sls0 sls0 30 avril 16:02

@med58
J’ai toujours pris du recul sur le covid. Où j’étais il est arrivé pendant une poussée de dengue.
Deux mioches de morts avec la dengue en ville pour un vieux qui allait mourrir sous peu suite à ses co-morbidité ça relativise.
C’est pas la première épidémie que je modélisais sous R. Comme il y a pas de vecteur de transmission, une régression logistique sur ma graph 100 suffisait amplement.
Ca m’a permis de prédire la fin d’épidémie dans les pays n’ayant pas de bras cassé au pouvoir.
Les morts, les malades, les cas je m’en fous, il me servent pour avoir le R effectif dont on se sert depuis 1924 avec succès pour prédir l’évolution d’une épidémie.
Je préfère du simple qui a fait ses preuves aux usines à gaz style imperial college of London. Je n’ai jamais réussi a récupérer leur modèle mais quand j’ai vu les paramètres pris en compte et les résultats je me suis aperçu que c’était une bouse. C’est cette bouse qui a servit pour les décisions politique dans le monde occidental.
J’ai vu d’autres modélisations d’épidémie, une sur le palu faisait deux pages et demi de commande sous R et demandait parmi ses paramètres d’entrée le nombre de piqures d’un moustique par jour, ça délire parfois.
Depuis 87 que je n’ai plus de télé, le matraquage des médias je ne le subie pas.
J’ai deux médecins à 15m de chez moi, une pharmacie à 65m et un centre de vaccination à 650m.
Je ne sais même pas si je peux aller pour une vaccination, j’aime pas faire la queue.
J’ai rien contre la vaccination mais j’aime pas faire la queue parmi des gens anxieux. Je crois bien que je m’en fous du covid, il ne m’intéresse que pour voir s’il valide mes pronostics. La régression logistique que j’ai programmé dans ma calculatrice tient toujours la route, ça me suffit.
Ces 10 dernières années j’ai connu deux épidémies de dengue, une épidémie de chikungunya et une de palu. Ouais, le covid je m’en fous.
La dengue ça tue des mioches, j’aime pas.
La chikungunya c’est impressionnant le nombre de personnes avec une démarche de zombie.
Le palu tout le monde connait.
Après on s’étonne que je m’en fous du covid ?

Ici la seule chose qui m’intéresse dans le covid c’est le faux qui gravite autour.
Les gens sur-réagissent parce qu’ils ont eu peur, je ne les prends pas pour des branleurs mais la peur est mauvaise conseillère.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe