Norman Bates Norman Bates 6 mai 12:07

Qu’on ne s’affole pas de cette soudaine bifurcation de la ligne "éditoriale" de Sa Nombrilissime Suffisance...

Les scores d’audience des dernières barquettes surgelées font grise mine, c’est la soupe à la grimace en micro-ondes pour l’obsédé du chiffre...les "cours" dispensés en son "lyceum" par l’éruptif et martial "professeur" n’attirent qu’une poignée de masochistes...même les barquettes de Moïse sentent le réchauffé et le filon épuisé...

Le dernier copié-collé avec un relatif succès d’estime concernait la masturbation, alors l’homme à poignet revient à ses fondamentaux, le crapoteux...

Tour de chauffe avec la bijouterie braquée en plein Paris, puis place au braquemart de Lelandais avec la docte analyse par Hanouna et ses érudits chroniqueurs de ce coït clandestin carcéral en plein parloir...un sujet dont le gueux du bulbe lambda ne peut mesurer l’importance et la trace (hum...) qu’il laissera dans l’Histoire de France...

Dans la rubrique "faire du sous-Morandini époque TF1" il y a encore de la marge, il se trouvera bien quelque part un bébé démembré et éviscéré pour stimuler le nombre de visites et la gloire afférente dont le copieur-colleur se oindra le Nombril Sacré jusqu’à l’épuisement et la jouissance...

Ou carrément une vidéo brouillée façon Canal+ en crypté où l’on aperçoit la silhouette du libidineux Nordhal en plein accouplement avec commentaires des matons, puis interview de celle qui a succombé au charme ravageur du prédateur emprisonné etc etc...il y a des thèmes limite scabreux, et surtout il n’y a pas de limite dans le scabreux... smiley


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe