Jinorlm 20 avril 10:33

@Hijack ...

Méa coulpa alors.

Mais en même temps ça représente quoi par rapport au reste de leur consommation ? et est ce que c’est transposable au reste ?

et est ce qu’on peut vraiment parler de progrès quand on voit d’où ça vient ? Je veux dire, pour en arriver là, il leur a quand même fallu des niveaux de pollution énormes. Alors est ce qu’ils ont toujours été vertueux ?

J’ai l’impression qu’on a plus tendance à regarder le résultat que les mécanismes à l’œuvre. Et ça, c’est quand même typique de la mentalité actuelle, qui cherche le pragmatique au détriment d’autres valeurs plus fondamentales.

Il y a eu un fonctionnement à l’Américaine avec un productivisme à l’excès, et maintenant, ça cherche à se tasser un peu. Ce qu’on a du mal à se dire, c’est que jamais on pourra faire tenir une société avec des moyens écologiques si la population ou ses désirs restent tels qu’ils sont. Un moment ou un autre, il va bien falloir freiner la consommation.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe