ezechiel ezechiel 22 mars 22:53

@guepe "Le RN ne proposait pas de " fermer les frontières" mais de rétablir des controles ou fermer les frontières avec les pays à risque, c’est à dire à l’époque Chine, Singapour et Corée. Ca n’aurait pas changer grand chose, l’épidémie en France est partie d’italiens"

Quand on parle de fermer les frontières, c’est évidemment aux particuliers que cela s’adresse, les transports nécessaires (nourriture, aide médicale..) seraient maintenus et strictement contrôlés.
Le RN a dès le 23 février, demander au gouvernement de contrôler les frontières italiennes
.
Tous les média aux ordres de Macron ont alors été scandalisés par les déclarations de Marine Le Pen. C’est fou ce que les progressistes ont la mémoire courte.

------------------------------
"Ca n’aurait pas changer grand chose, l’épidémie en France est partie d’italiens"

ça aurait donc pu tout changer, plus de 100 000 personnes entrent en moyenne chaque jour en France en provenance d’Italie, en fermant la frontière, on aurait d’un coup fait baisser le taux de pénétration du virus de manière drastique, il y a un mois déjà, en faisant pareil sur toutes les frontières, on aurait même pu éviter le confinement.

------------------------------
"D’autres pays comme la Russie, l’indonésie,la mongolie, la turquie ont fermé leurs frontières avec les pays à risque mais ça n’a pas empêché l’épidémie de se propager."

N’allez pas comparer la taille des frontières de la Russie, avec celles de la France. Et pour un pays de 145 millions d’habitants, ne déclarer pour l’instant que 147 cas de coronavirus, ce n’est pas si mal.
Pour la Turquie, pays en guerre, il est évident que le coronavirus peut entrer plus facilement.
Le cas indonésien n’est pas si "explosif". Pour une population de 265 millions d’habitants avec 450 cas de coronavirus déclaré au 21 mars.
La Mongolie, 3 millions d’habitants, n’avait qu’un cas de coronavirus déclaré au 10 mars, un Français.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe