nephis 10 mars 16:10

@Zatara

... dis un athée ou gnostique de 60 kilo, en 2019, derrière son écran....

Plutôt 70 kg avec un bagage martial certain mais soit, j’admets volontiers que je n’ai pas la même trempe que les « hommes d’avant ».

niveau guerre, les chrétiens n’ont jamais été les derniers pour se foutre sur la gueule. .... Niveau paire de c.uille, je suis pas sûr que tu es bien compris la mesure historique des bonhommes qui parcouraient l’Europe bien avant ces seules 50 dernières années et notamment la période ou c’est l’épée qui faisait le respect... Lorsque tu vois le développement des armes propre à l’europe (comparativement aux asiatiques justement) depuis 1500 ans, tu comprends vite que les mecs ne se réfugiaient pas à l’église, mais priaient au moment d’attaquer.

Peut-être aurais-je dû être plus clair dans mon propos, mais il m’apparaît évident que « le niveau de paire de couilles » des européens est avant tout tributaire des qualités inhérentes à leur race et aux influences païennes et helléniques présentes plus ou moins en filigrane à l’intérieur du christianisme (qui est un syncrétisme "fort" [cf. christianisme celtique] durant une bonne partie du moyen âge) et non pas du fait de celui-ci en tant que tel : ce sont bien les européens qui ont réussi à certains moment de l’histoire à sublimer et magnifier les tares sémitiques du christianisme et non l’inverse (cf. chevalerie chrétienne et Ordre du Temple).
Ensuite, mon propos portait essentiellement sur la gestion des traumatismes face à l’adversité et là, force est de constater que la doctrine chrétienne a désarmé plus qu’autre chose ses ouailles.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe