Djam Djam 5 juillet 11:59

@Patrick Samba
Vous avez tout à fait raison, je me suis davantage axée sur l’accessoire dans cet article ci. J’ai développé en effet la question de la peur et surtout de l’infantilisation ahurissante des masses dans mon article "Big Broma".

Hormis ce qui m’a frappée dans l’attitude ambiguë de Denis ROBERT dans l’entretien avec le psychiatre, il y a bien entendu l’essentiel de ce qui est exprimé : la puissance de l’arme "Peur" employée depuis des décennies et plus spectaculairement (strito sensu) depuis le 11/9. 

Difficile de ne pas repenser à la "Stratégie du choc" de Naomie Klein dans lequel elle fait une dense enquête sur les méthodes déjà anciennes pratiquées par les services américains pour évaluer les marges possibles de conditionnement des masses.

Ce qui m’interpelle le plus en réalité c’est la stupéfiante efficacité manipulatoire des sociétés contemporaines et par conséquent l’aveuglement des individus sur eux-mêmes. Nous croyons tous penser par nous mêmes...rien n’a jamais été plus faux. Tous nos commentaires ici même sont autant de preuves que nous ne pensons pas vraiment en être autonomes mais que nous répétons ce que nous avons lu ici et là.

Il est très difficile de ne pas trier nos sources argumentaires en dehors de notre propension, conscientes ou pas, à ne choisir que des arguments pensés par d’autres mais qui renforceront nos propres croyances. C’est pourquoi j’aime assez la façon qu’à un Raoult d’avancer dans ses recherches et de les exposer.

La féminisation de la société occidentale génère une façon de faire de la politique par l’émotionnel. C’est une erreur grossière pour ne pas dire gravissime. Les femmes véhiculent cette propension et c’est grave parce que l’émotionnel fait régresser, neutralise la Raison et nous entraîne irrémédiablement à terme vers la barbarie.

Oui, le psychiatre a raison... nous avons basculé avec le covid dans un vrai délire collectif et l’on en mesure encore, et sans doute pour longtemps, les conséquences comportementales. La plupart des gens s’accrochent à leur bâillon sans même chercher à comprendre comment fonctionne notre système immunitaire et pourquoi les "gestes barrières" (fallait oser !) sont d’une bêtise achevée.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe