lundi 27 février - par TV Libertés

I-Média : Docteur Meklat, Mister Deschamp, la chute d’une icône

Docteur Meklat, Mister Deschamp, la chute d’une icône

 

Quand l’icône des banlieues montre son vrai visage. Le “rebelle” du système Mehdi Meklat, journaliste pour le site d’information Bondy Blog, s’est fait prendre la main dans le tweet. L’individu a été rattrapé par son passé : Tweets anti-français, attaque contre les homosexuels et les juifs, le trublion banlieusard était finalement bien loin de l’image qu’on lui prêtait. Des soutiens sont venus à son secours : Pascale Clark, Christiane Taubira, Claude Askolovitch…. Quand une icône des banlieues tombe, c’est la machine médiatico-bobo qui s’enraye.

 

Source : https://www.tvlibertes.com/2017/02/24/15219/imedia-meklat-deschamp

 

 

► Retrouvez l'actualité de la WebTV sur notre site : http://www.tvlibertes.com/
► Suivez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/tvlibertes
► Suivez ce lien pour nous suivre sur Twitter : https://twitter.com/tvlofficiel
► Faîtes un don pour soutenir le travail de TV Libertés : http://www.tvlibertes.com/don/
► Vous pouvez également faire un don directement via Facebook : 
https://www.facebook.com/tvlibertes/a...

 



9 réactions


  • Semi Kebab 27 février 13:39

    Le monde merveilleux des merdias de la bienpensance et du camp du bien exclusif, ces merdias de masse, mainstreams, véritable niche où se sont engraissés depuis des décennies tous les donneurs de leçons patentés, de BHL à Morandini en passant par Pascale Clark, la fameuse prototype de la gauchiasse dans toute sa splendeur prête à jeter à la vindicte populaire de Rance Sphincter le moindre dérapage venu du ventre nauséabond de la bête immonde toujours fécond, tel un boomerang ou la merde dans le ventilo, les tweets de ses kids avec qui elle partageait sur tweeter le numéro et l’étage de sa chambre d’hôtel de passes lui reviennent dans sa tronche de Madone imma(n)culée, perpétuelle inquisitrice diplômée de la pensée unique et la voix de la tolé-rance.
    .
    Amusant de voir Morandini, autre icône de la Vertu, prendre sa revanche sans se priver sur les Inrocks qui l’avaient mis dans le même jus nauséeux (padamalgam) des pires touristes sexuels thaïlandais avec l’affaire de sa série sur (ou dans) des jeunes footeux Faucons pour vraies buses. Le directeur de la rédaction des Inrocks, improbable caricature d’un croisement hasardeux entre un hippie sous LSD rescapé des années 70, un bûcheron irlandais boulimique et un vendeur d’oranges péruvien pris dans le sac à Cahusac en jurant ses grands dieux qu’il ne connaissait pas trop ses protégés qui ont beaucoup médit avant les tweets qui ont déclenché la plus hilarante des affaires capable de traîner dans la boue et discréditer à jamais la bobosphère toute entière. MENTEUR ! Pierre Siankowski ! Vous êtes un MENTEUR ! S’empressera d’accuser Morandini, repris en coeur par la "fachosphère" responsable de tout, y compris des tweets de Meklat, ainsi que de sa fuite en Algérie en pleine promo de son nouveau livre dispensable Minute.
    .
    Amusant de constater que l’hypocrisie immonde du journal du presque même adjectif qui se confond en contorsion pour justifier l’injustifiable, Dieudonné appréciera toute la justesse et l’égalité de traitement dont il a bénéficié pour bien moins que ça.
    .
    Merdias-justice-politique, la CASTE à l’indignation sélective ne pourra plus être aussi arrogante, de Libération qui défend bec et ongle le bondy blog de Soros aux Inrocks en passant par France Inter et la presse autorisée (de gôôôôche) en général en donnant les bons et les mauvais points à l’examen de nauséabondisme ou le concours du nouvel Hitler à mettre à l’index. Car la haiiiiiiiiine se trouve bel et bien dans leur camp, la bienpensance toujours si prompt à la chercher chez tout le monde sauf en son sein, sera occupée désormais, à débusquer les infiltrés rouges-bruns-marrons pestiférés buboniquement par le fascisme le plus contagieux et moisi qui soit.
    .
    Normalement c’est ce qu’elle devrait faire si tant est qu’elle soit cohérente, ce qui n’est de loin pas le cas, car à peine quelques mea culpa timides ont été écrits dans Le Monde, celui qui, pour mériter sa pastille verte à son propre décodex devrait décrire la vérité toute nue qui n’est pas très glamour car elle défie toutes les lois de l’habituel schéma qui consiste en un blond aux yeux bleus à crête rose qui vote FN avec un bouquin de Soral en poche et un tatouage d’ananas sur le coeur qui martyrise les pauvres immigrés et scande mort aux juifs.
    .
    La voilà la vérité toute nue :
    .
    Un "jeune" issus des cités à l’éducation plus que coranique se retrouve par la magie de la discrimination positive soudainement plongé, parachuté avec son comparse du même acabit, dans un monde infesté de juifs, d’homosexuels, de travestis, de tordus en tous genres, d’alcooliques, de drogués à la dure, de pétasses féministes, de Caroline Fourest, pétris d’ouvertures à l’autre, surtout dans les boîtes à partouzes, alors pour ne pas péter les plombs et aller se faire péter avec une ceinture d’explosifs, le pauvre Meklat musulman, pour faire le grand écart entre son rôle de gentil arabe qui sait écrire trois phrases à peu près correctes (que la bobosphère s’empressa de qualifier de génie littéraire, consultez donc les extraits de ses livres pour vous en convaincre, il y a un "fils de pute" moins de trois fois par pages) gentil, humaniste, poète, tolérant, (selon Pascale Clark) à casquette improbable et ridicule comme l’écharpe de Barbier, toujours vissée sur son crâne et la rigueur de sa foi musulmane culturelle depuis le berceau, il évacuait son trop plein de takkya par des tweets écrits par un pseudo bien franchouillard afin de se faire pardonner par Allah de toucher des thunes et de jouir d’une tribune inespérée au sein de ce monde de dégénérés selon son dogme pour déverser sa haine de la France et des blancs. Voilà donc la vérité toute nue que le Monde, devrait décrire, sinon c’est pastille rouge direct pour ce merdia obsolète de propagande, pris en étau entre le ridicule et ses contradictions morales.
    .
    Mais croyez vous que ces gens soient prêt à concéder une seule particule d’honnêteté intellectuelle et faire preuve de remise en question ? Haha vous croyez vous donc dans un monde de bisounours ? Allons donc...
    .
    Meklat méritera peut être une statue à son effigie, à la libération et si il survit à son exil forcé, pour avoir contribué comme jamais, en tant que troll magnifique, à finir d’achever la crédibilité de ces merdias bien pensants qui ne se relèveront peut être pas d’avoir eu la gueule plongée dans leurs propres excréments. Quoiqu’il en soit, quand ils rejoueront à ce jeu là, la fachosphère et la bobosphère pourront s’invectiver à armes égales, cette fois. Le "débat" public, déjà aux ras des pâquerettes, n’en sera toujours, que plus équilibré, c’est déjà ça de pris avant de pouvoir éventuellement passer à des choses, autrement plus sérieuses que ces vanités virtuelles dont ont cure, les gens qui souffrent réellement au quotidien pour de multiples raisons.

     


  • DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 27 février 14:01

    TV Libertés bosse pour le FN,
    Les médias indépendants n’existent pas en France ...


  • jeanpiètre jeanpiètre 27 février 14:18

    oh lala, ils sont pas contents ! vexé d’avoir liké et retweeté des coms d’un "chance pour la france ?".

    c’est mignon


  • Qamarad Qamarad 27 février 15:10

    C’était pas un point de doctrine de Terra Nova la "hiérarchisation des luttes" ou une officine dans le genre ? Quand Meklat découvre que dans la chaine alimentaire de l’écosystème parisien de gauche, il occupe la place du gibier smiley


  • Gaston Lagaffe Gaston Lagaffe 27 février 18:05

    Personne pour faire remarquer le degré astronomique de coke ingurgité par le Guy Montagné de France 24 qui lèche le cul gercé de Fourest la menteuse pathologique ? Le mec n’arrive plus à parler tellement il a les gencives endormies et la mâchoire crispée, symptômes typiques des cocaïnomanes.
    .
    Ces gens savent que leurs heures sont comptées et c’est tant mieux.


Réagir