yoananda2 31 janvier 20:43

@Ouam
j’ajoute que si on prends modèle sur la Syrie, et, dans une certaine mesure c’est applicable, si le merdier commence ici, alors ce ne sont pas les jihadistes de France qu’il faut compter, mais ceux d’Europe et du pourtour méditerranée qui potentiellement peuvent venir se joindre à la "fête". Alors que dans l’autre sens, qui viendra défendre ces méchants racistes de français ?
Donc oui, la situation peut dégénérer très très vite, très très fort. Ça ne veut pas dire qu’elle va le faire, mais le simple fait qu’elle le puisse n’est pas super rassurant.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe