samedi 15 février 2014 - par Qamarad

L’arme suprême ?

Présentation d'une menace planétaire

 

Méconnues du grand public, les armes dites "biologiques", dont les armes bactériologiques, sont pourtant parmi les armes les plus dangereuses de par leur capacité à décimer des populations entières, à les cibler, c’est-à-dire choisir un mode de propagation qui ciblerait uniquement certaines populations ethniques.

 

Pour ceux qui n’auraient pas encore cerné cette problématique, un documentaire historique du côté soviétique :

 



 

D’autres "progrès" plus modernes :

 

Le président Vladimir Poutine annonce que la Russie a testé positivement des armes psychotroniques capables de « transformer les gens en zombies ». Les armes futuristes en question attaquent le système nerveux central des victimes ciblées. Des scientifiques russes en achèvent la préparation et le Kremlin a annoncé qu’elles pourraient être utilisées d’ici la fin de la décennie, à la fois contre les ennemis de la Russie, mais aussi contre ses propres dissidents.

 

V. Poutine a expliqué que ces armes de nouvelle génération émettent un rayonnement électromagnétique à l’image de ce qui se passe dans un four à micro-ondes. Les militaires entendent l’employer pour satisfaire à des objectifs politiques et stratégiques. Le ministre de la Défense russe a donné des détails complémentaires, ajoutant que ces armes avaient déjà été testées à des fins de contrôle des foules. Ses effets sont terribles et n’importe quelles forces spéciales sont incapables d’éviter ses effets destructeurs.

 

La recherche sur les armes électromagnétiques a été développée aux Etats-Unis comme en Russie depuis les années 50, mais Poutine affirme que son pays a une avance appréciable sur les Américains. Poutine a expliqué que ces armes affectent directement les cellules du cerveau. Elles peuvent également transmettre des suggestions, agir sur la pensée de quelqu’un. Pour le Kremlin, des armes modernes psychotroniques sont actuellement en cours de développement sur la période 2011-2020 et s’ajouteront au potentiel militaire dissuasif de la Russie. Elles seraient fondées sur de nouveaux principes physiques.

 

Didier Lambert

 

Aussi, la réapparition de la peste noire :

Les scientifiques ont reconstitué le code génétique du germe responsable de la peste noire, une infection transmise par des puces qui a conduit à la mort de près de 50 millions d’Européens.

Considéré par certains experts comme la première pandémie de l’histoire, l’ADN du début du 14ème siècle a été retrouvé dans les dents des victimes enterrées dans un cimetière de Londres East Smithfield.

Les chercheurs ont percé les dents, trouvant des fragments d’ADN de l’ancienne bactérie qui a finalement conduit le professeur Johannes Krause de l’université deTübingen, en Allemagne, et son équipe de scientifiques à reconstituer le virus qui a décimé très 50 millions de personnes.

La reconstruction de la Black Death bactérie Yersinia pestis ouvre la porte à la militarisation potentielle, résultant en arme biologique peut-être la plus puissante jamais créée par le genre humain.

Il est très probable que l’étendue des recherches et des champs d’application soient bien plus grands que ce que nous croyons actuellement. Potuine avait mis en garde les états-unis contre le risque de course à l’armement en vue de se procurer des armes biologiques qui ont déjà fait l’objet de fiasco (voir la catastrophe de sverdlovsk).

 

Sources : Liesidotorg



18 réactions


  • howahkan hotah Buddha hotah 15 février 2014 11:17

    vous savez que c’est notre souffrance de ne pas vivre, et l’ignorance de ce que c’est , qui nous mène au suicide............nous ne sommes pas vivants....mais une machine de chair et de sang......bien sur on ne le sait pas........


    • Zatara zatara 15 février 2014 11:39

      Toutes les populations sont en danger. Les survivants de cette peste ne le sont pas grâce à une particularité génétique (ou alors si peu...) ni à une mutation pendant.


    • Qamarad Qamarad 15 février 2014 18:15

      @Grangrène
      Vous n’y échapperez pas. La peste noire n’est qu’un exemple parmi d’autres. Il y en a pour tous les goûts, toutes les couleurs, toutes les races.
      Les populations sont absolument ignares de ce danger qui, selon moi, est bien plus grand que la menace nucléaire. Une course à l’armement a actuellement lieu entre les grandes puissances, ce qui signifie que les laboratoires et les maladies coriaces prolifèrent. Les américains, à titre d’exemple, auraient d’ores et déjà réussi à élaborer une sorte de super-virus, impossible à éradiquer, avec une vitesse de propagation fulgurante, même en cas de diminution drastique des échanges mondiaux.
      Donc, n’oublions pas les leçons du passé : le fiasco de Sverdlovsk a tué officiellement 1000 personnes (chiffre dont on peut douter). Imaginez qu’un incident se produise aujourd’hui avec l’un de ces super-virus. Je ne donne pas cher de notre survie...


    • howahkan hotah Buddha hotah 15 février 2014 18:26

      je suis allergique à la peste..............


    • cassia cassia 17 février 2014 12:18

      N’oubliez pas de vous faire vacciner et de bien consommer dans les supermarchés afin que vos organisme soient encore plus perméables et fragiles face aux virus et autres cancers...


  • howahkan hotah Buddha hotah 15 février 2014 11:50

    Cette peur de tout , qui est dans l’inconscient qui existe bien , je le vois de + en + pour moi même car dans certaines circonstances il finit par "d’exprimer" tout seul...( l’intelligence s’ouvre)....qui est dans inconscient une erreur de cablage qui implique un non fonctionnent d’une partie du cerveau , cette peur est le refus de la mort ,et pour faire trop court implique aussi le refus de la vie..
    .
    l’humain pense avoir un choix , il refuse le fait de la mort pour croire que vivre est continuité ,ce qui est faux, illusion...nous n’avons jamais eu de choix quelconque sauf la couleur de la cuisine .....on refuse notre guide, notre "ange gardien" ...pour s’enfoncer par choix délibéré basé sur l’ignorance de soi dans une vie binaire....= souffrance, guerres, vols..............


    • Heptistika Heptistika 15 février 2014 12:50

      Qui est notre "ange gardien" ?


    • howahkan hotah Buddha hotah 15 février 2014 14:00

      salut....en fait il n’y a pas de qui, mais il s’agit de "quoi"....quoique , j’ai vécu des choses tres impossible lors d’une expérience dite de kundalini de contact télépathique impossible, dans une communication de cerveau à cerveau,dans un lagage incnnu que le cerveau connait.....bingo..droit chez le psy qui lui sait tout....mais tout e presque rien, ça n’est quasiment rien..alors il y a contact avec des êtres ,qui, ou, etc je ne sais pas..ça ne fait pas ange gardien en fait mais ,,,pour une fois vraie relation....je n’en sais pas plus..c’est arrivé a d’autres personnes que j’ai rencontré...

      mais le sujet central n’est pas là, je parlais de guide et mentionne ange gardien , bien qu’il ne s’agisse pas d’ange ni de gardien cela faisait plutôt référence à une sorte d’ énergie étrange, indéfinie "bonne" , en paix, compassionnelle dans le sens la passion d’être avec ..TOUT , etc etc ..qui est là de son propre "gré" lorsque "je", que j’appelle cerveau analytique qui pour moi est machine, ne dirige plus le cerveau....la vie a une sorte de "sens" uniquement là,autrement il n’y en a plus.., pour nous survivre n’est pas vivre....le mot anglais" Goodness" décrit bien cela accolé a un autre mot anglais qui est "otherness" mais je ne définis pas plus..les mots y sont sans aucun poids et valeur ,ainsi que toute comparaison ,division, évaluation, il n’y a plus de petit/grand, plus, moins ,extraordinaire ,fantastique et plus encore tout ceci n’est plus lorsque "je" ou cerveau analytique ne dirige plus, ce qui implique que une autre partie du cerveau est alors le maitre d’œuvre  ...apres coup ,est là l’impression tres nette que quelque chose dit le chemin.........

      on ne peut parler de cela que en disant ce que cela n’est pas , et dans de tels moments la question du sens de vivre n’existe plus, elle est posée par un cerveau qui souffre..mais plus encore, le cerveau machine se decouvre et se montre en tant que pouvoyeur d’une vie de m...e....bon j’arrete car c’est sans fin

      salut


    • howahkan hotah Buddha hotah 15 février 2014 14:05

      quelque chose dit le chemin en ôtant ce qui est faux....ce qui est faux provoque toujours une souffrance qui va varier en intensité selon la "résistance" de chacun.....

      la souffrance(dukkha) telle que décrite dans les 4 nobles vérités bouddhiste prends sens....cela dit je n’ai rien suivi du tout..mais la correspondance me semble remarquable comme à d’autres aussi


    • Heptistika Heptistika 15 février 2014 20:36

      Je crains de ne pas bien saisir, parlez-vous d’inconscient et d’extra-lucidité ?


    • howahkan hotah Buddha hotah 15 février 2014 21:56

      il y a certes une partie inconsciente qui se découvre dans certaines conditions, elle est plus puissante que le conscient, la plupart de nos vrais motifs profonds sont dans cette partie du cerveau...je parle en regardant des moments vécus, pas des suppositions..le fait que seulement une partie du cerveau soit ouverte, fait que il y a un inconscient pour le cerveau superficiel, celui qui nous reste..l’inconscient n’existe pas en soi..il est du a une malfonction du cerveau..

      je ne sais pas ce que c’est que extra lucidité..

      mais les mots sont traites souvent...


  • Avlula 15 février 2014 14:01

    Tellement violent que je me suis pris un BSOD en regardant la 2e vidéo puis un redémarrage en boucle :( Mais j’ai survécu ! \o/


  • Soi même 16 février 2014 02:14

    A ses méchants ruses, et pendant ce temps, l’Amérique jouait :

    Guerre biologique : l’armée US a utilisé des cobayes humains

    SciencesLes adventistes du 7ème jour étaient très recherchés par l’armée américaine. Pendant 20 ans, ils ont servi de cobayes volontaires dans le cadre d’expériences sur les armes biologiques. Nom de code de l’opération : "Manteau blanc".

    L’armée américaine a exposé à différents germes des volontaires appartenant à l’Eglise adventiste du 7ème jour, dans le cadre de recherches sur la guerre biologique menées entre 1954 et 1973. L’information a été rapportée lundi par le quotidien Los Angeles Times en citant des participants et des documents officiels.

    http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=11&cad=rja&ved=0CCsQFjAAOAo&url=http%3A%2F%2Flci.tf1.fr%2Fscience%2F2001-11%2Fguerre-biologique-armee-utilise-cobayes-humains-4894896.html&ei=9A8AU6CHMOr07AbNm4CgDA&usg=AFQjCNEWDbEQcPfoUjlJ-LIa0QKdq-64sQ

    Les États-Unis auraient testé des armes biologiques au Japon dans ...
    Les États-Unis auraient testé des armes biologiques au Japon dans les années 1960

    Il y a maintenant 4 ans, la production de pavot avait chuté considérablement en Afghanistan en raison d’un champignon parasite qui s’était attaqué aux cultures. Mais cela n’avait aucunement affecté le chiffre d’affaires des producteurs et autres trafiquants : le prix du kilogramme d’héroïne avait tout simplement augmenté de 169% !

    Curieusement, cette histoire de champignon parasite rappelle celle évoquée par le quotidien nippon Japan Times. Selon ce journal, l’armée américaine aurait réalisé une douzaine d’essais d’armes biologiques dans la préfecture japonaise d’Okinawa, alors occupée par les États-Unis depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale jusqu’en 1972.

    Sur la foi de documents émanant des autorités américaines et obtenus par l’agence de presse Kyodo News, le Japan Times affirme qu’un champignon – le Magnaporthe grisea – aurait été diffusé sur des rizières afin d’en évaluer son impact sur la production de cette céréale qui est à la base de l’alimentation de la plupart des pays asiatiques.

    « Il est estimé que ce champignon, dont l’existence est connue dans 85 pays, détruit une quantité de riz qui pourrait nourrir 60 millions de personnes par an », souligne le quotidien japonais publié en langue anglaise, qui en conclut que les « États-Unis avaient la Chine et l’Asie du Sud-Est en tête lors de ces expérimentations », qui ont été réalisées une « dizaine de fois, en 1961 et 1962 » dans les localités de Nago et Shuri.


    • Qamarad Qamarad 16 février 2014 02:28

      Merci beaucoup,
      J’ai lu votre documentation avec attention. Un beau réquisitoire contre l’oncle Sam...
      ça pourrait me servir à l’avenir...


    • Soi même 16 février 2014 14:40

      @ Qamarad, c’est publier, donc divulguer, donc officiel !
      Où est l’os, c’est d’avoir aucune illusion sur le sujet, il est de notoriété public que tous pays bellicistes on fait des expériences de ce genre. La France n’y échapper pas non plus à ses recherches. La différence entre les pays , c’est l’épaisseur de la chape de plomb !


    • Qamarad Qamarad 16 février 2014 19:03

      Certes, les grandes puissances amorcent ou suivent...
      Un pays se distingue néanmoins par sa cruauté. Jusqu’à preuve du contraire, même les cocos n’ont pas balancé ces microbes sur des populations à des fins expérimentales.
      Non ! Pour ce genre d’opération, le pays de la liberté, des droits de l’homme est toujours en pôle position !


  • vesjem vesjem 17 février 2014 11:28

    article insidieux , à sens unique , à charge contre l’est ;
    manu , revois tes classiques et notamment le nombre considérable de pays agressés par le u s


  • bourne 17 février 2014 12:09

    Vous allez finir par me foutre la trouille, et je ne suis pas complotiste bande de dingues !!


Réagir