christophe nicolas christophe nicolas 8 juin 12:12

Les Russes luttent contre l’occident qui s’appuie sur des fachos prônant un nettoyage ethnique dont les Israéliens montrent toute l’horreur et la puissance génocidaire. La spécialité de l’occident est d’avoir l’air démocratique sur la forme sans l’être sur le fond, afin de cacher une ploutocratie orgueilleuse et dépravée qui trahit à la fois les valeurs démocratiques et chrétiennes, ce qu’on résume par "le mondialisme" ou "tour de Babel".

Si les Russes nous débarrassent de Macron avec un missile de précision sur l’Elysée mais plutôt en l’humiliant ce qui le fera atteindre des niveaux de popularité qui l’enterreront, ils mériteront toute notre gratitude pour le sacrifice de leurs soldats à cause de l’hypocrisie des dirigeants occidentaux. Le problème est "Que leur offrir en retour ?", c’est embarrassant.

Par exemple, prendre les meilleures inventions inexpliquées des USA concernant "l’énergie libre" et les offrir aux Russes puisque les USA n’en veulent pas...

http://quanthomme.free.fr/

Si, si, j’ai la preuve qu’aller de l’avant ne les intéresse absolument pas donc, à partir de ce moment là, ils perdent tout droit moral d’usufruit surtout qu’ils ont bien persécuté les inventeurs en question. "It’s the law" comme on dit.

Mais revenons aux origines du mouvement de l’énergie libre avec la roue de Bessler, invention Allemande, nation pas plus intéressée à aller de l’avant que les USA, (demandez à Rolf Heuer pour confirmation). Voici un dossier expliquant la roue de Johann Bessler pour aider les néophytes sur le sujet :

https://www.besslerwheel.com/ideas.html
https://www.youtube.com/watch?v=2JvwBPPcR8k

Wikipédia ne nie pas les observations mais dit que c’est impossible prouvant leur totale confusion mentale :

les scientifiques s’y intéressent peu, si ce n’est à titre de curiosité historique : à l’échelle des dispositifs utilisés, les lois de la mécanique classique, excluant tout mouvement perpétuel de ce type (dit de première espèce), ont été démontrées « au delà de tout doute raisonnable »
https://fr.wikipedia.org/wiki/Johann_Bessler

Il s’agit en réalité du problème du mouvement Brachystochrone : 

https://www.youtube.com/watch?v=gkZHfSS6Xb8

Lorsqu’une masse effectue un demi mouvement circulaire sous l’action de la gravité, elle n’optimise absolument pas sa vitesse, son mouvement est moins rapide qu’il ne pourrait l’être pour une chute d’une hauteur donnée or, à énergie égale, le mouvement le plus rapide est le plus puissant.

La puissance correspond à un débit d’énergie : si deux systèmes de puissances différentes fournissent le même travail, le plus puissant des deux est celui qui le fournit le plus rapidement.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Puissance_(physique)

Cela signifie qu’une partie de la roue peut l’emporter sur l’autre, pouvant créer le mouvement perpétuel entretenu par la gravité qui n’est pas une force mais un champ de potentiel disponible en fonction du dispositif expérimental créé pour être plus ou moins efficiente en vitesse acquise.

Evidemment, lorsque la roue tourne, l’inertie liée à la vitesse des masses se compose à la gravité ce qui peut accentuer le roulage de la roue si elle est bien conçue jusqu’à ce que la vitesse diminue l’effet de la gravité, limitant le mouvement perpétuel du système, système qui n’est pas isolé en réalité puisque dans un champ de gravité.

Comprenez bien que les académies sont totalement dans le faux à ce sujet et en contradiction avec elles-mêmes puisque je n’utilise que des notions parfaitement admises sauf peut-être la confusion actuelle consistant à assimiler les champs de potentiel aux champs de force à cause des mauvaises explications Einsteiniennes relativistes.

Pour les machines électromagnétiques, le potentiel vecteur n’est pas conservatif comme celui de la gravité donc le mouvement perpétuel n’est pas interdit en théorie comme le présente Igor ou "V-gate man" :

https://www.youtube.com/watch?v=XqEXsCDQdYo&t=1s
https://www.youtube.com/watch?v=AtKeB_w5urk&t=193s

En sortir une puissance de quelques kilowatts est une autre affaire qui demande de nouveau des corrections concernant les mauvaises explications Einsteiniennes sur le spin.

Lorsque justice et vengeance s’assimilent, c’est un plat qui se mange froid comme on dit.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe