lundi 11 septembre - par Zatara

Thinkerview : Olivier Delamarche, analyste financier

Interview de Olivier Delamarche diffusée en direct le 11/09/2017 à 11h15.

- ECOUTER EN PODCAST AUDIO : https://thinkerview.com/feed/podcast/https://itunes.apple.com/fr/podcast/t..
- SITE : http://thinkerview.com 
- FACEBOOK : http://facebook.com/Thinkerview 


- TWITTER : http://twitter.com/Thinker_View



20 réactions


  • #WorldPeaceNow* #WorldPeaceNow* 11 septembre 16:42

    Le temps partiel permet néanmoins à plus de gens de travailler, certes c’est pas bien payé, mais c’est mieux que rien. Ce qui est sûr c’est que ça ne va pas s’arranger avec l’invasion migratoire voulue par l’oligarchie et leur pantin Macron !

    Un conseil si vous avez un peu d’argent : investissez dans les crypto-monnaies comme le Bitcoin, l’Ether, le Litecoin ou le Dash, etc.

    Le bitcoin est passé de 0,50 euros à 4000 euros en seulement quelques années et il n’est pas prêt de s’arrêter. De plus ça permet de retirer du pouvoir aux banksters.

    D’ici 2020, le bitcoin aura probablement dépassé les 10 000 euros, et non ce n’est pas une bulle spéculative, le bitcoin est inarrêtable, c’est l’avenir de la monnaie !
    Le Dash est la version anonyme du Bitcoin.


    • simplesanstete 12 septembre 00:06

      @#WorldPeaceNow*
      Je préfère l’or mou à cet or dur.


    • Zatara Zatara 12 septembre 10:33

      @#WorldPeaceNow*

      Un conseil si vous avez un peu d’argent : investissez dans les crypto-monnaies comme le Bitcoin, l’Ether, le Litecoin ou le Dash, etc.

      ...D’ici 2020, le bitcoin aura probablement dépassé les 10 000 euros, et non ce n’est pas une bulle spéculative, le bitcoin est inarrêtable, c’est l’avenir de la monnaie !

      En voilà du bon conseil de cette bonne vieille pilule smiley

      https://www.youtube.com/watch?v=W6xoUHRHkFc&feature=youtu.be&t=2221

      http://www.numerama.com/business/288217-bitcoin-la-chine-pourrait-fermer-les-plateformes-dechange-nationales.html


    • pegase pegase 12 septembre 11:41

      @#WorldPeaceNow

      Le Bitcoin c’est une escroquerie type échelle de Ponzi en plus sophistiqué ...


    • anomail 13 septembre 18:58

      @#WorldPeaceNow*

      "Le bitcoin est passé de 0,50 euros à 4000 euros en seulement quelques années et il n’est pas prêt de s’arrêter. De plus ça permet de retirer du pouvoir aux banksters."

      Vous dites tout et son contraire, puisque vous parlez d’acheter des unités de crypto précisément avec celle des banksters.

      Dans la théorie ces monnaies permettent de contourner le système bancaire prédateur si vous vous en servez pour acquérir des biens et des services, mais pas si vous vous en "servez" pour spéculer sur un taux de change.

      Moi ce que je vois quand je regarde les bougies c’est du bon vieux "pump & dump", ça fait quelques gagnants (en général ceux qui en ont déjà beaucoup) et beaucoup de perdants, il faut être malin pour tirer son épingle du jeu.


    • anomail 13 septembre 19:13

      @pegase
      "Le Bitcoin c’est une escroquerie type échelle de Ponzi en plus sophistiqué ..."

      Oui et non.

      Si vous regardez son fonctionnement intrinsèque, ça ne correspond pas à un système de Ponzi. La monnaie n’est pas en elle-même un système de Ponzi.

      Si vous dites que Bitcoin est un système de Ponzi, alors le Dollar, l’Euro, etc. le sont encore plus, si on prend le temps d’examiner la façon dont ils sont émis et distribués, c’est un système qui a été biaisé pour détourner le fruit du travail des gens au profit des banques.

      D’ailleurs comment expliqueriez-vous qu’il faille faire de la croissance (c’est à dire augmenter l’activité de manière exponentielle) pour échapper à l’effondrement économique ?

      On peut faire un système de Ponzi avec Bitcoin lorsqu’on se met à spéculer sur le taux de change.


    • jeanpiètre jeanpiètre 17 septembre 10:09

      @pegase

      Comme toutes les monnaies, mon cher


  • nephis 11 septembre 17:47

    @Zatara

    Es-tu l’interviewer ou fais-tu partie de l’équipe de Thinkerview ?


  • pegase pegase 11 septembre 21:06

    "Ils trouvaient que je disais des choses qu’il ne fallait pas dire"

    Pas étonnant, combien de fois je me suis dit "mais comment se fait il qu’il est encore à bfm celui là ? " smiley


    • Pyrathome Pyrathome 12 septembre 14:34

      @pegase
      Oui, t’auras aussi remarqué qu’ils l’ont évincé ( lui et d’autres...Sapir, Béchade, Berruyer, ...etc ) bien avant la déclaration officielle de candidature de FA, c’est à dire au début de l’année et de la campagne présidentielle....

      Ils ont chassé tous les hérétiques anti UE/EURO du PAF avant le grand Barnum de propagande....Je l’avais remarqué à cette époque et en avait fait part.... 


  • thierry3468 12 septembre 04:36

    C’est étonnant de constater la disparition de certaines voix discordantes depuis l’arrivée de notre jupiterien président.Les médias ont pour consigne de relayer la propagande élyséenne pour mieux endormir les Français.Peu d’intellectuels s’offusquent de cette censure intolérable et perdent le peu de respectabilité qu’ils avaient encore.C’est un aveuglement suicidaire car cela entrainerait une explosion encore plus violente quand la pente va s’accentuer dangereusement pour la majorité des Français.Macron est plus proche de LouisXVI que du roi Soleil.


    • simplesanstete 12 septembre 13:28

      @thierry3468

      et il y a plein de colorés dans les pubs et les rédactions , dictature des babéliens à tous les niveaux, çà comu nique dure la mère patrie, y a bon Obono !

      Les maux croisés

      https://uploads.disquscdn.com/images/5a0f8f48312eca054add0842a1a288f7bce2a80 145facde5c655d39578dcbed2.jpg


    • Pyrathome Pyrathome 12 septembre 14:43

      @thierry3468

      C’est étonnant de constater la disparition de certaines voix discordantes depuis l’arrivée de notre jupiterien président.

      .

      Chassez le naturel, il reviendra toujours en masse au galop......

      Quant à Jupiter des bacs à sable, il va vite être rétrogradé au rang de poussière cosmique....ou comique, c’est selon....

      Au bout de trois mois, déjà lessivé, insultant tout le monde, enchaînant les avatars, on imagine ce que ça sera à Noël..intégralement CARBONISÉ !



  • Heimskringla Heimskringla 12 septembre 18:16

    J’aime beaucoup le format, l’esthétique noir et blanc et le ton. L’Itw est très bon. 


    Moderne dans le bon sens du terme, sans trop de chichi, sobre. 

    Joli travail. 

  • ged252 13 septembre 09:15

    Pour moi il raconte un peu n’importe quoi.
    .
    Le QE est déflationniste, ha bon ? Pourtant Bernanke dit le contraire,
    .
    le QE n’a pas pour but de créer de la croissance ou de l’inflation, mais d’éviter la déflation.
    .
    Et ça marche, la preuve depuis 8 ans, avec 1% d’inflation,
    .
    L’achat des TBonds fait baisser les taux d’intérêts, ce qui relance les investissements c’est de la statistique, c’est incontestable.
    .

     Delamarche ne cite jamais ses sources, comme tous les économistes, il est tellement bon, qu’il pense que sa parole est suffisante pour être crû.
    .
    Or on ne peut pas croire les gens sur parole, CROIRE pour les spécialistes de l’anti christianisme, qui dans ce cas sont tout disposé à croire.
    .
    Il a raison sur le chomâge aux USA, plutôt 15/20% que 4.5%, c’est ce qui expliquerait la stagnation actuelle, l’absence de croissance.


  • ged252 13 septembre 09:23

    Et puis les dettes, les dettes, il y a trop de dettes, tout est de la faute des dettes, bla bla bla, tous les économistes disent la même chose : c’est les dettes.
    .
    Quelles dettes, où sont-elles ? Mystère et boule de gomme !
    .
    La masse immense des dettes relatives au QE sont dans le bilan de la FED, ce sont les achat de TBonds et les rachats de crédit immobiliers aux banques, ces dettes pourraient être résorbé du jour au lendemain, ...., s’il y avait une croissance importante


  • anomail 13 septembre 19:18

    Delamarche est intéressant comme poil à gratter, cependant il n’est pas dangereux pour le pouvoir dans la mesure où il ne sort pas trop du cadre imposé par le capitalisme (croissance, emploi).

    Son discours est transgressif, mais pas subversif.


Réagir