Octave Lebel 11 mai 21:23

@Conférençovore

Il y a loin ici visiblement de la propagande à une réflexion personnelle apaisée.

J’invite nos lecteurs curieux et soucieux de ne pas croire n’importe quoi à explorer les tableaux mis en lien (1er et second tour).

Laissons de côté les présupposés hasardeux et équivoques de ce genre de mesure qui interroge et agace les gens qui ont des croyances religieuses et leur interpellation et exploitation par des chapelles politiciennes. Laissons la liberté de conscience de nos citoyens, (un acquis de la laïcité reconnu en 1965 par la religion catholique, 60 ans après la loi de 1905), agir pour ne pas confondre leurs aspirations spirituelles et leurs convictions de citoyens dans une république laïque.

Mais puisque mesure il y a, avec toutes les incertitudes que nous rappelle notre prudence et intelligence, faisons le constat d’ensemble que l’on retrouve parmi ceux affichés comme musulmans par déduction puisque répertoriés dans la catégorie autre religion, et votants ,la plus grande part, les classes populaires, du côté de LFI et l’autre part non négligeable, plus nantis chez Macron. Si on veut être honnête, au 1er tour, les votants se répartissent 36% LFI, 29% Macron/Pécresse et 17% MLP/Zemmour. Qu’en déduire sur l’ensemble  ?

Pour ceux qui ont un tropisme religieux, je vous invite à faire un commentaire aussi pour le lien supposé entre la référence catholique et les différents candidats. Là aussi, on peut s’adonner à beaucoup de masturbation intellectuelle. A chacun ses phantasmes.

https://www.ipsos.com/fr-fr/presidentielle-2022/1er-tour-abstentionnistes-sociologie-electorat

https://www.ipsos.com/fr-fr/presidentielle-2022/second-tour-profil-des-abstentionnistes-et-sociologie-des-electorats

 

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe