samedi 10 décembre 2016 - par Un gars lambda

Analyse Clash Soral Vs Conversano - Dieudonné - Rémigration : le vrai thème de l’émission

Analyse d'un phénomène qui semble grotesque savamment orchestré autour de la personne de Dieudonné.
Le Clash entre Daniel Conversano et Alain Soral, durant l'émission Niveau zéro de Dieudonné, n'a été qu'une mise en scène permettant de présenter le thème de la ré-migration comme sujet principale.
Cela a été fait de manière indirecte.
Ce Clash a permis aussi de mettre en avant la personne de Daniel Conversano, nouvel icône du suprémacisme blanc en France, qui, comme par hasard a été le collaborateur de Dieudonné, et qui, étonnant pour un suprémaciste blanc, faisait l'éloge de Dieudonné, il y a quelques années :

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=5waAJ8Pjtk8&t=25s

 

 

C'est particulier non ?

 

Ce clash a finalement été un coup médiatique bénéfique aussi bien à Alain Soral qu'à Daniel Conversano, qu'à l'émission niveau zéro, qui en avait bien besoin, qu'à Dieudonné et la thématique qu'il incarne depuis quelques années, la rémigration.

 

 



40 réactions


  • cassia cassia 10 décembre 2016 10:24

    Le toxico-collabo du canapé rouge a peut-être gagné aux poings mais a perdu la bataille des idées.
    Excellente analyse de Conversano qui met Soral face à ses contradictions en dénonçant la ligne improbable d’Egalité et Soumission :
    https://www.youtube.com/watch?v=OhmColiZjTE


    C’est une vidéo récente qui ne date pas de 10 ans.
     

    • yoananda yoananda 10 décembre 2016 10:36

      @cassia
      bonne critique du logiciel ER. Mais je trouve encore plus pertinente la critique faite sur le plateau TV par Conversano : c’est une question de génération. Soral a grandi dans une france blanche ou il a pu s’épanouir et faire sa place, et critique les jeunes a qui cette possibilité n’est plus offerte a cause du travail de sappe des extra-européens.


    • cathy cathy 10 décembre 2016 11:53

      Je tiens tout de même a apporter ce que j’ai appris du mot sionisme tout au long de ces dernières années.

      Les protocoles de Sion, sionisme, juifs, judaïsme etc étaient comme un énorme mélange incompréhensif et dans cette nébuleuse que voulait dire sionisme au bout du compte, un mot fourre tout, mais pas anodin tout de même, parce que le but est de pourrir la ville de Jérusalem haït par le diable et beaucoup de juifs s’en chargent très bien par leurs attitudes. 

      Dans la bible, ancien et nouveau testament Sion c’est Jérusalem. Il y a la Jérusalem terrestre et il y aura la Jérusalem céleste qui descendra du ciel sur terre après la purification de celle ci par le feu.

      Les protocoles des sages de Sion, sont vraiment diaboliques et ils ont réellement étaient écrits par des lucifériens illuminati. Et ils se mettent en place jour après jour. Le haut du panier luciférien est de race blanche et ils sont extrêmement racistes, nous trouvons évidemment quelques juifs, mais ils sont obligés d’abjurer leur judaïsme. Les illuminati se servent aujourd’hui du talmud parce que c’est un parfait livre de blasphèmes immondes pour semer le chaos, mais par la suite ils sortiront leurs livres lucifériens propres.

      Si le Coran raconte qu’il faut tuer des juifs et des chrétiens, cela n’est pas un hasard. Dans les temps de la fin, beaucoup de juifs reconnaîtrons Jésus-Christ comme Dieu, et le diable ne veut pas que cela se produise. 

      Le diable adore que l’on se moque de la Parole de Dieu, c’est pourquoi le mot sionisme est aujourd’hui associé à un repaire de toutes les perversions (Sodome et Egypte), comme le halal est associé à une barbarie, c’est pour se moquer des anciens sacrifices pour couvrir les fautes de l’ancien peuple d’Israël. 


    • Zatara Zatara 10 décembre 2016 14:57

      @cathy
      faut aussi voir qui peut et devient juif aujourd’hui... sans même parler de spiritualité, c’est aussi pouvoir se retrancher derrière l’antisémitisme à la moindre emmerde.


    • Zatara Zatara 10 décembre 2016 15:01

      "faut aussi regarder qui peut, et qui devient juif aujourd’hui...."


    • Yacine Chibane Yacine Chibane 10 décembre 2016 20:43

      @cathy
      "Les protocoles des sages de Sion, sont vraiment diaboliques et ils ont réellement étaient écrits par des lucifériens illuminati"

      Euh les protocoles des sales du Fion écrits par la police tsariste, même Soral et Reynouard n’en ont rien à branler smiley


    • Yacine Chibane Yacine Chibane 10 décembre 2016 20:47

      @cassia

      La critique de Conversano est totalement à coté. E&R n’a jamais proposé de s’allier avec les islamo-racailles ou avec les djihadistes de l’EI, mais avec une catégorie des musulmans et pas avec "LES musulmans". Quand à sa phrase "Les arabes en France sont sionistes" laissez-moi rire... Il amalgame sionisme et mondialisme alors que le sionisme est un projet nationaliste limité au proche orien rien à voir avec le métissage.


    • pegase pegase 11 décembre 2016 17:49

      @Yacine Chibane

      Le sionisme est au contraire une des importantes facettes du nouvel ordre mondial ... Voyez les conférences d’un certain P.Hillard (doctorat en histoire et en science politique), il en parle assez ...

      Il y a aussi le messianisme, les deux idéologies se rejoignent ..

      Sinon d’accord avec Cassia ... ce type est complètement taré, il ferait mieux de retourner vivre en Suisse avec son pote San Giorgio ..

      Certes .. en suisse il s’ennuierait un peu smiley


    • Yacine Chibane Yacine Chibane 11 décembre 2016 22:12

      @pegase

      Hillard dit lui-même qu’il y a plusieurs mondialismes. Ne pas confondre le sionisme qui est un projet d’établir un état juif au proche-orient et la haute finance où on voit effectivement beaucoup de juifs, mais aussi d’autres financiers non-juifs et qui sont dans une solidarité de classe.


  • berry 10 décembre 2016 11:55

    La position de Soral est incohérente.

    L’immigration est organisée par les sionistes, c’est bien connu, mais d’après lui il ne faudrait pas s’opposer à cette immigration pour ne pas rentrer dans leur jeu. Ca n’a pas de sens.

    Je veux bien qu’on ne fasse pas le jeu des néo-conservateurs en soutenant les guerres néo-coloniales au moyen-orient, mais qu’on se laisse envahir et déposséder sans rien dire, non !

    En outre, l’idée que les afro-musulans patriotes vont rejoindre les patriotes français est une utopie qui a échoué, comme l’a rappelé Conversano. 

    93 % des musulmans ont voté Hollande en 2012. S’il faut attendre une prise de conscience des immigrés pour renverser le système, on peut attendre longtemps... Bien au contraire, ils renforcent le système.

    Conversano en a pris plein la gueule, mais en 10 minutes, il a écrasé Soral au niveau des idées.


    • Yacine Chibane Yacine Chibane 10 décembre 2016 20:53

      @berry

      "L’immigration est organisée par les sionistes" par le Patronat point final qu’il soit juif ou pas, il y a des juifs qui sont anti-immigrationnistes aussi.

      "En outre, l’idée que les afro-musulans patriotes vont rejoindre les patriotes français est une utopie qui a échoué, comme l’a rappelé Conversano." si même des bons français de souche ne sont pas nationalistes (j’en connais des Vanessa et des Christian qui sont internationalistes et qui me disent que la nation n’est qu’une escroquerie intellectuelle) pourquoi s’attendre à ce que les "afro-musulmans" le soient ? Sur le vote 93% je ne pense pas trop car le vote est secret, comment on peut le savoir ?


    • Et Hop ! 13 décembre 2016 07:26

      @Yacine Chibane : Toutes les institutions, organisations, associations immigrationnistes et antiracistes ont été créées et/ou sont dirigées par des Juifs : OFPRA (Klarsfeld), Ligue communiste révolutionnaire (Krivine) et ses succursales comme Droit devant !, Mouvement des sans papiers, la LICRA, le GISTI, le CRIF, le MRAP, la CIMADE (ex protestant), ÉMMAÜS (depuis la mort de l’abbé Pierre), le CRAN, le PS, EELV (Lipetz, Cohn-Bendit, Benbassa..), sans parler de tous les propagandistes des médias, Jacques Attali, Axel Kahn, etc..

      Voir le célèbre discours de la femme de rabbin Barbara Spectre expliquant que ce sont les Juifs comme elle qui sont à l’origine du mouvement d’immigration massif dans tous les pays d’Europe, que leur but est de détruire l’homogénéité ethnique des pays, et que quand les gens vont s’en rendre compte ça provoquera de l’antisémitisme.

      La première "affaire du foulard" a été faite par les deux filles de Me Lévy, juif athée, dont les filles étaient prétendument devenues musulmanes.

      C’était déjà le cas avant la guerre de 1939 avec le MOI (Main d’Oeuvre Immigrée), syndicalisme des étrangers immigrés créé par des Juifs du BUND et faisant la promotion de l’immigration en France.

      C’est vrai que des patrons négriers en profitent, mais le mouvement d’immigration est beaucoup plus massif qu’une immigration de travail, il y a 6 millions de chômeurs et 90 % des immigrés ne travaillent pas ou très peu.


    • Yacine Chibane Yacine Chibane 13 décembre 2016 15:10

      @Et Hop !

      Il faut distinguer le rôle de la communauté juive organisée et le sionisme qui est un mouvement nationaliste qui ne concerne que le proche-orient et qui a une porté plus large que les imigrationnistes, les mouvements d’extrême-droite xénophobes et racistes européens sont pro-israéliens : Le FPÖ autrichien, le PVV de Geert Wilders en Hollande, une partie du FN, le British National Party et même Trump aux USA.


  • izarn 10 décembre 2016 13:18

    Conversano contre Soral : Le grand n’importe quoi. En plus ils se cassent la gueule sur le plateau !
    C’est peut-etre du burlesque ?!?
    Je dirais comme Valls : Meme pas drole !
    Dieudo s’auto-détruit avec ces conneries. Désolant...
    Comment Dieudo peut avoir un lien avec ces pitres de la "dissidence" ; Soral, Laibi et "un gars lambda" qui s’entredévorent pour avoir le label "dissidence" ?
    Il faut que ces boufons ne font que détruire Dieudo par leurs incartades déplorables : Insultes racistes et antisémites sur Binti, désormais cassage gueule sur plateau, et on continue à tourner : Ouahaha Kecédrole !
    Valls : Il ne fait plus rire personne ! Ben ouais...
    Et Dieudo qui veut retourner au Cameroun...
    Oui tu as raison, reviens au village,écoute les petits oiseaux, et calme toi. Surtout éloigne toi de ces serpents débilitant experts dans le n’importe quoi.

    Parceque moi non plus je n’aime pas Valls...Ne lui fait pas son lit : Eloigne toi...

    On peut s’interesser à "un gars lambda" par ce site québécois, pas mauvais du tout, meme si je n’ai rien à foutre du New Age :

    http://jerusalemdesterresfroides.blogspot.fr/search?updated-min=2015-01-01T00:00:00-08:00&updated-max=2016-01-01T00:00:00-08:00&max-results=34

    Ca décrasse de la "dissidence"...


    • izarn 10 décembre 2016 13:58

      @izarn
      On peut citer Guénon, dont le discours est totalement different des "dissidents"

      René Guénon :

      Quoi qu’il en soit, à ne considérer pour le moment que le côté extérieur, c’est sur une tradition que l’on peut qualifier de religieuse que repose toute l’organisation du monde musulman : ce n’est pas, comme dans l’Europe actuelle, la religion qui est un élément de l’ordre social, c’est au contraire l’ordre social tout entier qui s’intègre dans la religion, dont la législation est inséparable, y trouvant son principe et sa raison d’être. C’est là ce que n’ont jamais bien compris, malheureusement pour eux les Européens qui ont eu affaire à des peuples musulmans, et que cette méconnaissance a entraînés dans les erreurs politiques les plus grossières et les plus inextricables ; mais nous ne voulons point nous arrêter ici sur ces considérations, nous ne faisons que les indiquer en passant. Nous ajouterons seulement à ce propos deux remarques qui ont leur intérêt : la première, c’est que la conception du « Khalifat », seule base possible de tout « panislamisme » vraiment sérieux, n’est à aucun degré assimilable à celle d’une forme quelconque de gouvernement national, et qu’elle a d’ailleurs tout ce qu’il faut pour dérouter des Européens, habitués à envisager une séparation absolue, et même une opposition, entre le « pouvoir spirituel » et le «  pouvoir temporel » ; la seconde, c’est que, pour prétendre instaurer dans l’Islam des « nationalismes » divers, il faut toute l’ignorante suffisance de quelques « jeunes » Musulmans, qui se qualifient ainsi eux-mêmes pour afficher leur « modernisme », et chez qui l’enseignement des Universités occidentales a complètement oblitéré le sens traditionnel.
      Introduction générale à l’étude des doctrines hindoues, Chapitre II - Principe d’unité des civilisations orientales.
      On peut curieusement constater que c’est ce que disent Zemmour et Onfray...
      Ils ont lu Guénon ?  smiley
      Toutefois ni Nasser, ni Kadhafi n’ont prétendu faire du "panislamisme", mais du "panarabisme", ce qui est tout à fait différent.
      Difference de taille qu’on ne trouve pas chez les guignols de la "dissidence"

    • Et Hop ! 13 décembre 2016 07:31

      @izarn : Quand Guénon a voulu fréquenter des musulmans et se convertir à l’Islam, il est allé vivre à la musulmane dans des pays musulmans, il n’en a pas installé des millions en France en les forçant à devenir français.

      L’immigration et la naturalisation forcée sont des violences, les mélanges ethniques détruisent les civilisations et les peuples.


  • Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 10 décembre 2016 13:55

    Oula... Analyse complexe et conspi à fond les manettes jusqu’aux lettres PSE détruite habilement pour former un symbole subliminal triomphant, les illuminatis sont enfoncés par Dieudonné, Soral et Conversano là.
    .
    Je pense que la situation est beaucoup plus simple que ça.
    .
    Conversano a été invité à sa surprise pour participer à l’émission, il pensait n’être invité que pour débattre avec Dieudonné, il a demandé sur son facebook à ses suiveurs si c’était une bonne idée.
    .
    Puis Soral a réagit là dessus et les productions de la Plume lui ont parlé de Soral si bien que Conversano leur a demandé si ils préparaient un débat Conversano/Soral.
    .
    C’est donc un piège tendu par Dieudonné et Soral afin de se payer un excité du web qui les insulte depuis quelques temps en virtuel, il était en tout cas très critique sur E&R principalement sur la ligne "dhimmie" et réconciliatrice avec l"envahisseur", l’"ennemi" prioritaire.
    .
    Soral insulte également Boris Le Lay sur facebook pour les mêmes raisons qu’il reproche à Conversano à savoir d’inciter à la guerre civile, sauf que Boris Le Lay ne peut pas bouger du Japon sinon--- Case prison sans passer par le start ni toucher 20000 euros pour 2 ans au moins. Tiens ça c’est un truc que Soral ne pourrait pas reprocher à Boris que de ne pas avoir de condamnation.
    .
    Faut pas aller chercher plus loin qu’un clash sur le mode Booba/Rohf ou La Fouine, des gamins de talus qui se tapent entre eux.
    .
    Le nationalisme n’a pas besoin d’être salopé de l’intérieur, il se salope très bien tout seul car les différentes chapelles qui le composent sont élitistes au possible et par conséquent se rejettent entre elles à la moindre divergence aussi minime soit elle, c’est pourquoi le nationalisme à la française n’a jamais pu dépasser le cadre de la confidentialité et de la non existence en politique car chacun de ces nationalistes du chacun pour soi passe son temps à traiter ceux qui ne pensent pas exactement au mot et au concept près comme eux de traître, de collabo etc...
    .
    Il n’y a qu’à regarder comment un Livernette crache sur un Ploncard d’Assac pourtant ils ont quasiment le même discours, Rivarol/FN c’est pas le grand amour non plus.
    .
    Sauf que dans ce cas ci, Soral a voulu prouver par l’image et les coups que le virtuel est différent du réel, mais a surtout saisi une occasion de montrer qui c’est le Patron quand on lui marche un peu sur les pieds, sauf que le grand chevalier Bayard ne prend pas quelqu’un de son niveau pour le faire, mais un petit gland sans envergure qui n’était pas là, contrairement à Soral pour se battre, car Soral n’était clairement pas là pour débattre. Oui c’est une forme de buzz sur le mode tv à l’ancienne époque Polac, Choron etc.. Du même niveau qu’Hanouna en plus trash quoi. D’ailleurs ça se voyait nettement que Soral n’attendait qu’un prétexte pour lui voler dans les plumes à la première occaz, c’est flagrant.

     


    • Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 10 décembre 2016 13:55

      Réglement de comptes à OK Soral


    • Zatara Zatara 10 décembre 2016 14:41

      @Gaston Lagaffe
      impeccable....peut être.... que tu devrais prendre l’habitude de parler de souverainisme plutôt que de nationalisme. Le nationalisme est vendu comme une forme de totalitarisme ethnique par les europhiles et la clique MSM


    • Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 10 décembre 2016 15:14

      @Zatara
      Oui c’est une question de vocabulaire mais ces gens se revendiquent du nationalisme. Je profite pour préciser dans la foulée de la division des souverainistes que Conversano et Boris Le Lay sont persona non grata sur fdesouche au même titre que Soral.


    • Zatara Zatara 10 décembre 2016 15:19

      @Gaston Lagaffe
      yep...mais parce que le pivot fondamental est autour de cette notion, tu peux être sûr que ce terme va être étiré dans tous les sens suivant les stratégies et les desiderata de chacun....A ce titre le souverainisme est peut être plus précis pour ne pas tomber dans une vue merdiatique de nazi ou de chemise brune à 2 balles, de quoi alimenter la vallserie prochaine


    • Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 10 décembre 2016 15:27

      @Zatara
      C’est vrai que les mots sont torturés et galvaudés, vidés de leur substance réelle, de leur charge émotionnelle même, à force d’abus de langage ou de charcuterie idéologique, la gauche, le socialisme, antisémitisme, fascisme etc... Pour ne pas rajouter au massacre tachons donc, de les utiliser correctement, tu as raison, même si c’est comparable aux opérations écologiques, genre circulation alternée à Paris ou l’interdiction d’utiliser sa bagnole vieille de trois jours avant la date de péremption selon Hidalgo, qui ne concerne qu’un microcosme pendant que la planète continue à polluer à tours de bras, ce sera déjà mieux que rien smiley


    • Zatara Zatara 10 décembre 2016 15:43

      @Gaston Lagaffe
      même si c’est comparable aux opérations écologiques

      c’est pourtant avec des mots qu’on se fait élire président...ou même dictateur

      il faut comprendre que les mots ont un pouvoir, que ça peut raisonner de diverses façon chez les gens, précisément parce que chacun les entend à sa façon.... et que ce n’est pas pour rien qu’un écrivain a passé autant de temps dans son bouquin à parler de néologisme, et de suppression de vocabulaire....

      le premier combat est le discernement, et on ne discerne pas avec des n-ombres.....


    • berry 10 décembre 2016 15:49

      @Gaston Lagaffe

      Conversano a montré dans le débat qu’il était loin d’être un petit glandeur, il a fait preuve de courage et il s’est révélé plus cohérent et meilleur orateur que l’autre excité.

      Soral ne savait plus quoi répondre, c’est sans doute pour ça qu’il a pété les plombs à la fin.

       

      Quels sont les résultats politiques de la ligne ER auprès des immigrés, après tant d’années ?

      Pourquoi Soral ne vit pas dans les banlieues immigrées, s’il veut défendre les arabes ?

      Pourquoi nier les souffrances des français de souche qui vivent au contact des immigrés ?

      Pourquoi Soral ne reconnait-il pas qu’il a agressé Conversano, au lieu de se retrancher comme un petit caïd de banlieue derrière le mauvais prétexte du "manque de respect"  ?


    • Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 10 décembre 2016 15:52

      @Zatara
      Je suis parfaitement d’accord avec ça, mais à l’ère du langage sms ça va être dur de revenir en arrière, faudrait que beaucoup de gens en prennent conscience et se réapproprient leur langue avec les corrections qui s’imposent tout en l’étudiant avec beaucoup de rigueur, ce qui en l’état actuel des choses, n’est pas gagné d’avance.

      .

      On n’est plus dans l’amour des mots et soucieux de ce qu’ils signifient, on est dans la com non suivie d’actes ou d’effets, dans le cadre d’une élection principalement, le mensonge est généralisé au plus haut sommet de l’état, normalement on devrait détruire physiquement les menteurs, ou au moins leur couper la langue, hélas, les droadloms s’y opposent farouchement. Tant que les menteurs professionnels constitueront le cheptel exclusif de candidats que la France ou d’autres pays sont condamnés à élire, ce sera toujours ainsi tant que le Lama ne sera pas fâché et qu’il puisse faire ainsi aussi en crachant à la gueule des "dirigeants" corrompus jusqu’à l’os...


    • Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 10 décembre 2016 17:06

      @berry
      Par petit gland sans envergure je voulais dire quelqu’un d’insignifiant par rapport à la grosse machine E&R en terme d’influence et de nombre de vues, d’ailleurs Conversano lui même ne comprend pas que Soral aie daigné s’en prendre à lui car il n’est pas l’"ennemi" principal à abattre pour Soral, c’est un peu le nain qui taquine le géant dans l’espoir de lui chatouiller l’orteil pour voir ses réactions, si réactions il y a. Daniel Conversano était tout étonné que le grand ponte autoproclamé de la dissidence s’intéresse à son cas.

      .

      Pour ce qui est de son discours, le côté suprémaciste racialiste m’agace car je tenais le même, mais j’étais un ado de 15 ans et c’était en réaction à mes camarades de lycée qui arboraient cette ridicule main jaune de sauvez le racisme dans les années 80. Je ne prétends pas vouloir oeuvrer pour sauver la race blanche aujourd’hui car déjà, j’en ai ni les moyens, ni l’envie et cette mission ne m’a pas été attribuée, même si ça avait été le cas, contrairement à Mr. Phelps, j’aurai de toute manière refusé cette mission impossible. Je trouve juste ironique que ce discours puisse paraître innovant pour certaines jeunes générations alors qu’il est éculé depuis belle lurette.

      .

      Conversano le racialiste qui a comme pote des Hassan algériens et autres non européens me semble surtout un discours radical de façade pour se faire connaître sur youtube où la concurrence est rude pour sortir du lot. En tout cas avec cet extrémisme, il cause sans doute plus de mal que de bien à la cause qu’il prétend défendre même si certains de ses arguments sont très valables.

      .

      Quels sont les résultats politiques de la ligne ER auprès des immigrés, après tant d’années ?

      .

      Aucune idée, insignifiants sans doute, je ne suis pas dans le secret des dieux, faudrait demander aux adhérents qui est immigré et qui ne l’est pas.

      Pourquoi Soral ne vit pas dans les banlieues immigrées, s’il veut défendre les arabes ?

      .

      Hallal Sorin ou Ali Soraël vit où il le veut, et c’est son droit (dans ta face) de préférence dans des quartiers huppés genre le Marais puisque comme tout artiste qui se respecte est un esthète qui préfère le luxe et le beau plutôt que les effluves mal odorantes du boulevard Barbès. Soral est un racialiste authentique, c’est un secret de polichinelle, seulement ce n’est pas vendeur, de l’affirmer haut et fort comme certains, c’est pas bon pour son commerce, il y a les hommes, les noirs, les arabes dans les chiottes de l’évolution, les blancs dans le salon et juste en dessous de dieu, dans ses rares moments d’humilité, il y a Soral, son égo fonctionne ainsi, c’est tout, il a oeuvré toute sa vie pour échapper au salariat, lui le petit bourgeois déclassé de Savoie avant de monter à Paris pour percer dans le showbusiness avec sa soeur et déçu par ce même show business a trouvé ce biais là pour rebondir, avec un certain talent, sur internet, c’est aussi simple que ça.


      Pourquoi nier les souffrances des français de souche qui vivent au contact des immigrés ?

      .

      Il ne les nie pas, il l’explique clairement, seulement ce n’est pas son public principal cible, il laisse ces gens à fdesouche, les zid’s et compagnie, autres boutiques, tout n’est que question de part de marché chez ces gens qui viennent des merdias officiels, ne jamais l’oublier, je l’ai déjà écrit ailleurs.

      Pourquoi Soral ne reconnait-il pas qu’il a agressé Conversano, au lieu de se retrancher comme un petit caïd de banlieue derrière le mauvais prétexte du "manque de respect" ?
      .
      Avons nous déjà vu Soral faire un quelconque mea culpa public et reconnaître ses erreurs ? Autant demander aux juifs de faire leur auto critique à ce compte là. Soral met en avant sur son site, à chaque fois qu’il en a l’occasion, les hypothèses (parmi les milliers qu’il a envisagées, c’est toujours plus sûr que Madame Soleil) qu’il a avancées dans ses nombreuses vidéos et conférences qui se sont vérifiées mais ne rappelle jamais de s’être trompé, Jésus Christ est assis à sa droite, ne l’oublions pas, lui, le Prophète, il retourne les situations à son avantage et retombe sur ses pattes comme un chat, c’est sa manière de fonctionner.

      .
      De toute façon il avait prévu de casser la gueule publiquement à Conversano avant même de le rencontrer, histoire de faire un exemple pour les autres, j’imagine. A t’il gagné de l’estime ou perdu des patriotes blancs qui doivent cohabiter quotidiennement avec la racaille tout en se faisant racketter et tuer pour un regard, une cigarette ? Qui vivra verra. De toute manière il n’a jamais soutenu les islamo racailles, et si Conversano fait une crise de jalousie parce que Soral sert la pogne d’un mec comme Morsay et qu’à lui il lui file une trempe, il faudrait lui rappeler que les discours qu’il tient sont dangereux et qu’à force de jouer avec le feu, on se brûle, je trouve simplement stupide de la part de Soral d’avoir agi ainsi, car à mes yeux ça ne le grandit pas du tout, mais chacun voit son héros à sa porte.

      .

      Là où Conversano a sans doute raison, c’est que Soral néglige le nombre de petits blancs qui ont du subir des humiliations, des agressions, des racketts etc toute leur scolarité et leur vie de jeunes adultes, ceux là se tourneront principalement vers Fdesouche et ne comprendront jamais la ligne d’E&R. Le mérite de Soral et d’E&R a été d’avoir essayé de vérifier si une utopie (réconciliation, unir le non unifiable autour d’un ennemi commun, le sionisme ou le grand capital) pouvait fonctionner ou non, sur un malentendu ça aurait eu des chances de marcher, mais comme dit le maître du logos dans ta gueule, l’éternel retour du concret aura le dernier mot. L’idée d’E&R sur le papier est excellente, seulement imaginez le temps qu’il faut pour faire oublier les vieux réflexes culturels, ethniques, éducationnels, religieux, moraux, économiques à des individus qui hier étaient encore analphabètes, votaient PS et bien ancrés dans leurs certitudes, il en faut du temps, un ou deux attentats et tout est à refaire, un prêtre égorgé par un muzz et tout est à refaire, sans parler des pressions de toutes part ainsi que les souffrances subies au quotidien par des gens de bonne volonté qui auront vite raison des bons sentiments. Avancer d’un pas pour reculer de trois, voilà ce qu’est la vie aujourd’hui et pour les apprentis idéalistes qui suivent un intellectuel qui pense à la place des autres sans connaître le quotidien de chacun. Nous ne sommes pas tous voués à être des saints, des héros, des êtres pieux, malheureusement, c’est sans doute pour ça que les illustres ne sont pas légions. L’époque n’est pas propice aux héros quand il n’y a plus de sens nul part à par le consumérisme, le pognon, l’immédiateté, la frime, le paraître, le mensonge, l’hypocrisie qui sont récompensés alors que les valeurs d’honnêteté, de loyauté, de respect, d’humilité, de confiance, d’amour, de compassion sont dénigrées, devenues souvent symboles de faiblesse et presque passibles de prison, dans certains cas.

      .

      Triste époque sans doute, mais le but d’un organisme est de survivre en premier lieu et pour survivre il faut savoir s’adapter, peu importe le milieu, et là, une forme de sélection naturelle s’opère, hélas faussée par un facteur contre nature : le pouvoir que peut donner le pognon à une petite caste de parasites qui foutent le bordel partout où elle s’installe. C’est cette caste contre laquelle nous devrions tous nous unir avant de continuer à nous massacrer entre nous.



    • berry 10 décembre 2016 18:09

      @Gaston Lagaffe

      Nous avons le droit de rester nous-mêmes, sans tomber pour autant dans le bellicisme et le suprémacisme. L’Europe appartient aux européens, les africains et les arabes n’ont rien à y faire, c’est aussi simple que cela. Chacun chez soi et les vaches seront bien gardées, comme on dit.

      Il ne peut pas y avoir de redressement du pays avec 10 ou 15 millions d’immigrés qui nous tirent vers le bas et font 3 ou 4 enfants par femme. Soit les immigrés rentrent dans leur pays d’origine, soit la France disparait et devient un nouveau pays du tiers-monde, une excroissance du Maghreb.

      Si le combat de Soral revient à nous faire accepter le déracinement des peuples et le métissage, qui sont justement le projet talmudique, c’est l’escroquerie du siècle !



    • Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 10 décembre 2016 19:49

      @berry
      Ouais bof, cette notion de territoires qui appartiennent à tels ou tels, c’est surfait, si on regarde à l’échelle de l’histoire, les USA appartiennent aux natifs, les natifs se sont faits balayés et ce sont les migrants du vieux monde qui l’occupent actuellement et alors ? Y a une justice là dedans ? Laquelle ?

      .

      Le talmud y était pour rien dans les grands brassages de populations d’avant l’invention de l’écriture, c’est ainsi, les flux migratoires ont toujours été parties intégrantes de l’histoire humaine, animales également, c’est une question de circonstances mais avec un dénominateur commun, la survie ou l’espoir d’une vie meilleure. C’est clair que si on regarde à court terme, à l’échelle d’une vie humaine, c’est catastrophique ce qu’il se passe depuis la fin des trente glorieuses, de la parenthèse enchantée, du peu de décennies dont nous sommes les témoins, et alors ?

      .

      Le grand remplacement qui inquiète tant les générations qui vivront moins bien que celles de leurs parents souffriront, comme d’autres générations avant elles ont souffert, se fera si on ne se soulève pas en masse, si il n’y a pas un revival du communautarisme blanc, ce qui ne sera jamais le cas, tant l’idéologie a remplacé le pragmatisme dans la période de relative paix occidentale sous la pax americana, sur le titanic l’orchestre continuait de jouer pendant qu’il sombrait, on discutait du sexe des anges quand Babylone s’écroulait, la majorité des blancs s’en foutent du grand remplacement, ceux qui s’en inquiètent sont extrêmement majoritaire et personnellement je m’en fous complètement de la survie ou non de la race blanche, je suis châtain clair aux yeux bleus, et alors, mes petits neveux sont blonds aux yeux bleus, je peux m’inquiéter pour eux et le monde dans lequel ils devront survivre, mais ça ne va pas plus loin, je ne suis pas assez philanthrope pour ça.

      .

      J’ai déjà du faire des efforts quasi surhumains à un moment donné pour ne pas sombrer dans la misanthropie totale, alors, je prends mes dispositions à mon échelle, vie tranquille à la campagne, un oeil sur l’évolution du monde, tente à mon petit niveau de rester moi même, de subvenir aux besoin de mes proches, mais en aucun cas je m’engagerai corps et âme dans une lutte pour la survie de ma race, car des cons j’en connais principalement chez les blancs, je ne fréquente que peu les autres ethnies mais il doit y avoir à peu près le même nombre, à vue de nez. Je suis né sur une terre rurale, j’ai eu de la chance, de là à revendiquer qu’elle m’appartienne pour des milliards d’années à venir, je laisse ça aux juifs et autres enculés de la propriété privée ad eternam.

      .

      Oui je suis un sale putain de communiste qui s’ignore, et alors ? Je valide le fait de défendre son territoire comme la nature le valide chez l’animal, mais ça ne va pas plus loin, faut dire que je ne suis pas très fan de cette civilisation donc si elle peut s’écrouler je ne vais pas pleurer.

      .

      Pour l’instant j’observe, j’apprends, je compte les points, car les combats physiques, j’ai donné, merci... Place aux jeunes.

      .

      Comme diraient les enfoirés :

      https://www.youtube.com/watch?v=n69Z7IS5PFA

       


    • Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 10 décembre 2016 19:52

      *ceux qui s’en inquiètent sont extrêmement MINORITAIRES*

      scusi


    • Heimskringla Heimskringla 10 décembre 2016 23:23

      @berry

      "Nous avons le droit de rester nous-mêmes,"

      Tout à fait mais faut être réaliste. Le monde qui arrive sera post national (je peux me tromper évidemment). 

      La culture, de quelle culture on parle ? tout est déjà Américanisé. 

      On va vers un monde je pense ou y’aurait une entité fédérale occidentale et des régions avec de moins en moins de politique et plus en plus de business. 

      Les multinationales vont diriger le monde. L’époque de l’individu cherchant ce qui va dans son intérêt personnel. Un individu qui s’auto formera. 

      Un monde libertarien avec des villes riches hyper technologiques, sécuritaires, hygiéniques bref ulra progressistes et le reste sera des no man’s land ou régnera l’anarchie et le retour d’une forme de sélection naturelle. 

      Autant se préparer à devenir cet individu qui devra faire face à tout ce que représente la liberté. 

      Au revoir le vieux monde. Si tu ne veux pas le vieux monde, que tu fais ton récalcitrant, si tu ne veux pas mourir pour trouver la renaissance, ça ne fera que repousser l’échéance et ça fera couler le sang. 


    • berry 11 décembre 2016 00:32

      @Heimskringla

      Non, je ne crois pas. Après la victoire de Trump et l’émergence de la Russie et de la Chine, je vois plutôt l’avènement d’un monde multipolaire et l’échec du projet de nouvel ordre mondial.

      Les américains eux-mêmes ne veulent plus de cette mondialisation dont ils sont les dindons de la farce, comme les européens. Ils en subissent aussi les conséquences néfastes chez eux avec les délocalisations, l’immigration massive, l’accroissement des inégalités et le coût de toutes ces guerres inutiles.

      L’Europe aussi se réveille, avec un peu de chance et l’aide des américains, nous serons débarrassés dans quelques années des socialistes et des néo-conservateurs, et de leurs utopies mondialistes.

      http://breizatao.com/2016/11/15/la-victoire-de-trump-et-du-populisme-une-transition-vers-la-revolution-identitaire-boris-le-lay/


    • Et Hop ! 13 décembre 2016 07:41

      @Zatara : Justement il ne faut pas se soumettre au politiquement correct et continuer à appeler un chat un chat.

      Le souverainime est un mouvement politique récent qui va contre la tendance qu’ont les États à abandonner leurs pouvoirs souverains (défense, monnaie, frontières, législation, normes) à des organisations internationales.

      Le nationalisme est un mouvement politique ancien qui va contre la tendance à l’uniformisation culturelle, politique, économique (et en particulier l’américanisation) des pays du monde et qui préconise une réaffirmation et un redéploiement des cultures nationales, y compris régionales. Il comprend au XIXe siècle le mouvement Arts and Craft en Angleterre, le celtisme et le mouvement autonomiste irlandais, le mouvement Volkich en Allemagne, le Sionnisme en Israël, 


  • Joe Chip Joe Chip 10 décembre 2016 19:27

    Cet épisode confinant à l’anecdote n’était que la dernière esclandre à ajouter à l’histoire déjà riche et longue de la "dissidence". Après les clowneries de Laurent Louis, la tête à claques de la dissidence, toujours partant pour être bâillonné à une chaise ou cloué au pilori et qui, après avoir légitimement dénoncé l’arnaque de "l’ananassurance" a décidé de se recycler à son tour dans l’escroquerie sectaire (on ne se refait pas), après le coup d’Etat (pour rire bien sûr) des hurluberlus du 14 juillet mené par un gourou naturopathe vivant à Ibiza, après le jour de colère, les tata Farida, les photos de Soral exhibant son zgeb sur internet pour relâcher la pression, après Aziza et le cirque permanent de la 17ème chambre, il faut croire qu’avec la dissidence virtuelle on tient un filon inépuisable de bonimenteurs et de charlatans prêts à tout pour capter l’attention d’un public crédule et sidéré, incapable de passer à autre chose et de faire le deuil de ses illusions politiques (identitaires, antisionistes, antisystème, tout ce que vous voudrez).


    Comme dirait Connor Mac Leod "à la fin il ne peut en rester qu’un". Conversano, le hipster néofasciste, a tenté un vulgaire coup de pub pour arracher à un Soral (qui vieillit mal) une partie de son public, histoire de gagner quelques milliers de vues sur youtube... pas sûr que l’opération soit rentable, au final, se faire maraver quand on prétend être un winner génétique, c’est quand même moyen en terme d’image. 

    Malheureusement, l’élection de Trump et le succès de la mouvance "alt-right" aux USA a fait prendre un sacré coup de vieux dialectique à notre dissidence nationale avec ses punks néomarxistes, ses "musulmans patriotes du quotidien" et ses identitaires sionistes antisionistes (on ne sait plus trop à force). Tous ces abrutis groupusculaires qui se déchirent et se vouent une haine inextinguible sans se rendre compte qu’ils occupent les mêmes plate-bandes et parlent au même public... 

    Mais ce qui m’a fait le plus rire, ce ne sont pas les deux protagonistes de "l’affaire", qui ont au moins le courage de se présenter avec leurs "opinions" devant la plèbe virtuelle, mais toute la galerie de personnages secondaires que l’on voit s’agiter fébrilement autour d’eux, comme s’il s’agissait d’une rencontre au sommet, Yalta ou je ne sais quoi. Tous avec des barbes de pâtres grecs, habillés en noir des pieds à la tête, tirant des gueules de six pieds de long... alors qu’ils sont en train de participer (sans doute à l’insu de leur plein gré) à une parodie de débat grotesque, dont il ne restera absolument rien après le reflux habituel du buzz et des commentaires...  


  • microf 11 décembre 2016 00:49

    Pendant que le monde avance, en France on est encore á discuter de Blancs, de Noirs, d´Arabes au lieu de retrousser les manches et travailler pour remettre ce pays á la "décadence très avancée" comme l´a si bien qualifiée une Francaise.
    Heureusement que ce sont deux blancs qui se sont cassés la gueule, lá au moins, les immigrés n´y sont pour rien.


    • Et Hop ! 13 décembre 2016 07:44

      @microf "... travailler pour remettre CE pays ... "

      On voit que vous êtes étranger, ou cosmopolite peut-être ? 

      Votre patrie est l’argent ?


  • bombe 11 décembre 2016 03:41

    Un gars lamda... Mais arretez vos délires de "suprematistes blancs"... Est ce que les sénégalais sont des suprematistes noirs ? Les chinois des suprematistes jaunes ? Bordel... Conversano ne fait que rappeler que les peuples blancs sont indigènes en Europe et qu’ils ont vocation à y prévaloir. Est ce que quand l’Algérie à été fondée, les mecs avaient comme idée, qu’éventuellement, ce pays pourrait devenir Asiatique ou Noir ? Non... Ils créeaient un état destiné aux peuples natifs du territoire Algérien, c’est un accord taccite entre l’état et le peuple, pas besoin de mettre ça dans la constitution. C’est pas du suprematisme Arabo-Berbère... mais de la défense des siens, contrairement au relativisme de l’état français incapable de defendre la constante de ce qu’est son peuplement millénaire.

    Imaginons que dans 50 ans, il y ai 15 à 20 millions d’Asiatiques, de noirs et de blancs d’Europe en Algérie, idem au Maroc, en Tunisie etc..et que cette immigration ne s’arrête pas. Puis qu’un Algero-marocain se fasse connaître sur Internet pour dénoncer ça et prôner le Maghreb aux Maghrébins, aux vrais, et la remigration des allogènes chez eux. Eh bien Conversano c’est ça pour l’Europe et je soutiens tout ce qui va dans le sens de la décolonisation du continent. Il y a eu la guerre d’Algérie, il y aura la guerre de France. Éternel recommencement. Sur ce point Conversano n’a rien d’un suprematiste blanc. Après il parle d’infériorité de certaines populations ce qui n’est que le juste retour de balle de 50 ans d’anti racisme haineux, mais ça n’a aucun intérêt.

    Après, c’est évident que c’est une mise en scène de Dieudo/soral... qui consistait à tabasser Conversano pour tenter de se refaire un public Maghrébin.. Tellement grossier.. Style Soral qui réagit instinctivement pour défendre les Maghrébins.. personne n’y croit.. Le concept de remigration est mis en avant c’est clair. De quoi préparer les esprits à ce qui arrive.


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 13 décembre 2016 08:04

      @Hijack ...
      Cette vidéo montre que le gars sait se moquer de lui-même, donc c’est peine perdue que d’essayer de s’en servir contre lui. Quelqu’un qui peut se tourner lui-même en dérision n’est pas ridicule. C’est au contraire celui qui est toujours sérieux, qui affiche toujours une mine grave, qui est ridicule (par exemple BHL, Valls). 


Réagir