dimanche 21 février - par pegase

Match : Génération identitaire contre « islamo-gauchisme »

Le président de l'UPR analyse ici - avec la hauteur de vue nécessaire - les deux affaires qui enflamment et divisent l'opinion publique française en cette mi-février 2021 : le projet du ministre de l'intérieur de dissoudre le mouvement Génération identitaire d'une part, la demande de la ministre de l'enseignement supérieur faite au CNRS d'enquêter sur l'islamo-gauchisme dans les universités françaises d'autre part. François Asselineau relève que les deux camps qui s'affrontent ne font que reproduire, sans bien s'en rendre compte, les débats intérieurs délétères qui traversent la société américaine. Avec le risque que tout cela ne finisse par provoquer une guerre civile. Pour le président de l'UPR, les Français doivent se ressaisir et se rassembler autour d'une France fidèle à sa double tradition historique. La France doit rester la France, c'est-à-dire une République laïque, mais de tradition chrétienne. L'apaisement ne viendra qie si elle est fermement et courageusement dirigée par un chef d'Etat respectable, et donc respecté



149 réactions


  • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 21 février 09:40

    Bonne intervention de François Asselineau avec des nuances intéressantes concernant Génération Identitaire. 

    Sur le second sujet, il convient de préciser que l’islamo-gauchisme n’est en réalité qu’une des diverses déclinaisons du marxisme cutlurel. 


    • Mr.Knout Mr.Knout 21 février 14:37

      @Qaspard Delanuit

      Passons nous du vocabulaire trompeur des conservateurs americains, relativisme culturel suffit largement, Marx n’a pas grand chose à voir avec cette pensée.


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 21 février 14:55

      @Mr.Knout

      C’est vrai que Marx lui-même n’a pas grand chose à voir avec le sujet, mais le marxisme a bien un rapport précis et documenté avec cette tendance. Pour résumer, le marxisme culturel est une caricature de lutte des classes dans laquelle les minorités culturelles prétendument opprimées jouent le rôle d’un prolétariat de substitution. La notion même "d’intersectionnalité" dont on nous rebat les oreilles et qui est la nouvelle coqueluche des "recherches" universitaires ne se comprend pas en l’absence du concept de marxisme culturel. 


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 21 février 15:04

      À 3 minutes, Philippe Bilger (qu’on l’apprécie ou pas) décrit bien en quelques mots cette forme particulière du marxisme culturel qu’est l’islamo-gauchisme : 

      https://www.youtube.com/watch?v=q8L5_HD_WKE

      La femme en bas à droite de l’écran, tente de nier le phénomène. Pour elle, cela n’existe pas. Ben voyons !  smiley


    • Mr.Knout Mr.Knout 22 février 19:15

      @Qaspard Delanuit

      Le marxisme culturel comme l’islamo gauchisme sont des concepts/anathemes produit par l’"extrême droite", en aucun cas des pensées produites par des intellectuels de "gauche". Ils n’ont pour moi aucune pertinence dans un débat contre les tenants du relativisme culturel qui, d’une approche pertinente en ethnologie et anthropologie, est devenu un argumentaire caduque produit par les gauchistes pour justifier leurs hypocrisies face à l’immigration en faveurs du capitalisme.


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 22 février 21:30

      @Mr.Knout

      "Le marxisme culturel comme l’islamo gauchisme sont des concepts/anathemes produit par l’"extrême droite""

      Le terme "fascsime" n’est-il pas lui aussi utilisé à tout-va comme un concept anathème ? Et pourtant le véritable fascisme existe bien en tant que doctrine et comme pratique effective. Le fait que l’expression "marxisme culturel" soit utilisée pour disqualifier ses adversaires idéologiques et dans le cadre de doctrines éventuellement détestables, ne lui retire pas sa pertinence. Après tout, même les termes "d’enculé" ou de "fils de pute", généralement utilisés comme injures, conservent malgré tout une signification objective au premier degré (la sodomie existe et certaines prostituées ont des enfants). 

      "Relativisme culturel" correspond en effet à une réalité, mais qui n’est qu’une des formes possibles de ce que désigne l’expression de "marxisme culturel", qui a une signification plus étendue et surtout plus systémique. 

      Et non, ce concept n’est pas une totale invention de l’extrême-droite ou plus généralement de l’antimarxisme. Et elle est historiquement cohérente. Les marxistes ont été les premiers à se poser la question de la révolution culturelle et à la mettre en oeuvre sous d’innombrables formes ! D’ailleurs la révolution russe a très rapidement pris une forme culturelle, d’abord un peu spontanée, avant d’être sévèrement reprise en main par Lénine dans les années 1920. L’URSS a ensuite arrosé de subventions de nombreuses associations culturelles partout en Europe pendant la guerre froide. Du reste, la CIA a fait la même chose, bien entendu ! Ces choses-là sont parfaitement documentées. Il faudrait écrire un livre de mille pages pour en donner un bref aperçu. En voici un seul exemple, français :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Association_des_%C3%A9crivains_et_artistes_r%C3%A9volutionnaires

      Gramsci est par ailleurs l’un des intellectuels marxistes qui a le plus théorisé la question du marxisme culturel. 

      "L’hégémonie culturelle est un concept développé à la suite du théoricien marxiste non conformiste italien Antonio Gramsci. Il part du postulat que la conquête du pouvoir présuppose celle de l’opinion publique."
       https://fr.wikipedia.org/wiki/H%C3%A9g%C3%A9monie_culturelle# : :text=L’h%C3%A9g%C3%A9monie%20culturelle%20est%20un,non%20conformiste%20italien%20Antonio%20Gramsci.&text=Il%20d%C3%A9crit%20la%20domination%20culturelle,%C3%A9tablissement%20des%20syst%C3%A8mes%20de%20domination.

      Le sens actuel de marxisme culturel "théorie et pratique de déconstruction sociale d’inspiration marxiste utilisant les minorités culturelles comme prolétariat de substitution" trouve aussi une source chez Adorno lequel a été très profondément marqué par le fait qu’Hitler était porté par une forte adhésion populaire : le prolétariat pouvait donc servir d’appui à quelque chose d’aussi immonde que le nazisme, et conduire à l’extermination de minorités. Cela a considérablement ébranlé en lui l’idée naïvement marxiste selon laquelle que les sociétés pouvaient se transformer dans le bon sens par une simple "dictature du prolétariat". Certes, son analyse des industries culturelles, consécutive à sa découverte de l’instrumentalisation de la culture de masse au sein de la société américaine, n’est pas une exhortation à pratiquer le marxisme culturel dans les formes qu’il prend actuellement (il était trop intelligent pour cela). Mais de fil en aiguille, de révolutions culturelles russes et chinoises en hégémonies culturelles "gramsciennes" en passant par le marxisme critique de la Frankfurter Schulel d’un Adorno et d’un Horkheimer, il est parfaitement justifié de relier la confusion actuelle au grand courant du marxisme culturel, quand bien même serait-ce une forme dévoyée ou pervertie d’un hypothétique marxisme authentique. Ce qui peut se discuter, étant donné que la marxisme en pratique a de toute façon été immédiatement différent de la théorie de Marx et Engels. 


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 22 février 21:53

      "selon laquelle les sociétés" et non "selon laquelle que les sociétés" ! 


    • Mr.Knout Mr.Knout 22 février 22:41

      @Qaspard Delanuit

      ".."Relativisme culturel" correspond en effet à une réalité, mais qui n’est qu’une des formes possibles de ce que désigne l’expression de "marxisme culturel", qui a une signification plus étendue et surtout plus systémique. "

      Et c’est de cette réalité dont je parle, ce qui devrait principalement ressortir dans la critique du gauchisme qui s’appuie sur les minorités et qui est le cœur de ce débat.
      Si on étend le champs de la discussion je n’ai en effet moins à redire, même si j’ai plutôt tendance à déborder l’école de Francfort par la gauche, appuyant ma critique sur son pragmatisme americain et son structuralisme plutôt que sur sa théorisation de la déconstruction sociale.


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 22 février 23:40

      @Mr.Knout

      Je ne suis pas du tout fermé à des analyses de la situation recourant au concept de relativisme culturel. Toutes les clefs qui fonctionnent m’intéressent et peuvent s’ajouter à mon trousseau. 


  • sls0 sls0 21 février 10:00

    Deux affaires qui enflamment et divisent l’opinion publique française ?

    Par chez moi l’opinion publique française n’en cause pas et à priori n’en a rien à foutre.


    • julien julien 21 février 12:58

      @sls0
      Tout comme sur ce site personne n’en n’a rien à foutre de ce dont on cause par chez vous, mais merci de continuer à nous tenir informer malgré tout.


    • sls0 sls0 21 février 14:25

      @julien
      Chez moi c’est aussi un bout de France qui doit être assez représentatif. Donc pour vous il faut exclure les gens qui ne pensent pas comme vous, ça risque de compliquer les sondages.

      Je croyais qu’un bout de France était assez représentatif de la France. Pour vous l’avis sur un site connu pour être noyauté par l’extrême droite est des complotistes serait plus valable, pourquoi pas.


    • julien julien 21 février 19:03

      @sls0
      "Donc pour vous il faut exclure les gens qui ne pensent pas comme vous, ça risque de compliquer les sondages."
      Ne projetez pas comme ça sur les autres vos propres tares, vous qui passez votre temps à qualifier tout ce qui vous déplait de fasciste ou de raciste, pour vous, même Pascal Praud est un facho si je me souviens bien, un peu de lucidité sur vous-même ça vous ferait le plus grand bien.

      "Je croyais qu’un bout de France était assez représentatif de la France"
      Je ne doute pas un instant que les trois personnes avec qui vous avez dû évoquer le sujet soit représentatif d’un "bout de France", vous qui vous targuez souvent d’être dans l’étude statistique rigoureuse c’est assez savoureux de vous voir faire ce genre d’affirmations.


    • sls0 sls0 21 février 19:52

      @julien
      Les sondages je n’y fais confiance que quand je peux contrôler la méthode.
      Pour mon mini sondage, le plus gros des sondés c’est le bistrot d’en face, un des rares à être ouvert. Plus d’autres personnes. Ca fait un échantillon d’une cinquantaine de personnes, le minimum syndical car ça donne une erreur de plus ou moins 6,2%.
      Ce n’est pas ce que je pense mais ce que les gens pensent. (Je pense la même chose aussi)
      Je vis dans un endroit à promenade, à pieds on rencontre beaucoup de gens sympas. 
      Où ça cause le plus c’est au lavomatic, 42 minutes de lavage et 12 de séchage, on cause.


    • ZardoZ ZardoZ 22 février 11:36

      @sISo

      Où ça cause le plus c’est au lavomatic, 42 minutes de lavage et 12 de séchage, on cause.

      Rien à cirer de ta vie de misérable loser.


  • Conférençovore Conférençovore 21 février 10:03

    65% des Français qui trouvent que l’immigration est devenu problématique, c’est en soi énorme mais masque probablement une radicalisation de l’opinion encore plus importante chez les Français de souche. 

    Car si l’on va bien trouver des gens issus de l’immigration qui veulent fermer la porte derrière eux parce qu’ils savent très bien ce qu’ils ont quitté, des gens qui en ont marre du laxisme, de l’insécurité, etc, il se trouve qu’une majorité écrasante (86% des musulmans ont voté Hollande...) vote pour des partis immigrationistes, c’est-à-dire globalement de gauche (même si la droite dite républicaine pratique la même politique sur ces sujets).

    Aussi on peut conclure qu’en réalité, on a probablement minimum 75% des Français de souche ou issus des vagues migratoires intra-européennes du 20ième siècle qui estiment que trop c’est trop. On doit aussi préciser que, contrairement à ce qui rabâché dans les médias, il est parfaitement normal d’estimer que cette présence est une forme d’invasion. Aucun peuple au monde ne supporterait une telle submersion. Aucun. Dans les mêmes proportions, on observe que les Français ne veulent pas de dissolution d’un groupe qui dénonce cette invasion et tout ce qu’elle implique (insécurité, islamisme...).

    Reste la traduction électorale : les mêmes Français qui "en ont plein le cul..." ne se sont toujours pas décidés à convertir leurs idées en figures allant dans leur sens. Or en France, quoi qu’on en pense, il n’y en a que deux : MLP et NDA. Les autres sont à la marge. D’après les sondages récents, MLP perdrait de peu en 2022, 46-48%... ce qui tendrait à montrer que cette opinion grandit tout de même.

    Quant à FA, ce n’est certainement pas du côté du mec qui estime que le Français est plus proche d’un Malien (qui ne parlent notre langue qu’à 12%...) que du Polonais, qu’il faut se tourner. FA balaye du revers de la main un sujet qui figure parmi les premières préoccupations des Français, sans doute parce qu’il ne veut pas perdre les divers qui votent pour lui (pas grand chose de 0,92%, ça doit vraiment faire très peu). 


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 21 février 10:09

      @Conférençovore

      "FA balaye du revers de la main un sujet qui figure parmi les premières préoccupations des Français."

      Il a quand même beaucoup évolué sur ce sujet.

    • Conférençovore Conférençovore 21 février 11:04

      @Qaspard Delanuit
      Non. Voir mon commentaire plus bas.


    • pegase pegase 21 février 11:48

      @Conférençovore
      -
      Oui mais alors il faut faire quoi ?

      Donner nos sous aux maliens, aux camerounais et ex colonies où ils parlent parfois mieux le français que nous ...

      ou aux polonais qui achètent des F35 et du matériel allemand ?

      J’ai un pote géologue qui parcours l’Afrique de long en large, il tire la sonnette d’alarme, il dit qu’il faut de toutes urgences renouer avec nos anciennes colonies, parce que la Chine s’impose de partout smiley


    • pegase pegase 21 février 11:56

      @Conférençovore
      -
      Je n’ai rien contre les polonais, au contraire, mais pour le moment on alimente l’UE une institution dont on a pas les commandes, et ce sont les allemands qui en profitent, pas nous ... et ils en ont rien à cirer de notre gueule, mais vraiment rien ...


    • Norman Bates Norman Bates 21 février 12:12

      @gros nigaud

      "J’ai un pote géologue qui..."

      Moi j’ai un pote champion de badminton qui est trop fort, un vrai cador de la raquette et du volant...
      Comme il n’est pas moins con qu’un autre (un "géologue" par exemple) je m’en vais le consulter et reviendrai ici avec sa docte expertise...


    • Conférençovore Conférençovore 21 février 12:15

      @pegase
      "Donner nos sous aux maliens, aux camerounais et ex colonies où ils parlent parfois mieux le français que nous ..."

      * Au Cameroun, seulement 80% de la pop parle français. Il y a plus de 300 dialectes...
      * Au Mali, seulement 11% de la pop parle français : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mali#Langues

      Au lieu de répéter les âneries de FA, tu ferais mieux de regarder les chiffres. 

      "ou aux polonais qui achètent des F35 et du matériel allemand ?"

      Je ne souhaite pas donner "nos sous" aux uns ou aux autres. 

      "J’ai un pote géologue qui parcours l’Afrique de long en large, il tire la sonnette d’alarme, il dit qu’il faut de toutes urgences renouer avec nos anciennes colonies, parce que la Chine s’impose de partout"

      Il faut proposer des partenariats gagnants-gagnants avec les Africains mais pour l’instant les seuls gagnants sont qq grosses compagnies transnationales détenues par quelques milliardaires, et des leaders africains très largement corrompus comme c’est le cas du Président camerounais qui passe sa vie dans un hôtel de luxe de Genève. Quant aux Français, ils sont perdants sur toute la ligne et se font envahir plus ou moins en douceur mais, ce n’est pas un pb pour FA... puisqu’ils "parlent français et mieux que nous, hein". 


    • Conférençovore Conférençovore 21 février 12:41

      Pour ceux qui veulent écouter un autre point de vue, je propose ici, celui d’Eric Fassin, ce sociologue qui affirme que "pour les sciences sociales, le racisme anti-blanc n’existe pas" mais le mec prétend "penser la réalité sociale" : 

      https://www.youtube.com/watch?v=5mLBjrBFhMA

      Les islamo-gauchistes, "il n’en connaît pas". Pas même la fille bâchée de l’UNEF ?
      L’université de Lille n’a pas accueilli Bouteldja ?

      Ce type est incroyable de mauvaise foi... 


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 21 février 12:54

      @Conférençovore

      "Ce type est incroyable de mauvaise foi..." 

      Il vous a démasqué, espèce de dominant qui s’inquiète qu’on parle de domination !

      Bon, pour son discours stratosphériquement délirant, je ne sais même pas si on peut encore appeler cela de la mauvaise foi. Avec lui, on entre carrément dans une autre dimension où le chat transsexuel de Schrödinger a réécrit Le Capital. 


    • Conférençovore Conférençovore 21 février 13:25

      @Qaspard Delanuit
      Je le trouve néanmoins fascinant et continue de m’émerveiller sur la puissance du formatage de l’E.N. pour arriver à des synthèses pareilles.


    • pegase pegase 21 février 14:55

      @Norman Bates
      -
      Il a surtout de l’expertise en matière de business, il a plusieurs entreprises en Afrique, quand il dit qu’il y a urgence à renouer avec nos anciennes colonies, c’est qu’il y a vraiment urgence, son avis n’est pas politique, il est d’ordre économique ...


    • pegase pegase 21 février 15:16

      @Conférençovore
      Quant aux Français, ils sont perdants sur toute la ligne et se font envahir plus ou moins en douceur mais, ce n’est pas un pb pour FA... puisqu’ils "parlent français et mieux que nous, hein". 

      Les camerounais parlent mieux le français que les polonais, les lituaniens, les roumains, les bulgares, les serbes et les kosovars (ils veulent les faire rentrer dans l’UE et leur filer notre pognon comme aux autres) ... 

      Avec votre monde idéal, on va tout perdre, nos anciennes colonies, les pays de l’Est qui ne profiteront qu’à l’Allemagne, et on va perdre la France aussi smiley

      Votre politique c’est celle de l’UE en fait !


    • louis 22 février 14:53

      @Conférençovore
      Que les Polonais ( la Pologne qui est un état Américain ) achète du matériel Allemand ce me parais normale puisqu’ils ont apprécié leur courte vie commune durant la dernière guerre mondiale .


  • michel michel 21 février 10:34

    Ah les belles sectes que voilà..la France est une poubelle pour tocards en mal d’existence ?..zaurez tort de ne pas le faire, ils trouvent beaucoup de couillons ,qui leur donnent de l’argent, des "ANPE" privés de l’arnaque bon teint !


  • Conférençovore Conférençovore 21 février 11:04

    Sur GI, les réserves de FA sont quadruples mais toutes... bidons : 

    * Il commence par dire qu’il est normal de défendre son identité mais parle juste après de "comportements individuels" problématiques mais sans préciser desquels au juste. En fait, il fait exactement la même chose que les MM... Aucun intérêt.

    * Il s’acharne sur le fait que les slogans seraient en "américain". Bon déjà, on peut noter le prisme du mec : quand il lit un slogan en anglais il estime que c’est de "l’américain"... Lol. 99,999999% des gens qui lisent le slogan voient un slogan un anglais mais pas lui. Ensuite, sur le toit de la mosquée, la CAF ou ailleurs, c’étaient systématiquement des slogans en français. Enfin, le but de cette campagne dans les Alpes était aussi d’envoyer un message à l’Europe entière (pas d’être compris par les clandestins envahisseurs qui, pour certains, ne savent ni lire ni écrire). Or quand tu veux te faire comprendre d’un Polonais, d’un Autrichien ou d’un Grec, c’est simple : tu lui parles en anglais. Et le slogan sera également compris par la planète entière, du fin fond de l’Amérique latine à la Russie en passant par l’Australie et l’Afrique. Bon, là-dessus, il nous fait une sortie sur...

    * ... le financement en laissant entendre qu’il serait opaque (et probablement issu des néo-conservateurs américains... ah bah oui, les méchants zaméricains...). Contrairement à quantités d’autres assos 100% imigrationistes, GI n’a évidemment aucun soutien venant de l’Etat, de municipalités ou autres. Par contre, oui, ils ont des mécènes et encore heureux car ils n’existeraient pas autrement. Evidemment, FA ne peut même pas le concevoir alors il laisse penser que parce qu’il y a eu 2 slogans en "américain", ce groupe serait soutenu par des méchants conservateurs. Une fois de plus, il n’a aucun élément pour étayer son propos mais FA aime bien balancer des petits sous-entendus...

    * Plus grave, et là on comprend un peu mieux : Il met sur le même plan les décolonialistes et GI. D’abord, il ne me semble pas que GI ait dit un jour que les Noirs ou les Maghrébins sont responsables de tout et en tout temps. Ca c’est bien le discours des décolonialistes et faux indigénistes chez nous, qui écrivent noir sur blanc (c’est le cas de le dire) que les Blancs sont responsables de tous leurs malheurs. GI ne menace en rien la paix civile. Ils veulent juste que la loi soit appliquée, que l’on cesse d’islamiser notre pays, que l’on mette un terme à cette immigration de masse et de peuplement. Mettre dos-à-dos ces deux groupes est inepte mais cela montre bien où se situe FA (pour ceux qui en douteraient encore). Du reste sa litanie pour vanter les mérites de Français issus de la diversité tourne au ridicule. Evidemment qu’il y a des Français de toutes origines et qui ont d’indéniables qualités mais pourquoi nier l’évidence à ce point quant à l’insécurité, le terrorisme, la pression insupportable des acteurs de la terreur islamique ? Comment peut-on être aveugle à ce point ?

    Bref, ce gourdiflot d’Asselineau, encroûté dans ses délires de francophonie, n’a pas pu s’empêcher de tenter de semer le doute sur GI, alors qu’il dit lui-même au début de son intervention qu’il est normal qu’un peuple défende son identité. Trop lâche pour simplement dire "je soutiens GI et condamne les tentatives de censure du gouvernement à leur encontre", FA reste égal à lui-même et à force de vouloir se mettre au-dessus des partis (alors qu’il ne pèse rien...), à force de s’adresser aux gens comme s’il était le Président du pays, à force de taire certains problèmes évidents, sa posture de De Gaulle eco+ devient ridicule.

    Mon couillon, pour que "la France reste la France", tu oublies un paramètre fondamental : une nation est indissociable de son peuple (les deux mots sont quasi synonymes d’ailleurs). Si tu veux garder une tradition chrétienne et laïque en France, tu ne fais pas venir des millions d’individus qui n’en n’ont rien à foutre de la chrétienneté, de la laïcité, de l’égalité (qui n’a aucun sens pour eux), de la libre-consommation des aliments y compris de l’alcool et de porc, de la séparation du temporel et du spirituel (qui n’a aucun sens non plus), la libre recherche et qui sont favorables à la polygamie, l’excision, les abattages rituels immondes, l’interdiction du droit au blasphème, l’expression de la religion islamique partout, la séparation stricte entre hommes et femmes, etc.  

    Pas besoin d’avoir fait de hautes études pour comprendre cela... 3 Français sur 4 qui n’ont probablement pas visité "80 pays" (qu’est-ce qu’on s’en branle...) l’ont compris mais pas... FA.

    Aux chiottes.


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 21 février 11:24

      @Conférençovore

      FA voit Génération Identitaire à travers son prime anti-américain, mais vous voyez vous-même FA à travers votre propre prisme. Peut-être qu’on arrive à un moment où il va falloir prêter plus d’attention à ce qui nous rassemble fondamentalement les uns les autres qu’aux nuances qui nous séparent. 


    • Conférençovore Conférençovore 21 février 12:03

      @Qaspard Delanuit
      " mais vous voyez vous-même FA à travers votre propre prisme. "

      Je pourrais te répondre que tu vois ma réaction au travers de ton propre prisme, so what ? Je livre ici des arguments qui me semblent valides et attends volontiers les critiques de ceux-ci. 

      Dans le fond, je me fous de ce que FA pense de GI et de cette opposition bidon qu’il tente de créer (qui est très mainstream d’ailleurs : on entend que cela des gens qui "renvoient dos-à-dos blablabla") pour se positionner au-dessus in fine. S’agissant d’un homme politique qui aspire à diriger le pays, il me semble bien plus fondamental de décrypter ses propositions, sa vision du pays, sa vision de ce qu’est son peuple. Or ce qui me sépare de FA, c’est fondamentalement cela : pour lui, la France n’est qu’une idée, une histoire (donc un passé) et reste un concept essentiellement basé autour d’une langue. Désolé mais non. Pour moi, et comme je pourrais le dire de tout pays d’ailleurs (même des très récents qui sont des créations purement artificielles comme c’est le cas en Afrique*), c’est avant tout un peuple. Et ce peuple qui s’est forgé au cours des millénaires est en train d’être disloqué, plus précisément fractionné par une immigration de masse, immigration qui n’a strictement aucun sens par ailleurs sur le plan économique et qui ne fait qu’ajouter de la tension et ruiner le capital social.
      Une nationalité, ce n’est pas qu’une langue et un bout de papier dans la poche. C’est une culture, des traditions... Il le dit lui-même d’ailleurs. Il veut conserver les traditions, la chrétienneté, etc... mais qui les menace au juste ?
      Si l’on ne répond pas à cette question, autant ne rien dire. 

      S’agissant de FA, je crois que le pb est un mélange de "manque de couilles", d’erreurs d’analyse à répétition (je pourrais en citer pas mal) mais un pb plus classique lié à sa condition de haut fonctionnaire/technocrate. Oui, il a visité 80 pays mais entre passer des nuits dans des hôtels avec des délégations diplomatiques et habiter dans les pays il y a un gouffre. Ce qu’il a fait, c’est rencontrer des dignitaires de ces pays, des gens qui, par définition, représentent le 1% et pas les 99% (n’y voir aucune allusion à ses scores électoraux). 
       
      A l’entendre GI serait autant responsable de la "guerre civile" (il m semble avoir entendu l’expression ici) que les collabos islamo-gauchistes. Ridicule... 


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 21 février 12:28

      @Conférençovore

      "Une nationalité, ce n’est pas qu’une langue et un bout de papier dans la poche. C’est une culture, des traditions... Il le dit lui-même d’ailleurs."

      Oui, il le dit lui-même... comme vous dites.  smiley

      "Il veut conserver les traditions, la chrétienneté, etc... mais qui les menace au juste ? Si l’on ne répond pas à cette question, autant ne rien dire."

      Mais il répond précisément à cette question puisque c’est un propos qu’il tient à propos de... l’islamo-gauchisme ! So, what else ? (Merde, j’ai parlé américain, sorry, heu... désolé François !) Il introduit de plus son développement conclusif concernant la longue tradition de la France et le rôle majeur du christianisme en précisant qu’il parle bien de "la laïcité et la place de l’islam". 


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 21 février 12:36

      Et puisqu’il faut enfoncer le clou (pardon Jésus), il ajoute que la laïcité est d’origine chrétienne. 


    • Conférençovore Conférençovore 21 février 13:23

      @Qaspard Delanuit
      "Oui, il le dit lui-même... comme vous dites.  "

      Tout en voulant maintenir une immigration de masse extra-européenne qui menace cette identité... 

      "Mais il répond précisément à cette question puisque c’est un propos qu’il tient à propos de... l’islamo-gauchisme ! So, what else ?"

      Les islamo-collabos (il n’y a hélas pas que des gauchistes à la manœuvre) n’est qu’un aspect de la question. Il y a une présence forte de l’islam en France et les pb qui vont avec (si tout se passait bien, nous ne serions pas en train d’en parler...) UNIQUEMENT ou presque parce qu’il y a une immigration de masse et de peuplement depuis des pays qui le sont parfois à quasi 100%. S’étonner des conséquences sans s’interroger sur leur origine (voire s’en féliciter... c’est la carte magique* de la "francophonie") est bidon.

      "Il introduit de plus son développement conclusif concernant la longue tradition de la France et le rôle majeur du christianisme en précisant qu’il parle bien de "la laïcité et la place de l’islam". 

      Oui, un joli discours bien creux à la FA. La laïcité est un concept totalement absurde pour la plupart des représentants de l’islam. Elle est d’ailleurs combattue chaque jour un peu partout en France et déjà, localement, ce combat est déjà gagné. C’est même pire que cela : c’est la liberté de conscience elle-même qui est jugée dangereuse (récemment un Ministre Marocain l’a dit tel quel).

      * ironie hein ; comme je le réponds à Pegase plus haut, le français est en réalité une langue essentiellement administrative et des élites dans de nombreux pays africains. 


    • gnozd 21 février 22:41

      @Conférençovore

      J’aurais pas dit mieux. Ca fait plaisir.


  • ezechiel ezechiel 21 février 11:17

    Ce qu’on appelle communément islamo-gauchisme, c’est l’alliance temporaire entre la gauche progressiste et l’islam pour détruire la civilisation européenne, bien que l’objectif final pour les deux factions soit différent.

    La gauche progressiste vise à créer une société libertaire, libérale, la suprématie de l’indigène africain sur l’homme blanc avec l’islam religion de l’opprimé pour étendard, les islamistes eux, veulent à terme l’application de la charia en fondant un califat islamique en Europe.

    Quelques exemples concrets :
    — La lettre de Charb contre les islamistes censurée à l’université de Lille.

    — Le rappeur Médine, fut invité à l’Ecole Nationale Supérieure (ENS) de Paris, il collabore avec les Frères musulmans à la diffusion de l’islam misogyne, antichrétien et antisémite, rejetant la culture et l’identité de la civilisation européenne (ici en compagnie du prédicateur antisémite Hassan Iquioussen pour l’association « Havre de Savoir »)Exemple de prédication de Hassan Iquioussen, qui parcourt depuis plus de 20 ans les plus grandes mosquées de France
    — Alain Finkielkraut obligé de donner une conférence hors des locaux de Science-po sous haute protection policière, sous la menace de groupes universitaires d’extrême-gauche.

    — Edwy Plenel, chantre de l’extrême-gauche, donne des conférences avec l’islamiste misogyne, antieuropéen des Frères Musulmans Tariq Ramadan, et lui fait ainsi de la promotion publique.

     Maryam Pougetoux, la responsable de l’UNEF à l’Université Paris IV...se promène en hijab !


    • Conférençovore Conférençovore 21 février 12:20

      @ezechiel
      Cette expression occulte une autre réalité.
      Les collabos de l’islam, nous en retrouvons également autant à droite. Pour des considérations bassement électorales, ils n’hésitent pas davantage à aller draguer un certain électorat en leur promettant subventions, terrains pour la mosquée et autres accommodements déraisonnables. Je préfère donc l’expression "islamo-collabos" qui englobe tous ces traîtres. Si historiquement, c’est bien la gauche socialo-communiste qui s’est le plus compromise, la droite dite républicaine l’a largement rattrapée depuis. 


    • ezechiel ezechiel 21 février 12:27

      @Conférençovore "Les collabos de l’islam, nous en retrouvons également autant à droite. Pour des considérations bassement électorales, ils n’hésitent pas davantage à aller draguer un certain électorat en leur promettant subventions, terrains pour la mosquée et autres accommodements déraisonnables. "

      Je ne suis pas d’accord avec vous, car tous ces élus qui se disent de droite ne le sont pas.
      Qualifier des gens comme Valérie Pécresse, Nicolas Sarkozy ou Alain Juppé de droite est un non-sens, ce sont des mondialistes, libertarianistes qui ont épousé radicalement les idées de la gauche progressiste (promotion de la fin de l’état français et avènement de la gouvernance mondiale, mariage pour tous, légalisation de l’avortement, immigration de masse, etc...)


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 21 février 12:34

      @Conférençovore

      "Je préfère donc l’expression "islamo-collabos" qui englobe tous ces traîtres."

      La notion d’islamo-marxisme serait pourtant idéologiquement plus pertinente. 




    • Conférençovore Conférençovore 21 février 14:25

      @ezechiel
      "Je ne suis pas d’accord avec vous, car tous ces élus qui se disent de droite ne le sont pas."

      Il faut comprendre "droite" au sens où tout le monde le comprend, autrement on ne s’en sort plus. Pour 99,9% des gens, Ali Juppé, Sarko et consorts sont de droite. Ils sont également des mondialistes...


    • ezechiel ezechiel 21 février 15:21

      @Conférençovore
      Les mots ont un sens. On ne peut pas se dire de droite et militer pour la fin de l’état français, la gouvernance mondiale et l’immigration de masse.


    • Tchakpoum Tchakpoum 21 février 15:28

      @ezechiel

      Bah, si : c’est la droite de l’argent. Ça existe.

      "Je n’aime pas les socialistes, car ils ne sont pas socialistes, je n’aime pas les miens, car ils aiment trop l’argent"

      C’est bien pour ça qu’il ne sert à rien de s’acharner sur ces concepts droite/gauche : ce ne sont que des instruments électoraux et on a le droit d’avoir une pensée libre contre ces politiciens.


    • ZardoZ ZardoZ 22 février 11:43

      @Con-Ferrant à raison sur le choix du terme "islamo-collabo" on pourrait rajouter "judéo", ça ne dépaillerais pas, bien au contraire.


    • ezechiel ezechiel 22 février 12:13

      @Conférençovore "Pour 99,9% des gens, Ali Juppé, Sarko et consorts sont de droite. Ils sont également des mondialistes..."

      Mondialiste, c’est l’idée de la république universelle de la gauche maçonnique contre les états-nations : Liberté, Égalité, Fraternité.
      Cela n’a rien à voir avec la droite conservatrice.


    • pegase pegase 22 février 13:57

      @ezechiel
      -
      La droite incarne les intérêts des entreprises et tout ce qui est capitalisme, c’est normale que la droite soit mondialiste ...

      Concernant le mariage pour tous et autres idioties, c’est du soupoudrage pour calmer les bobos de gauche ...


    • pegase pegase 22 février 14:08

      @ezechiel
      -
      Vous êtes trop dans l’idéologie, la réalité c’est que les gens veulent une politique qui va dans le sens de leurs intérêts en espèces sonnantes et trébuchantes ...

      Il est évident que le boss d’une entreprise qui veut exporter, vote pour les mondialistes qui suppriment les droits de douanes smiley


  • Quasimodo 21 février 11:41

    Entre l’Islamo-Gauchisme et L’Islamo-Droitisme , il faut trouver le bon discernement ...


  • Norman Bates Norman Bates 21 février 12:19

    "... les deux affaires qui enflamment et divisent l’opinion publique française en cette mi-février 2021 : le projet du ministre de l’intérieur de dissoudre le mouvement Génération identitaire d’une part, la demande de la ministre de l’enseignement supérieur faite au CNRS d’enquêter sur l’islamo-gauchisme dans les universités françaises d’autre part."


    C’est bien vrai ! c’est pas comme s’il y avait une pandémie mondiale, une mafia sanitaire aux manettes, une razzia sans précédent sur nos libertés, une crise économique ravageuse, un état psychiatrique des masses calamiteux et j’en passe...

    Les sujets sus-cités sont au centre de tous les rassemblements et de toutes les conversations de bistrot... smiley


    • maQiavel maQiavel 21 février 13:26

      @Norman Bates

      Il est évident qu’il y’a derrière la mise en avant de ces sujets une stratégie de diversion de la part des gouvernants. Le truc, c’est que dans le contexte de crise identitaire en France, ça ne peut que fonctionner, il ne peut pas en être autrement. C’est comme lorsque t’es face à un excellent pugiliste qui boxe à la mexicaine, tu sais qu’il est sur le point de décocher un crochet du droit au foie, tu le vois même venir, mais tu ne peux rien faire pour l’éviter. Tu n’a pas d’autres choix que d’accepter de prendre ce coup et de penser au prochain mouvement. 

      A ce stade, il faut juste accepter ça. 


    • Ecureuil66 21 février 13:49

      @Norman Bates
      c’est pas comme s’il y avait une pandémie mondiale, une mafia sanitaire aux manettes, une razzia sans précédent sur nos libertés, une crise économique ravageuse, un état psychiatrique des masses calamiteux et j’en passe...

      Bien dit, j’approuve à 100%


    • pegase pegase 21 février 14:59

      @Ecureuil66
      -
      Asselineau le dit lui même dans la vidéo, il y a du Sorros là dessous, des manipulations ....

      écran de fumée pour faire oublier les préoccupations liées au confinement sans doute ...


    • Norman Bates Norman Bates 21 février 20:30

      @maQiavel

      Oh, cela ne fait qu’une quarantaine d’années que ce cirque fonctionne...quelques coupures de Coran entre deux élections, mais à l’approche d’un scrutin ça se radicalise toujours...
      Grâce soit rendue à feu Mitterrand qui, en ouvrant les portes médiatiques au FN de la SARL Le Pen et à SOS Racisme "en même temps" (un macroniste avant l’heure) a su faire fructifier cette thématique ô combien clivante...d’ailleurs, si je ne m’abuse, c’était juste au moment du "tournant de la rigueur" de 1983...un "point de détail" comme dirait l’autre...
      Ce qui m’ennuie toujours c’est qu’on se focalise sur les effets et pas sur la cause...c’est l’épicentre de la fracture dans la populace globale (via les médias aux ordres) mais aussi au sein de la "dissidence"...il suffit de lire les chamailleries (parfois amusantes, j’en conviens) entre le camarade Qiro et toi...c’est aussi très révélateur sur la nature de la controverse dans laquelle j’aurais tendance à me situer dans une position intermédiaire...parce que si je ne néglige pas les effets bien réels et perceptibles, je ne peux m’empêcher de cibler la cause et une politique migratoire invariable avec en point d’orgue Bismuth-Sarko pourtant fort en gueule, et pas seulement lorsqu’il annonce que "personne, absolument personne" ne pourra s’opposer au Nouvel Ordre Mondial...les lois s’accumulent, les discours se durcissent, mais rien ne change, comme c’est curieux...
      Au risque de rejoindre le club, semble t-il très ouvert, des "islamo-collabos", je persiste à penser qu’il faut sortir des clivages artificiels imposés par la pensée unique, et face au lobby mondialiste rassembler toutes les composantes de la Nation sur la base des seules convictions, l’unique voie pour traiter à la fois les effets et la cause...bref, il reste possible d’être ni "islamo-collabo" ni collabo du lobby mondialiste...


    • Mr.Knout Mr.Knout 22 février 19:01

      2eme intifada => arrivée au pouvoir des nationalistes en Israel => apparition du concept "d’islamo gauchisme" dans les papiers de Taguieff, futur conseiller du CRIF......Cétipbo tout ça.


  • maQiavel maQiavel 21 février 13:10

    L’islamo gauchisme, c’est simplement un anathème.

    C’est très simple. Il y’a en France des mouvances qui voient en l’islam un danger fondamental et par nature antagoniste à la France. Ils vont construire sur cette grille de lecture des diagnostics. Dès que vous contredisez ces diagnostics le plus rationnellement possible ( ce que vous dites là ne corresponds pas aux stats, non là c’est factuellement faux, là vous exagérez, là vous ne vous basez que sur vos impressions personnelles etc), vous êtes un islamo gauchiste. Vous n’êtes pas seulement malade mental ( puisque c’est ça le gauchisme pour eux ) qui est dans le déni, qui ferme les yeux sur tous les problèmes et qui s’imagine que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, vous êtes aussi un complice. C’est à ça que sert le préfixe « islamo », sa fonction est de calomnier ceux que ces mouvances considèrent comme ses ennemis. En fait, islamo gauchiste et islamo collabos sont des termes interchangeable, c’est juste que le second n’a pas encore la légitimité du premier mais au rythme où vont les choses, ça ne saurait tarder.

    Parce que ce qui est impressionnant avec la propagande de ces mouvances, c’est qu’aujourd’hui elles influent jusqu’au sommet de l’Etat. Des membres du gouvernement reprend ses éléments de langage et sa rhétorique, parce qu’ils savent qu’on est dans un contexte où il faut courir vers la droite du point de vue de la stratégie électoraliste, puisque le but est de se retrouver face à Le Pen au second tour. On se retrouve dans un contexte où le ministre de l’intérieur qualifie le chef du parti de la droite de la droite de mou sur la question de l’islam. Cette propagande de plus en plus agressive est entrain de reconfigurer l’écosystème politico médiatique français. Et plus elle devient catastrophiste en relayant des faits ou des phénomènes qu’elle exagère au maximum jusqu’à l’absurde et plus elle est efficace. Et si vous contredisez ces absurdités, vous êtes islamo gauchiste, et comme ça se joue principalement à l’émotion, vous ne pouvez pas contre argumenter rationnellement (de toute façon le terme n’a pas de contour défini, c’est un terme flou que chacun peut utiliser à sa convenance, vous allez contredire quoi ?  smileyDe plus, ça prend plus d’énergie de contredire ces bêtises que de les fabriquer, donc pendant que vous déconstruisez rigoureusement la première, en face ils auront le temps d’en construire une dizaine de plus, vous avez toujours quatre trains de retard.

    Même si je considère que ces mouvances sont très dangereuses, mon côté machiavélien ne peut qu’admirer la manœuvre. Je dis chapeau. Je ne sais pas si cette stratégie les fera gagner mais je constate que pour le moment, elle permet d’avancer des pions à la manière du jeu de go où l’opposant se retrouve avec de moins en moins de marge de manœuvre et en est réduit à expliquer qu’on n’interdit pas aux femmes d’aller dans des cafés dans des villes de plusieurs milliers d’habitants en plein milieu de la France tout en se faisant accuser d’être dans le déni  smiley . C’est admirable. Ces mouvances sont entrain de donner une véritable leçon politique de propagande par la pratique, de mon vivant je n’ai vu ça que pour la légitimation des guerres extérieures, en politique intérieure c’est la première fois. Mais ça permet aussi de réfléchir sur la façon de contrecarrer ces manœuvres. 


    • Tchakpoum Tchakpoum 21 février 13:51

      @maQiavel

      L’islamo gauchisme, c’est simplement un anathème

      Oui.

      C’est comme "complotiste", ou "fasciste". Je trouve intéressant que "la gauche" (pour ceux revendiquent encore cette façon de penser), à son tour, vive et comprenne l’expérience de ce qu’elle produit souvent : le dénigrement, avec une fabrication sémantique par amalgame permettant le développement d’une cabale.


    • maQiavel maQiavel 21 février 14:04

      @Tchakpoum
      Pour le coup, dans cette histoire, c’est la seule chose qui me réjouit. Mais "la gauche" comme vous dites est trop conne pour comprendre à mon avis, elle va juste chouiner sans saisir qu’elle a elle même jeté les jalons de sa propre anathématisation. 


    • Tchakpoum Tchakpoum 21 février 14:10

      @maQiavel

      Eh bien nous sommes d’accord. Merci, c’est une bonne surprise.


    • Conférençovore Conférençovore 21 février 14:17

      "En fait, islamo gauchiste et islamo collabos sont des termes interchangeable, c’est juste que le second n’a pas encore la légitimité du premier mais au rythme où vont les choses, ça ne saurait tarder."

      L’islamo-gauchisme désigne l’alliance objective qui d’ailleurs a pu s’observer dans plusieurs pays, entre les tenants de la secte islamique et une partie de la classe politique de gauche.
      "islamo-collabos" est une expression plus générale. Le côté complicité active avec l’idéologie islamique et ses tenants sous-entendue dans l’autre expression est ici explicite. En revanche il ignore la dimension spécifiquement politique et historique pré-citée mais ce n’est pas plus mal puisque, pour ce qui est de la France, depuis les années 90, on peut constater que cette collaboration couvre presque tous les spectres du champ politique : cela va des communistes (pas tous ceci dit, les trotskystes de LO sont viscéralement anti-islamisme mais par simple athéisme doctrinal) à la droite républicaine (et même une partie de son aile vraiment à droite), en passant par les écolos, socialaux, radicaux... Etre un islamo-collabo ne signifie pas vouloir le triomphe de l’islam : bien souvent, ce ne sont que des considérations court-termistes qui guident la plupart de ces salopes : ils ont juste besoin des voix qui peuvent faire basculer le scrutin. Il existe également des acteurs de cette collaboration qui ont des visions à plus long terme.
      Donc oui, l’expression va probablement se populariser "au rythme où vont les choses", à savoir au rythme où la secte islamique va progresser avec toutes les conséquences que cela implique et au rythme où les gens vont comprendre que le vivre-ensemble est juste impossible et qu’il y a bien eu des collabos dans l’histoire. 

      " On se retrouve dans un contexte où le ministre de l’intérieur qualifie le chef du parti de la droite de la droite de mou sur la question de l’islam. "

      Tout ce qu’ils veulent c’est ne pas trop céder de terrain. Alors ils bombent un peu le torse comme pour dire aux gogos qui seraient tentés d’aller voter Marine "nous on est pas des islamo-gauchistes hein ! D’ailleurs nous sommes plus volontaires que l’ED pour lutter contre l’islamisme...". Bon, pendant ce temps-là ils nous libèrent des djihadistes par dizaines et continuent la grande invasion mais peu importe.
      Evidemment, il n’y a que des guignols à la mecque’allah pour tenter de faire croire que le discours islamo-critique serait en train de passer jusqu’au plus haut sommet de l’Etat au point qu’un Vel d’hiv des musulmans serait dans les tuyaux mais on reconnaît la perfidie, la crasse même, parce que franchement c’est immonde sur le plan moral, de l’islamo-collabo. Pour lui, ce qui est "dangereux", ce sont ces gens qui désignent ce problème majeur. Le bilan de l’islam en France (désolé mais si, l’islamisme est bien une partie de l’islam), en moins de 6 ans, c’est des centaines de morts, des milliers de blessés, des dizaines de milliers de victimes, tous ces gens qui ont perdu leurs proches. En face, il n’y a rien. Juste des mots qui décrivent le réel et que, oui, les gauchiasses question collaboration ont été et continuent d’être très performants (même s’ils ne sont plus les seuls).

      "Même si je considère que ces mouvances sont très dangereuses, mon côté machiavélien ne peut qu’admirer la manœuvre. Je dis chapeau."

      C’est surtout que tu ne peux pas répondre grand chose. 

      "Je ne sais pas si cette stratégie les fera gagner"

      Ce qui nous fera gagner c’est la réalité mais il sera sans doute trop tard et de toutes façons, une "séparation de fait" pour reprendre l’expression de Macron ne serait pas franchement une victoire puisque cela signifierait que des pans entiers de notre territoire ne feraient plus vraiment partie de notre pays. La victoire, pour l’instant, elle est plutôt du côté des tenants de la secte islamique et ses suce-boules de complices (ces derniers finiront très mal en revanche, comme toujours...).  

      "Mais ça permet aussi de réfléchir sur la façon de contrecarrer ces manœuvres."

      C’est ça, réfléchis... smiley
       


    • Tchakpoum Tchakpoum 21 février 14:50

      @Conférençovore

      Plus prosaïquement, la macronie prépare le match Macron/Le Pen 2022. "Islamo-gauchiste" est donc simplement un scud envoyé contre la FI pour nettoyer le terrain bien proprement avant les élections. Le parti LR, de toute façon est une dent creuse coincée entre la macronie qui fait ce qu’elle aurait rêvé et Le Pen, synonyme des heures sombres de l’histoire.

      Donc oui, islamo-collabo permet une mise au clair plus facile des réalités que l’expression islamo-gauchiste qui a elle même ses entourloupes.


    • pegase pegase 21 février 15:40

      @Tchakpoum
      -
      https://www.youtube.com/watch?v=Ou9PZ5en5-A&feature=share

      Abnousse Shalmani explique l’islamogauchisme


    • maQiavel maQiavel 21 février 15:49

      Voilà, notre Conführer nazional me traite d’islamo-collabo en utilisant encore une fois au passage la stratégie de l’émotion instrumentalisant les attentats pour me décrire comme immonde sur le plan moral. Sachant que j’ai déjà été traité d’islamo gauchiste, on voit bien comme je le disais que les deux notions sont interchangeables, ce qui est exactement ce que je disais.  smiley

      Pour revenir sur la propagande de ces mouvances ( que le conführer nazional appelle la REALITE en sautant sur sa chaise comme un cabri), ce qui fait son efficacité, c’est le manque total de scrupules de ceux qui en usent. Les mensonges ne sont pas un problème pour eux, même quand on le leur met sous le nez, ils reconnaissent tout au plus des petites approximations et continuent en en inventant d’autres. Par exemple plus haut, le conführer nazional écrit « La laïcité est un concept totalement absurde pour la plupart des représentants de l’islam ». Alors qu’ailleurs il avait écrit « Ils ( les musulmans) n’ont qu’à se démerder pour se structurer eux-mêmes. Le pb est justement qu’ils en sont infoutus ». Donc les mecs ne sont pas structurés mais en même temps ils ont des représentants.  smiley C’est la structuration de Schrödinger, elle existe mais en même temps elle n’existe pas, c’est en fonction de ce qui l’arrange.  smiley

      Pointer cette incohérence dans son argumentation ne servirait à rien. Il va m’accuser de déformer ses propos pour ne pas avoir repris l’intégralité de son post et partir dans d’autres diversions. Alors qu’on voit dans les stats que la grande majorité des musulmans n’est pas opposé à la laïcité telle qu’elle existe depuis 1905 et qu’elle fait de sa foi un élément privé. Mais pour éluder ça, il vaut mieux inventer une structuration de Schrödinger à la tête de laquelle les chefs seraient opposés à la laïcité. Comme ça, ça fait des musulmans un danger.

      Parce que le but est là dans cette propagande, faire des musulmans un corps étranger agressif par essence et menaçant l’identité de la vraie France attaquée et souillée en usant de la rhétorique de l’invasion, de la colonisation et du génocide. Ce ne sont pas les cerveaux qui sont ciblés mais les émotions en vue de créer une angoisse civilisationnelle. Et avec l’ouverture de la fenêtre d’Overton que les coups de butoir de ce discours agressif a créé, on se retrouve avec un gouvernement, qui dans une optique électoraliste se retrouve à flatter ces bas instincts et à nous pondre des lois et des mesures restreignant les droits.

      Le plus effrayant n’est même pas qu’argumenter rationnellement ne sert plus à rien. Le plus effrayant, c’est peut-être que ceux qui s’opposent à cette rhétorique et aux mesures politiques qu’elles provoquent devront peut-être se résoudre à se lancer à leur tour dans ce genre d’opération de manipulation des affects et de mensonges, hypothèse de la reine rouge oblige. Changer de paradigme par nécessité politique et aller sur ce terrain instaurerait définitivement le règne de la bêtise, ce serait une renonciation à l’idée même de citoyenneté, ce serait la démonstration que Bernays et les autres manipulateurs d’opinion ont toujours eu raison en fin de compte ...  smiley


    • maQiavel maQiavel 21 février 16:24

      @pegase

      Il y’a tellement d’approximations historiques dans ce qu’elle raconte qu’elles seraient trop longues à relever. Je ne prendrai que quelques exemples. En Iran, en 1979 de nombreuses mouvances et partis se sont convenu de renverser le régime dictatorial du Shah. Pas juste la gauche. Créer des racines à l’islamo gauchisme sur cette base n’est donc pas pertinent. Le retrait des troupes soviétiques d’Afghanistan ne s’est pas déroulé en une seule journée. Il a pris au moins 8 mois : du 15 mai 1988 jusqu’au 15 février 1989. Le fait que cette dernière date suive celle de la fatwa de Khomeini n’en fait pas une coïncidence ni des événements reliés. Là c’est abracadabrantesque. C’est tellement grotesque qu’on se demande pourquoi elle n’a pas évoqué la date du 14 février 1989, date où Khomeini prononce à la Radio sa fatwa contre Rushdie, en allant jusqu’à y voir un obscur rapport avec la Saint-Valentin. Bref, elle raconte n’importe quoi et le fait qu’elle le dise avec autant d’assurance est inquiétant.

      Si on veut vraiment parler sérieusement d’islamo gauchisme et lui donner une existence, il faut s’intéresser à « Le prophète et le prolétariat » de Chris Haman ( texte passionnant au passage) et à ses conséquences historiques. On pourrait aussi s’intéresser à « La théologie de la libération de Ali Shariati ». Et là, on pourrait lui donner la définition suivante : un mouvement révolutionnaire de gauche qui trouve dans l’islam une inspiration dans sa lutte contre le capitalisme et l’impérialisme. Là oui, c’est pertinent, il y’a clairement une conjonction entre la gauche et l’islam politique. Mais le hic, c’est que je ne connais en France aucune personnalité publique de gauche et aucun parti de gauche qui se réclame de l’islam. Et c’est là que les tenants de l’islamo gauchisme vont répondre « ouéééé méééé c’est pas dit ouvertement, c’est insidieux, c’est dans leur intention, dans les non dits, ça flotte dans les airs »  smiley pour continuer à créer du flou autour de cette notion ( et pour cause, un anathème doit avoir un flou sémantique pour qu’il puisse être attribué selon le bon vouloir de celui qui l’utilise).

       


    • Conférençovore Conférençovore 21 février 16:43

      "Il va m’accuser de déformer ses propos pour ne pas avoir repris l’intégralité de son post et partir dans d’autres diversions."

      C’est exactement ce que tu fais. Prendre un bout d’un post pour essayer de faire croire à une contradiction. Je passe sur le côté pathétique du gars qui va aller jusqu’à rechercher des posts dans mon historique (putain le mec est au bout du rouleau... smiley ) et ce ton un peu ridicule de gars qui prétend être dans la raison et on va arriver à tes mensonges que je vais me faire un plaisir de dézinguer. Le plus gros est celui-là : "Alors qu’on voit dans les stats que la grande majorité des musulmans n’est pas opposé à la laïcité telle qu’elle existe depuis 1905 et qu’elle fait de sa foi un élément privé."

      Oh oui alors ! Et puis cela se vérifie tous les jours hein ! Les gamines qui se font faire des certif médicaux pour le chlore à la piscine, les gamins qui refusent des minutes de silence pour un koufar, 22% des 15-17 ans muz qui ne condamnent pas le massacre de toute une rédaction pour un simple dessin... Bien entendu, tout cela n’existe pas. C’est le "confuhreur" qui l’invente pour "créer de l’émotion".

      Mais restons sur ce "grande majorité". L’islamo-pute ne pouvant plus dire "l’écrasante majorité", il nous dit la "grande" alors que... c’est bcp plus compliqué que cette généralité très bancale. Pour les jeunes, 57% estiment que la charia est plus importante que la République. Donc déjà on peut dire que la grande majorité des jeunes musulmans s’en battent les steaks de la laïcité (et de la France). Et puis plus précisément : "En revanche, dès que l’on interroge les musulmans sur les modalités de son application [de la laïcité], on constate que cette adhésion est moindre, voire minoritaire, dans pratiquement tous les domaines qui concernent la vie quotidienne : la loi de 2004 ne recueille que 44 % d’assentiment de la part des sondés musulmans. "

      Notez aussi la négative de la formulation du gars... Elle dit tout : "Alors qu’on voit dans les stats que la grande majorité des musulmans n’est pas opposé à la laïcité". Déjà, on a vu qu’il mentait mais la formulation est typique de l’islamo-collabo : ils ne sont pas opposés à... oh qu’ils sont gentils, ils daigneraient accepter de vivre chez nous selon notre loi, comme quoi il faut arrêter hein. Lol

      En 2019, ils étaient 37 % à estimer « que c’est au contraire la laïcité française qui doit s’adapter », expliquait Jérôme Fourquet : « Par rapport à 2011, on constate une progression de 8 points de ceux qui disent que c’est à la laïcité à la française de s’adapter. On observe également une forte progression de l’opposition à la loi de 2010 bannissant le voile intégral dans la rue  ».

      Mais oui, Mecque-allah, on y croit à fond à ta "grande majorité"...

      "en usant de la rhétorique de l’invasion, de la colonisation et du génocide" : ridicule... le mec sait qu’il est à la ramasse, que la réalité, les études, tout lui donne tort, alors il tente de faire ce qu’il croit identifier chez les autres.
      Il suffit d’écrire "victimes de l’islam radical : des milliers.... victimes de l’islamophobie : 0" pour qu’il parte en erreur 404.

      Là, c’est flagrant. Personne ne parle de "génocide", par contre, à titre personnel, oui, j’emploie volontiers le terme de colonisation : c’est le cas quand des pop étrangères viennent s’installer chez les autres et y imposent leurs coutumes. 


    • maQiavel maQiavel 21 février 18:23

      Commençons par ceci : « oh qu’ils sont gentils, ils daigneraient accepter de vivre chez nous selon notre loi, comme quoi il faut arrêter hein. Lol »

      Alors là je dis effectivement un grand LOL. Les musulmans de nationalité française ne vivent pas chez NOUS, ils sont chez EUX comme n’importe quel Français et les lois de la France sont LEURS LOIS, et en tant que telles, ils ont le droit comme n’importe quel citoyens de participer aux débats civiques en de les discutant, en s’y opposant ou en proposant des modifications voire carrément de nouvelles normes COMME TOUT LE MONDE. Que le conführer veuille les rejeter en dehors de la communauté nationale n’y change rien, ce n’est pas une opinion, ici et maintenant c’est un fait juridique. Effectivement c’est un point qui dit tout, qui montrent bien l’antagonisme radical entre lui et moi puisque je ne les considère pas comme un ennemi intérieur à rejeter. 

      Deuxième mise au point, si on veut parler de la laïcité rappelons que ses références normatives à privilégier sont la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, la loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Églises et de l’État, et la Constitution. Donc la laïcité dans la vie quotidienne, je ne sais pas ce que c’est, en régime de séparation, c’est l’Etat qui est laïc, pas les individus. 

      Maintenant que ces mises au point qui vont le faire taper du pied comme un enfant en colère qui n’a pas reçu ses bonbons, avançons sur ceci   « Les gamines qui se font faire des certif médicaux pour le chlore à la piscine, les gamins qui refusent des minutes de silence pour un koufar, 22% des 15-17 ans muz qui ne condamnent pas le massacre de toute une rédaction pour un simple dessin... Bien entendu, tout cela n’existe pas. C’est le "confuhreur" qui l’invente pour "créer de l’émotion". » Le conführer n’invente pas. Il énonce d’une part des faits divers et d’autres part reprend un chiffre de 22% des 15-17 ans … qui représente précisément une écrasante minorité. Donc ce que le conführer fait ici, c’est diversion puisque son propos ne répond en rien au mien.

      Continuons avec ça « Pour les jeunes, 57% estiment que la charia est plus importante que la République. » J’attendais de pied ferme ce sondage que j’ai d’ailleurs lu dans le plus grand des détails depuis des mois ( à lire ici au complet en téléchargeant le document, sans les titres alarmistes du Point). Et donc ? Est-il anormal pour un croyant de considérer que sa foi et les éléments qui la constituent soient plus importants que tout ?  smiley Moi-même je considère que ma foi est plus importante que la République, et ce, sans la moindre hésitation ( en vérité, ça m’étonne même qu’on ne soit pas proche des 100 %, je ne comprends même pas comment un croyant peut mettre un régime politique au-dessus de ses convictions religieuses mais soit). Ce qui ne m’empêche pas d’être attaché à la laïcité puisque précisément elle permet aux croyants de vivre leur foi avec le moins d’ingérence étatique possible.

      Et c’est pourquoi, dans l’étude la plus complète menée sur les musulmans de France à ce jour, celle de l’IM, on relève que 74 % des musulmans de France valorise leur foi comme un élément privé et non politique. Parce que c’est ça la laïcité dans le régime de séparation né en 1905, ce n’est pas le fait de mettre dans son cœur la République au-dessus de Dieu mais de ne pas faire intervenir ses croyances dans le champ politique. Mais poursuivons avec ce sondage IFOP, ça va encore plus loin. A la question « Personnellement, êtes-vous favorable ou opposé à la loi de 1905 qui garantit le libre exercice des cultes et impose le principe selon lequel l’Etat ne reconnaît ni ne subventionne aucun culte », 87 % sont favorables, on est même largement au-delà de l’étude de l’IM. Ce qui constitue bel et bien une écrasante majorité.

      Quant à la loi de 2004 qui ne recueille que 44 % d’assentiment de la part des sondés musulmans, précisons que s’opposer à cette loi n’est pas s’opposer à la laïcité, pour la simple raison qu’elle marque une rupture au régime de séparation. Ce n’est pas moi qui l’invente, lire à ce sujet Stéphanie Hennette-Vauchez dans « Séparation, garantie, neutralité... les multiples grammaires de la laïcité » on peut lire au point « De la neutralité des personnes publiques à la neutralité des personnes privées » ceci  :  « La loi du 15 mars 2004 marque assurément de ce point de vue une rupture : c’est en effet la première fois qu’un texte prescrit clairement une obligation de neutralité religieuse pesant sur des personnes privées (les élèves des écoles, collèges et lycées publics) au nom du principe de laïcité (…). La loi marque bien une rupture par rapport à l’état antérieur du droit : les formules, administratives et contentieuses, qui prévalaient jusque-là ne souffraient en effet aucune ambiguïté et affirmaient que le fait pour les élèves de manifester leur appartenance religieuse à l’école ne contrevenait pas au principe de la laïcité et qu’il en allait, en toute hypothèse, de leur liberté religieuse (CE, avis, 27 nov. 1989, n° 346893 ; CE, 2 nov. 1992, Kherouaa, n° 130394). » En fait, on pourrait même s’opposer à cette loi au nom de la laïcité pour revenir à un état antérieur du droit (je précise que ce n’est pas mon cas, je suis en faveur de cette loi, mais il ne serait pas du tout contradictoire de le faire). 

      La vérité, c’est que tout ce que je dis ici sur la laïcité, le conführer s’en contrefiche, ce qui l’intéresse ce n’est pas la laïcité d’ailleurs, c’est la Francité, donc des questions cultures qui n’ont rien à voir avec la loi de 1905. Ce qui est son droit. Mais dans ce cas, qu’il arrête d’utiliser l’argument de la laïcité dans sa propagande. Mais bon, l’islamopute que je suis réponds juste pour l’observer maintenant partir en diversion … smiley 


    • Conférençovore Conférençovore 21 février 19:34

      "ils sont chez EUX comme n’importe quel Français et les lois de la France sont LEURS LOIS" 

      Tout le monde il l’est Français. Cela ne veut plus rien dire. 

      "Et donc ? Est-il anormal pour un croyant de considérer que sa foi et les éléments qui la constituent soient plus importants que tout ?  "


      Sublime exemple du mécanisme classique de l’islamo-pute : Je lui colle le sondage pour répondre à un de ses arguments et bien entendu il le transforme le mot "charia", c’est-à-dire "loi islamique", une notion de droit donc, même si je ne vais pas préciser ici la différence entre charia et loi islamique, en... "foi" : Dans le sondage il est pourtant explicitement indiqué "charia" : "57% des jeunes musulmans considèrent que la Charia est plus importante que la loi de la République (+10 pts depuis 2016)...".

      Mais il a transformé cela en "foi" et de là, il part dans ses digressions perso sans intérêt. A part le fait qu’ils sont majoritaires chez les jeunes à vouloir faire passer "LEURS LOIS" (islamiques donc) avant les lois de la France, il martèle que ce sont "LEURS LOIS"...

      Il est vrai que, pour le moment, ils doivent encore un peu les respecter. Bon, les trous dans la raquette du respect de la laïcité s’accumulent à tous les niveaux mais à part ça, ce n’est pas un pb puisqu’ils seraient une écrasante majorité à respecter la laïcité... et puis ils sont "chez EUX"...

      Personne ne veut vivre avec des gens qui considèrent que leur loi islamique est au-dessus des lois. Personne, y compris la minorité de musulmans qui sont dits "modérés". Et c’est bien pour cela (en autres... car oui, c’est également une question culturelle, de respect des autres qui ne va pas de soi, d’éducation des enfants, etc.), que l’on assiste à un départ massif de certaines zones. 


      "Il énonce d’une part des faits divers"



      A partir de combien de faits divers, on a un phénomène ? Ce sont des marqueurs forts d’une évolution. S’il ne s’agissait que de faits divers, on n’en ferait pas des sondages, des études, etc. 


      "et d’autres part reprend un chiffre de 22% des 15-17 ans … qui représente précisément une écrasante minorité."


      Déjà, non : une écrasante minorité ce serait entre 0 et 5%. Ensuite en plus d’un musulman sur 5 de 15-17 ans qui ne condamne pas des assassins qui ont massacré 12 personnes pour un simple dessin, il y a aussi les indifférents qu’il faudrait ajouter (de mémoire 11%) et ceux qui condamnent les auteurs des attentats de CH mais partagent des convictions avec les assasssins. Désolé, mais il n’y a qu’une islamo-pute ou un islamiste pour considérer que de telles données sont anecdotiques ou les réduire à "une écrasante minorité". 

      Mais j’oubliais : il est facile de relire ce fil et de s’apercevoir d’un procédé classique là encore : quand je disais qu’il mentait sur la "grande majorité", je lui ai présenté des chiffres mais comme il est coincé, il substitue ces données à ce 22%. Question honnêteté intellectuelle, on est vraiment au plus bas, presque enfantin...


      Maintenant cette pantalonnade du respect de la laïcité est facilement démontable : 


      "44% des Français musulmans soutiennent « la loi interdisant le port de signes religieux dans les écoles, collèges et lycées publics"

      => Cela signifie que 56%, la majorité donc, y sont opposés (ou se taisent mais n’en pensent pas moins, ça aussi c’est une constante). Autrement dit, la majorité aspirerait volontiers à s’asseoir sur un des principes fr, principe qui va bien au-delà de la question de la loi, mais est aussi un principe culturel français. 

      De même, 40% des musulmans sont soit opposés soit indifférents à la loi sur la burka. Ils ne sont que 60% à accepter qu’il y ait des cours de laïcité ou favorables à une épreuve que les profs passeraient (contre 90% chez les autres). Seulement 54% veulent garder la loi de 1905 telle qu’elle est, le reste voulant soit carrément la supprimer, soit l’acomoder (à l’islam...) mais ça c’est que l’islamo-pute qualifie "d’écrasante majorité".


    • Conférençovore Conférençovore 21 février 19:36

      (suite)

      Ces détails sont l’angle mort de ce type de sondage : d’un côté tu lis que 87% serait "favorable à" mais de l’autre, quand tu creuses les détails, tu t’aperçois que c’est évidemment bien plus compliqué et très nettement moins évident.

      En vérité, pour en avoir bcp parlé avec des muz, ils sont bien plus explicites : en gros, la laïcité, et je parle des musulmans autoritaires/conversateurs (donc la moitié en gros, selon l’IM) ils adorent et pour cause : ça leur permet de faire ce qu’ils veulent chez nous, pardon chez eux... chose qui est impossible dans leurs pays d’origine. Par contre, dès que l’on entre dans les détails pratiques (à l’école, à l’université, dans le monde pro, etc), là, bizarrement leurs réponses sont bcp moins enthousiastes. Autant les adeptes d’autres cultes sont cohérents, autant, il y a comme un soucis.

      Heureusement que l’islamo-pute a lu attentivement hein... smiley

      Quant à la question de la francité, elle est évidemment fondamentale et la laïcité est fortement liée à celle-ci. D’ailleurs les résultats des autres religions sont sans appel. Il n’y absolument pas de remise en cause (du moins pas à ce niveau) de ce principe. Bref, le conführer* a répondu sur le fond, sans trafiquer, déformer et mentir comme certains...

      * J’aurais envie de dire que c’est de bonne guerre mais malheureusement c’est exactement ce que font les islamistes, leurs islamo-putes et une bonne partie du système derrière : diaboliser toute critique par nazification de l’interlocuteur, sachant que cette catégorisation est évidemment la plus infamante qui soit (bien pire que de se faire traiter d’islamiste et à tous les niveaux : juridiques, sociaux, etc)


    • pegase pegase 21 février 20:31

      @maQiavel
      -
      L’idée que la gauche a remplacé le prolétariat par l’islamisme (ce que dit en gros cette dame dans la vidéo) ne me parait pas faux ...

      C’est tellement gros, je le vois parmi les gauchistes notoires de ma liste FB, c’est hallucinant, d’un côté des têtes sont coupées dans des circonstances dramatiquement horribles (là on ne les entend pas moufeter), et de l’autre ces endoctrinés sont scandalisés du sort des immigrants , prétextant les guerres alors que les pays d’où ils viennent ne sont même pas en guerre ... ils ne s’étonnent même pas qu’il n’y a pas de femmes parmi ces migrants, ou quasi pas, ce qui est pour le moins très étrange ????????

      Si ça continue je vais immigrer dans l’autre sens, leurs pays ce sont des pays de cocagne où on vous laisse travailler tranquille sans vous tuer à coup de taxes et de cotisations urssafs de folie smiley

      Le Sénégal me parait adapté, je me trouverai une belle sénégalaise smiley


    • maQiavel maQiavel 21 février 20:39

      - Le conführer dit « Tout le monde il l’est Français. Cela ne veut plus rien dire ». Donc, pour retrouver du sens, tous les Français ne peuvent pas être Français, il y’a les authentiques et les factices. Le "nous", les "vrais français", ceux qui respectent la Nation, ses valeurs, ses symboles, son ordre contre un "eux", les étrangers, les "faux français", les musulmans et les collabos d’islamo-gauchistes. Ce qui est intéressant, c’est qu’en remontant le fil du XIXème siècle jusqu’à nos jours, on retrouve la permanence de ce discours dans une frange du spectre politique qui s’arroge le droit de décréter qui fait partie du peuple et qui il faut en exclure, ce sont juste les cibles et les anathèmes qui changent mais le principe est rigoureusement le même lorsqu’il s’agit de construire un ennemi intérieur. Après tout, ce n’est pas le conführer Nazional pour rien. smiley

      - La loi islamique une notion de droit dit-il. Alors, je rappelle qu’il n’existe en France qu’un seul système juridique en vigueur, celui de la Vème république. Et c’est cette lui qui permet de faire la distinction entre le légal et l’illégal. Il n’existe donc pas de lois juridiques véganes, communistes, chrétiennes, rastafaris ou islamiques. Ce n’est pas là mon opinion, c’est un fait juridique. Donc, forcément, en France la charia ne peut pas être autre chose que les normes et les règles édictés par la religion que chaque croyant s’impose à lui-même. Religion qui relève donc logiquement de la foi. Raison pour laquelle je réponds en toute logique « Est-il anormal pour un croyant de considérer que sa foi et les éléments qui la constituent soient plus importants que tout ? » Maintenant s’il existe des gens qui estiment qu’il existe des lois juridiques par essence ou par nature, moi ce n’est pas mon problème, ils ont le droit de croire en ce qu’ils veulent, même aux licornes volantes si ça les chante, moi j’essaie ici d’argumenter raisonnablement.

      - Chose marrante, le conführer Nazional décrète qu’une écrasante minorité ce serait entre 0 et 5%. Nan mais c’est comme ça, c’est le chef et en tant que tel, il connait les lois de la nature et de l’histoire, s’il dit ça, c’est que c’est vrai, les dégénérés d’islamoputes comme moi n’ont d’autres choix que de s’y soumettre, et si je mets derrière écrasante majorité des ordres de grandeurs différents des siens, c’est que je suis malhonnête. smiley

      -Tout le reste, comme je le prévoyais, c’est de la diversion. Il revient sur les 44% des Français musulmans qui soutiennent la loi interdisant le port de signes religieux dans les écoles, en faisant comme si je n’avais pas répondu précisément sur ce point. Il embraye avec d’autres types de considérations comme la loi sur la burka, les cours de laïcité ou à une épreuve à faire passer aux profs, des choses qui n’ont strictement rien à avoir avec la loi de 1905. C’est le mode de fonctionnement de ces gens, quand on ils sont coincés à un endroit, ils sautent vers plusieurs autres à la foi selon le principe du mille-feuille argumentatif.

      Et après il part dans des digressions sur les musulmans auquel il parle, il vaut le détour cet argument. Ah ben moi aussi j’ai parlé à Momo donc j’ai raison smiley

      . Et ça termine en apothéose avec le « diaboliser toute critique par nazification de l’interlocuteur » smiley . Alors que le gus a été le premier à m’associer à l’islamisme, maintenant il chouine parce que je l’associe au nazisme, au-dessus c’est le soleil comme dirait l’autre. Que ces gens-là adorent se victimiser à la limite je veux bien l’entendre, mais le plus incohérent, c’est que ce sont aussi les premiers à être vent debout contre la victimisation, eux ils ont le droit mais pas les autres ... smiley



    • maQiavel maQiavel 21 février 20:56

      @pegase

      « L’idée que la gauche a remplacé le prolétariat par l’islamisme (ce que dit en gros cette dame dans la vidéo) ne me parait pas faux ... »

      La question n’est pas de savoir si ça vous parait faux ou pas. La question est de savoir si c’est faux ou non. Parce qu’une personne qui parle de façon convaincante peut dire des absurdités, ne vous laissez pas berner par vos propres impressions, revenez simplement aux faits. 

      Quel est ce parti ou ce mouvement de gauche en France qui a théorisé un remplacement du prolétariat par l’islamisme ? Si ça existe, vous devriez retrouver un tel document ou un tel discours. Pouvez-vous me le donner ? Et s’il vous plait, ne me sortez pas la note de Terra Nova pour capter l’électorat qu’ils ont qualifié de « France de la diversité », il n’y est à aucun moment question d’islam politique. 


    • Tchakpoum Tchakpoum 21 février 21:06

      @maQiavel

      « Pour les jeunes, 57% estiment que la charia est plus importante que la République. » (…) Moi-même je considère que ma foi est plus importante que la République

       

      Oui, c’est un loupé étonnant de votre part, que vous n’éclaircissez pas ensuite.

      Si la séparation de l’église et de l’état a pu effectivement se faire, avec la création de l’espace laïc, c’est bien parce que la religion chrétienne porte sur les enseignements du culte et que la nouvelle alliance n’a pas compétence sur les lois civiles (« Rendez à César… »). En Islam, la foi, c’est la shahada avec les 6 piliers de la croyance (Allah, les livres, les anges, le prophète, etc…). La charia est une recension des règles écrites dans le Coran (traitement des femmes, règles patrimoniales, butin de guerre, etc…). Elle est en outre une voie à suivre, celle de la soumission à l’islam, en imitant dans sa vie les comportements de Mahomet. La charia concerne donc les lois civiles, qui ne sont pas les conventions que se donnent les humains à l’existence commune, mais celles du Coran dans une société théocratique.

      La foi n’est pas la même chose que la charia et la laïcité n’a pas été faite pour une religion comme l’islam. Ce que vous prônez en commentaire complémentaire c’est que les muslims en France ne gardent que la shahada et jettent la charia. Mais ça ne marche pas comme ça, le Coran a été fait comme un tout, pas des morceaux à séparer.


    • maQiavel maQiavel 21 février 21:27

      @Tchakpoum

      « Si la séparation de l’église et de l’état a pu effectivement se faire, avec la création de l’espace laïc, c’est bien parce que la religion chrétienne porte sur les enseignements du culte et que la nouvelle alliance n’a pas compétence sur les lois civiles (« Rendez à César… »). »

      ------>Les plus virulents opposants à cette loi étaient chrétiens.

      «  la laïcité n’a pas été faite pour une religion comme l’islam »

      ------> La religion islamique n’était guère étrangère au cadre juridique de la loi de 1905 dans la mesure où le Parlement décida de l’appliquer à l’Algérie.

      « La charia concerne donc les lois civiles, qui ne sont pas les conventions que se donnent les humains à l’existence commune, mais celles du Coran dans une société théocratique ».

      ------> Ça c’est votre interprétation. Je peux vous en trouver beaucoup de différentes. Les arguments du type « le christianisme c’est ceci » ou « l’islam c’est cela » ne mèneront nulle part, on va partir dans un débat terriblement inintéressant sur la véritable nature de l’islam qui ressemble à celui sur le sexe des anges, je connais ça par cœur. L’important est ce que le croyant pense que sa religion est, et les musulmans de France adhèrent dans le grande majorité au régime de séparation, c’est ce qui importe.


    • Conférençovore Conférençovore 21 février 21:49

      Oh non, les islamo-putes sont bien françaises... La trahison est hélas une constante chez un certain nombre d’individus (et particulièrement chez les élites fr). Ce n’est pas moi qui décide de qui est Français ou pas. Quand le prof de philo de Trappes dit que la majorité de ses élèves ne sentent pas Français, il l’invente ou c’est une réalité que bcp de gens constatent eux-aussi ?
      La vérité est qu’il suffit d’être pondu en France pour être Français. Cela s’appelle le droit du sol, un dispositif qui est considéré par de nombreux pays comme une absurdité totale (ce que je partage). On notera la petite tentative bien lourde d’assimiler toute personne qui est opposé à cette absurdité à un nazi...

      Le pauvre en est réduit à nier des choses aussi basiques : oui, pour l’écrasante majorité des gens à peu près normalement constitués, 22% ce n’est pas une "écrasante minorité". Quand Marine Le Pen fait 22% aux présidentielles, personne ne dit qu’elle représente une "écrasante minorité de Français". Ca, on (l’écrasante majorité des gens... désolé pour toi si tu as une perception délirante des réalités) le dit pour Asselineau ou Poutou qui font des scores 20 fois moindres et globalement aux candidats qui font moins de 5%. C’est complètement dingue d’avoir à écrire des évidences pareilles mais avec les gens de mauvaise foi, il faut bien leur mettre le nez dans leur merde à ces "dégénérés d’islamoputes" (tu as raison, c’est plus joli sans le tiret). 

      " Donc, forcément, en France la charia ne peut pas être autre chose que les normes et les règles édictés par la religion que chaque croyant s’impose à lui-même. Religion qui relève donc logiquement de la foi."

      Jolie la tentative de rattrapage mais un peu désespérée...
      D’abord si le pb était juste des règles que le croyant s’impose à lui-même, il n’y aurait même pas de débat. Le pb est que c’est évidemment faux. 
      Certains croyants imposent bien aux autres voire même à tous (dans certains cas). Pour être un peu concret, plusieurs exemples :

      • Concrètement, la terreur islamique a fonctionné avec CH. C’est fini : plus personne ne se risquera à publier un dessin du pédo-prophète parce qu’il sait que la France a suffisamment de mahométans énervés capables de tuer pour uns simple blague et que l’Etat ne peut plus rien pour l’empêcher. Eh oui, surveiller un seul taré cela mobile 20 agents des SR... Dans le cas de Paty et de nombreux autres avant lui, le Tchétchène n’était même pas fiché.
      • La petite Mila a juste été un peu vulgaire (suite à des insultes répétées qu’elle a endurées). Résultat : des dizaines de milliers de menaces de mort et viol et une vie de clandestinité en perspective. Mais à part ça, la loi islamique serait une sorte d’abstraction et "que chaque croyant s’impose à lui-même"...
      • L’auto-censure des profs : même processus. Toutes les études montrent que les profs préfèrent se taire sur certains sujets parce qu’ils redoutent les réactions hostiles voire violentes de certains de leurs élèves. Lesquels et pourquoi ? Quel suspense... Toujours est-il que la loi fr est aussi de leur côté, enfin en principe, mais quand vous risquez de vous faire planter par un élève qui n’a pas supporté un propos sur l’islam, bah, une nouvelle loi, non écrite celle-là, s’est bien mise en place. 
      • La peine de mort pour apostasie : Non, effectivement, elle n’est pas dans la loi fr... Pour autant, demande à un muz qui déclare publiquement qu’il sort de l’islam comment cela se passe pour lui avec sa famille, anciens coreligionnaires... Demande à tous ceux qui critiquent l’islam (comme Oukacha, Aldeeb et bien d’autres) comment ils doivent gérer le fait de vivre sous la menace permanente. 
      • Les unions entre membres de religions différentes (muz non-muz) : là encore, dans la loi, chacun peut contracter une union civile avec qui il veut. Et pourtant bcp de familles muz n’accepteraient pour rien au monde que leur fille épouse un non-muz (et parfois cela se passe très mal... mais ce sont des "faits divers" et donc, rien n’existe pour certains) à moins qu’il ne se convertisse. 
      • Le voile intégral : la loi fr interdit de se masquer le visage (enfin plus en ce moment) mais en 2013, à Trappes (tiens tiens), un simple contrôle avait été le point de départ d’émeutes.  
      Alors tu as beau seriné qu’il n’existe qu’une loi et patati... la vérité est que d’une part, elle est devenue presque impossible à faire appliquer et, s’agissant des atteintes à la laïcité, elles sont quotidiennes, mais d’autre part, il existe bien d’autres formes de loi. Nous en avons déjà des bribes qui sont en application comme le démontre très bien Alain Wagner. Bien entendu, c’est encore localisé (encore que bcp de gens sont soumis au halal sans même le savoir... juste pour donner un exemple), avec ue intensité dans l’’application plus ou moins forte. Il est évident que manger n jambon-beurre pendant le ramadan ne posera pas de pb à Neuilly/Seine. Par contre, à Trappes... 
      Mais bon, ça n’existe pas, rien n’existe, il faut être "raisonnable"... 
      Allez, je m’arrête là l’islamopute. Tu as suffisamment prouvé ta mauvaise foi. 

    • Conférençovore Conférençovore 21 février 22:20

      @Tchakpoum
      "Oui, c’est un loupé étonnant de votre part, que vous n’éclaircissez pas ensuite."

      Un loupé ? smiley Pour pratiquer le gaillard depuis un moment (en gardant bcp de réserves très longtemps), je certifie qu’il n’a rien loupé du tout. 

      Comme il est coincé par le réel (réel qui n’existe pas, c’est génial d’ailleurs : dès que c’est problématique, plus rien n’existe), il opère le glissement que je décris : c’est explicitement écrit "charia" mais lui tenter de faire passer que c’est lié à la religion (et en effet, c’est lié à la religion islamique) et puis de la religion, il arrive à un de ses aspects qui est la foi mais résumée à la croyance alors que la foi est l’ensemble doctrinal d’un système religieux.
      Le processus fallacieux consiste donc à opérer un passage d’une question purement juridique à une question religieuse puis enfin la croyance, l’intime conviction qui n’aurait bien évidemment aucune autre incidence qu’un ensemble de règles auxquelles le croyant se soumettrait (ce qui est d’autant plus grotesque s’agissant d’une religion comme l’islam qui n’est, comme tu l’indiques, pas seulement une religion).
       
      Du coup, ça lui permet de jouer les ingénues en s’étonnant qu’il n’y ait pas 100% de croyants qui font passer leur "foi" avant un régime alors que la question initiale est toute autre. C’est grossier mais noyé dans un flot de digressions toutes plus inutiles les unes que les autres, un truc aussi problématique et franchement énorme (on parle là d’actuels et futurs concitoyens français... des gens avec qui ils nous est demandé de vivre) "passe". Un cas d’école...


    • Tchakpoum Tchakpoum 21 février 22:20

      @maQiavel

      ------>Les plus virulents opposants à cette loi étaient chrétiens
      Ah bon ? Comment ça se fait ? Mais les chrétiens ne pouvaient pas sortir leur bouquin en disant : "c’est écrit dedans". Les abolitionnistes ont même dû souvent le sortir leur bouquin pour mettre le nez des chrétiens dans leur contradiction. Le muslim, oui, il peut dire qu’une loi civile contredit ce qui est écrit dans le Coran.

      ------> La religion islamique n’était guère étrangère au cadre juridique de la loi de 1905 dans la mesure où le Parlement décida de l’appliquer à l’Algérie.

      Oui, le parlement de l’Algérie française, comme ça, c’est facile, en effet. Par contre, depuis l’indépendance, la constitution algérienne a décidé que l’Islam est "la religion de l’Etat". Essayez de manger dehors pendant le ramadan...

      ------> Ça c’est votre interprétation.
      Ben non. La charia n’est pas mon interprétation. Peut-être qu’elle ne vous plaît pas, mais ce n’est pas à moi qu’il faut le dire, justement.


    • Tchakpoum Tchakpoum 21 février 22:56

      @Tchakpoum

      Un loupé ? smiley

      J’y allais en mode Norman, tout en douceur...

      C’est là-dessus que les français ne sont pas éclairés, même si ça vient, mais pas assez vite. Ils s’imaginent que le Coran est un équivalent de la Bible avec juste un peu plus de raideur. Ils ne perçoivent pas que ces religions sont différentes de nature.
      La religion chrétienne est celle de la foi. Il peut croire en son dieu parmi n’importe quelle société. Celle musulmane est celle de la voie : la foi + la loi (les préceptes d’existence à conduire). Le muslim doit donc appliquer ces préceptes quelle que soit la société dans laquelle il vit.
      Le muslim n’est donc pas adaptable comme le chrétien.


    • maQiavel maQiavel 21 février 22:57

      Le confurher nazional dit « 22% ce n’est pas une "écrasante minorité". Quand Marine Le Pen fait 22% aux présidentielles, personne ne dit qu’elle représente une "écrasante minorité de Français". » Donc le mec, le plus sérieusement du monde est entrain de faire un parallèle entre un score électoral qui permet de se qualifier à une élection avec un sondage concernant 22% de la classe d’âge …  entre 15-17 ans chez les musulmans et ça pour imposer l’idée que ce n’est pas une écrasante minorité en me parlant de perception des réalités  smiley . J’en arrive à un stade  je ne sais même plus dire s’il essaie de troller ou s’il est juste un peu bête smiley


      Tout le reste, c’est encore une fois de la diversion. A la base le sujet c’était le chiffre sur les musulmans qui estiment que la Charia est plus importante que la République. Et maintenant, il me parle des attentats de CH, de Mila de l’auto censure des profs, de l’apostasie, des mariages mixtes, du voile intégral… bref un pot-pourri dans lequel il met tout et n’importe quoi … à moins que pour lui, tout ça ce soit la manifestation du fait que 57 % des musulmans mettent leur religion devant les lois de la République. Mais comment il établit ce lien de causalité ? Ça voudrait dire que dans sa tête, les 57 % ne respectent pas la loi, portent le voile intégral et commettent des attentats ou comment ça se passe ?  smiley

      Et il explique ensuite que nous avons déjà d’autres formes de lois qui sont en application et il s’appuie sur l’essentialiste Alain Wagner qui explique que la charia est un système total qui se doit d’être adopté comme un bloc insécable, qu’accepter un peu de charia condamne à accepter toute la charia et que par conséquent consommer du halal mène à couper les mains des voleurs puisque tout est inséparable. smiley

      Sans même parler du fait qu’il arrive à parler de Trappes alors qu’il s’avère que le prof a raconté des énormités. Quelle bouillie, c’est incroyable. J’en arrive à me demander comment je faisais pour lui répondre à l’époque tellement il va dans tous les sens, enchaine les raisonnements absurdes et les affirmations péremptoires.  smiley


    • gnozd 21 février 22:58

      @Conférençovore

      "Etre un islamo-collabo ne signifie pas vouloir le triomphe de l’islam : bien souvent, ce ne sont que des considérations court-termistes qui guident la plupart de ces salopes : ils ont juste besoin des voix qui peuvent faire basculer le scrutin. Il existe également des acteurs de cette collaboration qui ont des visions à plus long terme.

      "

      Je rajouterais qu’en ce qui concerne l’EN, par exemple, on a souvent affaire chez les profs ou instits ou CPE, etc, à une sorte d’angélisme mou du bulbe, une sorte de rousseauisme benêt, en quelque sorte..."tout le monde il est beau, etc etc etc..."


    • maQiavel maQiavel 21 février 23:20

      @Tchakpoum

      « Les plus virulents opposants à cette loi étaient chrétiens Ah bon ? Comment ça se fait ?  »

      C’est très simple, leur interprétation et leur compréhension du christianisme les ont mené à s’opposer à cette loi.

      « Le muslim, oui, il peut dire qu’une loi civile contredit ce qui est écrit dans le Coran  ».

      Ce n’est pas parce qu’il peut qu’il le fait, et la grande majorité ne le fait pas ici en France. Par ailleurs, un chrétien peut aussi sortir un bouquin en disant : "c’est écrit dedans", que ce soit la bible ou le droit canonique. Je connais assez bien certains milieux chrétiens pour le savoir.

      « Par contre, depuis l’indépendance, la constitution algérienne a décidé que l’Islam est "la religion de l’Etat". »

      Et encore heureux qu’un peuple puisse décider de ses propres lois, mais ça ne change rien à ma réponse qui était que La religion islamique n’était guère étrangère au cadre juridique de la loi de 1905.

      « La charia n’est pas mon interprétation ». 

      Non, je dis que vous avez énoncé votre interprétation de la Charia. Et je vous réponds que non seulement elle n’est pas la seule mais que beaucoup d’autres la contredisent. Mais si vous voulez vraiment aller sur le terrain de l’essence religieuse, on peut y aller, c’est juste que c’est un échange que j’ai déjà eu à plusieurs reprises ici et je sais comment ça termine, donc ça me lasse un peu mais allons y.


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 21 février 23:53

      @pegase

      "https://www.youtube.com/watch?v=Ou9PZ5en5-A&feature=share

      Abnousse Shalmani explique l’islamogauchisme"

      Les données historiques exposées par Absnousse Shalmani sont claires et nettes. Et ce connard de journaliste à côté qui fait mine de ne pas comprendre à la fin. Putain de mauvaise foi ou d’abrutissement total ! Quand on songe que ce mec avec du pâté dans la tête est chèrement payé pour donner des informations et des explications à la population... 


    • Conférençovore Conférençovore 21 février 23:54

      Je démonte un à un les procédés fallacieux de ce sinistre collabo. Il est normal que cela ne lui plaise guère et qu’il tente ces parades désespérées. Après avoir vainement tenté de minimiser en déformant de manière parfois grossière les données et faits, désormais il ne tente même plus de démentir ces éléments factuels. Alors il lui reste de faire ce qu’il fait systématiquement : tenter de faire dire à l’autre ce qu’il ne dit pas, de lui assigner artificiellement des liens de causalité (dont il devrait alors se défendre) et au passage mettre en doute ses capacités de discernement dont il sait qu’elles sont parfaitement opérationnelles (la preuve, il a discuté pendant des années et a même regretté que je me barre du site à un moment donné... lol, le pauvre ne sait même plus quoi sortir pour s’en sortir).
      Cela donne ce genre d’inepties : "Ça voudrait dire que dans sa tête, les 57 % ne respectent pas la loi, portent le voile intégral et commettent des attentats ou comment ça se passe ?   "

      C’est évidemment totalement ridicule. Je relève des problématiques indéniables propres à l’islam et une partie de ses adeptes : oui, il y a une partie des musulmans qui admettent qu’il est normal de tuer pour un dessin.C’est tellement vrai que même le vice-Président du CFCM (qui n’est pas un abruti) estime que la gamine Mila "a semé le vent et récolte la tempête". Il faut être complètement con ou profondément malhonnête ou un très mauvais troll (accusation qu’il porte en permanence alors que je traite toujours des sujets et en écrit moi-même : aucun rapport avec du trolling) pour traduire ces constats en "57% (...) commettent des attentats". Il est évident que je ne vais pas m’abaisser à répondre à ce type d’arguties grotesques qui s’apparent fortement à une accusation d’islamophobie. 

      Bref, c’est ridicule, du début à la fin de ce fil mais je ne cache pas que cela m’amuse de temps en temps de faire ce petit exercice d’exposition. Bon allez, cette fois c’est fini. Je te laisse conclure chère islamopute en te victimisant de cet ignoble nazi de troll confuhrer. Allez, fais toi plaiz...  


    • Tchakpoum Tchakpoum 21 février 23:55

      @maQiavel

      C’est très simple, leur interprétation et leur compréhension du christianisme les ont mené à s’opposer à cette loi.

      En fait, je vous avais fait la réponse. Mais peut-être que vous ne l’avez pas lue ? Je vous la remets :
      Mais les chrétiens ne pouvaient pas sortir leur bouquin en disant : "c’est écrit dedans". Les abolitionnistes ont même dû souvent le sortir leur bouquin pour mettre le nez des chrétiens dans leur contradiction.

      Et à mon commentaire précédant, je vous avais expliqué que les évangiles (la nouvelle alliance pour les chrétiens) ne traitent pas des lois civiles. Il n’y a donc pas d’interprétation là dessus. Après, si le chrétien décide d’une société théocratique, il contredit ce que dit l’évangile. Il l’a fait ? Il a contredit les préceptes de sa religion.

      Ce n’est pas parce qu’il peut qu’il le fait, et la grande majorité ne le fait pas ici en France.

      La loi civile française interdit de battre sa femme. Le muslim peut sortir que c’est écrit dans son bouquin, sinon elle risque de faire des bêtises et c’est l’homme qui décide. Il peut ne pas appliquer la loi islamique, mais c’est ce que sa religion lui recommande. Si le chrétien dit que c’est écrit dans son bouquin, il ne pourra pas le prouver, parce que c’est faux.

      Et encore heureux qu’un peuple puisse décider de ses propres lois, mais ça ne change rien à ma réponse qui était que La religion islamique n’était guère étrangère au cadre juridique de la loi de 1905.

      Si, parce que quand l’Algérie était française, les algériens n’étaient pas libres de créer leurs lois selon leurs envies et leur culture. Ce n’est pas leur religion qui a établi la laïcité, mais l’état colonial français.

      Non, je dis que vous avez énoncé votre interprétation de la Charia


      Je vous explique ce qu’est la charia. Ce n’est pas un mot que j’ai inventé. Ce n’est pas un manuel de cuisine non plus. Vous pouvez contredire ce que j’écris, mais si vous ne répondez à rien, en ne répondant à chaque fois que "c’est votre interprétation" : c’est vrai, c’est usant.

      donc ça me lasse un peu mais allons y


      En fait vous ne reprenez pas mes réponses pour y argumenter à votre tour, mais vous répondez à côté, ou en défausse. Ici, je suis obligé de reprendre et répéter les réponses que j’ai déjà données. Je veux bien un débat contradictoire, mais pas un jeu de piste pour redescendre à chaque fois des réponses déjà données aux commentaires précédents sur lesquels vous n’apportez pas de contradiction.
      Je n’ai donc pas envie de continuer avec vous, ce genre de sport ne m’intéresse pas.


    • maQiavel maQiavel 21 février 23:56

      Je rappelle juste ceci : pour qu’une loi juridique existe, il faut un corps politique et l’existence d’une puissance collective qui dispose du monopole de la violence pour la faire respecter, c’est-à-dire un Etat. Il n’existe pas d’Etats islamiques dans l’Etat français pour pouvoir faire exister une loi juridique religieuse.

      Par exemple, il existe une loi islamique en Iran qui oblige les femmes à porter le voile. Et elles sont sanctionnées si elles ne la respectent pas. Et c’est précisément ce sur quoi repose en dernier instance l’existence d’un système juridique, la mise en œuvre de la logique de l’interdit par la contrainte et la violence. C’est pourquoi le fait qu’une femme intériorise l’interdit de ne pas sortir de chez elle les cheveux au vent en France ne suffit pas à faire de cet interdit une loi juridique, il faudrait qu’il y’ait un Etat qui la pénalise si elle ne le fait pas pour qu’il en devienne un. En l’absence d’une telle sanction, cet interdit n’est donc rien d’autre qu’une règle qu’elle s’impose à elle-même. Ce n’est donc pas une loi juridique islamique puisqu’elle vit en France et qu’aucune puissance collective ne la sanctionnera si elle n’a pas ce comportement.

      C’est assez étonnant de devoir énoncer cette lapalissade qu’une loi juridique qui existerait par nature, ça n’existe pas, c’est un contresens et qu’il faut que certaines conditions sociales soient réunies pour la faire exister.  smiley


    • pegase pegase 22 février 00:01

      @maQiavel
      Quel est ce parti ou ce mouvement de gauche en France qui a théorisé un remplacement du prolétariat par l’islamisme ? Si ça existe, vous devriez retrouver un tel document ou un tel discours. Pouvez-vous me le donner ? Et s’il vous plait, ne me sortez pas la note de Terra Nova pour capter l’électorat qu’ils ont qualifié de « France de la diversité », il n’y est à aucun moment question d’islam politique.

      Il n’y a pas besoin d’aller bien loin, il suffit d’écouter Merluchon et sa bande de cinglés qui se défile à chaque attentat ..

      La réalité on la voit, elle est palpable smiley Rien que l’affaire Mila devrait alarmer tout le monde, au lieu de ça les médias la cachent sous le tapis .....Enfin quoi on est en France, pas à Babel oued, si une gamine ne peut plus balancer une connerie sans se faire menacer de mort par 3000 tarés, c’est qu’il y a un GROS GROS PUTAIN DE PROBLÈME .......


    • maQiavel maQiavel 22 février 00:18

      @Tchakpoum

      « Et à mon commentaire précédant, je vous avais expliqué que les évangiles (la nouvelle alliance pour les chrétiens) ne traitent pas des lois civiles. Il n’y a donc pas d’interprétation là dessus.  »

      Vous semblez ignorer que tous les chrétiens ne s’appuient pas que sur l’évangile d’une part et que d’autres part, des passages du nouveaux testament peuvent être interprétés comme des lois civiles ( comme l’interdiction de l’homosexualité pour ne prendre que cet exemple).

      « Après, si le chrétien décide d’une société théocratique, il contredit ce que dit l’évangile ».

      Selon votre interprétation. Car de toute évidence, des chrétiens ont bâtis des sociétés théocratiques. Ce n’est pas mon opinion, c’est juste un fait historique. Vous pouvez toujours dire qu’ils se sont trompés mais beaucoup de chrétiens vous répondront que c’est qui vous avez tort. Vous pouvez toujours croire que vous détenez les vérités absolues du religieux qui permet de distinguer objectivement le vrai du faux mais je suis au regret de vous annoncer que les chrétiens s’écharpent sur ces vérités depuis des millénaires.

      « La loi civile française interdit de battre sa femme. Le muslim peut sortir que c’est écrit dans son bouquin, sinon elle risque de faire des bêtises et c’est l’homme qui décide ». 

      Et un autre musulman peut lui dire qu’il a tort. Simplement parce que ces passages coraniques sont aussi interprétés différemment.

      « Si, parce que quand l’Algérie était française, les algériens n’étaient pas libres de créer leurs lois selon leurs envies et leur culture. Ce n’est pas leur religion qui a établi la laïcité, mais l’état colonial français ».

      Oui. Et ça ne change rien à ce que je disais : la religion islamique n’était guère étrangère au cadre juridique de la loi de 1905 puisqu’elle devait s’appliquer en Algérie. Vous ne répondez pas à ce fait historique, vous dites autre chose qui ne le contredit pas. 

      «  Vous pouvez contredire ce que j’écris, mais si vous ne répondez à rien, en ne répondant à chaque fois que "c’est votre interprétation" : c’est vrai, c’est usant  ».

      C’est votre interprétation de la Charia. En voilà une autre par exemple. Oui, c’est lassant, c’est exactement ce que je vous disais. Je suis obligé de répéter tout le temps la même chose. En somme vous me dites que le sexe des anges est masculin. Moi je vous répond que d’autres disent qu’il est féminin, neutre, ou hermaphrodite. Et vous revenez me dire qu’il est masculin. Forcément je vous répondrai la même chose. Comment on vérifie ? Et surtout quel est l’intérêt de débattre du sexe des anges ?  smiley


    • Norman Bates Norman Bates 22 février 00:21

      @Tchakpoum

      Ah ! enfin quelqu’un qui reconnaît que je suis un garçon "tout en douceur", loin de l’image de trublion malfaisant voire possédé que certaines mauvaises langues veulent me coller de leur impure salive...
      J’ai fait un rêve...le rêve d’un Avox apaisé, sans différend, tout en harmonie et en sérénité, un Avox courtois, policé, civilisé...j’ai la certitude que ce rêve est partagé par un grand nombre, y compris par cet abruti de gros nigaud...
      Plus sérieusement, le sujet "Mouloud contre la république et ses valeurs" me gave prodigieusement...c’est le chiffon rouge agité opportunément par les responsables de la situation, tantôt pour des visées électorales, tantôt pour glisser de la poussière sous le tapis...tantôt les deux...et même tantôt les trois si j’ajoute la division que cela engendre...
      Cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de problèmes...oui, il y a matières à s’insurger si on se focalise sur certains faits...avec mon esprit tordu j’ai tendance à zoomer plus large, à prendre en considération le "qui fait quoi" et à arriver à la conclusion qu’il y a un système, un plan, un agenda et une méthode que je ne sors pas de mon chapeau mais que les auteurs revendiquent...ils le peuvent, les moutons sont anesthésiés, ils ne sentent plus rien et ont même perdu le sens de l’audition...
      Ce qui me chagrine c’est de constater ces fractures dans la sphère dite dissidente entre ceux qui s’arrêtent aux faits et s’avèrent capables de suivre le mirage très "patriotique" zemmourien sponsorisé par Bolloré-Rothschild et ceux qui prônent un vrai ménage avec éradication des "responsables de la situation" et surtout leurs commanditaires...oui, c’est autrement plus coton que de miser sur le cheval Moïse, j’en conviens, mais c’est bien cette "république" moisie, vendue, et corrompue qu’il faut abattre pour que la Nation renaisse de ses cendres...une Nation libre sur ses terres, libre d’écrire ses lois sans dictée communautaire étrangère, et qui ne se soumettra plus à un président US qui pulvérise des peuples avec la main sur la bible...une France qui veut être respectée doit en premier lieu être respectable et savoir se respecter...la France actuelle n’est qu’une catin...j’aimerais ajouter un ou deux adjectifs plus précis, mais....... smiley


    • pegase pegase 22 février 00:24

      @Qaspard Delanuit
      Les données historiques exposées par Absnousse Shalmani sont claires et nettes. Et ce connard de journaliste à côté qui fait mine de ne pas comprendre à la fin. Putain de mauvaise foi ou d’abrutissement total ! Quand on songe que ce mec avec du pâté dans la tête est chèrement payé pour donner des informations et des explications à la population... 

      Il ne faut pas les prendre pour des idiots sous développés, ils font la même chose que les américains avec leur soft power ...Les émirats, le Qatar ont du pognon à ne pas savoir quoi en faire, on assiste à une forme de soft power rampant à l’américaine versus islam ...

      Bientôt toutes les femmes bâchées dans les séries françaises smiley
      https://zupimages.net/up/21/08/rdz0.jpg
      image spécialement sélectionnée pour Qaspard Delanuit

      Je risque de me faire couper la tête rien que pour ça smiley smiley smiley






    • maQiavel maQiavel 22 février 00:31

      @pegase

      Bien sur qu’il y’a des problèmes ( je ne connais PERSONNE qui le nie ), et bien sur que l’existence de menaces de mort contre Mila sont tragiques mais c’est ça qui démontre l’existence de l’islamo gauchisme dans la France du XXI siècle ? On saute du coq à l’âne là, non ?

       

      « Il n’y a pas besoin d’aller bien loin, il suffit d’écouter Merluchon et sa bande de cinglés qui se défile à chaque attentat ..

      Il me semble qu’ils condamnent à chaque fois les attentats d’une part. Et d’autre part, je n’ai vu personne de son parti écrire ou dire qu’il trouve une inspiration révolutionnaire dans l’islam, si ? 

      Mais si vous me dites que vous ressentez et palpez l’islamo gauchisme en France parce qu’il y’a des problèmes, alors je n’aurai rien à répondre. Il est possible que cette notion soit aussi l’expression maladroite d’un ras le bol, ça je peux le comprendre ... 

       


    • pegase pegase 22 février 00:42

      @maQiavel
      -
      Puisque vous semblez prétendre qu’il n’y a pas de problèmes, vous pouvez donc relayer sans risquer de vous faire couper la tête le lien de la photo que j’ai posté plus haut smiley

      Allez y, j’attends de voir si vous allez oser la poster, en précisant texto le commentaire qui est indiqué dessus, dans le cas contraire toute votre argumentation tomberait à l’eau smiley

      Ce n’est qu’une expérience ...


    • Norman Bates Norman Bates 22 février 00:47

      MaQ 00:31 :
      "Bien sur qu’il y’a des problèmes ( je ne connais PERSONNE qui le nie )"

      Gros nigaud 00:42 :
      "Puisque vous semblez prétendre qu’il n’y a pas de problèmes..."

      Un délai de 11 minutes semble insuffisant pour que quelques mots (à priori simples) cheminent jusqu’au bout de mou qui sert de cervelle à la buse des Vosges...


    • maQiavel maQiavel 22 février 00:51

      Sinon, le bilan de l’échange avec le Conführer.

      En résumé, il vient avec des chiffres. Je me plonge dedans en lui répondant à chaque fois argument par argument. Puis à un moment donné, il se rend bien compte que ça ne fonctionne pas en poursuivant sur ce terrain, il se met à énoncer des absurdités sur le terme « écrasante majorité » et se lance dans des diatribes mélangeant plein de choses différentes entrecoupées d’insultes et d’affirmations péremptoires sans aucun lien avec ce qu’on développait. C’est le principe même des milles feuilles argumentatifs, il faut balancer un gros volume d’arguments sans se soucier de leur cohérence ou de leur rapport pour masquer la débandade. Evidemment, je ne suis pas tombé dans le piège qui consiste à y répondre un par un, ce que je faisais à l’époque et ça se terminait en un immense bordel tel qu’il devenait impossible de se souvenir du sujet de départ, ça allait dans absolument tous les sens, je croyais naïvement à l’époque que ce n’était que parce qu’il mélangeait tout mais j’ai fini par comprendre que c’est une stratégie. Donc je la décris. Et là sans aucune surprise, il écrit « il ne tente même plus de démentir ces éléments factuels ».  smiley

      C’est un sacré de troll des familles, il débarque toujours en paraissant sérieux et à la fin il se grime en clown. Mais c’était prévisible.  smiley


    • maQiavel maQiavel 22 février 01:00

      @Norman Bates

      « Un délai de 11 minutes semble insuffisant pour que quelques mots (à priori simples) cheminent jusqu’au bout de mou qui sert de cervelle à la buse des Vosges...  »

       smiley 

      Mais pour le coup, je ne vais même pas le blâmer lui individuellement. C’est devenu un réflexe collectif sur ce site et ailleurs. Ce n’est vraiment pas le premier à me faire ce coup-là. Dès que tu te mets à contredire un certain récit sur les questions de l’islam en France, forcément tu es dans le déni. Et tu as beau dire que tu ne nies pas l’existence de problèmes, tu as même beau les énoncer, ça ne changera rien, c’est comme si du plus profond de leur trippes ils ressentent l’inverse. Ou alors c’est juste fait exprès pour décrédibiliser le contradicteur. J’imagine qu’il y’a un peu des deux.

      Ma seule surprise est que personne ne m’a encore qualifié d’islamo gauchiste … enfin islamopute et islamo collabo de l’autre troll n’entre pas en compte …  smiley

      Quoi qu’il en soit je connais ta position sur le sujet et je pense que tu as raison.


    • pegase pegase 22 février 01:07

      @Qaspard Delanuit
      -
      Je viens de regarder vos liens,

      Pfff ... c’est mort, nous sommes foutus, avec d’un côté la clique à Macron qui nous pompe tout, et de l’autre la merluche subventionnée par le Qatar à coup de millions, on a plus qu’à se barrer ...

      Et nous s’il y a une guerre civile, il n’y aura personne pour nous subventionner, ils vont nous retirer le peu d’armes qu’il y a et les autres en auront pleins, ça pue le souffre et c’est déjà plié d’avance ...

      @maQiavel

      Il me semble qu’ils condamnent à chaque fois les attentats d’une part. Et d’autre part, je n’ai vu personne de son parti écrire ou dire qu’il trouve une inspiration révolutionnaire dans l’islam, si ? 

      La merluche manifeste avec des intégristes, regardez les liens de Gaspard, c’est plié d’avance j’vous dis !


    • pegase pegase 22 février 01:14

      @Norman Bates
      -
      Il a fallu aller chercher la photo dans un tas d’immondices des réseaux sociaux, la coller chez un hébergeur, et la ramener ici ...

      Mais maQiavel n’a pas osé la poster cette photo ; au risque de se voir menacer de décapitation, donc ça invalide de fait toute son argumentation .....

      Quand à moi je vais sans doute pour la première fois m’auto-censurer en cliquant sur "signaler un abus" smiley

      je tiens à ma tête quand même ...


    • Norman Bates Norman Bates 22 février 01:28

      @buse

      Oh ouiiiiii...mais il est amusant ton jeu...on va jouer...je vais poster les travaux du professeur Faurisson et tu vas les poster aussi...chiche.. !? oh vouiiiiii c’est rigolo...

      "Quand à moi je vais sans doute pour la première fois m’auto-censurer en cliquant sur "signaler un abus"

      Ouais, c’est pas l’entrainement qui te manque...comme t’es une quiche de compétition prend garde de ne pas t’auto-bannir, hein...


    • Tchakpoum Tchakpoum 22 février 01:47

      @Norman Bates

      Oui mon chéri, vous êtes un chou à la crème.

      Mais votre commentaire est difficile à reprendre car vous essentialisez le sujet et développez selon votre interprétation avec un mille feuilles argumentatif.
      Non, je plaisante.

      Je suis bien d’accord avec ce que vous dénoncez sur le fond. Je cherchais sans retrouver la citation qui dit qu’il suffit de regarder ceux qu’on n’a pas le droit de désigner pour savoir de qui vient le problème. Et si je m’y lance, mon commentaire va sauter, le vôtre aussi, Agoravox aussi, un fourgon de FDO va découvrir votre mère dans votre motel. Moi je suis peu plus loin, en plus dans la brousse où il y a des fusils, à gauche après les banians, une piste à trouver vers la mer. Mais je n’ai pas envie de tenter non plus.

      Et j’aurais réellement bien voulu approfondir le sujet, j’ai beaucoup de questions. Mais on n’en parle pas. Et ça renforce les autres problèmes par effet de loupe grossissante. Je suis d’accord, je l’ai déjà écrit.

      Maintenant, avec ce qui reste, je ne suis pas un adepte de l’explication monocausale. Et je vous trouve un tantinet comme ça. Mais ça, encore une fois, je ne peux pas aviser avec vous là-dessus. Mon esprit a été formé, je pense, par mes lectures adolescentes d’Arthur Koestler, et les ensembles holistiques qui interagissent, jamais complètement stables. Le Wuxing, si vous préférez.
      Et il me semble, parmi les mauvaises excroissances, que l’islamisme (ou islam tout court, je ne saurais dire) en est une. Et c’est là-dessus que j’échangeais (ou tentais de), avec maQiavel. Avec toujours le même insuccès. Vous même, d’ailleurs, aviez tendance à nier les incompatibilités de cette religion et de la minorité qui la véhicule avec les nécessités patriotiques pour préserver encore notre pays. Votre paysage mental a un peu évolué, semble-t-il, non ?

      De même la "dissidence", je ne suis pas vraiment rentré dans la période soralienne, même si j’ai apprécié son "Comprendre l’empire". J’étais plutôt alter (avant que le gauchisme ne vampirise la démarche) et maintenant je sais qu’il ne reste que la résilience : soit le système nous dévore, soit il s’effondre, sans doute les deux. Mais me battre contre je n’y crois plus, on le nourrit quand même, ne serait-ce que par antithèse. Les GJ ont été mon dernier rappel à mon tempérament idéaliste.

      Après, bah, je viens ici pour apprendre et vérifier mes opinions, il n’y a rien d’autre à gagner.


    • Tchakpoum Tchakpoum 22 février 02:08

      @Norman Bates

      Plus sérieusement, le sujet "Mouloud contre la république et ses valeurs" me gave prodigieusement...c’est le chiffon rouge agité opportunément par les responsables de la situation, tantôt pour des visées électorales, tantôt pour glisser de la poussière sous le tapis...tantôt les deux...

      J’aurais dû reprendre ça.
      J’avais écrit à Quiro que l’opération "Islamo-gauchisme" n’était qu"une opération électorale : un scud contre la FI (comme jadis la descente judiciaire sur les factures de campagne électorale). Ceci pour nettoyer le terrain bien proprement et consolider le 2ème tour Le Pen/Macron 2022.

      Et ça n’empêche pas que l’islamisme est un problème.
      Et vouloir être "anti-système" pour rassembler les patriotes, c’est déjà recyclé pour consolider le Pen, avant de jeter les âmes effrayées dans les bras de Macron le sauveur.
      Pile je gagne, face tu perds.
      Tout est verrouillé et c’est en ce sens que même la dissidence me semble intégré dans le jeu aux mains de la caste pseudo-républicaine et de ceux au dessus qui font ce qu’ils veulent.


    • Orwell Orwell 22 février 02:14

      @maQiavel

      _____________________________________________________________
      Ces mouvances sont entrain de donner une véritable leçon politique de propagande par la pratique

      ____________________________________________________

      La propagande d’extrême droite, c du lourd, si tu veux y piger quelque chose il faut parler de métapolitique. Alors la métapolitique c un vieux mot qui vient au départ de la philosophie et dans son acception la plus moderne peut vouloir dire quelque chose comme "Influencer la politique, sans en faire". Elle fonctionne par distillation lente des idées devant mener à la prise du pouvoir. 

      La stratégie métapolitique s’accompagne d’une obsession pour le "point de non-retour", le moment où la culture au sens large aura suffisamment été influencée pour qu’on puisse révéler ses vraies couleurs sans risque. La stratégie métapolitique consiste à dire, au vu des travaux notamment de l’Ecole de Francfort sur la culture et les médias de masse : c’est plus intéressant d’être le mec qui commente la politique que celui qui en fait. Encore mieux : c’est plus intéressant d’être le mec qui écrit des bouquins qui sont à la fois politiques sans en être que celui qui fait de la politique. Encore mieux : c’est plus intéressant d’être le mec qui commente les bouquins du mec d’avant que d’être politicien. C’est comme ça que pas mal de gens de ce mouvement se sont plutôt tournés vers la culture ou les médias. Evidemment c’est là que viennent s’insérer les d’Orcival et autres Zemmour.

      C’est pas non plus par hasard que Génération Identitaire a toujours tenté en parallèle de son projet d’apartheid global de maintenir des actions soi-disant "humanitaires". Que ce soient les "soupes au cochon" de GI, les "apéros saucisson-vin rouge" de Riposte Laïque, ou autres initiatives du même acabit, il n’y a pas qu’un but de provocation : il y a aussi un projet de se rendre sympathique et de changer ce qu’il est possible de dire en public.

      La métapolitique s’appuie beaucoup sur une fausse volonté de dépolitisation. Et les gens qui s’intéressent à la politisation savent que souvent, dépolitiser, c’est repolitiser différemment.


    • pegase pegase 22 février 03:05

      @Norman Bates
      -
      Même pas peur smiley


Réagir