Conférençovore 18 octobre 2019 13:31

@maQ

Il y a une étude qui a été faite en Angleterre sur 352 personnalité s muz influentes ("Normative islam report" 2016) :

- 58% estiment que la séparation homme/femme est recommandée pour la préservation de la vertu 

- 94% estiment que l’islam est un mode de vie global

- 80% estiment que le niqab est un vêtement islamique légitime et que les femmes doivent avoir le droit de le porter

- 80% estiment que le voile est une obligation 

- 90% estiment que l’islam est une religion globale et pour toute l’humanité 

- Entre 82 et 88% (en fonction des items) sont fortement d’accords avec le principe de liberté d’expression MAIS (il y en a toujours un...) avec des limites comme ne pas blesser (donc ne pas critiquer leur foi)

- 76% estiment que la sunna est la révélation de dieu et donc qu’elle est infaillible. Ce n’est pas seulement le coran mais également toute la merde contenue dans les recueils de hadiths... 

On parle ici de 350 personnes occupant des fonctions élevées, ayant nécessité des études...

Certes c’est l’Angleterre avec des muz plutôt originaires du sous-continent indien, du M-O mais ça ne change pas grand chose en réalité. Les élites musulmanes font appel à la liberté pour justifier l’observance de leur culte dont la finalité est... la réduction des libertés..Il n’est en aucun cas question de respecter les valeurs du pays d’accueil. On appelle cela un comportement de colons. On ne peut s’étonner que celui-ci provoque un rejet croissant en retour, discours de Zemmour et des droitards en carton ou non . Personne n’aime que des gens venus d’ailleurs dictent leur loi aux autochtones. A moins d’un changement radical (qui n’arrivera pas) cette hostilité ne peut que s’aggraver, surtout que près de la moitié des musulmans récents estiment que la loi islamique est au-dessus des lois du pays dans lequel ils migrent comme c’est le cas du notre (étude IFOP récente).


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe