samedi 21 mars - par Conférençovore

Les prisons françaises face à la crise : état des lieux

En France, comme chacun sait, les prisons sont saturées, et ce, en dépit du fait que les condamnations à moins de 2 ans sont aménagées, en dépit du fait que les peines ne sont pour ainsi dire jamais effectuées dans leur totalité et en dépit du fait que des condamnés multi-recidivistes (parfois des dizaines de mentions au casier) n'y séjournent parfois jamais.

Face à la crise, certains pays comme l'Iran ont décidé de gracier 10 000 détenus. Alors que nous n'en sommes qu'au début d'une quinzaine de confinement (qui durera vraisemblablement davantage) et que les visites au parloir ont été suspendues, les premiers incidents ont commencé dès le premier jour :

 

* A Anger : l'intervention des ERIS (Équipes Régionales d'Intervention et de Sécurité) a été nécessaire à la maison d'arrêt (Ouest-France) : "Nous avons une cinquantaine de détenus sur une cour de promenade qui refuse de réintégrer les cellules" a déclaré la responsable. Selon le quotidien régional ils scandent "Remettez nos parloirs !" 

* A Maubeuge et Douai : Même incidents avec là encore intervention nécessaire de l'ERIS

* A Grasse (mardi matin) : Une mutinerie s'est déclenchée avec une soixantaine de détenus qui ont envahi un bâtiment de la prison. Alors qu'ils se trouvaient en promenade, ils ont fracturé les portes et se sont retrouvés dans les couloirs de la prison. Un surveillant a été évacué en urgence d’un poste de contrôle. Aucun agent n'a été en danger d'après le syndicat FO pénitentiaire. Les forces de l’ordre de Grasse ont été dépéchées sur place afin de venir en aide aux surveillants qui ont effectué 4 tirs de sommation. La situation extrêmement tendue a pu être maitrisée.

* A Fresnes (deuxième prison la plus importante d'Europe) : 5 cas ont été confirmés, un détenu âgé de plus de 70 ans est décédé et une centaine de détenus étaient à l'isolement mardi soir. La situation y est particulièrement tendue avec des centaines de détenus placés soit à l'isolement soit en quarantaine.

* A Perpignan : Une centaine de détenus ont refusé mardi de réintégrer leurs cellules. Selon le syndicat Force Ouvrière Pénitentiaire les surveillants de l’établissement ont pu se mettre en sécurité et les forces de l’ordre sur place afin de sécuriser les lieux et aider les surveillants de la prison ont pu rétablir l’ordre.

* A Épinal : Lundi, durant l'après-midi, 25 détenus ont refusé de réintégrer leur cellule, un mouvement de protestation lié aux conditions de leurs incarcérations. À 18h05, 8 détenus avaient réintégré mais 17 détenus bloquaient toujours l’établissement. À 19 heures, l'ensemble des détenus avaient réintégré leurs cellules. Aucun blessé à déplorer.

* Valence (lundi après-midi) : Un surveillant a été testé positif au coronavirus. Sur la structure de Paris-la-Santé, un détenu était suspecté d’être contaminé. Selon les informations d'actupenit.com il a été placé seul en cellule au niveau du quartier d’isolement.

* A Argentan (jeudi) : Quinze détenus de la prison ont refusé de réintégrer leurs cellules et sont montés sur le toit de la salle polyvalente vers 15H15. D’après les informations d’Actu.fr, de nombreux policiers et gendarmes ont été sollicités ainsi que les Équipes Régionales d’Intervention et de Sécurité de Rennes (ÉRIS35).

 

 

Une note du 15 mars 2020 de la direction de l’administration pénitentiaire qui édite les initiatives à prendre localement afin de contrer la prolifération du virus Covid-19 dans les détentions métropolitaines et d’Outre-Mer a été diffusée mais au lundi 16 mars, très peu d'établissements avaient pris des mesures de sécurité selon le Syndicat FO qui a estimé que le personnel, tout comme la population pénale étaient en danger. Il a réclamé alors un confinement total des prisons françaises. « l’arrêt pur et simple de toutes les activités et des parloirs dans les établissements de métropole et d’Outre-Mer doit être imposé ainsi que la limitation des déplacements au strict minimum des détenus, la gestion « portes fermées » doit être la règle ! Un plan de déploiement de matériel de protection (masques et gel hydroalcoolique) doit être effectif pour l’ensemble des personnels exerçant leurs missions. La direction de l’Administration Pénitentiaire doit aussi recenser immédiatement tous les personnels ayant une situation de santé à risque afin de les protéger, comme l’a demandé le Président de la République jeudi dernier. ».

Les journalistes de France Inter ont joint par téléphone des détenus : l'un d'eux à la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis a expliqué qu’afin d’éviter les crispations, la direction de la prison avait augmenté le nombre de promenades. "Aller au parloir, c’est un réconfort. On voit sa famille, on prend des nouvelles. Et là, je n’ai plus le droit d’aller voir ma femme, mes enfants. C’est très très dur.". Un autre incarcéré à la maison d’arrêt de Villepinte a expliqué que sa sœur était contaminée par le Coronavirus et qu’il se sentait impuissant et isolé. Il a aussi affirmé que la tension était montée d’un cran : "Là, ça va vraiment basculer dans une petite guerre à l’intérieur de la prison. Il y a déjà eu des tensions, des gens qui criaient, tapaient sur les portes". "80% des détenus font entrer leur cannabis au parloir".

 

D'où la question : Combien de temps les prisons françaises vont-elles tenir ?

 

Sources : actupenit.fr, France Inter, actu.fr



38 réactions


  • yoananda2 21 mars 09:37

    En complément :

    Charles Gave a reçu le secrétaire général adjoint du syndicat du SPS (Syndicat Pénitentiaire des Surveillants) afin de parler de la situation des prisons en France.

    https://www.youtube.com/watch?v=9wo2aXKx_RM

    Témoignage d’un gardien de prison. Son métier à basculé en 2015 avec l’arrivée de la menace islamique. Il estime les musulmans à 70/80% de la population carcérale. Il craint pour la vie de ses collègues. Surpopulation. A cause du laxisme de nombreux objets passent dans les prisons, notamment smartphone et tablettes, ce qui permet aux criminels d’intimider les témoins de leurs crimes. La réinsertion ne fonctionne pas. Jugements aléatoires selon les tribunaux.

    D’où la question : Combien de temps les prisons françaises vont-elles tenir ?

    Les prisons étaient déjà mal en point avant et les évasions massives qu’on a vu dans d’autres pays pourraient très bien se reproduire chez nous. Ha non pardon, l’exception française, j’oubliais.

    Déjà qu’ils ont lâché dans le nature de tous les clandestins en attente d’expulsion des centres de rétention de Bordeaux, Toulouse et Rouen.

    On va au devant de problèmes potentiels inimaginables.


    • Conférençovore Conférençovore 22 mars 02:50

      Mise à jour :

      Ce samedi : nombreux incidents dans de nombreuses prisons de France : Béziers, Marseille, Roanne, Sequedin et Aix-Luynes sont principalement concernées.

      Les ERIS ont été sollicitées pour intervenir afin de rétablir la situation dans plusieurs établissements.

      (France 3)

      On refera un point la semaine prochaine mais... l’état des lieux au bout de quelques jours seulement est déjà préoccupant et ce sera un miracle si la situation ne dégénère pas d’ici peu.


    • Conférençovore Conférençovore 23 mars 08:22

      Mise à jour : 22/03/20

      << C’est donc aujourd’hui vers 14h, au cours de la promenade, qu’une trentaine de détenus de la prison de Longuenesse se sont mutinés. D’après les informations qui nous sont parvenues parviennent, ils auraient tenté d’accéder à une autre cour de la prison, celle dépendant de la maison d’arrêt. Une équipe régionale d’intervention de la pénitentiaire a été mobilisée, mais les détenus ont finalement regagné leurs cellules. À noter que des mutineries ont été recensées dans quatre autres prisons ce week-end : à Nantes, Meaux, Maubeuge et Carcassonne.

      L’Echo de la Lys

      À Limoges, le calme est de retour à la maison d’arrêt, mais l’établissement a connu également quelques perturbations dans l’après-midi : une vingtaine de détenus en promenade ont refusé pendant un temps de réintégrer le site. Après intervention des forces de l’ordre, et sans incident, tous sont retournés dans leur cellule dans le calme.

      (…) France 3 Près de 200 détenus sont parvenus dimanche à prendre le contrôle d’un des bâtiments de ce centre de détention, avant que l’ordre ne soit ramené en début de soirée. (…) Le Parisien

      La direction interrégionale des services pénitentiaires a demandé l’intervention des Équipes régionales d’intervention et de sécurité (Eris) au centre pénitentiaire de Rennes-Vezin, ce dimanche 22 mars. Des détenus ont refusé de regagner leurs cellules, après la promenade de l’après-midi, vers 17 h. D’abord évalué à 150, le nombre de détenus a été précisé en soirée : il s’agissait de 73 personnes incarcérées dans un quartier de la maison d’arrêt. « Les détenus étaient 51 dans une première

      (…) Ouest France >>


    • yoananda2 23 mars 09:36

      @Conférençovore
      liste mise à jour ce matin selon fdesouche (site que je conseille ne serait-ce que pour faire chier la gauchiasse) : Mutineries dans les prisons de Draguignan, Béziers, Marseille, Roanne, Sequedin , Aix-Luynes , Limoges, Rennes, Nantes, Meaux, Maubeuge, Longuenesse, Carcassonne et Uzerche


  • Conférençovore Conférençovore 21 mars 10:35

    Même incidents hier au Mans.

    Le confinement devrait durer 4 à 6 semaines d’après l’immunologue responsable du conseil scientifique interrogé ce matin sur Europe 1. Ça va faire très très long pour certains...

    L’administration va devoir faire des choix entre lâcher du lest quitte à prendre des risques sur le plan sanitaire et gérer les problématiques de sécurité (notamment liées aux pathologies mentales innées, générées ou simplement aggravées par les conditions d’incarcération). Les JAP très laxistes en temps normal, la magistrature en général, vont également avoir un rôle important dans cette crise...


    • Conférençovore Conférençovore 21 mars 11:24

      Cet article est à lier avec celui de SimpleCiyoyenne qui montre déjà la réponse politique à cette crise qui se profile, une tendance de fond depuis Taubira et même avant : ne plus rendre justice aux victimes et exposer la population à des multi-récidivistes, populations qui n’ont alors parfois plus que comme solution l’auto-justice (et là... la justice ne les rate pas ces citoyens qui se défendent...). C’est une faillite totale de l’État dans toutes ses fonctions régaliennes à laquelle nous assistons et que cette crise sanitaire est en train de révéler (c’était déjà le cas mais là les choses vont s’accélérer) :

      https://agoravox.tv/actualites/societe/article/coronavirus-belloubet-ouvre-la-85179#commentaires

      Comme dirait l’autre, "préparez-vous !".


    • yoananda2 21 mars 11:57

      @Conférençovore

      C’est une faillite totale de l’État dans toutes ses fonctions régaliennes

      ca fait un moment que je le dis, et que je dis que c’est très grave. La, c’est juste encore pire que pire. Si ça réveille enfin 1 ou 2 gus ou gussette ici ou la, ben ça sera toujours ça de pris. La crise carcérale est probablement au début de son éclatement. On verra.


    • medialter medialter 21 mars 12:40

      @Conférençovore
      "C’est une faillite totale de l’État dans toutes ses fonctions régaliennes à laquelle nous assistons"
      *
      Absolument pas. Faut arrêter de tourner en boucle avec ces salades de faillite de l’état. L’état est au contraire à l’apogée de sa puissance, pas la moindre faillite, il a instauré son totalitarisme avec le plébiscite des mougeons (dont toi qui appuie son autoritarisme quand ça t’arrange), il se permet ce qu’il veut et fait un fuck à tous ceux qui ne sont pas content (apparemment la leçon des GJ n’a toujours pas été tirée). Il prend des décisions décalées, inopportunes, il merde, il fait passer sa gueule d’abord et chie sur ses sujets ensuite, il fait dans le nimp, et what ? Quelles conséquences ? Au pire il fera sauter un ou deux fusibles en cas de surtension, mais le monolithe ne bougera pas d’un poil. Le parti bicéphale sera quand même réélu, pourquoi il se gênerait ? Et des commentaires comme le tien, même par millions ... Ben c’est juste de la cacophonie. Putain mais c’est grave d’être aussi bisounours à ton âge smiley A moins que tu ne sois déjà en campagne pour DLF ?
      *
      "Comme dirait l’autre, "préparez-vous !"" [avec un lien sur les détenus relachés]
      *
      Quoi, on aurait relâché des prisonniers dans la nature ??? smiley Moudiou, préparez-vous, en plus du virus, y aura des monstres qui vont venir chez nous pour nous touier. Toujours dans la simplification communautaire, t’as jamais calé que la bamboulerie, pour appeler vulgairement ton islamophobie, ça a toujours été une mosaïque très complexe, faite souvent des variations qui peuvent même se rejeter les unes les autres, et apparemment tu caleras jamais non plus que les taulards, c’est du kif : t’as des dégénérés mais t’as aussi des mecs avec plus d’honneur que le délateur FDS moyen. Mais un mec qui souffre de craignophobie généralisée comme toi, ça peut pas blairer les nuances


    • yoananda2 21 mars 12:59

      @medialter

      L’état est au contraire à l’apogée de sa puissance, pas la moindre faillite

      c’est la même chose.


    • medialter medialter 21 mars 13:07

      @yoananda2
      "c’est la même chose"
      *
      Absolument pas. Dans l’esprit de Qiro, la faillite fait référence au mandat républicain. Faut être con ou bouché pour ne pas s’être aperçu depuis des décennies (et pas ce jour avec le corona) que le mandat républicain a été abandonné au profit d’un simple mandat de maintien de l’ordre pour des intérêts privés.


    • yoananda2 21 mars 13:12

      @medialter
      j’ai vu 2049.
      Bien comme dystopie mais je préfère Elysium quand même (comme analogie), je vais te dire pourquoi : Elysium c’est un film pour gamins. Il me convient mieux. 2049 c’est un film beaucoup plus intelligent et subtil.
      La dystopie dans les 2 cas est assez similaire (à priori, je n’ai pas trop réfléchit à la question) mais dans 2049 elle n’est qu’une toile de fond, elle n’est pas le sujet principal du film, elle est évoquée ici ou la en arrière plan, mais au final elle n’est pas vraiment discutée ouvertement.
      Elysium c’est beaucoup plus bourrin, on voit le système de caste, il est expliqué. Et puis le nom du film lui même est plus évocateur. "Blade runner" c’est juste un chasseur de réplicant, alors que les champs Elysée comme sorte de paradis pour riche on comprends mieux la séparation qui est (peut-être, c’est mon hypothèse) en train de s’opérer au sein de l’humanité (qui corresponds à la lutte des classes capitalistes du marxisme).


    • yoananda2 21 mars 13:20

      @medialter

      Dans l’esprit de Qiro

      ha ... ok, peut être alors.

      Pour moi :

      le mandat républicain a été abandonné au profit d’un simple mandat de maintien de l’ordre pour des intérêts privés.

      et

      "C’est une faillite totale de l’État dans toutes ses fonctions régaliennes à laquelle nous assistons"

      pour moi c’est similaire.

      L’état peut faire "faillite" de plusieurs manière. Il peut le faire par excès de pouvoir (et donc il abandonne le peuple, parce que plus rien à foutre de lui) ou par excès de faiblesse.

      Mais oui, tu as raison dans le sens ou l’état n’est pas en train de "disparaître", il mute, c’est différent, même si du point de vu du clampin moyen, ça ne fait pas grande différence.


    • medialter medialter 21 mars 13:30

      @yoananda2
      T’as complètement raison sur l’arrière-plan, et c’est la raison pour laquelle j’adoré : pour lui, le problème des castes est annexe, même un nonproblème, et je suis aussi sur cette ligne. La caste, ben c’est naturel, point barre. Il met en revanche, et très en avant, l’accent sur l’esthétisme. Certain ont trouvé ce film trop long, moi j’aurais pris mon pied même s’il avait duré 20h. Me suis laissé emporté, en quand je suis sorti de la salle, j’y étais encore. Pour moi, le sujet central, c’était le terme de l’Eros au travers du transhumanisme, je pense qu’il est allé creusé encore plus loin que Philip K Dick. En revanche, j’ai vu la série "Electric Dreams", mais à part 2 ou 3 épisodes qui valent le coup, j’ai été assez déçu


    • medialter medialter 21 mars 13:34

      @yoananda2
      "pour moi c’est similaire"
      *
      Non, ça ne l’est pas, il y a un différé de près de 70 ans, Bretton Woods pour être gentil. C’est comme les japonais qui étaient dans leur jungle 10 ans après la fin de la guerre. La guerre est finie. Il n’y a pas de mutation. La mutation est finie


    • yoananda2 21 mars 13:37

      @medialter

      Pour moi, le sujet central, c’était le terme de l’Eros au travers du transhumanisme

      Oui tout à fait, mais si tu es motiv, je veux bien une explication de texte. Alors je précise, tu parles à un gosse (ou fait comme si), si tu te lances ne me fait pas d’explication alchimique à la quelle je ne vais rien panner !

      Mais oui, eros et transhumanisme sont bel et bien le sujet du film.


    • yoananda2 21 mars 13:40

      @medialter

      Il n’y a pas de mutation. La mutation est finie

      on diverge sur ce point. Pour moi elle n’est qu’au prémices. La raison est simple : la montée en puissance de certaines techno (drones, IA, armes psy, et je dois en oublier).

      Je sais ce que tu vas me répondre, mais je répète : on diverge.

      Les réseaux neuronaux adversariaux ça n’existait pas du temps de Bretton woods.


    • Conférençovore Conférençovore 21 mars 13:40

      @yoananda2

      "Dans l’esprit de Qiro

      ha ... ok, peut être alors."

      Pour être précis : dans l’esprit de merdialtouze qui projette ses délires sur ma personne

      A ce props et à l’attention de la ventouse du Bois de Boubou : pas de panique : on est pas chez Uleski-de-fond ici... même les trolls lourdingues sont admis smiley


    • medialter medialter 21 mars 15:07

      @yoananda2
      "Les réseaux neuronaux adversariaux ça n’existait pas du temps de Bretton woods"
      *
      Non, mais ils y ont mis en place les fondamentaux pour satelliser la haute finance. Et c’est à cette époque qu’ils ont commencé à abrutir les masses
      *
      "on diverge sur ce point. Pour moi elle n’est qu’au prémices. La raison est simple : la montée en puissance de certaines techno"
      *
      Bien sûr qu’on diverge, et pour une unique raison, c’est que je suis un ultra-conspi, et toi non. Les technos n’ont rien à voir, elles ne sont qu’un affinage, la surveillance de masse se faisait déjà avant (j’ai vu la série Narcos, la manière dont ils pistaient Escobar ... passionnant). Pour moi on est déjà entrés dans un nouveau mode civilisationnel. Ce qui se passe aujourd’hui, c’est une répétition générale planétaire de la loi martiale, pour bien l’imprégner dans l’esprit des moutons (et force est de constater sur ce forum que c’est gagné d’avance)


    • medialter medialter 21 mars 15:17

      @yoananda2
      "Oui tout à fait, mais si tu es motiv, je veux bien une explication de texte"
      *
      Y a pas d’explication de texte à faire, c’est une simple question posée : l’IA peut-elle être la destination de l’amour, au plan physique, sentimental et émotionnel ? Pas de réponse dans le film à cette question ultra-tranchante posée par le réalisateur dans le film, en tout cas je ne l’ai pas perçue
      *
      "si tu te lances ne me fait pas d’explication alchimique à la quelle je ne vais rien panner"
      *
      Dès l’instant où t’es dans l’Eros, t’es dans l’alchimie (en général sans le savoir), puisque comme disait Fulcanelli : "Eros est le maître éternel de l’Oeuvre". Je te conseille un superbe film que j’ai vu hier soir (the Platform, de Galder Gaztelu-Urrutia) qui respecte de manière rigoureuse toute la trame alchimique ... Ce pourquoi personne n’a rien pigé à la fin, selon les critiques que j’ai lu. Un bon 18/20


    • medialter medialter 21 mars 15:21

      @Conférençovore
      "A ce props et à l’attention de la ventouse du Bois de Boubou : pas de panique : on est pas chez Uleski-de-fond ici... même les trolls lourdingues sont admis"
      *
      Mais c’est qu’il réclamerait sa médaille. C’est naturel chez toi de pas cliquer, ou il faut que tu retiennes ton doigt avec l’autre main, et au besoin une chandelle de voiture pour éviter les faux-mouvements ? smiley


    • yoananda2 21 mars 15:43

      @medialter

      the Platform, de Galder Gaztelu-Urrutia

      ok, c’est noté, je vais surement rien comprendre, mais je te ferais un retour.


    • Tchakpoum 21 mars 15:49

      @ vous trois,

      Il y a un très classique, mais qui a déjà planté tout le décor : c’est "La foire aux immortels" de Enki Bilal. La BD a été écrite en 1980 (1980 ! le gentil Carter qui a succédé au scandaleux Nixon, l’inamovible Brejnev, momifié encore pour 1000 ans, comme l’URSS, Giscard toujours à la barre).

      il a dépeint un Paris avec l’arrondissement central appartenant à la caste des gestionnaires du pays. Pour le reste, une plèbe indifférenciée dans un état physique et mental lamentable. Des infrastructures fatiguées d’être encore là ( la patte stylistique particuliere de Bilal). Des guerres sporadiques de type balkanisation (la Yougoslavie était encore un pays intact, modèle avancé), avec des islamo-chrétiens portant des lances roquettes contre chépluqui (les guerres ethnico-religieuses, en 1980, c’étaient les illustrations de la bataille de Poitiers dans les manuels de primaire).

      Il y a une scène entre le président Ferdinand Choublanc et le héros, Alcide Nikopol qui revient de l’espace. Nikopol s’inquiète de ce qu’il en est de la démocratie qui ne semble faite que pour la caste. Le migon de Ferdinand, aussi son éminence grise (un pur techno, comme on dit aujourd’hui), l’engueule sec et froid : comment ce crétin de Nikopol n’a pas encore compris, la démocratie c"est pour la comptine, l’État est devenu une dictature nécessaire pour gérer le pays. L’ancien et le nouvel État, dont vous discutez, était déjà expliqué dans le détail.

      Et pour les excités de l’Illuminati, il y a même la pyramide qui flotte sur la ville, habitée par des dieux égyptiens, qui détiennent le pétrole, devenue ressource rare, dont dépend la président qui ne doit pas le dire.

      Quant-à la racaille, aujourd’hui, elle prend place dans la plèbe qui vient, elle développe une intelligence mafieuse : les masques et gels ont déjà été devalisés. Trump adopte le traitement à la chloroquine, Macron va finir par y céder, hop, les réserves ont été cambriolées.


    • yoananda2 21 mars 15:52

      @medialter

      Non, mais ils y ont mis en place les fondamentaux pour satelliser la haute finance. Et c’est à cette époque qu’ils ont commencé à abrutir les masses

      Belle image. Moi je dirais qu’en effet, ils ont construit la plateforme de lancement, mais la satellisation n’a pas encore eu lieu. On y vient.

      Bien sûr qu’on diverge, et pour une unique raison, c’est que je suis un ultra-conspi, et toi non.

      Je l’ai été (au plus haut niveau imaginable ! lol)

      Les technos n’ont rien à voir

      C’est la qu’on diverge en effet. Pour moi, même si c’est une métaphore, je réifie la technologie, et c’est "elle" la source de la conspiration. Ce n’est pas si éloigné que ça de ta vision au final puisqu’on parle de force "trans-humaine", mais on ne la vois pas pareil semble-t-il. Toi ton référentiel est plus "shamanique" (bon j’en sais rien, c’est juste une supposition), un truc comme ça, j’ai du mal à m’y connecter, à le cerner.


    • medialter medialter 21 mars 15:59

      @Tchakpoum
      "Il y a un très classique, mais qui a déjà planté tout le décor : c’est "La foire aux immortels" de Enki Bilal"
      *
      Oui, j’ai vu le film avec Charlotte Rampling. Putain quel pied j’ai pris, une pure merveille smiley


    • yoananda2 21 mars 16:08

      @Tchakpoum
      c’est con j’étais trop jeune quand j’ai lu ça, j’ai rien compris en fait.


    • Tchakpoum 21 mars 16:10

      @medialter

      Je n’aime pas voir le film quand j’ai aimé le bouquin. Vous devriez essayer quand même.

      Je profite alors pour faire une incise : "Partie de chasse", avec Bilal, toujours et Pierre Christian, une leçon de philosophie politique et d’histoire extrêment fine et éblouissante.


    • Tchakpoum 21 mars 16:11

      @Tchakpoum

      ... "Partie de chasse"...


    • medialter medialter 21 mars 16:15

      @yoananda2
      "Ce n’est pas si éloigné que ça de ta vision au final puisqu’on parle de force "trans-humaine", mais on ne la vois pas pareil semble-t-il. Toi ton référentiel est plus "shamanique" (bon j’en sais rien, c’est juste une supposition), un truc comme ça, j’ai du mal à m’y connecter, à le cerner"
      *
      Oui, ça se rejoint, pour moi le drame, c’est la perte de la métaphysique. Mais là, ça date pas d’hier, je remonterais ça au XVIII°. Seul le romantisme a encore essayé d’enrayer cette descente aux enfers, Victor Hugo en France, Goethe en Allemagne, puis toute la lignée qui va de Novalis ou Kleist à Hoffmann, même jusqu’à l’alchimiste Von Baader, mais ça n’a duré qu’un demi-siècle, n’ont pas pu resister à la déferlante matérialiste pure, qui est le vrai problème, et duquel le transhumanisme ne sera qu’une simple sophistication


    • medialter medialter 21 mars 16:16

      @Tchakpoum
      Merci, vais le lire, je dois avoir ça dans ma bibli


    • yoananda2 21 mars 16:20

      @medialter

      n’ont pas pu resister à la déferlante matérialiste pure, qui est le vrai problème, et duquel le transhumanisme ne sera qu’une simple sophistication

      OUI !

      Autant il fallait abattre l’église, autant déifier la raison a été une connerie monumentale, qui nous a précipité dans le "matérialisme" en effet, dont le transhumanisme sera l’aboutissement à cause des progrès techniques débridés.


    • Tchakpoum 21 mars 16:21

      @yoananda2

      Bilal était vraiment visionnaire, l’air de rien en plus. Mais c’est aussi un oniriste, donc il faut placer les fenêtres aux bons endroits quand on lit son histoire, c’est assez facile, mais trop jeune, on ne peut pas le faire.

      Pour ses BD d’après, il a cédé à son maniérisme, ça se lit, mais il y a moins à manger.


    • Gollum Gollum 21 mars 17:17

      @yoananda2

      Autant il fallait abattre l’église, autant déifier la raison a été une connerie monumentale, qui nous a précipité dans le "matérialisme" en effet, dont le transhumanisme sera l’aboutissement à cause des progrès techniques débridés.

      Tout à fait. Mais il était fatal de sombrer dans le rationalisme, et le matérialisme qui va avec, car la spiritualité chrétienne a été, certes une spiritualité qui a donné les cathédrales, un frein même aux pulsions de descente dans la matière, mais au prix d’une névrose chrétienne collective de culpabilité maladive, associée à de la coercition, de la superstition de masse, les absurdités théologiques absolument risibles et j’en passe..

      Et comme il fallait s’y attendre une telle dérive ne pouvait qu’entrainer l’excès inverse. Le libertinage des Lumières n’est rien d’autre qu’une réaction aux visions négatives quant à la sexualité imposée par l’Église. Avec le goût de l’interdit bien évidemment, réaction là aussi à l’autoritarisme ecclésiastique..
      Sans spiritualité aucune aussi bien dans un cas que dans l’autre on est loin de l’esprit tantrique.. (il y a eu un relatif mouvement de sexualité sacrée chez les troubadours, Dante.. mais minoritaire)

      Bien évidemment les cathos réacs profitent des tares du monde moderne pour essayer de croire au retour de l’Église seule garante d’un paradigme spirituel sain.. C’est la mouvance Soral, celle de Hillard qui ont cru leur heure arrivée mais qui semblent en perte de vitesse.. Ce fut juste un frémissement, une mode passagère..

      Mais ce monde là est mort il ne reviendra jamais. C’est une voie sans issue. Les cathos sont comme les communistes d’aujourd’hui qui croient encore au grand soir alors que leur univers s’est effondré depuis longtemps.

      Ils n’ont pas compris non plus que ce monde moderne né en 1789 pour eux et dont ils attribuent la paternité au diable et aux franc-maçons, est en fait le résultat de leurs propres déficiences et excès.. Et que donc ils n’ont que ce qu’ils méritent.

      Il faut trouver ou retrouver une spiritualité qui fasse une place équivalente à la matière et à l’esprit, seule capable d’éviter ces mouvements de balancier dans un sens ou dans l’autre.. Nietzsche est un bon candidat et un précurseur.. Il y en a d’autres.. Abellio par exemple. Bien évidemment la place de la raison doit y être ferme sans pour autant en faire le sommet du psychisme humain. Et une raison non plus linéaire mais dialectique à l’image de celle de la Chine (Yin/Yang).


    • yoananda2 21 mars 17:55

      @Gollum
      100% d’accord.

      Bien évidemment la place de la raison doit y être ferme sans pour autant en faire le sommet du psychisme humain.

      Oui, j’avais écrit sur mon blog un article sur la faillite de la raison. La méthode scientifique, c’est très bien, on la garde et on continue de l’améliorer, mais, il y a tout un domaine, immense, qui lui échappe. C’est le domaine de la foi, de l’initiation, de l’ésotérique, tous les phénomènes psys, états modifiés de conscience, et ... j’ai envie de dire la santé, aussi, la vraie (pas le masquage de symptomes comme fait la médecine allopathique). Dès que la raison à son mot à dire, c’est qu’on n’est plus dans les sphères "immatérielles", dans la métaphysique. Ex : si la science dit que Adam et Eve n’ont pas pu exister, ben c’est que c’était "au mieux" une image, au pire, simplement faux. Donc ce n’était pas du domaine de la "foi", de la métaphysique. Bon, au début on s’y perds un peu, et puis après c’est simple : tout ce qui prétends être "historique" peut être démonté par la science, donc, hop, on dégage. Mais il y a une frontière quelque part, ou la science peut étudier ce qui se passe dans le cerveau d’un méditant. Elle ne pourra jamais dire l’expérience subjective qui s’y passe, mais elle peut dire qu’il se passe un truc différent d’ailleurs.

      En bref, il y a le "pré-rationnel" (ceux qui ne savent pas raisonner correctement), le "rationnel" (ceux qui ont appris à raisonner), et le "trans-rationnel" (ceux qui ont compris les limites de la raison).

      D’après ce que j’ai compris les anciennes traditions donnaient un enseignement physique d’abord, pour donner souplesse et structure au corps, puis les maths pour donner souplesse et structure à l’esprit, puis, enfin, la métaphysique.

      Aujourd’hui la majorité des humains sont des déchets physiques ou intellectuel, et souvent quand ils sont bon dans un domaine, ils ont abandonné l’autre.

      Je sais plus qui parlait d’hypertrophie des glandes endocrines. C’est complètement ça, on fabrique des mutants à la chaîne avec un chakra "surpuissant" et les autres atrophiés. C’est plus facile à manipuler, et c’est plus facile à exploiter, c’est plus productif. On sacrifie l’humain au profit du profit.


    • Laconicus Laconicus 21 mars 21:38

      @Gollum

      Bonne synthèse. 


  • Norman Bates Norman Bates 21 mars 13:49

    Confinement au Bates motel. Rapport de situation. Episode 9.


    J’ai craqué ! pardon à l’infirmière de l’article, pardon au correspondant de guerre Blueman, mais elle m’a poussé à bout...je parle bien évidemment de ma mégère de mère...

    "Vaurien incapable dépravé etc...." abominable symphonie ininterrompue qui, ajoutée à la tension inhérente à l’état de guerre, a scié mes nerfs...

    J’ai pris ma bagnole. Contrôle de police à l’entrée de la ville.

    — Vous vous moquez du monde ?? il n’y a aucune case cochée sur votre attestation de circulation dérogatoire.. !

    — L’objet de mon déplacement est bien plus essentiel que vos cases...je vais chercher un produit pour buter ma mère...pour l’achever, précisément...je suis à bout...

    — Ah ! vous m’avez fait peur...je craignais d’avoir affaire à un délinquant en balade sans motif valable...allez-y, circulez.

    Plus loin avec la pharmacienne :

    — Il me faut un flacon d’arsenic...la formule la plus concentrée qui existe...c’est pour ma mère, c’est une coriace...

    — Euh...vous avez une ordonnance ?

    — Non, mais j’ai sa photo...regardez...

    — Ah oui quand même...mais je ne peux endosser cette responsabilité...je vous conseille de la laisser mourir de faim...aucun aliment pendant sept jours...elle n’est plus autonome ni valide.. ?

    — Ah ben ça, si vous saviez...vous ne connaîtriez pas un agriculteur sympa avec un bidon de Round’up en trop.. ?

    — Non.

    — Salope ! je vais porter plainte contre vous pour atteinte au moral des troupes.

    Encore une triste illustration de la déliquescence de notre société...et après on s’étonne de perdre des guerres...


    "...même les trolls lourdingues sont admis..."

    J’en profite... smiley

    Chez Uleski l’espérance de vie d’un message est similaire à celle d’un type qui bivouaque nuitamment dans la salle de bain d’Oscar Pistorius...ça craint...


    • Conférençovore Conférençovore 21 mars 15:17

      @Norman Bates On avait le sitrep du Donbass, celui de Syrie... on a désormais celui du néant.

      Confinement vôtres


  • yoananda2 21 mars 21:10

    Tiens encore des bobos ou des papys suédois qui s’amusent dans les rues : https://twitter.com/fdevoyer/status/1241354113172025344


  • Vraidrapo 22 mars 18:18

    Avec ce Cojones à virous, je vois se profiler "La" surprise électorale tant évoquée depuis 2002

    Un sacré marchepied pour une direction virile et populiste. Sans illusion pour la morale ou la vertu...

    On n’en finit plus de régresser. Surpopulation, désordres de toutes sortes...

    Quelques rares philosophes sur les plateaux : autant de prédicateurs dans le désert.


Réagir