lundi 17 juillet - par Zatara

Thinkerview : la Nef - Banque éthique / Coopérative financière

Interview de Pierre-Emmanuel Valentin, (désormais ex-) Président du directoire de la Nef. Vidéo enregistrée le 31 mars 2017.

 

 

ECOUTER EN PODCAST AUDIO : https://thinkerview.com/feed/podcast/ https://itunes.apple.com/fr/podcast/t...

 

SITE : http://thinkerview.com FACEBOOK : http://facebook.com/Thinkerview TWITTER : http://twitter.com/Thinker_View

 



30 réactions


  • maQiavel maQiavel 17 juillet 22:55

    J’aime bien thinkerview mais là l’entretien était trop décousu pour que je puisse retenir quoi que ce soit. On passait constamment du coq à l’âne et ma concentration a fatalement lâché, par moment je ne savais même plus quel était le sujet. Je ne comprends même pas la spécificité de cette banque qui, apparemment, n’est pas rentable. Et pourtant j’ai passé une heure à écouter.

    L’interviewer semble ne pas apprécier du tout Rudolf Steiner à cause de propos qu’il aurait tenu sur la question raciale. Est-ce que quelqu’un peut m’en dire plus ? Je ne connais absolument pas le sujet (et j’ai la flemme de faire des recherches). 


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 17 juillet 23:40

      @maQiavel
      Je vais faire court. Steiner étant né dans les années 1860 parle des "races" comme la plupart des gens de son temps. Mais par ailleurs sa pensée s’inscrit dans une doctrine ésotérique selon laquelle les différentes races correspondent à différentes périodes de l’humanité, chaque race ayant donc sa mission spécifique à une époque donnée. Le modernité spirituelle exige selon lui un dépassement de l’individu vis à vis de cette notion de race, de sang. Steiner est un chrétien anarchiste universaliste, il est donc à l’opposé d’une personne qui renverrait l’individu à une détermination raciale (ou même à quelque détermination que ce soit). Raison pour laquelle il a dû fuir le nazisme. 

      « Je considère la conception du monde anthroposophique dont l’orientation, dans tous les domaines, est internationaliste et pacifiste, comme radicalement incompatible avec le national-socialisme. La conception du monde nationale-socialiste se fonde en effet sur l’idée de sang, de race, de peuple, et sur l’idée d’un État totalitaire. Ces deux piliers du Troisième Reich sont justement repoussés par l’anthroposophie. »

      Des crétins d’antifas (pléonasme) ont probablement lu deux ou trois lignes de l’une de ses 6000 conférences où il utilisait le mot "race" (sujet qu’il a très peu abordé mais en fouillant à mort on pourra trouver qu’il dit par exemple que certains aliment conviennent plutôt à certaines races), sans voir plus loin. 


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 17 juillet 23:54

      Quelques citations :

      « Au temps où nous vivons, le caractère de race sera progressivement dépassé. »

      « Nous ne pouvons pas penser jusqu’au bout le concept d’homme sans arriver à l’esprit libre comme étant la forme la plus pure de la nature humaine. Nous ne sommes tout de même véritablement des hommes que pour autant que nous sommes libres. »

      « Celui qui juge les êtres humains d’après des caractères génériques arrive justement à la limite au-delà de laquelle ils se mettent à être des êtres dont l’activité repose sur la libre autodétermination. Ce qui se trouve en dessous de cette limite peut bien sûr être l’objet de l’observation scientifique. Les particularités de race, d’ethnie, de peuple et de sexe sont le contenu de sciences particulières. »

      « Une époque viendra ou il n’y aura plus de races de couleurs différentes.Les différences raciales s’estomperont.Par contre les différences entre les individus seront de plus en plus grandes. […] Ce n’est plus le sang qui reliera les hommes mais ce qui se tissera d’une âme à une autre âme 23 ».

      "Il est tout à fait compréhensible qu’un mouvement fasse ce que l’on peut appeler ses maladies infantiles, et qu’au début du mouvement théosophique, on ait présenté les choses comme si la Terre se divisait en sept périodes [au sens d’époques historiques – S.L.] – on appelait cela les races principales – et chacune des races principales en sept sous-races ; et que tout se répétait constamment, de sorte que l’on pourrait toujours parler de sept races et de sept sous-races. Mais il faut pouvoir dépasser le stade des maladies infantiles et se dire clairement que, à notre époque précisément, la notion de race cesse d’avoir quelque signification que ce soit."


    • yoananda yoananda 17 juillet 23:58

      @Qaspard Delanuit
      oui tout à fait, Steiner, ses races sont plutôt "spirituelles" si je puis dire, et n’ont rien à voir avec les races telles qu’on peut les entendre de nos jours (et même avec celles de l’époque).

      Elles n’ont rien à voir avec grand chose d’ailleurs, puisqu’on n’a même pas de traces de ces autres races (dont certaines n’étaient même pas incarnées, c’est dire). Il faut se placer dans un contexte ésotérique (théosophique, ou du moins ce qu’on appelle la "tradition") pour comprendre ses propos.

      Suis pas un spécialiste de l’anthroposophie, mais ça baigne dans ces courants la.


    • yoananda yoananda 18 juillet 00:08

      @Qaspard Delanuit
      " Une époque viendra ou il n’y aura plus de races de couleurs différentes.Les différences raciales s’estomperont."

      Oui et puis les espèces aussi tant qu’on y est. Pourquoi s’arrêter en si bon chemin smiley

      Ce sont des conceptions découlant selon moi d’un spiritualisme mal digéré qui mélange les rêves de fusion cosmique, de nostalgie océanique, de conscience universelle avec la réalité prosaïque de la matière.

      Il se peut que l’humanité finisse "une" et sans race un jour (ou même que ce soit un état transitoire), de part son évolution spirituelle. C’est tout le mal que je lui souhaite. Mais selon moi, si ça arrive un jour ce sera après un processus long de milliers voire de millions d’années. Sauf si l’évolution spirituelle collective est exponentielle ? Ou bien si l’humanité décide de s’engager dans le transhumanisme, mais ça, ce sera une évolution technologique et anti-spirituelle (à mon sens du moins).

      Tout ça pour dire que POUR L’INSTANT, c’est à dire pour les quelques centaines ou milliers d’années à venir, les races sont la, et c’est très bien ainsi.

      Oui bien sûr je rejoint Steiner aussi : si le processus d’individuation, de réalisation du soi, mûrit en chaque habitant de la planète, alors, oui, les races, au dela de la couleur de peau, n’auront plus aucun sens. Mais, on n’y est pas encore, on en est loin. C’est dans l’ordre des choses.


    • maQiavel maQiavel 18 juillet 00:24

      @Qaspard Delanuit
      D’accord , merci. 

      @Zatara

      Je connais Steiner notamment pour le principe de tripartition sociale ( qui est un principe d’organisation auquel j’adhère ) mais je ne connaissais pas du tout ses propos sur la question raciale. 

      En tous cas , le gars de thinkerview s’est montré très agressif sur cette question ... 


    • Zatara Zatara 18 juillet 00:28

      @maQiavel
      oui, on atteint la limite de la "communauté thinkerview".... mais plus encore, la limite d’une recherche internet plutôt que d’avoir lu ses bouquins....


    • maQiavel maQiavel 18 juillet 00:39

      Bah , prendre des citations hors contexte pour ensuite les qualifier de raciste est assez habituel , ça pourrait arriver à tout le monde. smiley


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 18 juillet 00:42

      @yoananda
      Steiner parle à l’échelle des millénaires et même davantage. Faut aussi comprendre le contexte de son temps et de son lieu : l’Allemagne nazie se préparant à mettre le monde en feu. Du coup, on comprend qu’il insiste sur le fait que la race et le sang ne sont pas ce qui est le plus important pour l’être humain et qu’il est préférable de trouver un critère universel sur l’humanité. En plus il était aussi détesté par les cocos. Et aussi par les grenouilles et crapauds de bénitier ! 


    • Zatara Zatara 18 juillet 00:43

      @maQiavel
      seule post transversal que je ferai : HB transpire la haine et son vocabulaire, son expression global (et les citations de Drac) ne démontre rien quand à l’existence d’une pensée qui dépasserait le premier degré. Tout le contraire de Steiner. Je ferme le ban ici...


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 18 juillet 00:44

      @Zatara
      J’allais dire la même chose. 


    • yoananda yoananda 18 juillet 00:47

      @Qaspard Delanuit
      ok merci de la précision.


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 18 juillet 00:52

      @maQiavel
      "En tous cas , le gars de thinkerview s’est montré très agressif sur cette question ... "

      C’est un code médiatique : pour paraître sympa, il faut se montrer agressivement anti-raciste (sur le ton de l’indignation outrée du juge implacable qui a tous les droits) et anti-spiritualiste (sur le ton de la rigolade du bon-vivant qui se moque des croyances bizarres des zozos déjantés). Dans cette position vous avez déjà les deux tiers du public avec vous. 


    • maQiavel maQiavel 18 juillet 01:01

      @Qaspard Delanuit
      Je ne suis pas certain que l’interviewer ait fait cela pour paraître sympa , c’est un peu sa marque de fabrique tout de même mais comme je ne connais rien des propos de Steiner sur la question raciale , ça m’a surpris et je n’ai pas compris de quoi ils parlaient ... 

      Je pense simplement qu’ils ont fait des recherches sur internet , ont tiré des citations de Steiner et en ont conclu que c’est un affreux raciste. Bref , je ne vais pas leur en vouloir pour ça , j’ai enfin compris que c’est un comportement tout à fait normal ... smiley

      L’interview en elle même , complètement décousue m’a plus posé problème que l’agressivité qui relève du style du journaliste ... 


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 18 juillet 01:08

      @maQiavel
      "Je ne suis pas certain que l’interviewer ait fait cela pour paraître sympa."

      Sympa dans son genre, ou pour être fidèle à son genre. Ce qui est clair, c’est qu’il ne connaît rien au sujet et ne s’est pas informé du tout. Donc il surfe sur les lieux-communs pour plaire au commun. 


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 18 juillet 01:14

      @maQiavel
      "Je pense simplement qu’ils ont fait des recherches sur internet , ont tiré des citations de Steiner et en ont conclu que c’est un affreux raciste."

      Ben non, car les citations de Steiner (que j’ai trouvées en 3 secondes) le montrent au contraire comme un anti-raciste carabiné, un humaniste universaliste qui donnerait des boutons à la plupart des identitaires de ce forum. Il fout même la trouille à Yoananda. smiley

      Ils sont simplement tombés sur des âneries d’une association anti-secte à la con (qui arrive à rivaliser au niveau connerie avec les antifas). 


    • maQiavel maQiavel 18 juillet 01:23

      @Qaspard Delanuit

      -Ben non, car les citations de Steiner (que j’ai trouvées en 3 secondes) le montrent au contraire comme un anti-raciste carabiné

      Moi je suis tombé sur ça :

      « La race noire est infantile, la race jaune juvénile, la race blanche est mature et accomplie ».

      « Ceux qui s’incarnent actuellement dans les races noires et indiennes d’Amérique, moins favorisées, sont dans une sorte de purgatoire, en attendant de s’incarner dans une race plus évoluée ».

      « Les Sémites, et spécialement les Arabes, sont des aryens plus récents, dégénérés au point de vue spirituel... ».

      Il est donc probable qu’en lisant ça , ils ne l’aient pas pris pour un antiraciste carabiné ... smiley


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 18 juillet 01:38

      @maQiavel
      Ah oui en effet, dans ce cas, c’est aussi possible ! 


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 18 juillet 01:46

      @maQiavel
      En même temps, il a raison : les Africains sont de grands enfants, même quand ils jouent à se couper les bras à coups de machette ; les Jaunes sont d’éternels adolescents, surtout les Japonais fantasmant toute leurs existence sur les collégiennes et finissant par se masturber sur des robots ; et pour les Arabes dégénérés spirituellement, l’actualité ne lui donne guère tort. Je précise que je suis moi aussi un anti-raciste carabiné.   smiley


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 19 juillet 05:51

      @maQiavel
      "Ben non"

      Mais en fait, ces citations, vous les avez quand même probablement trouvées en 3 secondes sur une "association anti-secte à la con" comme je le disais. Non ?  smiley


  • pegase pegase 18 juillet 08:37

    Donc ce n’est toujours pas une banque pour le moment ! 


    La Nef est une coopérative de finances solidaires dont le siège social se trouve à Vaulx-en-Velin (Rhône-Alpes). Elle finance uniquement des projets écologiques et d’économie sociale et solidaire au sens large.1 Agréée depuis 1988 pour collecter de l’épargne et proposer des crédits, elle est désormais en train de se transformer en banque de plein exercice, à la manière des banques éthiques européennes dont elle s’est inspirée depuis ses débuts (GLS (de) en Allemagne, puis Triodos aux Pays-Bas).


    Les activités bancaires, autorisées depuis avril 2015, démarrent progressivement à partir de 20167. Dans un premier temps, les comptes courants sont seulement accessibles aux clients professionnels, tandis que les particuliers peuvent seulement ouvrir des livrets. La possibilité pour les particuliers d’ouvrir des comptes courants et d’utiliser des moyens de paiement est annoncée pour 2017 puis reportée en 2018.

    source : https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Nef_(entreprise)


    • pegase pegase 18 juillet 08:42

      Intéressant pour ouvrir un compte d’entreprise, ceci dit je ne vois pas bien en quoi elle peut être "solidaire" ... solidaire de quoi ? 

      Dans le sens où elle soutient des projets coopératifs ? Je doute fortement qu’il prêtent de l’argent à une entreprise sans garantie, hypothèque ou autres biens saisissables ...


    • maQiavel maQiavel 18 juillet 10:55

      @pegase
      Ce sont les questions qu’il fallait poser. En quoi cette banque est solidaire ? Quels sont ses spécificités ? 


    • pegase pegase 18 juillet 11:17

      @maQiavel


      Solidaire sous entendrait "sans garantie de l’emprunteur" ou une garantie minimaliste assurée par l’investissement réalisé (machine, matériel de bureautique, local industriel, fournitures) .. A contrario s’ils exigent des solides garanties, comme l’hypothèque d’une maison, dans ce cas ils ne proposeraient rien de plus que les autres banques.

      Apriori ils se sont spécialisés dans le micro crédit professionnel de 5000 à 25 000 euros, c’est vraiment pour de la micro entreprise ... à voir les conditions ...

      https://www.lanef.com/professionnels/micro-credit-professionnel/


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 19 juillet 06:03

      @maQiavel
      "En quoi cette banque est solidaire ? Quels sont ses spécificités ?" 

      Elle permet de placer ses économies sur des secteurs avec lesquels on souhaite manifester sa solidarité, en contrepartie d’une rentabilité éventuellement moindre par rapport à un investissement aveugle et sans scrupule. La rentabilité financière du placement passe donc au second plan (mais elle ne disparaît pas non plus nécessairement de l’horizon des objectifs) tandis que l’utilité sociale concrète du projet soutenu (soutien aux fermes écologiques par exemple) passe au premier plan. Actuellement, la norme consiste plutôt à dire au banquier "Je veux le maximum de rentabilité le plus rapidement possible par tous les moyens légaux possibles et je ferme totalement les yeux sur ce que mon argent sert à développer ou à soutenir comme vision du monde". 


    • maQiavel maQiavel 19 juillet 17:49

      @Qaspard Delanuit
      Celà aurait été intéressant que le journaliste lui pose plus de questions sur les projets qu’ils soutiennent. 


    • pegase pegase 19 juillet 19:46

      @maQiavel

      C’est assez clair il me semble !

      Tout porteur de projet dans le domaine de l’entreprenariat, les parts sociales dans des entreprises déjà existantes, les fonds de trésorerie, les prêts d’investissements ...etc ..

      Il semble qu’ils ne sont effectivement pas trop regardants concernant les garanties, pour moi la "solidarité" est surtout là, et non pas pour des prétextes boboïsants d’écologies et autres illusions, qui retombent vite quand les RSI - Urssafs vous envoient les premiers commandement de payer (genre 60 000 euros sous 15 jours de délais, sinon on vous ramasse tout) ...


Réagir