Conférençovore Conférençovore 4 janvier 09:28

@Qaspard Delanuit
J’ai répondu à cela me semble-t-il : Cela pourrait être par exemple une vidéo où Pierre Cassen (entre autres) raconte son parcours qui est une trajectoire d’homme intellectuellement honnête. Il a toujours été de gauche radicale (pour le progrès social) durant des décennies mais c’étaient des décennies où la vie en Fr était supportable, l’immigration réduite, l’insécurité quasi inexistante. Il a passé des décennies à militer comme syndicaliste CGT du livre, à la LCR, etc. Et puis il a compris que le paradigme avait changé, que ces partis/syndicats ne défendaient plus les travailleurs français et que cette gauche était devenue "la putain de l’islam" pour reprendre le titre d’un de ses livres. Certes, il focalise bcp sur l’islam (à raison, cette idéologie est objectivement un cancer pour nous) mais a aussi compris que cette gauche était devenue traîtresse, soumise, systématiquement favorable à l’invasion migratoire. Il a compris que faire venir des gens sous-qualifiés pour des emplois amenés à disparaître et ce dans un pays qui compte déjà des millions de chômeurs était économiquement une ineptie. Il a compris qu’il était en plus prodigieusement destructeur pour le capital social que de laisser venir des gens aux valeurs parfois aux antipodes des nôtres, que tout cela ne pouvait mener qu’au white flight que lui-même a vécu en voyant son environnement immédiat changer (en moins bien bien entendu). Il a aussi compris que toute cette gauche avait abandonné le combat social pour privilégier les pseudos combats sociétaux (je schématise parce que cela existe encore chez des gens comme LO ou même au NPA).
Le courage c’est d’admettre (comme il l’a fait) quand il lui est demandé pourquoi il a mis autant de temps à réaliser qu’il y avait un soucis que "peut-être qu’on avait pas envie de voir la réalité en face". Le courage est de dire que l’on s’est trompé et de tendre la main y compris à ces pestiférés politiques que sont les identitaires. Le courage c’est de se prendre procès sur procès (procès que n’aura jamais la pisseuse), les menaces et tout ce qui va avec et continuer malgré tout de défendre ses idées parce que l’on estime qu’elles sont justes. 

Ventose n’a aucun courage. J’ai bien précisé qu’elle n’était pas une idiote. Elle sait ce que Cassen et tant d’autres qui ont ouvert les yeux avant lui (c’est mon cas mais c’était plus facile pour moi vu que j’ai vécu dans un des pays qui nous adresse le plus de ressortissants : je les connaissais déjà dans les années 80) savent. Voilà pourquoi j’ai parlé de son éphémère parcours de prof : bah oui, la ptite n’était pas chaude pour se faire traiter de pute par des élèves dans certains quartiers mais c’est cela la gauche : laisser la merde aux autres tout en les fustigeant s’ils commencent à énoncer quelques bribes seulement de vérité. C’est cela cette gauche méprisable, celle qui consiste à vanter une politique dont on ne subit pas les conséquences soi-même. 

Elle sait : elle s’est déjà faite agressée par qui l’on sait mais elle a tout de même trouvé le moyen d’expliquer en vidéo, qu’en réalité, les responsables de son agression étaient tout autant les vilains fachos... qui pourtant ne l’ont jamais agressé physiquement (lol). La pauvrette est partie en complète dissonance cognitive et elle l’a fait précisément pour maintenir son petit fromage, sa petite aura dans le monde merveilleux des gens qui pensent bien auquel elle appartient. Elle sait qu’elle aurait été exclue de son groupe, tout perdu socialement, peut-être professionnellement et qu’elle aurait été considérée comme une vilaine facho elle aussi. 

En clair cette gamine est une lâche, une insupportable petite donneuse de leçons qui feint de découvrir comme par miracle que le milieu merdique d’où elle vient (et dans lequel elle va continuer de grenouiller, pas folle la guêpe....) est principalement composé de déchets humains motivés comme elle par une exposition médiatique, une position sociale valorisante, etc. Bref un monde d’hypocrites, de sales types (et ce usul est vraiment un sale type et pour le coup un véritable facho), d’arrivistes mais aussi un monde ultra valorisé par les possédants.  


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe