mercredi 20 juillet - par Conférençovore

Meurtres d’Angers : Une abjecte opération de désinformation médiatique

Nicolas Faure de la chaîne YT Sunrise (excellente chaîne à laquelle il est chaudement recommandé de s'abonner) revient sur le triple meurtre à Angers et nous livre des informations capitales sur le traitement médiatique de cette affaire.

Mais revenons sur la chronologie des faits pour ceux qui n'auraient pas suivi :

Nous sommes dans la nuit entre le vendredi 15 et le samedi 16 juillet à Angers. Un Soudanais de 32 ans, prétendu réfugié politique arrivé en France en 2016 agresse sexuellement des jeunes femmes. La France lui a généreusement accordé un titre de séjour pour 10 ans (je n'ai jamais compris la durée délirante de ces titres...) en 2018.

Publicité

Khawad, l’individu en question, est par ailleurs défavorablement connu des services de police. D'après le procureur d’Angers, l’homme est inscrit au fichier des antécédents judiciaires pour trois types de faits : conduite en état d’ivresse, violences et dégradations. Une chance pour la France ?

Dans cette nuit du vendredi au samedi, il va donc agresser plusieurs jeunes gens. « L’enquête a permis de préciser que les faits ont débuté à la suite de l’agression à caractère sexuel de deux jeunes filles par le mis en cause » a précisé le procureur de la République. « Éloigné dans un premier temps par de courageux jeunes gens, il est revenu armé d’un couteau vers 2h50 pour porter des coups mortels à trois jeunes âgéq de 16, 18 et 20 ans. Trois autres personnes ont été plus légèrement blessées par la même arme blanche. ». Éric Bouillard a demandé le placement en détention provisoire du mis en cause.

Bilan : 6 personnes frapées au couteau, 3 morts, 2 jeunes femmes agressées sexuellement, d'autres jeunes gens également agressés. Je m'étais déjà amusé à faire le décompte des coûts que représentent ce type d'individu, qu'ils soient djihadistes ou bien prédateurs du quotidien : https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/attentat-islamique-de-romans-et-si-85367

A l'époque où l'on cherche des millions, on peut dire pour quelles causes perdues d'avance ils sont dépensés...

Nicolas Faure a mené l'enquête auprès du procureur local. Il nous apprend que les titres des journaux qui ont présenté cette affaire comme une banale rixe sur fond d'une histoire de musique trop forte que n'aurait pas supporté l'assaillant, n'a aucun rapport avec cet incroyable mensonge merdiatique. L'AFP a littéralement fabriqué de toutes pièces une information qui était pourtant facilement vérifiable avec les témoignages visibles sur les RS. La rédaction de TF1 et tant d'autres (Rance Info étant des spécialistes en la matière) ont également choisi délibérément de passer sous silence l'identité du tueur, à savoir mentir par omission. Voilà comment ils "informent" les Français.

Cette affaire est un cas d'école de manipulation de masse : tout est fait pour minimiser, « fait-diverdiser » si j'ose dire ce qui est en réalité un phénomène de masse. On m'a souvent reproché ici de parler de ces manifestations sanglantes de l'ensauvagement provoqué par la présence chez nous d'individus aussi inutiles que dangereux arguant que je procéderais avec une sorte de biais de confirmation mais la réalité est qu'on ne trouve pas d'exemples d'individus français éconduits par des demoiselles et qui reviennent pour se venger et tuer 3 personnes parce que vexés d'avoir été recadrés par de courageux jeunes gens. Ceux qui parlent de simples faits divers doivent s'interroger sur ce point et répondre à ces questions : à partir de combien de soi-disant faits divers estiment-t-ils que l'on peut enfin parler de phénomène ? A quel niveau de sur-représentation dans les délits et crimes de certaines population peut-on commencer à établir des liens de causalité ? De quoi ont-ils peur au juste ? Admettre qu'ils se sont plantés ? Qu'ils ont minimisé ? Pourquoi agissent-ils comme ce « journaliste » de l'AFP qui a menti ?

 

 



10 réactions


  • Mollah Homard 20 juillet 19:21

    les francais ont remis macron ,j’irai pas pleurer sur leur sort (ces jeunes ont peut etre meme voté nupes ).la France meurt (dans l’indifférence) ,alors chacun pour soi, l’autre est ennemi potentiel


  • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 20 juillet 20:19

    J’aurais préféré que mon pays donne asile politique à Julian Assange plutôt qu’à ce fou dangereux. Je ne pense pas trop m’avancer en disant que les victimes et les familles des victimes de ce dingue auraient aussi préféré. 

     smiley

    • Norman Bates Norman Bates 20 juillet 21:44

      @Gaspard Delanuit

      "J’aurais préféré que mon pays donne asile politique à Julian Assange plutôt qu’à ce fou dangereux."

      C’est une illustration parfaite du rôle des "décideurs", qui ils sont et pour et contre qui ils jouent...


  • ETTORE 20 juillet 20:34

    La France ne sort plus ses poubelles !

    Et comme on ne les sort plus, on fait croire de facto, qu’il n’y a plus de déchets, en ce pays.

    Il suffit de rester informé, de lire et de comprendre les informations qui sont distribuées.

    La couleur Rose Macronid’HEUX, est trop pisseuse, pour qu’elle soit naturelle.

    Et de plus, posée toujours dans le même sens des passes...Cela commence à se voir,

    Faut juste que les Français, se remettent la topographie de la carte de France en tête, comme on leur a appris à l’école, et pas, comme on nous la présente, comme une planisphère, où tout est dans tout,

    Des êtres, aux couteaux.......dans les êtres !!!


  • Globulard 20 juillet 21:32

    Objection votre honneur , les 2 tares qui ont tué le rugbyman argentin , étaient de bons français d’extrême droite comme toi. Parce qu’ils n’avaient pas le dessus , l’un des deux a pris un revolver et a tué ce sportif.


    • Conférençovore Conférençovore 21 juillet 07:32

      Une baston de bar qui tourne mal avec notamment un type connu pour être un taré... bref, une histoire qui arrive tous les dix ans vs une tous les deux jours.
      Et là, la pressetituée n’a pas hésiter une seule seconde à focaliser sur l’idéologie du gars... Il n’y a plus de "déséquilibré
      Alban Gervaise a été égorgé devant ses enfants par un musulman au nom de sa religion dans un silence assourdissant et incarne une des centaines de victimes du terrorisme qui est toujours de même nature (très intéressant le dernier article de Maurice Berger sur le facteur culturel de ces égorgements qui lui aussi est totalement nié) et tout ce que le troll débile a à objecter c’est... une baston de bar.


    • Conférençovore Conférençovore 21 juillet 07:34

      * hésité


    • Boris Boris 23 juillet 09:06

      @nainvisible

      Ma main dans ta tronche va être bien visible aussi le youki pas frais !


    • Boris Boris 24 juillet 13:24

      @nainvisible

      T’inquiètes tu vas bientôt avoir ta dose de rappel pour le cimetière, petite crevure !


Réagir