et limite les pouvoirs du pape. Ainsi la libre élection des évêques et des abbés par les chapitres et les monastères est rétablie : elle supprime les nominations par le Saint-Siège et son droit de réserve. La royauté obtient de pouvoir « recommander » ses candidats aux élections épiscopales et abbatiales auprès des chapitres. L’ordonnance de Bourges établit aussi des juridictions permettant de limiter les appels (souvent onéreux) faits à Rome. Enfin, elle fixe un âge minimum pour devenir cardinal, réduit la possibilité du pontife de lever un certain nombre d’impôts (suppression des annates) et restreint les effets de l’excommunication et de l’interdit. Fin politique, Charles VII réussit ce que Philippe le Bel a vainement tenté de réaliser. Bien que se référant à Rome, l’Église de France acquiert une grande autonomie. Le roi s’assure la loyauté du clergé français.


      Source : 

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Pragmatique_Sanction_de_Bourges


  • Qamarad Qamarad 11 février 16:24

    Quand on a bien identifié le logiciel de ceux qui ont institué la république, sa définition, par la négative, vient sans effort de pensée smiley


Réagir