mardi 5 mars - par Gollum

Les idées à l’endroit n°22 : René Guénon et la Tradition primordiale

 

Je joins ici le texte tel quel qui accompagne cette vidéo de TVlibertés :

Le métaphysicien René Guénon (1886-1951) est à la fois un auteur célèbre, dont la critique du monde moderne a exercé une influence considérable sur nombre de ses contemporains, et un grand méconnu qu’il était temps de mieux connaître. Quelle place faut-il lui attribuer dans l’histoire des idées ? Quatre spécialistes de sa vie et de son œuvre, Jean-Pierre Laurant, Xavier Accart, David Bisson et Pierre-Marie Sigaud répondent aux questions d’Alain de Benoist.

Source : https://www.tvlibertes.com/les-idees-a-lendroit-n22-rene-guenon-et-la-tradition-primordiale

 

Autre lien : Autre lien : http://www.dedefensa.org/article/guenon-actuel-i

Dans ce dernier lien il est écrit ceci : Guénon... qui a influencé Queneau, Gide, Simone Weil, Claudel, Malraux, Paulhan, les surréalistes, Artaud, et les autres, tous les autres, jusqu’à Houellebecq aujourd’hui, – sans oublier les intellectuels plus proches de la politique comme Steve Bannon, Alexandre Douguine ou le philosophe brésilien De Carvalho, proche du président Bolsonaro. J'y rajoute, quant à moi, Louis Pauwels, Julius Évola, Mircea Eliade, Raymond Abellio.

La vidéo :

 



156 réactions


    • pegase pegase 6 mars 15:12

      @Belenos
      Cela ne peut intéresser que les personnes qui veulent connaître le jeu des puissances de l’univers qui sont cachées derrières les apparences et dont ne rendent pas compte les constructions intellectuelles. 


      -
      Oui, et pour autant vous avez compris le jeu des grandes puissances de l’univers cachées derrière les apparences ?  smiley

      J’ai quelques doutes !

      Concernant Gollum et médialter aussi ...


    • Belenos Belenos 6 mars 15:22

      @pegase
      "Oui, et pour autant vous avez compris le jeu des grandes puissances de l’univers cachées derrière les apparences ?"

      En ce qui me concerne, c’est encore plus simple : je suis l’une de ces grandes puissances. 


    • Gollum Gollum 6 mars 15:54

      @pegase


      Concernant Gollum et médialter aussi ...

      Je ne sais pas pour medialter mais en qui me concerne la pêche a plutôt été bonne. Je n’aurai pas cru d’ailleurs, au départ, pouvoir aller si loin...


    • medialter medialter 6 mars 16:15

      @pegase
      "Pour le reste, méta-physique, ésotérisme et alchimie, ça fait des années que j’observe vos échanges en vous lisant, et je n’ai toujours pas compris à quoi ça sert ?"
      *
      Normal pour un vosgien smiley Allez, dans les très grandes lignes parce que tu fais pitié :
      La métaphysique, c’est ce qui induit la réalité. Imagine (mais ça n’est qu’une analogie, hein) la matière noire qui confine les galaxies, ou la matière baryonique qui ne constitue que 4% de l’univers, ça te donnera une petite idée. Par exemple la plupart de tes pensées ne t’appartiennent pas, ce sont des énergies étrangères qui s’installent en toi. Toi, t’es pas toi smiley
      *
      L’alchimie, c’est une religion, ou plutôt un mode de vie qui se propose d’acquérir une finalité dont je ne te parlerais pas maintenant parce que t’es trop con smiley Ce que tu dois savoir, c’est que ça prend en compte des choses qu’habituellement personne ne prend en compte, bien au-delà des 4% dont j’ai parlé plus haut


    • medialter medialter 6 mars 16:21

      @pegase
      "Oui, et pour autant vous avez compris le jeu des grandes puissances de l’univers cachées derrière les apparences"
      *
      Disons qu’on a déjà compris qu’il y a bien autre chose que le bac à sable où tu tournes en rond que t’appelle ta life. Maintenant pour les rapports qu’il existe avec cette réalité que toi tu ne peux pas connaître, faudra que t’attendes encore tes futures vies de con pour imaginer ce que ça peux être


    • nephis 6 mars 16:42

      @Gollum

      Le confucianisme n’est pas trop opposé au taoïsme par exemple.

      C’est moins le cas avec le néo-confucianisme.

      Idem pour le soufisme toléré (non sans difficulté) en Islam. Enfin, jusqu’à récemment.. 

      En effet, le wahhabisme a eu et a encore un rôle accablant dans la répression des mouvements soufis. Je ne pourrais pas me prononcer, par méconnaissance, sur l’éventuelle part de responsabilité qui incomberait ou pas aux frères musulmans.

      Le gros problème de ces exotérismes à destination de la masse c’est qu’ils ne disent pas la même chose que les doctrines ésotériques.

      En même temps, puisqu’elles ne sont pas destinées au même public, pourquoi devraient-ils forcément véhiculer le même message que les ésotérismes correspondants selon vous ?

      Quant au bouddhisme et hindouisme il n’y a pas ces notions.

      Je ne serais pas aussi péremptoire que vous, en particuliers sur l’hindouisme (je ne pourrais pas argumenter sur le bouddhisme). Même s’il est plus malaisé de dicerner ce qui relève de l’exotérisme et de l’ésotérisme dans l’hindouisme, on peut néanmoins y pratiquer un découplage assez net notamment, entre les différents yogas (bhakti, plus dévotionnel et s’adressant à la masse, karma et jñana s’addressant plus à une élite), entre le vishnouïsme et le shivaïsme, entre les différents védas et upanishad, etc.

      Donc s’il y a un noyau commun comme le veut Guénon comment se fait-il qu’on ait laissé se développer des notions toxiques présentes dans ces religions de masse, et dont on a les plus grandes peines à se débarrasser ?

      Comme vous l’avez sans doute remarqué, les notions toxiques en question proviennent presque exclusivement des religions dites abrahamiques qui sont toutes issues de la même matrice. Je pense qu’on peut trouvé une raison de cette présence dans le rôle métaphysique de l’élément sémitique (dont l’origine remonte à Sumer) à travers le cycle actuel (cf. l’une de nos conversations précédente sur ce sujet) ou dans les invariances communes de leurs eschatologies respectives. C’est aussi la conception de la déité dans ces religions qui engendrent autant de prosélytisme agressif et d’intolérance (Judaïsme inclus) : un dieu unique exclusif et détenteur de la Vérité.

      (on n’a pas cela avec le Bouddhisme qui s’accommode de tout et fait preuve d’une grande souplesse)

      Je n’ai que peu de connaissance sur la voie bouddhique, toutefois, j’ai pu remarqué cette capacité d’adaptabilité du bouddhisme dans le cas du bouddhisme zen (Japon), lui-même issu du bouddhisme chan (chinois) dans lequel l’influence du taoïsme est transparente.


    • nephis 6 mars 16:56

      @Belenos

      Dans le cas de l’islam, j’ai tendance à croire (je peux me tromper) qu’il y a eu d’abord une coquille spirituellement vide (un projet politique d’unification et de civilisation des populations arabes, un projet pas forcément malveillant, d’ailleurs),

      Est-ce seulement une intuition ou pourriez-vous nous fournir une ébauche d’explication sur cette croyance (je me fais l’avocat du « diable » barbus smiley ) ?


    • Gollum Gollum 6 mars 17:04

      @nephis

      Le wahhabisme oui une plaie. De façon claire. Et les US portent une lourde responsabilité dans cette expansion.

      Je ne connais pas plus pour les frères musulmans mais je serai d’avis qu’eux aussi..

      En même temps, puisqu’elles ne sont pas destinées au même public, pourquoi devraient-ils forcément véhiculer le même message que les ésotérismes correspondants selon vous ?

      Sans aller jusqu’à identité des messages, au moins éviter le sectarisme. Or on en est loin. Surtout pour les religions issues d’Abraham comme vous le soulignez plus loin.

      Sur l’hindouisme et les différents Yogas oui vous avez raison. Mais ces différences sont admises au sein du même paradigme global. C’est un peu comme les différences (à un degré bien moindre toutefois) entre bénédictins, franciscains, jésuites, etc...
      L’hindouisme tolère la masse (Bhakti Yoga, le yoga le plus facile et le plus dévotionnel, comparable à la dévotion chrétienne) et l’élite (Jnana Yoga le plus difficile pour les déjà bien avancés). Entre les deux les autres Yogas intermédiaires.
      L’hindouisme est beaucoup moins monolithique. Laisse la place à la diversité. Son polythéisme de forme (alors qu’il s’agit d’un monothéisme en profondeur) n’y est pas étranger du reste.

      C’est aussi la conception de la déité dans ces religions qui engendrent autant de prosélytisme agressif et d’intolérance (Judaïsme inclus) : un dieu unique exclusif et détenteur de la Vérité.

      Là dessus je plussoie. Le dieu jaloux et revendicatif ne pouvait que déboucher sur le totalitarisme. Voir Jean Soler.


    • Belenos Belenos 6 mars 22:47

      @nephis
      Ben tout simplement le texte de référence, le Coran, semble avoir été pompée sur les textes juifs et les textes chrétiens. S’il y a une spiritualité propre dans ce truc, en tout cas, elle n’a jamais été traduite en français ni en anglais. Si je parlais arabe je ne dirais peut-être pas la même chose mais en attendant, c’est mon dernier mot, Jean-Pierre ! 


    • nephis 7 mars 09:57

      @Belenos

      Mashalloc cher Jean-Farid !


    • nephis 7 mars 17:07

      @Gollum

      Son polythéisme de forme (alors qu’il s’agit d’un monothéisme en profondeur) n’y est pas étranger du reste.

      Bon, ça va passer pour du pinaillage, mais je dirais, afin d’être plus précis, que l’hindouisme est un « panenmonisme » (néologisme) :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Monisme_(spiritualit%C3%A9)
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Panenth%C3%A9isme


    • Gollum Gollum 7 mars 17:57

      @nephis

      Effectivement j’ai voulu faire dans le trait grossier mais le Brahman n’est pas vraiment le Dieu séparé des traditions abrahamiques..

      Naturellement je suis à fond pour la vision indienne cela va de soi.

      La différence d’ailleurs a de lourdes conséquences qu’on ne peut développer ici.

      En Occident ce serait le point de vue de Spinoza qui s’en rapprocherait le plus.


  • Soi même 5 mars 22:00

    Une célébrité si adulé n’est pas un gage sérieux de son intégrité morale, regardez sa bibliographie, et vous verrez comment comment il a tourné le dos à la vérité.


    • Gollum Gollum 6 mars 09:14

      @Soi même

      Oui on sait.. Seul Rudolf Steiner a la vérité vraie. 


    • Soi même 7 mars 17:12

      @Gollum, et bien non ton argumentation n’est pas une réponse à ce que j’affirme ésotérisme de carnaval.


    • Gollum Gollum 7 mars 17:58

      @Soi même

      Parce que t’as argumenté toi peut-être ? smiley

      Regarde toi, toi même, Soi même.. smiley


    • Soi même 8 mars 20:22

      @Gollum, t’est un rigolo avec ta Guénon.


    • Gollum Gollum 9 mars 14:20

      @Soi même

      Non seulement des commentaires débiles mais il s’autoplusse le gros naze.. smiley


    • Soi même 9 mars 19:31

      @Gollum, tien regarde le résultat de s’autoplussé


    • Gollum Gollum 10 mars 10:28

      @Soi même

      Tiens je viens de t’en rajouter un. Alors, heureuse ? smiley


    • Soi même 10 mars 22:40

      @Gollum, merci tartarin de Tarascon.


  • Hieronymus Hieronymus 5 mars 23:59

    d’abord la vidéo, à peu près nulle, mais avec le crasseux De Benoist, spécialiste de la compile et du rabachâge, càd du vide des idées, fallait pas trop s’attendre à autre chose

    sinon le petit père Guénon :

    je me demande si sa réputation n’est pas surfaite, presque tout le monde, même les agnostiques, se réclament guénonien, à quoi cela tient-il ?

    une mode de l’anticonformisme mais aussi le fait que son oeuvre est suffisamment touffue et "abscons" pour ne froisser personne (ça va bien avec De Benoist)

    je vais énoncer qq points qui me vaudront peut être une volée de bois vert mais je pense qu’il faut le faire sinon ce n’est jamais dit et ce n’est pas courageux ;

    -d’abord le type Guénon a vraiment une tête bizarre, très bizarre même, un étage médian hyper dimensionné et un front tout petit, or la morphopsychologie a un sens, le moins qu’on puisse dire, c’est que René n’est pas sympathique d’aspect

    -ensuite son écriture, un style extrêmement verbeux, des pages et des pages de répétition qu’on pourrait résumer en qq lignes sans perdre une seule idée essentielle, dans son ouvrage Orient et Occident, il rabâche sans arrêt (je schématise) que l’Orient incarne la tradition primordiale tandis que l’Occident est en pleine décadence sans à aucun moment fournir une définition même approximative de ces 2 notions d’Orient et Occident (histoire, géographie, que sais je), non cela semble demeurer des notions purement abstraites, alors de quoi parle-t-il ?

    -enfin le parcours du bonhomme, il recommande le catholicisme comme vecteur de tradition alors qu’il est allé se convertir à l’Islam, il y a beaucoup de choses intéressantes dans ses écrits mais on serait bien en peine d’en saisir une ligne directrice ou un mode de développement spirituel quelconque, tout semble extrêmement fumeux et donne l’impression d’une dissertation intellectuelle oiseuse, gratuite en qq sorte

    voilà pour le personnage, il faut en avoir des notions mais ne point en faire une idole, dans son cas, ce serait très surfait


    • Gollum Gollum 6 mars 09:25

      @Hieronymus

      Vidéo décevante je l’ai dit en effet.

      je me demande si sa réputation n’est pas surfaite, presque tout le monde, même les agnostiques, se réclament guénonien, à quoi cela tient-il ?

      N’importe quoi. Même Alain de Benoist ne se réclame pas de Guénon. Il a eu une influence considérable sur des esprits proches de sa mentalité mais en aucun cas sur les autres c’est-à-dire la grande majorité.

      Quant aux agnostiques qui se réclament de Guénon, allons-y prière de fournir la liste.

      pour ne froisser personne

      Là aussi c’est tellement risible de contre vérité que je n’en dirai pas plus.

      d’abord le type Guénon a vraiment une tête bizarre,

      No comment. smiley C’est hallucinant de lire ça.

      Paragraphe suivant : tellement faux..

      Le dernier : Il ne recommande pas le catholicisme, ni l’islam d’ailleurs.

      Il dit simplement que ces voies spirituelles sont légitimes c’est tout. Ce qu’a fini par admettre Vatican 2 quelque part... 

      Sur le développement spirituel il dit qu’il faut suivre une voie régulière. Il n’avait donc pas vocation à fournir des recettes.


    • Hieronymus Hieronymus 6 mars 10:36

      @Gollum
      ce n’est pas une réponse, c’est quasi un tomberau d’insultes
      à peine argumenté par endroit (arguments contestables)
      dans ces conditions ;-O


    • Gollum Gollum 6 mars 11:03

      @Hieronymus

      Il n’y a pas d’insultes. Quand j’insulte c’est autre chose. smiley

      à peine argumenté par endroit (arguments contestables)

      exactement comme votre post qui est d’une pauvreté sur le plan argumentaire telle que je ne pouvais pas réagir autrement.. (comme faire du délit de faciès)

      Je n’ai toujours pas notamment la liste des agnostiques fans de Guénon.


    • Belenos Belenos 7 mars 13:22

      @Hieronymus

      Peut-être que son style d’écriture est un peu déroutant ou démodé, mais dans ce cas il faut l’aborder, si vous souhaitez comprendre ce qu’on peut trouver d’intéressant chez cet auteur, par une explication récente. Par exemple celle-ci est intéressante. 

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_%C3%89tats_multiples_de_l%27%C3%AAtre#Contenu


    • Gollum Gollum 7 mars 14:07

      @Belenos

      Ce qui est fascinant c’est de voir les témoignages des kidnappés d’OVNIs qui rejoignent cet ouvrage. Nombre d’entre eux affirment à la suite de ces expériences multiples, ne pas être seulement un être humain mais avoir d’autres eux-mêmes dans des univers autres, dans un état beaucoup plus haut que l’état habituel. Et tout cela de façon simultanée. 


    • maQiavel maQiavel 7 mars 14:16

      « avoir d’autres eux-mêmes dans des univers autres, dans un état beaucoup plus haut que l’état habituel »

       ------> J’ai rencontré il y’a quelques années lors d’un voyage en Namibie, un San qui était reconnu comme sorcier dans sa communauté qui tenait à peu près le même discours.


    • medialter medialter 7 mars 15:05

      @maQiavel
      Putain MaQouille qui verse dans la métaphysique smiley smiley smiley

      T’es sûr que tout va bien ? smiley smiley


    • maQiavel maQiavel 7 mars 15:11

      @medialter

      Ce n’est pas parce que je n’en parle pas que ça ne m’intéresse pas merdaterre. La réalité, c’est même qu’en parlant publiquement de certaines choses, surtout d’expérience vécues , on peut être bons pour l’hôpital psychiatrique. smiley


    • Gollum Gollum 7 mars 15:42

      @medialter

      Tu vois, tout peut arriver. smiley

      Même qu’un de tes avatars hyper-développé dans un autre monde est en train en ce moment-même de visualiser les vidéos d’Étienne Chouard et de militer pour le RIC. D’ailleurs cet avatar est affublé d’un gilet jaune. smiley


    • medialter medialter 7 mars 18:27

      @maQiavel
      Je vois que t’as saisi la profondeur du problème smiley


    • medialter medialter 7 mars 18:28

      @Gollum
      Je sens qu’on va bientôt me voir en tutu chanter la tyrolienne smiley


  • Gollum Gollum 6 mars 09:58

    Pour rebondir un peu sur la postérité intellectuelle et spirituelle de Guénon, où l’on a cité Alexandre Douguine à l’est et Steve Bannon à l’ouest, on a en langue française le site http://www.dedefensa.org

    que je trouve remarquable où s’expriment Philippe Grasset, Nicolas Bonnal, Dimitri Orlov...

    Site qui régulièrement explique la crise du monde moderne par la notion d’entropie spirituelle progressive. Ce que Grasset appelle le déchaînement de la Matière.


  • Scalpa Scalpa 8 mars 00:57

    Quand le singe montre sa lune le sage est a deux doigts de la guenon.


  • Jean Keim Jean Keim 10 mars 09:05

    On ne sait rien de précis sur le Bouddha historique sinon ce qu’en ont écrit les suiveurs, il est né dans la caste des guerriers, il faut bien naître qq. part, pour autant sa vie apparemment évolua vers celle d’un hors caste ; le bouddhisme – j’entends pas là le mouvement qui s’est développé après la mort de Gautama – est venu en réaction au poids écrasant du brahmanisme et au rejet de ses ingérences dans tous les aspects de la vie quotidienne.

    Quand à l’Advaïta védanta, littéralement il signifie "la fin de la dualité", dit autrement "la fin du savoir", à chacun de percevoir ce que cela implique...

    Ce qui dénature inévitablement un enseignement c’est le fait que les suiveurs l’organisent, je ne crois pas qu’il y ait un seul exemple dans l’Histoire où cette perversion fut évitée, elle est inhérente au processus de la pensée.


    • Gollum Gollum 10 mars 10:49

      @Jean Keim

      Quand à l’Advaïta védanta, littéralement il signifie "la fin de la dualité", dit autrement "la fin du savoir", à chacun de percevoir ce que cela implique...

      C’est plutôt l’aboutissement du savoir la non-dualité, c’est-à-dire le fruit du Jnana Yoga. Mais bon, c’est juste pour taquiner on va pas remettre ça pour la énième fois hein... smiley


    • gaijin gaijin 10 mars 11:01

      @Jean Keim
      le bouddha met fin a la logique des castes c’est un fait social ...en fait le bouddha comme le christ sont des anarchistes spirituels .....
      mais le bouddhisme reste inscrit dans la voie du guerrier : c’est une voie de l’ascèse et du renoncement ....il y a séparation des hommes et des femmes .....
      ce n’est pas un hasard si le bouddhisme a été choisit par un roi guerrier ( la conversion , bonne blague : une foi le royaume conquit il fallait une religion pour le pacifier ....) ou qu’il a fleurit au japon dans la société la plus militaire qui soit ........


    • Gollum Gollum 10 mars 13:06

      @gaijin

      Là encore tout dépend de ce qu’on appelle guerrier. Je ne pense pas que le bouddhisme soit guerrier par essence.

      Tu évoques le Japon mais il s’est tout aussi bien développé en Chine qui n’est pas une nation guerrière. Donc tes arguments ne tiennent pas vraiment.


    • Jean Keim Jean Keim 10 mars 13:26

      @gaijin

      Là je ne vous suis pas, si j’en crois l’histoire du Bouddha, après avoir pris conscience de la souffrance présente dans le monde, il a commencé sa quête par une pratique ascétique qui l’a conduit à des expériences inhérentes à cette démarche, pour finalement y renoncer car aussi illusoire que toute autre discipline, pour tout le reste, ce que nous connaissons est ce que d’autres ont témoigné, cette même histoire raconte qu’il ne voulait pas enseigner ni avoir de disciples, mais il a fini par céder à la pression de son entourage, toujours cette même histoire veut faire remonter le bouddhisme à la nuit des temps avec son panthéon de bouddhas qui forme une suite ininterrompue d’éveillés, et un super Bouddha, Maitreya qui doit venir comme un sauveur, et pour encore plus fabuler, ils ont rajouté les bodhisattvas, bref toujours cette foutue organisation d’un enseignement et sa manie de broder à l’infini.

      De même que Jésus n’était pas chrétien, ni encore moins catholique, on peut d’ailleurs se demander s’il croyait en Dieu dans le sens commun où on l’entend, on peut également s’interroger sur l’adhésion anté ou postmortem de Gautama à un bouddhisme qui a été élaboré sur son nom et en fait en son nom.

      Dans un enseignement spirituel authentique, il ne peut y avoir tout ce salmigondis et autres salamalecs, ce que je dis n’est pas le résultat d’une vision personnelle, ce qui n’aurait qu’une valeur relative à l’instar des religions, mais parce que tout simplement c’est incompatible avec l’enseignement lui-même.


    • nephis 10 mars 13:36

      @Gollum (et aux autres)

      Tout d’abord, merci à vous tous pour ces échanges, on se croirait renevu à la grande époque d’avo, si l’on peut dire.

      Là encore tout dépend de ce qu’on appelle guerrier. Je ne pense pas que le bouddhisme soit guerrier par essence.
      Tu évoques le Japon mais il s’est tout aussi bien développé en Chine qui n’est pas une nation guerrière. Donc tes arguments ne tiennent pas vraiment.

      En Chine, le dévellopement du bouddhisme a été tempéré par les 2 autres spiritualités majeures chinoises que sont le taoïsme et le confucianisme (plus le premier que le second d’ailleurs^^). De plus, même si je ne pense pas que le bouddhisme soit guerrier par essence, c’est trop réducteur, la vérité est ailleurs selon moi, il faut savoir qu’en Chine les arts martiaux dit internes sont traditionnellement associé aux taoïsme alors que les arts martiaux dits externes sont associés au bouddhisme.


    • Jean Keim Jean Keim 10 mars 13:44

      @Gollum

      J’ai rédigé mon commentaire un peu vite, je suis allé directement à la conclusion, Advaïta védanta signifierait "non deux" ou "non dualité", et dans les faits le savoir, qui n’est pas sans intérêt ni exécrable, est par nature dualiste, donc un être humain qui est sorti de la dualité n’est plus dans le mouvement du savoir.


    • gaijin gaijin 10 mars 13:49

      @Gollum
      par guerrier il ne faut pas entendre un type qui agite des flingues bien entendu ....
      mais un comportement qui se base sur une discipline extrème ( il faudrait que j’y réfléchisse un peu pour mieux vous le définir* ) . si on parle de bouddhisme il faut distinguer de quoi on parle il y a un bouddhisme basé sur la croyance qui n’a rien de guerrier
      mais le bouddhisme thibétain , le chan etc sont des bouddhismes guerriers ...pas guerrier la légende de boddhidharma ? et la fondation du kung fu de saholin ?
      Siddhartha assis sous un arbre déterminé a mourir sur place , boddhidharma s’arrachant les paupières pour ne pas dormir ....
      bien sur agiter des bâtons d’encens en priant pour obtenir une vie meilleure dans une autre vie ça ça ne l’est pas smiley
      la discussion sur ce qu’est le " vrai " bouddhisme datant de la mort de Siddhartha on va pas la trancher ici ...mes références étant japonaises, chan et thibétaines ma position est évidente ...
      *on pourrait aussi y voir une question de centrage, les voies guerrières étant plus centrées sur le centre bas ( 2ème chakras ) et l’action d’autres centres étant plus importants pour d’autre voies. ou pourrait par exemple dire que le hathayoga est une voie du guerier , le bakti yoga une voie du coeur et le jnanayoga une voie de l’esprit .....( mais bien sur ce type de division est toujours en partie abusif au regard du réel ....les yoguis de vogue qui sévissent par exemple en france n’étant sur aucune voie du tout .....) vous parliez ailleurs du soufisme c’est un bakti yoga leur référence réelle c’est allah pas mahomet .....ils observent la loi musulmane en fonction des pays ( l’islam comme le judaisme étant plus un légisme qu’autre chose ) et leurs pratiques varient aussi bcp les soufis africains où indiens étant très différents de ceux d’ afrique du nord ....


    • Gollum Gollum 10 mars 13:54

      @nephis

      Tout d’abord, merci à vous tous pour ces échanges, on se croirait renevu à la grande époque d’avo, si l’on peut dire.

      Oui on va p’têt arriver à dépasser mon score sur Abellio (excusez du peu !...) smiley

      P’têt une carrière à l’international ? smiley (soyons fou)


    • Gollum Gollum 10 mars 13:58

      @Jean Keim

      dans les faits le savoir, qui n’est pas sans intérêt ni exécrable, est par nature dualiste

      Bien d’accord. smiley

      donc un être humain qui est sorti de la dualité n’est plus dans le mouvement du savoir.

      Idem. smiley

      Ben c’est à marquer d’une croix blanche on arrive à se rejoindre...

      Pour rappel j’entends par Gnose cette connaissance non dualiste qui n’a rien d’un savoir livresque et donc dualiste.


    • gaijin gaijin 10 mars 14:07

      @Jean Keim
      " mais il a fini par céder à la pression de son entourage"
      euh ? non ....il a choisit de rester pour aider ceux qui pouvaient l’être ( l’infime fraction entre ceux qui n’en avaient pas besoin et ceux qui pour qui personne ne pouvait rien ) c’est a dire qu’il a choisit le chemin de l’action ....la voie du guerrier ....
      ( cédé a la pression ? un mec qui viens de passer 7 ans sous un arbre ? on ne parle pas ici de politique française .....)


    • Gollum Gollum 10 mars 14:09

      @gaijin

      Siddhartha assis sous un arbre déterminé a mourir sur place , boddhidharma s’arrachant les paupières pour ne pas dormir ....

      J’appelle cela de l’ascèse, je préfère ce terme à celui de guerre, même spirituelle. Certes on est en guerre contre soi-même, mais le mot prête à confusion..

      Mais même le Jnana Yoga qui est intellectuel présente des aspects guerriers, il faut bien se battre contre les mauvaises interprétations de texte, etc...

      bien sur agiter des bâtons d’encens en priant pour obtenir une vie meilleure dans une autre vie ça ça ne l’est pas

      Ben c’est clair... Ce sont les bigots. Ceux qui veulent être pris en charge. L’attitude la mieux partagée dans ce vaste monde..

      la discussion sur ce qu’est le " vrai " bouddhisme

      C’est clair que c’est pas simple. smiley Perso j’ai plus d’affinité pour le Chan, sans doute mon côté taoïste.. Le tibétain est clairement le plus exotique celui qui a le plus intégré d’éléments étrangers.. Est-il à cause de cela non bouddhiste ? Pas sûr..


    • gaijin gaijin 10 mars 16:20

      @Gollum
      " même le Jnana Yoga qui est intellectuel présente des aspects guerriers"
      bien entendu dans le réel aucune séparation absolue n’est envisageable imaginez un guerrier imperméable a l’amour et ne comprenant rien a rien ça n’irais pas loin....
      a titre personnel je suis favorable a ce que gurdjief appelait la 4 ème voie c’est a dire un développement intégral du potentiel humain , mais en réalité ça n’est pas une question de choix chacun devant suivre la voie qui lui est le mieux adaptée .... différentes époques et différentes cultures ont développés des voies et des moyens différents ce qui est responsable d’une partie de la confusion actuelle parmi les " chercheurs " ( problème qui ne se posait pas avant car on se contentait de ce qu’on trouvait sur son chemin ) 


    • Jean Keim Jean Keim 10 mars 18:08

      @gaijin

      Toujours dans le contexte de l’histoire du Bouddha, cet homme a décidé d’arrêter toute forme d’ascèse et de mortification, il veut trouver par lui même et en lui même ce qu’il peut y avoir de fondamental, il a attiré tout naturellement à lui d’autres hommes par sympathie spirituelle, au bout de qq. années, 7 d’après la tradition, il a atteint la réalisation de sa recherche, et ce qu’il a découvert ne lui semblait pas transmissible (trop simple, trop épuré, trop dépouillé, quasiment vide de contenu), il en a avisé les membres de son groupe, mais, toujours d’après son histoire (ou sa légende), sur leur insistance, il aurait quand même choisit d’enseigner, par compassion probablement, et ensuite sont arrivées toutes les formes de bouddhisme, petit véhicule, grand véhicule, le bouddhisme façon thibétaine, japonaise, chinoise, la pureté de l’enseignement primitif originel s’est perdu dans ce que je perçois comme un fatra d’inepties, des hommes que l’Histoire avec un grand H a retenus, ont laissé leur empreinte, comme les docteurs de la foi et les saints dans le christianisme, sur le fond comme dans la forme, il n’y a rien de bien différent.

      Du vivant du Bouddha, seul sun ou deux disciples auraient atteint la réalisation.


    • gaijin gaijin 10 mars 19:50

      @Jean Keim
      vous choisissez une façon positiviste de raconter l’histoire ( vu que les faits personne ne les connait ) je préfère la version avec l’ intervention de la déesse de la terre ...pourquoi ? parce qu’elle a du sens ...c’est une fiction qui raconte quelque chose de signifiant ....
      " un fatra d’inepties"
      ou pas ...toujours la même question du sens ...la légende de mahakashyapa est une légende et pourtant elle est signifiante et quand deshimaru vous dit que l’assise en zazen est comparable a un tigre a l’affut ce n’est pas du fatras ...mais cet état de mobilisation vigilante ne peut être compris que par un pratiquant d’arts martiaux capable de faire un mouvement en un temps ...
      il y a du fatras c’est clair mais seule l’expérience pratique peut permettre de faire le tri .....


    • Jean Keim Jean Keim 11 mars 07:26

      @Gollum

      Je ne sais pas ce qu’est la gnose, il doit y en avoirs plusieurs, ce que je connais un peu c’est le mouvement gnostique qui dans les premiers siècles après JC s’est emparé du message de Jésus pour le rattacher à une antique tradition, ce qui me paraît plus que bancal, beaucoup d’évangiles apocryphes sont apparemment dans ce mouvement.


  • Gollum Gollum 14 mars 10:23

    Un nouveau billet du site dedefensa consacré à Guénon :

    http://www.dedefensa.org/article/guenon-actuel-ii-juenger-saluant-letoile

    J’en extrais ceci : 


    Dans le même passage où il cite tant d’exemples d’ennemis idéologiques restés amis, et souvent réunis dans une commune estime pour Guénon, Accart cite le cas de Ernst Jünger, autre admirateur de Guénon.


    smiley


    • nephis 14 mars 11:12

      @Gollum

      Ernst Jünger, autre admirateur de Guénon

      Est-ce là une petite pique postée dans l’intention de faire rappliquer medialter ? smiley

      Sinon, il nous faut également tenir compte de l’aspect évolutif de la pensée d’un homme au cours du temps, je ne vous apprends rien. En 1942, je crois bien que Jünger en était encore à sa figure du « travailleur ». Celle du « rebelle » (« Walgänger » plus exactement, difficilement traduisible en français) arrivera au début des années 50 et enfin celle mature de l’« anarque » pointera le bout de son nez dans l’ouvrage Eumeswil en… 1977. Dans l’intermède, il nous faut aussi prendre en compte la parution de l’ouvrage phare d’Evola qu’est Chevaucher le Tigre paru en 1961 lequel a dû, je pense, influencer la pensée de Jünger. Est-ce que Jünger était-il toujours autant admiratif de Guénon et de son œuvre après tout ce temps ?!! Pas sûr smiley


    • Gollum Gollum 14 mars 11:51

      @nephis

      Est-ce là une petite pique postée dans l’intention de faire rappliquer medialter ?

      Loin de moi une telle perfidie... smiley Je ne vois vraiment pas de quoi vous voulez parler (mouche qui vole...bzz) smiley

      Du reste je connais mal Jünger, j’avais juste lu un article sur lui dans une revue sulfureuse appelée Nouvelle école.  smiley

      Donc je ne saurai dire s’il avait changé d’avis sur Guénon ou pas. 


  • Gollum Gollum 31 mars 12:53

    Un nouveau billet de Nicolas Bonnal sur Guénon : http://www.dedefensa.org/article/rene-guenon-et-notre-civilisation-hallucinatoire

    On y évoque les musulmans, l’islamophobie, entre autres... smiley

    Avis aux amateurs.


    • jack Mandon jack Mandon 18 mai 17:25

      @Gollum
      Bonjour !
      J’aurai l’occasion de venir sur ton site, en attendant, toujours accroché par Hegel et la phénoménologie de l’esprit, je focalise sur ce philosophe.
      J’ai une question pour sa naissance et pour la triangulation en Vierge de Uranus, Neptune et pluton. Il se trouve qu’entre 1768 et 1770, au terme des lumières, des saccages royaux, avant la progression en domination réelle du capitalisme, des hommes d’exception naissaient. Chateaubriand, Napoléon, Beethoven, Hegel, Hölderlin. Bien sur, les trois planètes lentes s’expriment dans ces thèmes de romantiques, d’idéalistes et d’universalistes, aux résonances diverses.
      Ma question...enfin ! Peux tu me dire à quel moment, antérieur et postérieur aux naissances de ces génies, se produisit la même triangulation et dans quel signe.
      Je trouve plein de blabla, mais pas de discours rationnels comme tu tentes toujours d’en fournir.

      Merci et à bientôt


Réagir