christophe nicolas christophe nicolas 10 juin 11:50

Le marketing politique de Macron fut de se mettre au centre pour devenir incontournable, ça a fonctionné mais le corollaire de ce coup osé est de se retrouver coincé entre le marteau et l’enclume si on mécontente les Français en gouvernant pour les élites mondialistes.

Macron tend un piège avec la dissolution ?

Il faut virer tous les députés enfoirés qui ont approuvé la coercition vaccinale et aussi la fourniture d’armes en Ukraine pour alimenter la guerre, permettre de faire la vérité sur la surmortalité en fonction du statut vaccinal et montrer le fascisme actuellement en oeuvre à Kiev qui a éliminé toute opposition jusqu’aux élections présidentielles.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe