mercredi 19 avril - par matthius

Le bus électrique " Made in Chine "

 

Dans un des programmes prioritaires du gouvernement chinois actuel de Xi Jinping, il y a celui de la volonté à changer l'image du " Made in China " de basse qualité, en une image d'innovation et de haute technicité.
Les bus électriques sont en passe de faire partis des bons exemples !

 



5 réactions


  • Hijack ... Hijack ... 19 avril 13:17

    Les chinois, le plus innovants et ce, depuis toujours, -à présent, retour après arrêt de leur progression suite à invasion occidentale destructrice dont ils sont enfin sortis- ... tout en restant les plus modestes. Bravo ... un peuple exemplaire.


  • Jinorlm 19 avril 21:58

    D’où vient électricité permettant de recharger ces bus électriques, des usines à charbon ?
    Fin je veux dire, c’est bien gentil de nous dire que c’est écologique et technologique, mais moi j’ai quand même la légère impression que l’on est en train de déporter un probleme ailleurs, et donc que l’on ne tire pas vraiment les leçons des choses qui nous ont arrivé et continuent de nous arriver.
    Mais peut être que je me trompe. Faudrait regarder les chiffres. Comparer les choses rigoureusement pour voir ce qu’il y a de moins mauvais. Et surtout, inclure le social dans une réflexion écologique, variable que l’on a toujours du mal à prendre en compte, comme si l’énergie était détachée des hommes qui pourtant la consomme...


    • Hijack ... Hijack ... 19 avril 22:29

      @Jinorlm

      Si tu as écouté le sujet, une bonne partie des bus roule à l’électricité d’origine solaire.


    • Jinorlm 20 avril 10:33

      @Hijack ...

      Méa coulpa alors.

      Mais en même temps ça représente quoi par rapport au reste de leur consommation ? et est ce que c’est transposable au reste ?

      et est ce qu’on peut vraiment parler de progrès quand on voit d’où ça vient ? Je veux dire, pour en arriver là, il leur a quand même fallu des niveaux de pollution énormes. Alors est ce qu’ils ont toujours été vertueux ?

      J’ai l’impression qu’on a plus tendance à regarder le résultat que les mécanismes à l’œuvre. Et ça, c’est quand même typique de la mentalité actuelle, qui cherche le pragmatique au détriment d’autres valeurs plus fondamentales.

      Il y a eu un fonctionnement à l’Américaine avec un productivisme à l’excès, et maintenant, ça cherche à se tasser un peu. Ce qu’on a du mal à se dire, c’est que jamais on pourra faire tenir une société avec des moyens écologiques si la population ou ses désirs restent tels qu’ils sont. Un moment ou un autre, il va bien falloir freiner la consommation.


    • Hijack ... Hijack ... 20 avril 15:09

      @Jinorlm

      Aussi, pour la Chine, (de même que la Russie) ... tout ce qu’ils font de bon, sera jugé négativement par l’occident.

      Les chinois progressent énormément dans la non pollution, mais les ricains, eux progressent en sens inverse, avancent d’un pas et reculent de 3 --- et ça, c’est tjrs pardonné.


Réagir