mercredi 11 juillet - par pegase

Mélenchon refuse clairement de sortir de l’UE et de l’euro dans son plan B ...

Jusqu'à quand certains partisans de Mélenchon vont-ils continuer à affirmer que son "plan B" consisterait à sortir de l'UE et de l'euro alors que le chef de la FI dit continuellement et expressément le contraire ?

 



84 réactions


  • hase hase 11 juillet 13:36

    Je sais bien que Monsieur Asselineau n’est pas homme politique, mais je ne suis pas sûre qu’il approuverait cette initiative d’un de ses militants à l’heure où le gouvernement italien fait ce qu’il veut et voit se coucher tout le monde autour de lui !

    De plus à ressortir vos vieilles antiennes éculées au moment où vous devez ressentir que l’UPR n’a plus de raison d’être, prouve à quel point votre haine de Mélenchon est irrationnelle.

    La FI fera ce qu’elle veut une fois élue ; de plus lisez donc ceci plutôt qu’encore rêver revenir soixante dix ans en arrière !

    https://www.polemia.com/affrontement-washington-pekin-europe-geopolitique/


    • l'argentin l’argentin 11 juillet 13:45

      @hase
      l’ UPR n’a plus de raison d’être et bien c’est pas l’ impression que j’ai eu en regardant cette excellente émission du média ou l’ on pouvait apprécier toute la profondeur des arguments de la candidate insoumise aux Européennes face au complotisme contagieux du vieux Asselineau (oui il aurait 65 ans d’après Soral la grosse bite smiley ) https://youtu.be/s3fGgx_dyCk


    • hase hase 11 juillet 14:00

      @l’argentin
      J’ai bien été la première à apprécier, et le dire, cette émission !

      Je ne parle pas de Asselineau, mais de l’UPR ; décidément vous avez du mal avec les mots, les concepts... quel mélimélo !


    • capobianco 11 juillet 16:43

      @l’argentin
      Je croyais que votre dieu vivant (enfin, vivant ...) était banni des médias ! Quelle importance son age ? Vous êtes vraiment comme un amoureux transi à l’image des adeptes du charismatique et merveilleux ass. 


    • La mouche du coche 11 juillet 17:54

      Attention Mélenchon est un américano-trotskiste aux ordres des américains. Il est là pour attaquer la France mais ne touche évidemment surtout pas aux députés de la Dictature Européenne (qui sont ses maitres). Si vous n’avez pas de boulot, votre salaire ou votre retraite n’augmente pas, c’est parce que la France régresse dans le monde,attaquée par ces traitres au service de l’étranger. Soyons vigilant.


    • FifiBrind_acier 11 juillet 18:04

      @hase
      L’UPR est censurée depuis 12 ans, Macron veut ruiner le FN en lui refusant 2 millions d’euros de subventions électorales, si vous croyez que Macron va laisser faire la France Insoumise, c’est que vous n’avez pas compris que nous sommes dans une dictature.


      Il faudrait plutôt s’unir pour sortir de l’ UE, mais ni le FN , ni Mélenchon ne veulent en sortir.


    • pegase pegase 11 juillet 19:27

      @hase

      à l’heure où le gouvernement italien fait ce qu’il veut et voit se coucher tout le monde autour de lui !


      C’est faux ce sont les mêmes que le FN, Tsipras et consort ...Il s’agit d’une fausse opposition, et tout les pigeons mécontents de l’UE votent pour eux !

      (même chose en France hein !)


    • Mahler 11 juillet 19:48

      @pegase

      J’avais cru comprendre que l’immense majorité des électeurs italiens votaient pour eux par rejet des politiques actuels et contre le problème des migrants. L’UE n’est pas vraiment un sujet de vote des électeurs italiens.


    • manolo79 11 juillet 20:34

      @FifiBrind_acier

      rien a ajouter. merci FifiBrind_acier


    • sirocco sirocco 11 juillet 23:49

      @FifiBrind_acier

      "Macron veut ruiner le FN en lui refusant 2 millions d’euros de subventions électorales, si vous croyez que Macron va laisser faire la France Insoumise, c’est que vous n’avez pas compris que nous sommes dans une dictature."

      Pour une fois, je ne suis pas trop d’accord avec votre analyse.

      L’amende de 2 M € au FN (pardon, au RN) lui confère une image de victime (très à la mode ces derniers temps) et remet le pied à l’étrier à ce parti moribond, indispensable à Macron en tant que repoussoir.

      La disparition de FI, qui ne met pas vraiment Macron en danger, ferait passer ce dernier pour un despote comparable à Erdogan. Il faut une pluralité de partis pour la bonne image du pouvoir en place. Comme Marine Le Pen, Mélenchon n’a donc pas grand chose à craindre pour son avenir politique d’opposant utile.


    • capobianco 12 juillet 07:31

      @FifiBrind_acier
      " L’UPR est censurée depuis 12 ans, Macron veut ruiner le FN "

      Non, le pouvoir censure la droite extrême ? On va le croire bien sûr.... 


    • pegase pegase 12 juillet 09:09

      @capobianco

      Ils sont cul et chemise avec eux oui, vous allez voir comme ils vont pousser médiatiquement la nièce ...


    • pegase pegase 12 juillet 09:10

      @Mahler

      Les deux problèmes sont liés, avec l’UE ils n’ont pas d’autre choix que d’accepter les migrants ...


    • Joe Callagan Joe Callagan 12 juillet 11:17

      @pegase

      On lui a pourtant précisé des tonnes de fois mais Hase est une fanatique...


    • Mahler 12 juillet 12:12

      @pegase

      Oh y’a des moyens de pas se prendre des migrants sans avoir à quitter l’UE(bien que ça soit l’idéal bien sur). Surtout que en ce moment les violations des traités de l’UE sur certains sujets ça va de bon train. L’Italie, contrairement à la Hongrie, ne reçoit pas d’argent de l’UE donc les moyens de pression de la Commission sont très maigres si l’Italie veut violer le droit européen. Y’a de moins en moins de pays traînés devant la Cour de Justice de l’UE. La sortie de l’Italie pouvant entraîner la fin de l’UE, vaut mieux pas trop la faire chier pour une affaire de migrants. En France tu coupes les aides sociales et tout l’immigration va fortement diminuer.


    • pegase pegase 12 juillet 14:13

      @Mahler

      Je devrais la poster celle là ...

      https://www.youtube.com/watch?v=cBshxUKrSTA


    • pegase pegase 12 juillet 14:16

      @Mahler

      Elle est canon sa collègue journaliste italienne smiley


  • l'argentin l’argentin 11 juillet 13:41

    Arrête Pegase avec Mélenchon, ses plans A et B sont clairs , faut arrêter de chercher la petite bête. En tant que pacifiste de gauche Jean-Luc nous explique que de toute façon la France on est fort et on fait ce qu’on veut ; un peu comme ce qu’il reproche aux USA quand ils s’ assoient sur les traités. Quand c’est les yankees c’est mal mais quand c’est lui et ses gros biscoteaux c’’est cool ; c’est simple non ? smiley


    • hase hase 11 juillet 13:57

      @l’argentin
      Qu’il est spécieux votre argument ! que c’est petit ; d’une part on n’a jamais entendu Mélenchon critiquer Trump sur sa volonté de contrôles aux frontières, mais surtout, des accords internationaux relèvent d’un droit international qui gère les relations internationales !!

      Rien à voir avec les traités européens qui gèrent jusqu’à notre manière de faire notre lit !

      Alors oui Trump et son amérique emmerdent le monde, mais pas à faire ce qu’il veut chez lui !


    • FifiBrind_acier 11 juillet 17:52

      @hase

      Les USA sont un pays souverain, pas la France. Mélenchon ne parle pas des frontières de la France, mais de protectionnisme aux frontières de l’ Europe.

      Ce qui prouve bien qu’il n’a aucunement l’intention de sortir de l’ UE.

      Ce qui va sans dire va encore mieux en le disant.

      La priorité est de sauver l’ Europe, explique Jacques Généreux.

      Exactement comme les Socialistes pendant 40 ans.


  • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 11 juillet 14:02
    Je me demande comment Mélenchon va désobéir à la hausse des taux d’intérêts qui vont instantanément frapper la France.

    • capobianco 11 juillet 16:46

      @La Voix De Ton Maître
      En voila un argument de poids...Vous en avez d’autres de ce niveau ? 


    • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 11 juillet 19:54

      @capobianco

      C’est marrant, mais j’ai exactement la même question pour vous (mais j’ai mis un argument, moi)


    • logan2 12 juillet 01:25

      @La Voix De Ton Maître

      La FI veut financer son budget via les impôts ( avec une redistribution des richesses de 100 milliards globalement ), via l’épargne ( en créant un service public bancaire et en recréant une sorte de circuit du trésor ), via la création monétaire en empruntant soit à la BCE ( ce qui sera difficile à négocier ) soit à la BDF après avoir modifié ses statuts et la constitution pour les autoriser.

      En outre il y aura un audit de la dette publique pour déterminer la part de dette qui est illégitime, ce qui entrainera au mieux pour les créanciers la renégociation des taux ou des échéances pour lisser les coûts, au pire s’ils ne sont pas raisonnables par des annulations partielles ou complètes de créances. Bien évidemment il y aura des remboursements qui seront prioritaires, comme les dettes entre pays, ou les placements des petits épargnants garantis par l’état.

      Une autre question ?



    • capobianco 12 juillet 07:35

      @La Voix De Ton Maître
      mais j’ai mis un argument, moi "

      Ah bon ? C’est le même que fifi (françois ?) pégase et autres disciples du maitre dont vous êtes la voix ???? 


    • lejules 12 juillet 10:03

      @logan2

      en tant qu’adhérent UPR je suis entièrement d’accord avec ce que vous proposé. mais le problème est le suivant l’Europe interdit aux états de se financer au près de ses banques les états doivent uniquement se financer auprès des marchés.

      d autre part l’Europe interdit les nationalisation ou les subventions d’état : clause de la libre concurrence non faussée de la constitution européenne. donc interdiction de créer un service publique bancaire comme pouvait l’être la poste.

      pour la dette faire un audit me parait évident.encore faudrait il faire un contrôle des changes. c est a dire empêcher la fuite des capitaux. Mais cela est interdit par l’europe, qui a gravé dans le marbre de sa constitution la libre circulation des biens des personnes et des capitaux. si vous ne faites pas un contrôle des changes avant de faire un audit les capitaux foutent le camps de France, et le pays se retrouve ruiné.

      la France se doit de respecter les traités sinon amende 160 000€ par jour si je me souviens

      comment se sortir de toutes ces contraintes ? tout simplement en sortant de l’Europe. ce qui me parait une solution simple élégante et efficace.

      ce qui nous uni est plus fort que ce qui nous divise et nous détruit.

       


    • FifiBrind_acier 12 juillet 11:14

      @logan2
      Pourquoi rester dans l’ UE pour faire un programme où tout ce qui est proposé est interdit par les Traités ?

      La FI n’explique jamais pourquoi elle veut rester dans l’ UE.


    • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 12 juillet 17:24

      @capobianco

      Je ne suis pas de l’UPR, fifi peut témoigner.


    • pegase pegase 12 juillet 20:32

      @logan2

      Via la création monétaire ???

      Impossible, le volume est verrouillé pour obtenir la parité avec les autres devises de la zone euro !


    • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 12 juillet 22:33

      @pegase

      Merci !!!! Bravo, Bonne réponse !

      Cela me redonne presque espoir dans le genre humain.

      Le problème est que la majorité des français n’ont pas la moindre idée du fonctionnement du monde et donc du merdier dans lequel ils se trouvent et donc encore moins des possibles voies de sorties.

      Mélenchon doit le savoir car il est intelligent, donc, la seule chose qu’il peut réellement planifier c’est ni plus ni moins qu’une révolution socialiste. Mélenchon berger de moutons incultes expliquant que les conséquences néfastes totalement prévisibles seraient des attaques délibérés contre le troupeau.


    • logan2 13 juillet 02:43

      @lejules

      La FI sait tout cela et dénonçait dès 2005 que les traités gravaient dans le marbre des principes et des politiques néolibérales interdisant toute autre politique. Allez voir les débats de l’époque, il y en a eu beaucoup sur internet.

      L’erreur que vous faites c’est de croire Asselineau déjà 1) quand il essaie de faire croire que nous sommes trop bètes et ne le savons pas, ou pire façon théorie du complot que nous cherchons à le dissimuler. Mais c’est faux.

      Dans le cadre des traités effectivement tout est verrouillé ou quasiment, on ne peut pas changer cela, ce qui nous bloque la voie parlementaire. Mais les traités sont les productions de négociations intergouvernementales, et donc la voie intergouvernementale hors des traités est toujours possible.

      C’est pour cela que ce que propose la FI est de renégocier de nouveaux traités.

      Enfin regardez la réalité en face, entre le BREXIT et les gouvernements d’extrême droite qui ont pris le pouvoir, notamment actuellement en Italie, vous voyez bien que les traités européens n’empêchent rien.


    • logan2 13 juillet 03:01

      @FifiBrind_acier
      Bien sûr que si on l’explique, la FI s’est toujours attachée à défendre le principe d’une union européenne.

      Il y a beaucoup de domaines où nous devons nous accorder avec nos voisins européens sans quoi nous subissons leurs décisions sans rien pouvoir y faire du fait de nos interdépendances. ( ex ecologie, échanges économiques, finance, militaire, partage des ressources, agriculture etc … ). Ces domaines dépassent le seul cadre national.

      Ensuite nous avons beaucoup plus intérêt à nous entendre avec eux pour mettre en place des coopérations plutôt que de se faire la guerre économique. Leur prospérité et la nôtre sont liées.

      Et pour nous entendre il vaut mieux mettre en place des institutions démocratiques plutôt que de se baser sur des négociations intergouvernementales qui sont par nature oligarchiques.

      L’UE, l’OMC, le G20 sont des créatures intergouvernementales, vous voyez bien que c’est une impasse.

      Enfin une monnaie unique nous protège de la spéculation sur nos monnaies et autorise les harmonisations fiscales et sociales.


    • logan2 13 juillet 03:03

      @pegase
      n’importe quoi, actuellement les banques privées créent de la monnaie de manière totalement anarchique, la masse monétaire ne cesse d’augmenter, où est le verrouillage ?

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Masse_mon%C3%A9taire#/media/File:Euro_Money_Supply.jpg


    • lejules 13 juillet 10:33

      @logan2

      ce que vous dites me fais penser au nœud gordien ou il était dit que celui qui arriverait a le défaire serait maître de l univers. Alexandre arriva et coupa court a toute discussion en tranchant le nœud a grand coup d’épée.

      soyons clair l’Europe nous a couillonnée ! alors on se dé-couillonne. on la quitte ce qui nous permet d’être en position de force pour toute négociations ultérieures.(et non pas le contraire)

      l’Europe est prête de l’explosion c’est pour cela qu’elle n’intervient pas pour cause de déflagration imminente.n’oublions pas que Bruxelles a sa disposition une force de gendarmerie privée et extratéritorialisée qui permet d’intervenir contre toute véléité populaire. l’Europe est une dictature qui ne dit pas son nom. on ne discute pas avec une dictature on la quitte.

      ce n’est peut etre pas le meilleur lien mais il explique certaine choses
      https://lesobservateurs.ch/2014/11/21/arriva-eurogendfor-gestapo-al-soldo-dei-burocrati-di-bruxelles-prove-di-dittatura-ue/

      n oublions jamais" ce qui nous uni est plus fort que ce qui nous sépare et nous tue"


    • logan2 13 juillet 18:17

      @lejules
      On vient d’avoir la démonstration avec le gouvernement italien, même si c’est pour de mauvaises raisons, du fait qu’un gouvernement peut toujours faire ce qu’il veut et obtenir des négociations avec les autres gouvernements pour changer les traités européens.


  • capobianco 11 juillet 16:51

    Macron fait un flop magistral et aussitôt nos upr accourent à son secoure par les habituelles diversions anti JLM et FI. De bons petits soldats ses adorateurs du ass ...


    • lejules 12 juillet 10:23

      @capobianco

      ce qui nous unis est plus fort que ce qui nous divise et nous tue.

      le Comité National de la Résistance a été créer en 1943 pour rétablir la démocratie en France. les statuts de l’UPR sont les même que ceux du CNR. nous nous devons de rétablir la liberté en France.pour se faire nous nous devons de combattre l’extrême droite financière représentée par Macron et ses complices euro-atlantistes, et l’ultra libéralisme.

      ou avez vous vu que l’UPR défendait Macron ? pour nous Macron c’est du vent.

      pour moi je suis très proche de France Insoumise. Mais certainement pas de Mélenchon. 

      Mélenchon = stirpas = podemos = social traite. tous ces hommes politiques sont de remarquable tribun sachant séduire les foules pour mieux les asservirent aux dictas de la troïka FMI, Banque européenne, et OTAN.

      vive la france insoumise vive l’UPR vive laFrance !


  • capobianco 11 juillet 16:58

    Ah ce bon ass, "on ne peut pas, c’est pas possible........" Voila un vrai soumis scrupuleux du droit européen et qui veut nous faire peur pour ne rien surtout rien changer. Qu’il est convaincant dans cette intervention de soumission aux traités !!!


  • Clocel Clocel 11 juillet 16:59
    Ce clown arrive à être plus délirant que Robert Hue, c’est peu dire...

    La "Gôche" a dû commettre des péchés abominables dans une vie antérieure pour mériter ça...

    Moi je dis, un pays en bonne santé ne devrait pas permettre la survie politique de ce genre d’individu, c’est un acte de décès d’une certaine vision du monde.

  • spoty spoty 11 juillet 17:39

    Partout en Europe les mouvements/ partis qui refusent la submersion migratoire l’islamisation de leur nation ont le vent en poupe, pendant ce temps François Asselineau parle avec condescendance de la Ligue "d’extrême droite". De quel droit ? Même si on comprend son amertume , Matteo Salvini et Marine sont des amis.


    • FifiBrind_acier 11 juillet 17:56

      @spoty
      Vous devriez vous faire du souci, la censure de l’ UPR est du même ordre que la décision de priver le FN de 2 millions d’euros de subventions.

      L’heure n’est plus aux divisions, Macron fait taire toutes les oppositions par des mesures liberticides.


    • Norman Bates Norman Bates 11 juillet 23:00

      @FifiBrind_acier

      "L’heure n’est plus aux divisions, Macron fait taire toutes les oppositions par des mesures liberticides. "

      Plus de "divisions" ? donc on attaque en priorité le pouvoir en place.. ? on dénonce les "mesures liberticides" de Macroute.. ?

      Que nenni, "on" continue intelligemment à pilonner les autres...c’est d’une subtilité stratosphérique...


    • Drugar Drugar 13 juillet 10:26

      @Norman Bates
      "pillonner les autres." ?

      Le rassemblement dont parle Fifi est celui des français souhaitant sortir de l’UE pour retrouver la souveraineté de notre pays. On ne parle pas ici des pseudo-opposants en peau de lapin comme Melenchon qui, au final, n’est pas une réelle opposition à Macron, puisqu’il ne veut pas sortir de l’UE. Il souhaites donc appliquer la même politique que lui (ou alors il n’a pas compris comment fonctionne l’UE, ce qui serait encore plus grave)

      Donc, la remarque de Fifi est tout à fait juste : on attaque les opposants à la sortie de l’UE et à la souveraineté de la France. Dans ce cas Melenchon et Macron sont à mettre dans le même sac (tout comme Le Pen d’ailleurs). Concernant l’opposition à l’UE, à l’euro et à l’OTAN, il n’y a effectivement aucune place dans les médias pour cette opposition. Pour la pseudo-opposition cosmétique de Melenchon et d’autres, en revanche, il y a de la place. Pouvez-vous nous expliquer pourquoi ?

      Ne vous inquiétez pas, l’UPR critique largement le pouvoir en place (ou plutôt le directoire exécutif de la filiale France), beaucoup plus que de critiquer Melenchon, contrairement à vos affirmations fallacieuses. 


    • logan2 13 juillet 18:23

      @Drugar
      Vous vous rendez compte que tout votre point de vue dépend du fait que vous êtes persuadé que quiconque n’adhère pas à votre lubie de vouloir sortir de l’UE, qu’il n’existe pas d’autre alternative, est à mettre dans le même panier que le pire de ses opposants ?

      Vous vous rendez compte que si vous vous trompez sur ce point précis, tout ce que vous croyez devient faux et vous devenez immédiatement vous-même l’opposant de pacotille qui fait le jeu d’un Macron en tapant sur Mélenchon ?

      Vous vous rendez donc compte de la fragilité de votre position qui repose uniquement sur une croyance qu’il vous est impossible de prouver ?


    • Drugar Drugar 16 juillet 12:11

      @logan2
      Contrairement à vous, je ne base pas mes dires sur une croyance, mais sur des constats. Melenchon a bien affirmé qu’il souhaitais rester dans l’UE et dans l’euro : ce n’est pas une croyance c’est un fait. Et dans ce cas, si Melenchon était au pouvoir, il appliquerai la même politique, puisque les traités de l’UE nous y obligent : il suffit de lire les traités pour le constater. Il s’agit, ici aussi, d’un fait, et non d’une croyance.

      Nous avons eu Sarkozy, sensément de droite, puis Hollande sensément de gauche, puis Macron sensément ni de droite ni de gauche, qui appliquent tous les trois exactement la même politique !! Et il s’agit pas d’une croyance, il s’agit bien d’un constat. Sérieusement, ça ne vous fait pas vous poser des questions ?

      Par exemple, sur les travailleurs détachés, Melenchon avait fait le buzz par une petite phrases ("les travailleurs détachés volent le pain des français"). Il critique l’action du gouvernement, mais ne propose rien et surtout ne dénonce pas le fait que cette directive est une application des traités. Donc, c’est que la directive et les traités lui conviennent et que , selon lui, cela sert "l’Europe sociale" ! Vous remarquerez l’illustration de la news par un camion, alors que précisément, les 500 000 travailleurs détachés de 2017 n’incluent pas les transport (les transport sont traités dans des articles spécifiques ) !! C’est ballot quand même de se tromper à ce point la, ou alors serai-ce de l’enfumage ?? ...

      Donc, à vous de me prouver que vous n’êtes pas dans la croyance. Expliquez-moi comment on fait pour retrouver une politique favorable à la population française en restant dans l’UE ?


    • logan2 19 juillet 08:31

      @Drugar
      Ce que je qualifie de croyance ce n’est évidemment pas le fait que vous ayez relevé qu’en effet Mélenchon ne défend pas la sortie de l’UE. mais bien tout le reste. Vous dites faire un constat alors que vous substituez clairement à la réalité toute une construction idéologique qui ne repose que sur une croyance.

      Par exemple Mélenchon et la FI ne défendent pas les traités européens, ils veulent en sortir car ils font exactement le même constat que ces traités obligent à faire des politiques néolibérales, et veulent justement en proposer d’autres, avec un fonctionnement sur bien des points différents avec le fonctionnement actuel de l’UE et ce qui la fonde.

      Les questions que vous vous posez sont complètement bètes, désolé. Hollande ou Sarkozy ont fait les mêmes politiques parce qu’ils défendaient des camps politiques aux intérêts et aux idéologies essentiellement identiques, ils forment ce qu’on appelle une oligarchie, ils partagent des idées néo libérales de la société et de l’économie. Aussi vous vous accrochez à des étiquettes gauche et droite qui n’ont pas le moindre sens ici. Dans le monde entier et nous en avions eu l’exemple chez nos voisins ( Allemagne, Royaume-Uni, Italie, Portugal etc … ) ces deux camps représentés en France par Hollande et Sarkozy ont finit par former des gouvernements ensemble ( de coalition ) ou simplement en fusionnant. Macron représente précisément même évolution, cette fusion entre ces camps qui s’opposent depuis trop longtemps de manière artificielle et en s’accaparant le pouvoir par le jeu d’alternances qui n’en ont jamais été réellements vu que les Français ont toujours subit les mêmes politiques.

      Il faut quand même avoir de la merde dans les yeux désolé pour croire qu’il y a le moindre rapport entre ce camp politique et celui représenté par la FI. Et c’est d’autant plus de l’aveuglement alors que sur la question européenne l’opposition est claire et frontale.

      Vous accusez Mélenchon de ne pas dénoncer des choses présentes dans les traités alors que c’est faux. Vous êtes dans la croyance la plus totale. Asselineau vous a retourné le cerveau.


    • Drugar Drugar 19 juillet 10:40

      @logan2
      Désolé de vous le dire, mais c’est bien vous qui êtes dans la croyance. Asselineau incite consentement les gens à réfléchir par eux même, à se renseigner. Il site ses sources, s’appuie sur des faits. Je ne vois pas comment il pourrait me "retourner le cerveau" comme vous dite.

      En revanche, on ne retrouve pas cette attitude chez Melenchon. Il louvoie en permanence et n’explique pas ce qui se passe. Par exemple concernant le budget européen : il dénonce et...c’est tout. Explique t-il pourquoi l’UE finance les régions ? non. Il dénonce que la France est contributrice nette, mais explique t-il qu’en sortant de l’UE par l’article 50 nous retrouvons ces financements et pourrons les allouer ou nous voulons, beaucoup mieux que ce qui est décider par Bruxelle ? non.

      Et comme d’habitude, il parle de "Plan B", de "sortir des traités actuels", etc... Mais concrètement c’est quoi "sortir des traités actuels" ? C’est quoi le "Plan B" (c’est "sortir des traités actuels" non) ? Comment cela va se passer ? Si on ne quitte pas l’UE proprement par l’article 50, comment cette "sortie des traités actuels" va être perçu par nos partenaires européens ? Seront-ils ravi d’entamer des bras de fer avec la France pour que Melenchon impose une vison Française de l’UE ?

      Il se compromets avec les parties leurres, tel Podemos, ou Syriza, pour les renier ensuite, là ou Asselineau les avait depuis le début dénoncer comme des partis leurre. Une fois Tsipras au pouvoir, il a passé son temps à trahir le peuple grec, comme le dit Melenchon lui-même. Mais à part cela, Melenchon ne vous à pas enfumer quand il disait que Siryza c’était super et que Tsipras et Varoufakis étaient ces amis... 

      Il parle beaucoup des alliances politicardes avec ces partis, mais jamais du fonctionnement de l’UE et du pourquoi l’UE actuel est comme elle est. Il dénonce la politique actuelle de Tsipras (il dit que c’est Tsipras qui décide) sans dire que Tsipras ne fait qu’appliquer la politique imposée par l’UE et ne décide de rien. Tous comme il dénonce la politique de Macron sans dire qu’il ne fait qu’appliquer la politique imposée par les GOPE. Il ne parle jamais des GOPE d’ailleurs.

      Donc, libre à vous de continuer à suivre Melenchon, mais n’essayez pas de me convaincre, surtout en me disant que j’ai de "la merde dans les yeux", etc alors que c’est vous qui regardez le doigt quand le sage vous montre la lune.


    • logan2 19 juillet 18:30

      @Drugar
      Vous vous trompez sur Asselineau. Il fait de l’idéologie comme tout le monde, et à ce titre fait beaucoup d’intox surtout quand il parle de ce que défendent ses adversaires politiques. Il a des raisonnements simplistes et des biais de réflexion qui font qu’il dit beaucoup de bêtises.

      Et regardez comment vous reprenez sa rhétorique ?

      "Par exemple concernant le budget européen : il dénonce et...c’est tout. Explique t-il pourquoi l’UE finance les régions ? non. Il dénonce que la France est contributrice nette, mais explique t-il qu’en sortant de l’UE par l’article 50 nous retrouvons ces financements et pourrons les allouer ou nous voulons, beaucoup mieux que ce qui est décider par Bruxelle ? non."

      En vous lisant on croirait entendre du Asselineau tout craché. A présenter les choses de façon complotiste. Il n’en parle pas ? Pourquoi ? Parce qu’il veut le cacher bien sûr !!! C’est tellement logique.

      Vous êtes vous au moins demandé une seul fois si peut être il ne disait pas la même chose qu’Asselineau, ce n’est pas forcément parce qu’il complote pour dissimuler des vérités que seul Asselineau aurait le courage de révéler mais peut-être parce que il ne partage pas les idées d’Asselineau ?

      Mélenchon critique le budget européen en disant qu’il est trop faible pour qu’il serve à quelque chose, sa position n’a strictement rien avoir avec celle d’Asselineau. Lui et le reste de la FI sont tout à fait d’accord pour que la France participe à un effort collectif européen, ce n’est pas là-dessus qu’il veut récupérer de l’argent …

      Concrètement sortir des traités actuels, c’est négocier de nouveaux traités pour fonder l’UE sur d’autres valeurs que la concurrence libre et non faussée et un autre fonctionnement basé sur la coopération, changer les institutions pour les rendre plus démocratiques, et faire des gros changements au niveau du système monétaire pour se sortir de l’emprise de la finance privée internationale …

      Il ne s’agit en aucun cas de sortir de l’UE.

      Où est la compromission ? Il a défendu Podemos et Syriza parce qu’ils défendaient des idées et des politiques qui allaient dans le sens souhaité par la FI en France, en opposition avec l’UE de l’austérité et du néolibéralisme.

      S’il a renié Syriza c’est parce qu’ils ont trahit leur peuple …

      Vous vous rendez compte que vous voyez des incohérences, de l’enfumage ou du mauvais dans un comportement qui au contraire est droit et plein de conviction ??? 

      Mélenchon a commencé à se poser des questions sur Tsipras à partir du moment où il est venu en France et plutôt que de venir le rencontrer a préféré aller voir Hollande … On s’était dit à l’époque qu’il n’avait peut être pas eu le choix, qu’on l’avait peut être menacé du genre si vous allez rencontrer l’opposition on vous sucre les prochaines aides financières … En tout cas il a jeté la confusion à gauche en France. Mais on n’était pas au bout de nos surprises.

      La gauche française le soutenait encore au moment où il organisait un référendum en demandant aux citoyens grecs s’ils acceptaient ou rejetaient le dernier plan d’austérité proposé par l’UE. Parce que l’opposition à ces plans d’austérités c’est que défend toute la gauche européenne.

      Mais quand il choisit de s’assoir sur le résultat du référendum, d’accepter arbitrairement le plan d’austérité et de virer Varoufakis sur la demande des gouvernements européens, c’est normal qu’à ce moment là pour tout le monde à gauche il soit vu comme un traitre !

      En quoi est-il anormal que l’on change d’avis sur quelqu’un en fonction de ses actes et de ses choix ???

      Bref ouvrez les yeux, Asselineau superpose à la réalité une sorte de version roman où tout le monde serait faux excepté lui-même, c’est dingue que vous vous fassiez avoir par une telle manipulation.


    • Drugar Drugar 20 juillet 11:57

      @logan2

      "Concrètement sortir des traités actuels, c’est négocier de nouveaux traités pour fonder l’UE sur d’autres valeurs que la concurrence libre et non faussée et un autre fonctionnement basé sur la coopération, changer les institutions pour les rendre plus démocratiques, et faire des gros changements au niveau du système monétaire pour se sortir de l’emprise de la finance privée internationale …

      Il ne s’agit en aucun cas de sortir de l’UE.".

      Et si les autres pays ne veulent pas de cette vision des choses, vous faites quoi ? Vous croyez vraiment que le Luxembourg ou l’Irlande vont vouloir renégocier la libre circulation des capitaux : certainement pas. Je vous rappel que pour modifier les traités actuel il faut l’unanimité ! Pareil concernant la libre circulation des personnes qui profites aux pays de l’est de l’Europe qui refuseront de remettre en cause le principe des travailleurs détachés.

      Cela fait plus de 25 ans que le traité de Maastricht a été signé et déjà à l’époque il avait été promis que l’UE se ferai avec plus d’harmonisation fiscale et sociale en particulier. Ces harmonisations ont-elles eu lieu en 25 ans ? Non. Au contraire, nous somme allé vers plus de libéralisme, plus de mise en concurrences des travailleurs, plus de casse des services publiques, plus d’austérité. Cela ne vous met pas la puce à l’oreille ? Pourquoi donc les choses évolueraient soudainement dans la direction totalement opposée à celle dont elle ont évolué depuis 25 ans ??

      Les fondations de la construction de l’UE actuelle (la libre circulations des capitaux, marchandises et personne, l’ultralibéralisme le pouvoir donner aux multinationales) sont totalement pourries. Quelque soit la construction que vous ferez sur ces fondations, elle sera forcement pourrie, puisque les fondations sont pourries. Pour faire une construction saine, il faut abandonner ces fondations pourries (quitter l’UE par l’article 50 donc) et reconstruire autre chose sur des bases saines.

      A l’UPR nous ne somme pas contre des coopération entres nation, bien au contraire. Asselineau a rappeler d’ailleurs que la France est toujours liée au reste du monde par plus de 5000 traités. Mais pourquoi faire forcement une union avec des pays avec qui nous avons que peux d’intérêt à le faire (pays de l’est de l’Europe). Pourquoi vouloir garder à tout pris l’UE actuelle, puisqu’il faut changer énormément de choses ? Que souhaitez-vous garder dans l’UE ? Je ne comprends pas cet acharnement à vouloir garder cette structure pourrie jusqu’à l’os qui a prouvé à mainte reprises qu’elle ne donnera jamais rien de bon ?

      Asselineau vous met ces vérités devant les yeux, mais vous refusez de les voir. Regardez concrètement ce qu’apporte l’UE en terme de positif et de négatif. Lisez les traités, observez comment fonctionne l’UE. 


    • logan2 20 juillet 19:32

      @Drugar

      @Drugar
      "Et si les autres pays ne veulent pas de cette vision des choses, vous faites quoi ?"

      On fait de la politique, le but c’est de changer les choses. En l’état actuel, les autres gouvernements ( et non pas pays ) sont évidemment hostiles à ce que l’on défend, la France elle même est hostile vu que c’est Macron qui gouverne.

      Si la France bascule, c’est déjà une révolution ... Vous croyez que dans les autres pays rien ne va changer ? Regardez l’espoir qu’ont suscité dans tous les pays les histoires de Syriza ou de Podemos. Regardez comment l’UMP et le PS se sont effondrés ... Provoquer un débat public au niveau européen, initier une alternative, créer une crise comme celle suscitée en 2005, ce sont déjà des buts en soi !

      Maintenant je vous invite à mieux lire ce que j’écris, je n’ai jamais parlé de modifier les traités, mais bien d’en négocier de nouveaux, et pour cela il n’y a pas de règle.

      On verra comment les opinions publiques vont évoluer, et avec elles les positions des gouvernements, le but de la FI est clairement d’amener les peuples sur la table des négociations parce que, c’est la conviction générale de la FI, sans la pression populaire, rien ne changera .

      Vous ne pouvez pas prévoir de comment les opinions vont évoluer, peut-être qu’il y aura une majorité de pays, peu être une minorité, peut être aucun. Dans ce dernier cas nous n’aurons pas d’autre choix que de quitter l’UE, la question sera posée aux citoyens par référendum, mais dans les autres cas nous verrons ce que nous pouvons construire au sein de l’UE ou à l’extérieur de l’UE.

      Maintenant comme je vous ai déjà dit plus haut, merci d’éviter les amalgames, les promesses de la droite et du parti socialiste ne concernent pas la FI, ces partis n’ont jamais eu aucune intention de faire une europe sociale, ils ont toujours eu les mêmes idées libérales. La FI défend des idées qui sont en complète rupture avec ces gens, elle est de tous les combats politiques ( par exemple contre les traités européens, ou en dénonçant les traités secrets au parlement européen TAFTA etc .. ) et sociaux, donc jusqu’à présent elle a largement prouvé quel camp elle défendait.

      Et puis de toute façon le coup du on ne peut rien changer, le gouvernement italien vient de prouver le contraire malheureusement.

      "Quelque soit la construction que vous ferez sur ces fondations, elle sera forcement pourrie"

      Faites preuve d’un minimum de discernement, s’il y a qqchose de pourrit il faut le combattre, s’il y a qqchose de bien il faut le défendre, pourquoi vous voulez tout amalgamer comme ça tout le temps à partir de raisonnements détournés et grossiers ? Tout n’est pas à jeter dans l’UE, ce qui nous intéresse à la FI ce sont les coopérations déjà existantes, comme le principe de la PAC, ou au niveau judiciaire, ou encore la monnaie unique et la BCE, car expliquez-nous comment vous harmonisez quoi que ce soit si vous n’avez pas la même monnaie ? Et alors qu’on a déjà à gérer la spéculation sur la dette des états, vous voudriez qu’on se tire une balle dans le pied en rétablissant la spéculation sur notre monnaie ?. Mais ce qu’il faut absolument défendre c’est le parlement européen !

      Car Asselineau vous entube totalement. Si nous avons besoin d’une UE et d’un parlement européen c’est parce que nous sommes interdépendants avec nos voisins, ce qu’ils font dans leur pays nous impacte irrémédiablement, et inversement ce que l’on fait en France les impacte. Il n’est pas contre les coopérations ? Mais tout ce qu’il vous propose c’est de refaire exactement la même chose qui ont conduit à la création de l’UE. L’UE s’est imposée justement parce qu’il y avait des coopérations économiques.

      Et évidemment Asselineau veut que nous refassions les mêmes erreurs. Il y a des tas de domaines qui nécessitent que les décisions soient prises à un niveau international et qui dépassent le seul cadre de nos frontières, et voyez-vous ce sont les domaines parmi les plus importants, comme le partage des ressources naturelles, comme la préservation de notre écosystème, comme les échanges économiques, ou encore la monnaie / la finance, ce sont les relations internationales ( qui nous impactent dans tous les sens du terme ) etc … etc … Alors on peut subir les conséquences des choix des autres, mais on peut préférer quand même avoir son mot à dire. Et voyez-vous les gens n’acceptent qu’on se mêle de leurs affaires que si en contrepartie on accepte qu’ils se mêlent des nôtres.

      Pendant des années tout ce qui s’est construit au niveau international s’est construit avec la méthode défendue par Asselineau, c’est à dire la méthode intergouvernementale. Tout s’est donc décidé dans la plupart des cas entre ministres qui ne sont pas élus, diplomates qui ne sont pas élus, et technocrates qui ne sont pas élus non plus, ces gens côtoyant évidemment les grands de ce monde tels que les propriétaires des multinationales ou les grands pontes de la finance. Voyez-vous ces gens à force de rester entre eux et de fréquenter les mêmes palais dorés ont finit par former ce qu’on appelle une oligarchie.

      Et de cette méthode nous avons obtenu l’ONU, l’OMC, le G20 et la fameuse UE.

      Et bien nous à la FI on trouve que les décisions devraient revenir aux citoyens, et donc nous pensons que l’intergouvernemental est une impasse, nous préférons largement que les citoyens désignent directement des représentants pour discuter de ces questions, d’où notre intérêt à ce que le parlement européen survive, entre autres choses.

      Enfin la coopération dont nous parlons au niveau économique n’a strictement rien avoir avec les projets d’Asselineau, là encore il vous a intoxiqué. Ce qu’il défend lui n’a rien d’original, il continue à défendre la guerre économique entre les nations, et d’ailleurs son ambition pour la France c’est de faire du dumping monétaire pour grapiller quelques points de croissance sur le dos des autres pays européens.

      Ce que nous défendons c’est une autre organisation des échanges, où les pays s’accordent à maintenir une balance commerciale équilibrée entre eux, et où des mécanismes sont mis en place pour les y aider tout en permettant un développement économique mutuel. Il ne serait plus dutout question de se faire la guerre économique entre nos pays.



    • Drugar Drugar 23 juillet 17:12

      @logan2

      « Si la France bascule, c’est déjà une révolution ... Vous croyez que dans les autres pays rien ne va changer ? Regardez l’espoir qu’ont suscité dans tous les pays les histoires de Syriza ou de Podemos. Regardez comment l’UMP et le PS se sont effondrés ... Provoquer un débat public au niveau européen, initier une alternative, créer une crise comme celle suscitée en 2005, ce sont déjà des buts en soi ! »

      J’ai vu en effet l’espoir des Grecs se prendre une douche glaciale à la suite de la trahison (prévue par Asselineau et d’autre) de Tsipras et de Syriza. En revanche, depuis Maastricht je n’ai vu aucun débat public au niveau européen. L’UMP et le PS (partis européistes) se sont effondrés et ont été remplacés par LREM (parti ultra européiste) : où est l’amélioration ? De quelle crise parlez-vous en 2005 ? En quoi cela a-t-il changé quelque chose à la direction ultralibérale et oligarchique prise pour la construction de l’UE ?

      « Maintenant je vous invite à mieux lire ce que j’écris, je n’ai jamais parlé de modifier les traités, mais bien d’en négocier de nouveaux, et pour cela il n’y a pas de règle. »

      Je vous rappelle que les négociations (qui ont failli capoter à cause de Macron, en plus) pour aboutir à des modifications mineurs de la directive sur les travailleurs détachés (il ne s’agit même pas d’article des traités !) a durée plus de 3 ans !! Par ailleurs, les traités actuels sont tels qu’ils sont suite à des négociations et des compromis qui durent depuis le traité de Rome, il y a 60 ans.

      Aux vues de ce que vous me dites, les négociations de ces nouveaux traités risquent de porter sur des sujets autrement plus importants et clivant que la directive sur les travailleurs détachés. Dans ces conditions combien de temps ces négociations vont-elles durer ? 20 ans ? 50 ans ? A partir de quand considère-t-on que les négociations ont échoué si elles échouent ?

      De plus, comme nous n’aurons pas quitté l’UE, nous devrons donc continuer à appliquer les traités actuels pendant les négociations. Ne pensez-vous pas que la commission européenne, l’oligarchie et les lobbys risquent de mettre une énorme pression sur la France pour faire capoter ce projet de négociation qui seraient contre leur intérêt ? Ils pourraient même être appuyés par des pays membres de l’UE, mais ne participant pas aux nouvelles négociations.

      Donc au final, ce que vous proposez, c’est de négocier avec des pays européens non définis (« peut-être qu’il y aura une majorité de pays, peu être une minorité, peut être aucun »), sur des sujets non définis (« On verra comment les opinions publiques vont évoluer, et avec elles les positions des gouvernements »), pour construire quelque chose dont on ne sait pas ce que c’est ni comment cela ni ou cela va prendre forme (« mais dans les autres cas nous verrons ce que nous pouvons construire au sein de l’UE ou à l’extérieur de l’UE. ») tout en laissant à l’UE des possibilité de nuire à ces négociations en refusant de sortir de l’UE. « What could possibly go wrong ??!! » comme diraient nos amis britanniques…

      « Et puis de toute façon le coup du on ne peut rien changer, le gouvernement italien vient de prouver le contraire malheureusement. »

      Ah bon ils ont changé quoi au sein de l’UE le gouvernement Italien ? Quel rapport avec le fait qu’il faille l’unanimité pour changer les traités (et non pas « on peut rien changer »).

      Je vais m’arrêter là, car je constate, malheureusement, que vous êtes enfermé dans votre idéologie et vous refusez de regarder la réalité telle qu’elle est. En fait, vous ne comprenez pas comment fonctionne l’UE et ce qu’est l’UE, vous n’avez pas lu les traités. Vous êtes encore dans la croyance des promesses de lendemains qui chantent que l’on vous a faite.

      C’est fort dommage, car je vois bien que vos intentions sont bonnes, que vous souhaitez, tout comme moi, avoir un système basé sur l’entraide et la coopération, plutôt que sur l’ultralibéralisme et la concurrence à tout va. Vous souhaitez certainement une société avec plus d’écologie et de bien êtres qui ne soit pas mener en permanence par la loi de l’argent. Je souhaite également une telle société.

      Ce que je cherche à vous dire, c’est que l’UE a été construite par l’oligarchie et les lobbys pour servir leur intérêt. L’UE ne sert pas l’intérêt des populations : elle exploite la crédulité des populations pour servir les puissances de l’argent (qui ne se sont jamais aussi bien portée !). Regardez ce qui a été construit au sein de l’UE et qui en a bénéficier. Trouvez-vous vraiment que l’UE soit sociale ? Trouvez-vous qu’il y ait eu une harmonisation fiscale, pourtant indispensable afin d’éviter le dumping fiscale ? Pouvez-vous me citer les avancées sociales portées par l’UE ? Trouvez-vous que les pays de l’est, par exemple, qui ont bénéficié de dizaines de milliard d’euros d’aides ont élevé leur niveau sociale ? etc…

      Pour ma part, je suis allé lire les traités et j’ai pu constater qu’Asselineau disait vrai. J’ai ensuite adhéré à l’UPR. Depuis je vérifie régulièrement ses affirmations ou je vais consulter les sources sur lesquels il s’appuie. Je n’ai pas pu le prendre en défaut jusqu’à présent.

      Ce n’est pas à moi, ni à Asselineau de vous dire ce que vous devez penser. En revanche, je vous conseille de vous renseigner sur l’UE et son fonctionnement.  


  • Norman Bates Norman Bates 11 juillet 22:54

    Avant la présidentielle de l’an dernier pegaz la tremblote a multiplié les articles à charge contre la FI et le FN...pas un mot sur le PS, LR ou ses chouchous de LREM...

    Avant le second tour c’était feu à volonté sur le FN...

    Question naïve : mais pour qui peut bien rouler ce "résistant" (comme j’en démoule tous les matins) avec cette "stratégie".. ?

    • logan2 12 juillet 01:27

      @Norman Bates
      C’est vrai ça fait maintenant plusieurs années qu’il porte la parole de plusieurs millions de personnes et qu’il défend leurs intérêts et leurs idées,balayons la réalité d’une main et lançons nous dans des théories du complot.


    • pegase pegase 12 juillet 09:30

      @Norman Bates

      pas un mot sur le PS, LR ou ses chouchous de LREM...


      Parce que pour les partisans du Frexit ils sont complètement hors concours pro UE, euro, Otan ... 

      LREM j’ai publié un ou deux articles à charge, mais pareil que PS ou LR, ils sont ouvertement pro UE !


      FN et FI, leurs propos étant complètement ambigus, il s’agissait seulement de dénoncer cette ambiguïté, combien de fois des adhérents FN m’ont assurés que MLP voulait sortir de l’UE, alors que c’est faux, France insoumise idem ...

      Il ne reste donc que deux partis en lice, celui de Philipot, et l’UPR d’Asselineau ...


    • FifiBrind_acier 12 juillet 10:55

      @Norman Bates
      Les Partis politiques clairement europhiles n’ont pas les ambiguïtés de la FI et du FN, qui critiquent l’Union européenne et l’euro sans proposer clairement d’en sortir.

      Mais en faisant croire, que renégocier 70 ans de Traités est possible.

      Et sinon, qu’un référendum sur la sortie, mais sans parler d’article 50, ou ne pas appliquer les Traités, c’est équivalent à la sortie. Tout cela est de l’enfumage.

      Un pays est souverain ou il ne l’est pas.

      On ne peut pas être souverain tout en restant dans l’ UE.

      Or la FI veut une Europe sociale.

      Et le FN veut une Europe des Nations.

      C’est toujours de l’ Europe qu’il s’agit et pas de la France.


    • Norman Bates Norman Bates 12 juillet 21:09

      @FifiBrind_acier

      C’est dommage que tu t’abstiennes de réagir à mon apostrophe diffusée hier soir à 23:00...c’est juste au-dessus, mieux vaut tard que jamais... smiley

      Le carnaval électoraliste n’est à mes yeux qu’illusions, un miroir aux alouettes...je pense que l’isoloir existe non pas pour protéger le secret du vote mais pour apporter un voile de pudeur et de confidentialité au moment où le citoyen se fait entuber...

      Ceci étant posé, j’estime qu’il est juste aberrant de s’acharner pour décrocher le titre honorifique de premier opposant à l’opposition pendant que Macroute et sa clique poursuivent et amplifient le saccage de la France...si l’appartenance ou la sortie de l’UE est l’alpha et l’oméga de tout, il faut le démontrer de manière factuelle, pédagogique, en dénonçant les impostures du pouvoir en place...quel intérêt de taper sur des gens, FI ou FN peu importe, qui ne sont pas aux manettes.. ? ça fait juste bataille de chiffonniers, de boutiquiers en concurrence...

      D’autre part...si d’aventure l’UPR progresse un jour jusqu’à des scores comparables à ceux du FN ou de la FI, il vous pend au nez l’accusation boomerang d’être une impasse, parfait copié-collé des reproches adressés aujourd’hui aux "extrêmes", voiture-balai des convictions souverainistes...à moins d’avoir le pouvoir de "gouroutiser" les faiseurs d’opinions...bon courage, hein...

      Combattre ceux qui n’ont pas, selon vous, les bons remèdes à un mal identifié n’est en rien nuisible à ce mal en question...n’est-il pas temps de prioriser votre militance vers les vrais "ennemis".. ?


    • Norman Bates Norman Bates 12 juillet 21:15

      @pegaz la tremblote

      "...LREM j’ai publié un ou deux articles à charge..."

      J’ai publié un ou deux articles à charge gnagnagna...waouh, il veut une médaille, le nigaud.. ? déjà, je demande à les voir ces "un ou deux" articles, ensuite c’est peanuts par rapport aux dizaines de charges contre les partis susceptibles d’enrayer l’accession au pouvoir de LREM...tu prends les gens pour des idiots, ne me force pas à te remettre le nez dans le caca monstrueux que tu as pondu sur Avox ces derniers temps...

      Vu ? 


  • Hijack ... Hijack ... 12 juillet 01:11
     smiley Méchant la merluche va !
    .
     smiley 

  • logan2 12 juillet 01:30
    Mélenchon défend la stratégie et l’organisation imaginée par Jacques Généreux, avec des échanges économiques entre pays basés sur la coopération plutôt que le libre échange et la compétition qui détruit nos pays.
    Vous devriez aider la FI au lieu de les attaquer sans raison.

  • ldv07 ldv07 12 juillet 12:02
    Tenez, au lieu de bavasser sur vos rognures d’ongles, une petite vidéo sur ce qu’on entend par souveraineté, constitution et avenir de la france citoyenne et républicaine.
    Vous qui aimez tellement la france qui en dégommez les plus fervents défenseurs de sa souveraineté :


    Je sais, je sais, il ne vous restera plus qu’a dire "maaaaiiiiisss c’eeeesssttt paaaass possssiiiibbllle sans le FREXIT", mais bon peut-être que ça en convaincra d’autres plutôt que cet article d’atrophié du bulbe et de ses supporters ânonants.

    Avant de revendiquer la souveraineté faut avoir le peuple avec soi, c’est un long et difficile travail d’éducation populaire qu’entreprend la FI.
    L’UPR en est bien loin et pas prêt d’y arrivé vu la prise de haut... du sieur Asselin’haut qui se voyait déjà en haut de l’affiche...
    Peut déjà réviser ses articles de la constitution vu qu’il s’est fait coincer comme un gamin prétentieux par Gourdin qui te l’a bien assommé....
    Mort de rire...

  • maQiavel maQiavel 12 juillet 12:08

    Est-ce que vous pensez vraiment, alors que l’élection a eu lieu il y’a une année et que Macron a été élu pour d’autres critères que son programme, que ces discussions sur le plan A ou B ont une quelconque importance ? smiley

    Là on est typiquement dans un débat de militants sans aucune implication pratique qui n’intéresse même pas 1 % de la population.


    • ldv07 ldv07 12 juillet 12:55

      @maQiavel

      "Est-ce que vous pensez vraiment"

      Je crois que vous êtes déjà allé beaucoup trop loin à ce stade, ici on ne pense pas monsieur, on éructe...


    • maQiavel maQiavel 12 juillet 13:05

      @ldv07
      Certes. Mais c’est quand même regrettable de ne pas avoir tiré les enseignements de l’élection présidentielle de l’an dernier. 


  • bob87 12 juillet 13:03
    Merluchon, c’est juste la voiture balais pour ceux qui ne votent plus PS. En bon franc mac, il ne propose rien pour sortir de ce système mortifère


  • Tartoquetsches 12 juillet 13:27

    Question aux membres de l’UPR.

    Le scénario la plus probable est que l’UE éclate avec la sortie de l’allemagne qui peut maintenant se passer de l’ue puisqu’elle fait 60% de ses échanges hors UE. En bref le coucou teuton après avoir bouffé la part des 26 autres oisillons est prêt à prendre son envol si les us la contraignent trop pour rompre avec la Russie et la Chine, ou qu’elle ne voudra pas « payer » pour renflouer le « club med » après la prochaine crise banquière.
    Des lors l’ue n’y survivra pas, les italiens, les hongrois, les autrichiens, les tchèques en profiteront pour sortir, ou ne s’en donneront même pas la peine, ils désobéiront et feront ce qu’ils veulent, puisque le gendarme ne sera plus là. 
    Dés lors, à quoi servira donc l’upr privé de son fétiche unique de la sortie d’un ensemble auto-dissout ? 
    La FI, de part son positionnent politique engrangera des bénéfices, pas l’upr. Voilà le risque d’un mouvement politique au programme si restreint, il disparaît avec son ennemi honni qui est aussi son unique raison d’être.


    • FifiBrind_acier 12 juillet 18:02

      @Tartoquetsches
      Certains croyaient que Trump quitterait l’ OTAN.

      Non seulement il n’en n’est rien, mais l’OTAN s’incruste et se répand.

      L’éclatement de l’ UE par la sortie de l’ Allemagne n’est pas au programme.


    • attilax attilax 12 juillet 18:52

      @Tartoquetsches

      C’est pas faux. mais c’est le but ! Depuis le début, Bad Ass n’a cessé de dire que son parti disparaîtrait une fois la France sortie de l’UE. Si l’UE se casse la gueule, l’UPR n’a effectivement plus de raison d’exister, contrairement à la FI. Sauf que ce serait beaucoup plus sage d’en sortir AVANT que l’échafaudage nous tombe sur la gueule.

      Hélas, j’ai peur qu’on soit destiné à boire le calice jusqu’à la lie...


    • Hijack ... Hijack ... 12 juillet 20:03

      @Tartoquetsches

      Pas membre de l’Upr, mais je me permets de tenter une réponse ...

      .

      L’Allemagne, sur le papier peut sortir de l’Euro ... mais, elle n’y sortira qu’avec le O.K de l’oncle Sam (l’Allemagne, sur l’échiquier mondial, malgré sa bonne santé et sa parfaite tenue, n’a aucun poids), sauf que les Usa pour l’instant n’autoriseront jamais l’Allemagne de se faire la belle. Toutes les nations de l’U.E ... ne sont qu’un lot de pions (F.A a bien compris la chose) que les zuniens utilisent suivant leurs besoins, qu’ils soient politiques ou économico/financiers. Il faut bien comprendre que derrière les Usa, il y a l’Empire que j’appellerai financier (pour faire simple) et, c’est bien lui qui contrôle le tout (Trump lui-même est tombé dans le piège mouvant). Par conséquent, l’Empire se sert de l’U.E que comme des pièces interchangeables suivant les circonstances qui lui sont utiles (tjrs pour faire court) ... voilà pourquoi, l’Allemagne peut dire ce qu’elle veut ... ce sera de la part des "Usa, après-vous madame ... " tout en lui faisant un sacré croche-pieds qui la ramènera en arrière la bonne dame. Pour le coup, Asselineau a raison ... tous les états de l’U.E ne sont que de pantins utilisés par la puissance Us, elle-même tenue par les corones depuis un bail déjà. 

      .

      Pour l’avenir de F.A, s’il en a un (politiquement) ... supposons que l’U.E part en couilles ... il deviendrait de fait, un Leader et sera reconnu et cité partout. Lui son programme c’est surtout sortir du piège de l’U.E ... mais s’il sauve la France du bourbier, l’histoire lui en sera reconnaissante. Encore une fois, son programme n’a pas comme seule condition le Frexit ... ce dernier étant au contraire un startingblock pour la progression de l’Upr. Donc quoi qu’il arrive, il a de beaux jours devant lui FA ; la seule inconnue étant le nombre de gens l’écoutant, le comprenant, sans compter que dans son clan aussi il y a des failles.

      .

      Simple point de vue ...


    • Tartoquetsches 12 juillet 22:08

      @Hijack ...
      Merci pour ta réponse. 

      L’ue est bien la créature des usa pour maintenir l.europe sous sa coupe, certes.

      Mais l’histoire s’accélère et rien n’est immuable.. Les usa sont en déclin, ils auront du mal à garder l’ue tel qu’elle . Trop de forces internes centripètes, et l’allemagne n’accepetera pas de se couper de ses marchés (Chine) et de son fournisseur (Russie). 

      Le monde se recompose sous nos yeux, c’est la fin d’un empire auquel nous assistons. Pour moi c’est irrémédiable, sauf évidement une 3 eme GM, mais je ne pense pas que ça aille jusque là. 

      Si l’ue part en couille, désolé mais Asselineau ne deviendra pas un leader reconnu pour autant...c’est bien naïf de le croire ! tu crois que les merdias vont se prosterner devant lui, en disant quIl avait raison ? Franchement ? et raison de quoi d’ailleurs ? 

      Ils ne feront pas de Mea-culpa, bien au contraire, ils chercheront des responsables à l’échec de la « belle idée européenne de paix et de prospérité » :Poutine, l’extrme droite, l’extreme gauche, les populistes, les complotistes, auxquels ils assimileront Asselineau.


    • Hijack ... Hijack ... 12 juillet 23:19

      @Tartoquetsches

      J’ai dû mal m’expliquer ... Je n’ai pas cru que F.A devienne un leader au niveau médiatique, seulement du mouvement pro frexit ... qui ira plus loin qu’il ne l’est actuellement. Qui va imaginer que d’un seul coup ... les chaînes de tv, et les journaux vont se bousculer pour lui dérouler le tapis rouge ...

      F.A, maintenant a une très faible assiette ... pas très solide qui plus est. Mais si l’U.E explose, il deviendra d’abord le leader du mouvement ... qui ira en progression, voilà ce que je pense. Les médias ... seront la 5ème roue du carrosse.

      .

      La 3ème et dernière GM est déjà sur le papier ... s’il n’y avait pas Poutine, elle serait déjà entamée ... depuis la Syrie. Et pour aller plus loin, pour l’Empire ... l’U.E n’est nécessaire que dans sa faillite. Une U.E forte n’a jamais été envisagée, ni pas les Usa, ni surtout pas ses maîtres. 


    • Tartoquetsches 13 juillet 09:38

      @Hijack ...
      « Mais si l’U.E explose, il deviendra d’abord le leader du mouvement »

      Le leader d’un mouvement pour quitter l’ue qui n’existe plus ?



    • Hijack ... Hijack ... 13 juillet 14:08

      @Tartoquetsches

      Il y a mal-compréhension quelque part ... qui a dit que l’Upr ne tient et ne vit que sur le projet du Frexit  ? Au contraire ... si l’U.E explose, c’est là qu’il démarrera ... du moins, ce que j’ai compris. Sinon ... tout son programme n’a pas lieu d’être.


    • Tartoquetsches 14 juillet 11:09

      @Hijack ...
      Heu... je crois que l’upr ne vit que pour le frexit, et il n’est reconnu que pour ce but, noble s’il en est, mais unique. 

      C’est la limite de ce parti qui est un rassemblement au delà des clivages (c’est inscrit dans la charte) en vue ce but ultime. 

      Privé de son but, il n’a plus lieux d’être.


    • Hijack ... Hijack ... 14 juillet 22:58

      @Tartoquetsches

      Hum ! Et c’est là que tu fais erreur ... de mon point de vue.

      On peut l’apprécier ou pas le père Asselineau ... mais il n’est pas idiot à ce point ... surtout, ne prend pas les gens pour des cons à ce niveau.
      .

      De mémoire, il semble que Marine Lepen lui avait déjà posé cette question et il avait rigolé ...

      .

      Pas le temps de chercher des liens ...

      .

      F.A :
      (Après avoir dit vouloir se libérer de l’Otan)
      .

      En se libérant du carcan de l’Union européenne qui l’étouffe, la France retrouvera sa vraie personnalité, celle qui lui vaut depuis toujours une sympathie mondiale. Elle restera bien entendu membre de toutes les autres organisations internationales, notamment l’ONU et le Conseil de l’Europe. Ainsi, loin d’être ‘‘isolée’’ comme on nous en menace, elle verra au contraire affluer les offres de coopération venant de tous les pays du monde.

      Au XXIe siècle, l’idée de trier les coopérations en fonction de l’appartenance ou non au continent européen est totalement irréaliste et dépassée. C’est même une discrimination injuste, suspecte, et dangereuse pour la paix du monde.

      /

      Bref, qu’en sortant de l’Euro, le Franc se déprécierait de 6 à 10 % ... et c’est à ce moment là, que l’Upr serait utile etc ...

      .

      Enfin, il serait préférable que ce soit un membre de l’Upr qui réponde plus précisément à ce genre de questions ... je ne connais que les grandes lignes.


  • R0M. R0M. 12 juillet 14:06
    Ca pue, ces traquenards ! Quand les gens vont arrêter de se branler intellectuellement sur les élections ? C’est grave doc ! allez voir Cymes pour recevoir votre traitement quotidien de poison.
    La France ne sortira jamais de l’UE à moins qu’il y’ ait un soulèvement, à savoir à la saint glain-glain.
    La France championne du monde de football, les gens oublieront les problèmes du pays et et raccourciront davantage leur fébrile mémoire.
    Ce sont les minorités qui font l’histoire et non la majorité.
    Les partis politiques, c’est du passé. Le futur, ce sont les mouvements citoyens en A- absolu.
    Le NOUNOURS devrait rester a faire le conférencier et le professeur d’histoire géopolitique dans l’enseignement supérieur, il excellerait dans ce domaine.
    Mais sinon, cela reste une fausse opposition visant à nous diviser davantage dans les méandres de la Ripouxblique. Compter sur Nounours et sur le binoclard faux-communiste vous raconter de belles histoires pour que vous puissiez faire de beaux rêves sans oublier d’amasser un max de fric, de gloire et d’influence sur votre dos. 
    Le pouvoir de se rassembler, le pouvoir de consommer ou boycotter, le pouvoir de manifester, le pouvoir de se réapproprier la vie en société, ce sera pas demain la veille que les gens en prendront conscience.
    La vérité, les citoyens doivent se réveiller et se bouger leur cul ou admirer la désintégration de leur pays petit à petit.

    On dirait un slogan publicitaire votre article.

    Pas besoin d’être devin pour se projeter dans un futur proche.






  • Scalpa Scalpa 12 juillet 23:09

    On reste dans les serviettes.


  • Coup De Semonce Coup De Semonce 13 juillet 00:53

    De toute façon l’EU prend l’eau


    Par Jean-Claude Drunker. 
     smiley

  • Nainconnu 14 juillet 17:47

    Pour soutenir cet escroc internationaliste faut être un crétin ou un complice ....


Réagir