Serge ULESKI Serge ULESKI 23 mars 19:18

La banalité des acteurs aujourd’hui anonymes qui ont accompagné les grandes erreurs politiques de leur temps !

 

Si l’histoire met un point d’honneur à ne retenir que les figures de proue des grandes catastrophes politiques qui sont aussi des catastrophes humaines, pour autant, il est bon de ne pas oublier les petites mains qui ont accompagné en leur temps jusqu’à leur ultime conséquence, auprès de ces figures maintenant historiques, les grandes et moins grandes erreurs de prises de décisions politiques. 

 

Quelques centaines ils ont été, une poignée peut-être aussi, des milliers souvent, acteurs aujourd’hui anonymes, souvent ternes, d’une banalité déconcertante, qui n’auront pas su dire « Non ! » à un engrenage de décisions ou d’absence de décisions condamnables car peu soucieux de leurs conséquences humaines et morales. 

 

Ses petites mains serviles que l’histoire aura tôt fait d’oublier, hélas ! portent aujourd’hui les noms de Darmanin, Ndiaye, Salomon (porte-parole de la com de l’Elysée), Buzyn (« J’ai alerté tout le monde ! - sauf le public), Penicaud, Guérini, Ferrand qui, jour après jour, accompagnent dans le mensonge par omission et le chantage à l’union nationale sacrée ( « Mesdames, Messieurs, l’heure n’est pas à la polémique ! ») et de combien d’autres dans les médias, dans nos administrations, dans le privé (les cliniques semblent réticentes à l’idée d’accueillir des patients contaminés)… la gestion d’une crise sanitaire de pénurie et non de la mise hors de danger des populations. 

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe