samedi 24 avril - par Conférençovore

Le vendredi, tout est permis

Et un de plus. Un attentat de plus et une victime de plus, Stéphanie en l'occurrence, agent administrative de l'hôtel de police de Rambouillet (78) âgée de 49 ans ce vendredi, avec deux orphelins de 13 et 18 ans à qui leur mère a été enlevée.

Comme disent les non-chômeurs de la presse, elle a été « mortellement poignardée à la gorge » par un clandestin Tunisien arrivé illégalement en France en 2009 et qui a été régularisé 10 ans plus tard. L'individu a frappé à deux reprises à la gorge la fonctionnaire alors qu'elle se trouvait dans le sas menant au bâtiment de la République. Tout un symbole.

En guise de remerciements au privilège de demeurer sur notre territoire sans jamais y avoir été invité, la pépite numide a manifestement jugé opportun de s'en prendre courageusement (une constante) à une assimilée représentante des forces de l'ordre de ce pays qui l'avait pourtant accepté. Fort heureusement, Jamel Gorchene, ceTunisien de 36 ans, né à Sousse (Tunisie) a été neutralisé de deux tirs par les policiers et, si il existe, il brûle certainement pour l'éternité en enfer à l'heure qu'il est. C'est toujours ça de pris, comme disait ma grand-mère, mais la consolation est maigre. Dans un pays civilisé qui considère que la sécurité de ses citoyens passe après les droits de ses occupants non-conviés et leur éventuelle appétence pour la déviance, la rancœur (de quoi, on se le demande bien), l'ingratitude et la lâcheté, la facture des balles devrait logiquement être envoyée à la famille mais il n'en sera rien. Au moins cette mort permettra-t-elle l'économie des sempiternelles expertises psychiatriques, jugements cléments et autres défilés d'expressions creuses telles que « altération du jugement », « déséquilibré », sans compter bien évidemment les centaines de milliers d'euros de frais (aux frais du Français) de justice, détention et santé qu'il aurait fallu dépenser pour Jamel si ce dernier avait survécu.

 

Cela étant, ne nous emballons pas. Ce n'est pas parce que Jamel a hurlé le classique « Allahu Akbar » avant de passer à l'acte qu'il faut faire un lien avec ce que vous savez. De même, ce n'est pas parce que la dernière page consultée sur son smartphone était une vidéo faisant référence au jihad que... hein !

Sur une de ses pages (FaceBook ?), Jamel a écrit «  Musulmans, maintenant nous allons répondre aux abus de #France et de #Macron à notre Prophète #Muhammad#, que Dieu bla bla bla.... (…). Notre messager est une ligne rouge, envahit les réseaux sociaux, et une vaste campagne de boycott des marchandises françaises  »

 

C'est un brin décousu mais l'on comprend l'idée. De toutes façons c'est sempiternellement la même. Jamel qui s'est pourtant précipité pour venir illégalement chez nous, qui a été régularisé, a pu y travailler comme livreur et maçon, était insatiable. Il aurait fallu que nous renoncions à ce que nous sommes, que nous rampions à ses pieds, que nous soumettions à son dieu et son sanguinaire prophète et probablement à lui-même, le grand et noble Jamel.

 

On n'a rien vu venir...

 

Comme d'hab, a-t-on envie de dire. A ses débuts sur Facebook, en 2010, Jamel G. chantait, partageait des clips de rappers. Le 15 novembre 2015, deux jours après les attentats du 13 novembre, il avait même ajouté un filtre bleu-blanc-rouge à sa photo de profil. Touchante attention. Puis... le silence ou presque jusqu'en 2018. Là Jamel G. s'est mis à poster activement, souvent pour s’attaquer à l’islamophobie qui gangrènerait le pays qu'il avait envahi, au polémiste Zemmour. Sur Facebook, il suivait notamment Marwan Muhammad, l’ancien directeur du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), likait Mélenchon, Mediapart, Aphatie. A partir d’avril 2020, au moment du confinement, il ne publiait plus que de pieuses prières islamiques et des versets coraniques. Et puis quelques jours après l’assassinat du professeur Samuel Paty par un de ses collègues en octobre 2020, il changea alors sa photo de profil pour rejoindre une campagne intitulée « Respectez Mohamed prophète de Dieu ». Comment aurions-nous pu deviner ?

Car après tout, ce n'est pas non plus parce que Jamel était friand des contenus du CCIF et de son Président Marwan Muhammad, de ceux d'AJ+, Plenel, Mélenchon et Belattar, qu'il se disait indigné par l'islamophobie en France et relayait l'indignation des islamo-collabos, quil rerelayait Belattar se réjouissant de l'agression de Zemmour... qu'il fallait en tirer d'hâtives conclusions.

Publicité

Et puis ce n'est pas parce que ce crime est survenu un vendredi que... tout cela aurait un lien avec ...

 

 

Le vendredi tout est permis

 

Mais au fait, qui se soucie du jour ? Pas grand monde, personne même. Sans vantardise aucune, je suis l'un des seuls. Vous ne savez sans doute pas, mais si le dimanche à Bamako est le jour de mariage selon ce sympathique couple de chanteurs aussi aveugles que d'autres sont collabos, le vendredi est devenu à l'insu de votre plein gré un jour... spécial en France. Vous n'y avez jamais prêté attention ? C'est normal. Démonstration :

Que ce soit l'assassin de Villejuif du 3 janvier 2020, que ce soit Yassin Salhi qui, le 26 juin 2015 a étranglé et décapité son patron et tenté de faire exploser une usine Seveso en Isère, que ce soit Ayoub El Khazzani qui, le 21 août 2015, a tenté de commettre un attentat dans le train Thalys, que ce soit le 13 novembre 2015 (Bataclan, Stade de France, etc.), que ce soit le djihadiste du 1er janvier 2016 qui a attaqué des militaires avec une voiture-bélier, que ce soit l'attaque à la machette au Carroussel du Louvre sur des militaires commise le 3 février 2017, que ce soit le 15 septembre 2017, jour où une attaque au couteau (là encore sur des militaires) fut commise à la station de métro Châtelet, que ce soit la terrible tuerie du 23 mars 2018 commise par Radouane Lakdim à Carcassonne et Trèbes, que ce soit l'attentat à la bombe perpétré à Lyon par ce clandestin Algérien le 24 mai 2019, que ce soit le 4 octobre 2019 où une vendeuse d'un magasin d'optique de Toulon a été agressée par un certain Sliman Ouaki (l'auteur ayant ciblé ce commerce parce que ce dernier avait une mézouza le long de sa porte d'entrée), que ce soit ce « déséquilibré » qui a commis une attaque au marteau au cri de « allahu akbar » le 15 septembre 2017 sur deux personnes, dont une femme, que ce soit le 17 mars 2017, à Flavigny (Meurthe-et-Moselle) où, dans un centre de soins, un « déséquilibré » (l'un dans l'autre, pour une fois qu'il était déjà au bon endroit, on ne va pas ergoter non plus...) s'est mis à hurler la formule qui tue semant la panique, que ce soit le 10 novembre 2017 où deux barbus se sont introduits chez des nonnes à Verdun, se sont permis de prier en arabe, puis lancé un sympathique «  Si vous ne vous convertissez pas, vous irez en enfer » à l'adresse des nonnes qui les avaient pourtant acceptées, que ce soit ce jour de mars 2018, à Chalon-sur-Saône, où Bachir, fiché S, a menacé de planter avec un cran d'arrêt et gazer avec sa lacrymo un passant qu'il avait pris pour un policier et qui avait déclaré prêt à « aller au bled prendre une kalash, enc... de Français » et que « les musulmans sont persécutés en France »*. que ce soit en décembre 2017 où un homme déjà arrêté deux fois pour apologie du terrorisme a logiquement fait paniquer les passagers d'un RER D en partance de la Gare du Nord (Paris) pour l'Essonne en parlant des Talibans et s'adressant aux passagers de la rame avec un message « visant à effrayer » (Le Parisien), que ce soit Abdallah B., 28 ans, déjà recherché pour des faits de droit commun et déjà condamné pour des affaires de stupéfiants qui, le 10 novembre 2017, a décidé de prendre sa voiture pour percuter un groupe d'étudiants (3 de nationalité chinoise : deux blessés graves (fractures, traumatismes craniens...), un blessé léger et une quatrième victime traumatisée par la scène), Abdallah évidemment désigné comme étant un « déséquilibré » alors qu'il avait expliqué avoir préparé son coup depuis un mois et indiqué qu'il était « en mission » (L'Express)... allez-y, vérifiez ! Je sais ce que j'écris : tous ces faits se sont déroulés un vendredi.

Quand un homme de 33 ans, disposant d'un titre de séjour régulier en France, fut arrêté un jour de novembre 2017 à Carrières-sous-Poissy (Yvelines) dans un centre commercial Leclerc où il hurlait le classique « allahu akbar » en menaçant tout le monde, ce fut ce même jour de la semaine (Le Parisien).

Quand, le 8 juin 2018, un « handicapé psychique », petite variante de la terminologie sempiternellement euphémistique des plummitifs de servvice, hurla l'arabique insanité à plusieurs reprises devant un lycée, un collège et même une crèche (un habitué apparemment, puisque celui-ci avait déjà été interpellé pour avoir terrorisé des enfants), ce fut également un vendredi (et évidemment... pas de poursuites derrière).

Et sans doute avez-vous oublié le nom de Ramzi Yousef, terroriste Pakistanais et cerveau de l'attentat à la bombe avec une voiture piégée qui visait à faire s'écrouler l'une des deux tours du WTC sur la deuxième à NY le 26 février 1993 (un vendredi soit dit en passant...). Cet attentat qui est considéré comme le tout premier de type djihadiste en Occident fît 6 morts et 1042 blessés et il s'est également déroulé un vendredi.

 

Alors, attention hein. D'autres faits se sont produits d'autres jours de la semaine. Pour agresser des chrétiens dans leurs églises, les soldats d'allah optent plus logiquement pour les dimanche, simple question d'efficacité. Et puis il y a tous ces jours choisis spécifiquement pour leurs symboliques particulières tels que le 14 juillet, celui de Yom Kipour. ce soir où l'équipe de France jouait à la baballe au Stade de France avec notre fraise tagada de Président en tribunes. Il y a tous ces jours particuliers mais aussi ces lieux de prédilection, tous ceux qui symbolisent de près ou de loin la France, ces églises, salles de concerts, bars, Champs-Elysées, Louvre, Nôtre-Dame, promenade des Anglais et j'en passe. Et enfin, il y a ces jours aléatoires où, sans raison apparente, les agents de la terreur islamique, systématiquement ou presque considérés comme « déséquilibrés », frappent et, étrangement ne se trompent jamais de cibles : des dépositaires de l'autorité publique français (policiers et militaires le plus souvent), des « Français » et au besoin en levant le doute au préalable si ces derniers sont par trop typés méditerranéens comme ce fut le cas à Villejuif ou Romans-sur-Isère, des Chrétiens, des Juifs, des homosexuels (comme on a pu le voir en Angleterre). Les cibles sont récurrentes. Parfois, elles cochent toutes les cas ou presque : femme, juive, française. Kobili Traoré qui avait récité ses sourates et hurlé une dizaine de fois le cri de guerre islamique avant de s'en prendre à Sarah Halimi lors d'une « bouffée délirante » et qui a été reconnu irresponsable ne s'est étrangement pas trompé. Mais rien à voir avec rien.

 

Bref, ce n'est donc pas une loi mais tout de même... Je n'ai pas été exhaustif mais pointé une réalité. Alors, faites attention à vous ce jour-là. Désormais vous êtes prévenus, conscients qu'en France, pour certains, le vendredi tout est permis.

 

La vidéo fournie ici n'est qu'un support. Elle ne vous apprendra rien.

 

 



67 réactions


  • sls0 sls0 24 avril 16:25

    Vu leur nombre les étrangers ont un quota de 80 homicides à prendre à leur compte.

    S’ils n’atteignent pas leur quota, on dira qu’ils ne s’intègrent pas.

    Et d’après la liste de conférençovore j’ai l’impression qu’on est loin du quota de 80.

    Soit les étrangers mettent de la mauvaise volontée pour trucider ou la liste de conférençovore n’est pas hexaustive.

    Toujours dans le cadre de l’intégration, il y a 1,2% de la population française qui a les boyaux de la tête en dérangement. Nos chers étrangers feraient bien de faire en sorte qu’un peu plus de bargeots étrangers passent dans les médias, vu leur nombre ils ont quand même 72000 bargeots dans leurs rangs.


    • Conférençovore Conférençovore 24 avril 21:10

      Pour ce qui est des conneries, chez toi, c’est du 7 jours sur 7. 


    • sls0 sls0 24 avril 21:26

      @Conférençovore
      Léger comme argument.


    • Conférençovore Conférençovore 24 avril 21:46

      @sls0
      Mes arguments sont les faits relatés dans l’article. Le tien est qu’il n’y aurait pas assez de morts Français tués par des étrangers musulmans énervés. A partir de là, sur quoi serais-je censé argumenter ?


    • sls0 sls0 24 avril 22:16

      @Conférençovore
      Non, tu vas chercher quelques faits divers et t’en fais une généralité.
      Tu repasses quand tu dépasses 80 par an, là ça sera statistiquement recevable, pour l’instant tu étalles tes fantasmes alimentés par ta peur de l’autre.


    • Tchakpoum 24 avril 23:05

      @sls0

      En France, donc, on n’égorge pas assez et les attentats ne sont pas assez nombreux. Voilà le genre de lixiviat qui coule dans les boyaux de la tête du boumeur slo depuis son meublé pas cher. Et la génération qui suit, on doit se prendre ça.

      Question froussard, Houellebecq a pris le temps de décrire votre exact profil pour écrire son roman : Soumission.

      Conférençovore n’est pas un soumis.


    • Conférençovore Conférençovore 24 avril 23:26

      @sls0
      Ah donc ce crime, tous les autres, le Bataclan et cie sont donc juste de banals "fait divers", certes, regrettables (encore que... sans doute que dans ta tête ils ne sont pas plus que cela), mais de simples... faits divers. Et puis il en faudrait... 80 par an minimum ! C’est le quota, une sorte de "crédit de crimes sur koufars" accordé par le généreux sslow et là, cela deviendrait... "recevable".
      Attention quand même ! On est bien d’accord hein ! 1 attentat avec 130 tués, ça compte pour 1. C’est magique "les statistiques" à la sauce sslow...
      Intéressant. 


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 avril 08:48

      @Conférençovore

      "1 attentat avec 130 tués, ça compte pour 1. C’est magique "les statistiques" à la sauce sslow..."

      Et puis 130 personnes assassinées sur 67,06 millions de Français, c’est un pourcentage insignifiant, pour ne pas dire homéopathique, donc charlatanesque.  smiley

    • Conférençovore Conférençovore 25 avril 12:06

      @Gaspard Delanuit
      En effet, cela ne représente qu’environ 1,938 E-4 victimes, soit largement en-dessous du seuil d’inacceptabilité fixé arbitrairement par le brillant statisticien sslow. 


    • Pyrathome Pyrathome 26 avril 14:44

      @Conférençovore

      le brillant statisticien sslow.

      _

      Tellement brillant qu’il n’en rate aucune chaque jour, des conneries pour arranger à sa sauce les stats, c’est son grand dada, la "minimisation" et la "relativisation".....

      En fait il vient ici pour se la péter mais à chaque fois il se prend les pieds dans le tapis, le mister Bean d’AVtv.... smiley


  • flolenigo 24 avril 20:54

    Coran : 5 : 32

    - C’est pourquoi Nous avons prescrit pour les Enfants d’Israël que quiconque tuerait une personne non coupable d’un meurtre ou d’une corruption sur la terre, c’est comme s’il avait tué tous les hommes. Et quiconque lui fait don de la vie, c’est comme s’il faisait don de la vie à tous les hommes. En effet Nos messagers sont venus à eux avec les preuves. Et puis voilà, qu’en dépit de cela, beaucoup d’entre eux se mettent à commettre des excès sur la terre.

    Des fous il y en a partout, regardez :

    les militaire (certain) : payés pour tuer,

    les prêtre (beaucoup) : payés pour mentir ,

    les banquiers, assureurs (énormément) ,... : payés pour voler 

    Certains aurais du faire militaire, ils serais payés pour leur folie au lieu d’être abattu comme des animaux, sans jugement ni compassion.


    • Hijack ... Hijack ... 24 avril 22:04

      @flolenigo

      Il n’y a rien d’autre à ajouter ... sauf qu’il ne faut pas faire la confusion entre islam et musulmans ... voire islamistes.


  • Hijack ... Hijack ... 24 avril 22:30

    En fait, si on prend le cas de chaque terroriste (ou presque) ... ce sont tous des cas sociaux, hommes ne connaissant du Coran que ce qu’ils veulent entendre, sans rien y comprendre. Des lâches qui, voulant en finir avec la vie suite à à leurs échecs personnels, à leur impuissance à faire face aux difficultés de la vie font dire à Dieu ce qu’il n’a jamais dit et cherchent à se faire suicider par proxy et pensant passer pour des martyres, prenant par la même occasion, Dieu qu’ils disent vénérer pour un imbécile. Voilà où nous en sommes.

    D’ailleurs, le suicide est interdit en islam ... sa vie et la vie des autres étant sacrée. Que ce soit dans le Coran, dans les traités de théologie ou dans ceux de jurisprudence canonique, on ne trouve nulle part la moindre justification du suicide. « ... Ne vous tuez pas vous-mêmes, car Dieu ne cesse d’être, en vérité, miséricordieux envers vous  » (Sourate 4, les femmes, verset 29). Tout comme nous trouvons dans la tradition prophétique cette sévère mise en garde : « Quiconque se supprime sera privé de la miséricorde de Dieu au paradis et méritera sa colère en enfer. »

    .

    « Ne tuez point l’Homme que Dieu a rendu sacré... » (Sourate 17, la chevauchée nocturne, verset 33.) Le meurtre est donc condamné avec la dernière énergie. L’assassin « ne l’emportera pas au Paradis  ». Rien n’est plus grave, ni plus explicite, que le blâme qui lui est infligé. L’anathème jeté sur le criminel est majeur. Il encourt le courroux divin. Et dans les représentations classiques propres aux religions quant au séjour des damnés dans l’au-delà, les assassins auront le châtiment suprême, l’enfer pour l’éternité : « Il (l’assassin) aura l’enfer comme sanction pour y demeurer éternellement. Dieu le frappera de sa colère, le maudira et lui préparera un châtiment terrible » (Sourate 4, les femmes, verset 93).

    .

    Quant à ceux qui vont faire allusion aux faits historiques de périodes de guerres, les citant comme si c’étaient des préceptes religieux ... c’est simple, il leur suffira de lire certains versets, avant et après pour comprendre qu’ils se trompent, à moins que ce soit autre chose, c’est à dire qu’ils ne comprennent que ce qu’ils veulent comprendre pour des motifs qui les regardent, à moins qu’ils soient islamistes, car eux font volontairement ces mêmes erreurs. 

    .

    Sincères condoléances à la famille et à ses proches ... et un accord avec le présent article : que cet assassin doit déjà brûler en enfer, pour l’éternité et sa victime, martyre des islamistes.

    Enfin, dire que le vendredi tout est permis, dans la réalité, c’est tout à fait le contraire, sauf chez les islamistes. Quant au fait que ce crime est perpétré durant le Ramadan, la faute en est mille fois plus grave.


    • Hijack ... Hijack ... 24 avril 23:12

      Pas étonnant que tous les terroristes soient des cas psychiatriques. Je viens d’entendre que l’assaillant de Rambouillet était suivi en psychiatrie. De même que que l’antiterrorisme s’intéresse de plus en plus aux liens entre terrorisme (islamiste ou autre) et problèmes psy ... ce qui semble assez logique.

      .

      Sur ce sujet, j’ai trouvé ce lien, vraiment intéressant ... extrait :

      Pour Guillaume Monod, Psychiatre de l’unité de soin en milieu pénitentiaire de la maison d’arrêt de Seine-Saint-Denis,  la radicalisation en prison a très peu à voir avec la foi et la religion. Il distingue les fonctions possibles de la radicalisation en prison ... [j’ajoute : fonctions, qui n’ont rien à voir avec Dieu, qui n’est là que pour leur servir d’alibi.]


  • Zero9 Zero9 24 avril 23:52

    Tous les musulmans ne sont pas terroristes, mais tous les terroristes sont musulmans, ont en tirent les conclusions que l’on veut.


    • Pyrathome Pyrathome 26 avril 14:46

      @Zero9

      mais tous les terroristes sont musulmans

      _

      Breivik était musulman aussi ?


  • joelim joelim 25 avril 00:44

    Et comme d’habitude les éléments de langage odieux de Mediapart et les sempiternelles accusations de récupération de l’extrême droate. C’est ça le plus scandaleux en fait outre l’évènement initial.


  • Conférençovore Conférençovore 25 avril 08:45

    Puisque Libé et la presse collabo sont déjà en train de chercher des excuses à l’auteur ("il n’allait pas bien", etc), à propos de la victime :

    "Elle avait sa vie au commissariat de Rambouillet. Et une autre, à quelques kilomètres de là, à Saint-Léger-en-Yvelines, un grand village chic* où elle vivait avec son mari et ses deux filles (13 ans et 18 ans) depuis deux décennies après avoir grandi à Coutances, dans la Manche.

    Stéphanie dirigeait le club de danse Saint-Léger Western, où les licenciés se retrouvent plusieurs fois par semaine pour des répétitions de danse country. Sous couvert d’anonymat, une licenciée évoque une personnalité « aimante, discrète et pleine de gentillesse, membre du club depuis treize ans. » « Elle avait toujours le sourire, elle était concernée, à l’écoute de tous, serviable », continue cette danseuse, sous le choc.

    Composé de passionnés de tous âges, le club animait la vie de ce bourg paisible* niché à l’entrée de la forêt de Rambouillet. «  Elle était très investie localement, indique Laurence, une habitante qui la croisait régulièrement au forum des associations. Ses deux filles étaient toujours à la bibliothèque et elle, elle n’arrêtait pas. Elle organisait souvent des démonstrations dans le parc, juste derrière sa maison », poursuit cette retraitée. 

    Chaque nuit, son mari, Alain, quitte ce coin bucolique pour rejoindre la boulangerie de Thoiry dans laquelle il a travaillé comme salarié pendant au moins vingt ans avant de racheter l’affaire à son patron. Leur fille aînée vient parfois l’épauler à la caisse."


    * En langage journalistique, "chic", "paisible" sont à l’instar de "populaire", "jeune", "diversifié"...


    • medialter medialter 25 avril 12:21

      @Conférençovore
      "Elle avait sa vie au commissariat de Rambouillet. Et une autre, à quelques kilomètres de là, à Saint-Léger-en-Yvelines, un grand village chic* où elle vivait avec son mari et ses deux filles (13 ans et 18 ans) depuis deux décennies après avoir grandi à Coutances, dans la Manche"
      *
      Ooooooh le gentil petit bouchon, comme va nous faire verser une larme en instrumentalisant son petit fait divers. Attends, que j’attrape mon kleenex smiley On est à un an des élections, votez NDA, j’ai bon ? smiley smiley Je me trompe ou on parle bien d’une policière ? Le métier où l’on signe (de son plein gré) pour prendre des risques tous les jours face au nombre grandissant d’instables créés par un système devenu irrespirable.
      *
      Le métier où l’on signe (de son plein gré) pour éborgner à vie des GJ, pour mettre des prunes aux mecs qui taffent mais qui dépassent de 5 mn l’heure du couvre-feu parce qu’ils galérent dans les embouteillages, pour mettre des prunes aux familles qui prennent une bière en plein-air. Le métier où l’on signe pour atteindre des objectifs de contredanses exactement comme dans le privé, après avoir obtenu des salaires revalorisés et, de manière générale, le métier où l’on signe pour être le bras armé du relais républicain aux intérêts lobbyistes financiers et sanitaires.
      *
      Madame Pipi n’a jamais fait d’article sur cette salariée de pôle emploi, tuée par balle par un demandeur d’emploi, il y a 3 mois à Valence, parce que le tireur, ben il était pas reubeu. Instrumentalisation, quand tu nous tient, hein, petit politicard de caniveau.


    • Conférençovore Conférençovore 25 avril 12:57

      Car évidemment, c’est bien connu, le meurtre de Valence a été commis au cri récurrent de "Jésus revient"... 
      Pauvre soumise.


    • medialter medialter 25 avril 13:16

      @Conférençovore
      Ce qui démontre bien que tu souffres d’une grave pathologie d’ethno-centrisme avec ton filtre religieux. Même Sls0 (que j’ai plussé) a remarqué ta fixation maladive, c’est dire à quel point on t’entend venir à des km avec tes gros sabots et tes coupures de journaux collées au mur de collectionneur morbide


    • Conférençovore Conférençovore 25 avril 13:26

       "Même Sls0 (que j’ai plussé)"


      Entre soumises et demeurés, on se soutient (en plus du VPN). 




    • medialter medialter 25 avril 13:43

      @Conférençovore
      Aucune raison de ne pas plusser une remarque pertinente même si son auteur raconte souvent de la merde. Ton esprit attardé en restera toujours à l’hominem, moi je ne m’interesse qu’au contenu


    • Conférençovore Conférençovore 25 avril 15:04

      @medialter
      Bien entendu. C’est sans doute pour cela que tu me colles au cul depuis des mois, pour le contenu... (juste un exemple, je pourrais coller 30 liens qui démontrent la même chose). Allez, maintenant plusse-toi petite soumise.


    • medialter medialter 25 avril 15:27

      @Conférençovore
      Je trolle qui je veux et quand je veux, et je t’ai déjà dit que t’étais le prototype conforme de la pissotière républicaine, indépendamment que tu fasses ta jalouse sur les posts mieux plussés que les tiens, ce qui n’est vraiment pas dur au regard de tes logorrhées insipides qui convergent vers de la harangue politique complètement dépassée. Si t’en es encore à chercher à te branler sur du plussage, puisque là aussi t’en fais une fixation permanente, je t’engage à aller balancer tes salades sur le forum BFM TV, là tu seras comme un poisson dans l’eau. Ici, c’est plus sérieux, et c’est pas parce que tu écris des années-lumières de textes, et que tu détiens le record du nombre de lignes pissées à la journée que ça te donneras raison pour autant


    • Conférençovore Conférençovore 25 avril 15:33

      @ la merde
      Tes propos n’ont aucun intérêt petite soumise.


  • Conférençovore Conférençovore 25 avril 12:18

    "Nous y voila...

    Je viens de recevoir une multitude de message stipulant que le site raciste fdesouche.fr a fait le lien entre l’attaque terroriste de Rambouillet et moi même suite à des clics sur certaines de mes parutions sur les réseaux.
    L’initiateur de ce lien sordide se nomme Damien Rieu, connu pour ses chasses aux musulmans mais pas que.
    Je reconnais dans le comportement de Marlène Schiappa une ambition à criminaliser, marginaliser et accuser les musulmans de faits dont ils ne sont pas responsables.
    Je reconnais dans le climat médiatique ambiant incarné par bons nombres de chroniqueurs et autres éditorialistes une tendance fâcheuse voire facho à faire des musulmans le problème de cette société sans jamais craindre des représailles judiciaires.
    L’air est devenu irrespirable et les musulmans suffoquent.
    Il faut donner les noms de ceux qui instillent l’idée que nous ne pouvons vivre ensemble et qui espèrent que chaque fait divers sera le commencement de la guerre civile qu’ils souhaitent.
    Tous ces initiateurs de haine méritent des sanctions et je porterai plainte dès lundi contre cette ignominie.
    Enfin, je ne serai jamais de ceux qui cohabitent avec les racistes.
    J’emmerde le Front National et tous ceux qui parlent comme lui.
    Si ce n’est pas ton cas, alors tu es pire qu’eux.
    J’ai honte pour ces gens autant que j’ai de peine pour la famille de cette policière.
    "

    Yacine Bellatar (24/04/2021) 

    On notera :

    1/ L’abjecte et stéréotypée réaction du militant Belattar consistant à faire "des musulmans" les victimes (de quoi ???) suite à un énième meurtre commis pourtant par... un musulman radicalisé au nom de sa religion (revendiquée sur le moment et par écrit) sur une Française de souche (donc supposée non-musulmane). Pour le Franco-marocain Belattar, ce sont malgré tout les musulmans qui "suffoquent" (à noter aussi l’ignominie de l’emploi de ce verbe eu égard aux circonstances). 

    2/ L’appel à la délation ("il faut donner les noms") suivi d’un inquiétant "tous ces initiateurs de haine méritent des sanctions"... Ca aussi, un grand classique.

    3/ La toujours aussi stéréotypée inversion accusatoire : il rend responsable le FN, fdesouche et tous ceux qui dénoncent ces attentats et exposent un peu trop la réalité. A ses yeux, le problème n’est même pas l’auteur des faits (dans son communiqué, notons bien qu’il n’y a même pas un mot pour condamner celui-ci...) et encore moins le fait que cet énième terroriste était probablement abreuvé par le matraquage des promoteurs de l’idéologie islamique (l’enquête nous dira peut-être à quel point) et leurs serpillières que sont les islamo-gauchistes qui créent artificiellement ce climat de prétendue persécution des musulmans en France etl’inepte victimisation qui va avec, mais... ceux qui dénoncent le mécanisme. 

    4/ Pour rappel, Belattar ne s’est pas gêné pour accuser Zemmour de l’attentat de Christchurch (un des rarissimes faits imputables à un individu se réclament de l’ED) : Le 19 mars 2019, il accusa directement Zemmour en ces termes : "Vous avez fait tuer 50 personnes". On notera aussi l’énorme différence : Fdesouche et l’"ED" font remarquer que le terroriste suivait particulièrement les islamo-gauchistes et c’est un fait. Belattar, lui, a carrément accusé Zemmour d’être le responsable d’une tuerie de masse.


  • Norman Bates Norman Bates 25 avril 15:36

    C’est toujours compliqué d’intervenir dans un débat lorsque l’ampleur de la charge émotionnelle impacte les opinions et entrave la prospection vers les interrogations et les zones d’ombre...

    Rien ne peut tempérer ou relativiser la douleur atroce, personnelle, familiale, liée à cette affaire, mais au risque de passer pour un odieux sans cœur, ou un émotif qui se carapace sous un blindage de points d’interrogation, je prends quelque distance et livre quelques réflexions à la volée...

    J’observe tout d’abord qu’une énième "loi contre le terrorisme" (retoquée récemment par le conseil d’Etat) sera présentée au conseil des ministres ce mercredi avec un renforcement, tiens comme c’est curieux, de la surveillance sur internet...je laisse aux crédules les plus candides le loisir d’espérer que seuls les vilains islamistes seront concernés...

    J’observe aussi des antécédents fâcheux...ma religion est faite évidemment sur le séisme du 911 mais aussi sur la plupart des répliques suivantes...je ne développe pas ce point qui va au-delà de la simple intime conviction, alors qu’il serait infiniment plus confortable de succomber aux instincts suggérés par la présentation médiatique faite de ces événements...

    Les "antécédents" c’est aussi 40 ans de guerre froide avec l’oncle Samuel via l’OTAN qui régente la vie politique de plusieurs Etats européens supposément souverains avec ses "armées secrètes", ses "Stay behind" qui ont semé la terreur par des attentats de grande envergure...

    https://www.agoravox.tv/actualites/international/article/american-way-of-life-et-bains-de-87427

    Objectif avoué : faire un maximum de victimes pour que la population apeurée cherche refuge auprès des autorités de l’Etat...pour porter le chapeau de ces bains de sang il y avait les "extrémistes", les méchants bolchéviques...pendant quatre décennies nul n’aurait osé imaginer que c’est l’oncle Samuel qui maniait les explosifs...avec la collaboration d’un maussade allié et de la loge maçonnique P2...tout cela est sourcé et même relayé dans un média officiel guère soupçonnable de complotisme...

    Idem avec les premiers colons juifs en Palestine qui, je cite, "se déguisaient en arabes" pour faire sauter des intérêts britanniques...

    Une marque de fabrique, un mécanisme avec les mêmes rouages, des objectifs similaires, une impunité jumelle...

    Attention, je ne conteste pas l’existence de radicalisés sur notre territoire, mais alors comment expliquer que toutes les "autorités" aux manettes qui viennent larmoyer après chaque drame ne cherchent jamais, bien au contraire, à réguler les flux migratoires si le problème est là.. ? 

    J’observe aussi l’étrange mélange fait entre les petits ayatollahs et les attaques sur les commissariats qui se multiplient...les premiers sont des fanatiques religieux, les seconds sont des délinquants ou des criminels selon les faits...là aussi je pose les mêmes questions sur le rôle joué par les "autorités"...

    Pour conclure, j’observe aussi le retentissement médiatique, émotionnel, et surtout ses conséquences...je parlais de la surveillance accrue, mais il y a un autre élément, c’est l’apposition d’un verrou supplémentaire sur une éventuelle révolte populaire...un frein moral de plus parmi bien d’autres pour que la populace reste dans le droit chemin de "l’ordre républicain"...restons droit dans nos "valeurs de la république" dans lesquelles la populace peut se faire massacrer en toute légitimité (GJ) mais jamais songer à riposter avec une proportion de moyens face à "l’autorité"...ce lien, tout le monde ne va pas l’estimer crédible, moi je le vois gros comme une maison...

    La culpabilité se greffe sur la peur...et l’interdiction formelle de se poser la moindre question...les "antécédents" que j’évoque plus haut ne répondent sans doute pas à toutes les questions, mais ce "devoir de mémoire" mérite de susciter au minimum la curiosité et une prise de distance avec le brouhaha ambiant...


    • Norman Bates Norman Bates 25 avril 16:01

      @Norman Bates

      J’ajoute un dernier élément : il y a quelques jours une certaine presse faisait écho des crises d’angoisse du "Renseignement intérieur" suite à l’affaire Mia (et non Mila) et la montée en puissance d’une "mouvance complotiste anti-système"...
      Aucun rapport ? ah bon... smiley


    • Hijack ... Hijack ... 25 avril 17:56

      @Norman Bates

      Oui, la vraie terreur est bien comme tu le dis : l’ampleur de la charge émotionnelle qui atteindra les plus fragiles en premier lieu, normal, ce sont bien eux qui sont visés et, malheureusement, ils sont nombreux semble t-il ; l’Empire pas con, ne fait rien pour rien. La fragilité émotionnelle pour les plus "traumatisés" en arrive à paralyser chez eux toute réflexion, toute analyse basique des faits. Le pire, c’est qu’ils ne prennent leçon de rien, malgré la redondance de faits similaires.

      Pourtant, à chaque évènement malheureux dans le genre assassinat d’un ou d’une innocente voire de plusieurs, des éléments sautent aux yeux et ce sont tjrs les mêmes. Par exemple, pour tel ou tel attentat, il y a toujours 4 ou 5 faits qui normalement doivent au moins nous faire poser des questions, même si on est parent ou proche d’une victime (c’est d’ailleurs souvent arrivé et notamment lors du "911").

      Auparavant, j’associais ces perturbations émotionnelles à de la pure bêtise, mais non ... ils ne sont pas si cons, simplement fragiles, humainement fragiles pour quelques uns, tristement malades pour d’autres.


    • Conférençovore Conférençovore 26 avril 00:04

      @Hijack ...
      "Pourtant, à chaque évènement malheureux dans le genre assassinat d’un ou d’une innocente voire de plusieurs, des éléments sautent aux yeux et ce sont tjrs les mêmes. Par exemple, pour tel ou tel attentat, il y a toujours 4 ou 5 faits qui normalement doivent au moins nous faire poser des questions, même si on est parent ou proche d’une victime (c’est d’ailleurs souvent arrivé et notamment lors du "911")."

      Quels seraient les "4 ou 5 faits" qui devraient "nous faire poser des questions" dans cette affaire (et je pourrait poser la même question pour les centaines d’autres qui n’ont pas été retenues comme des cas de terrorismes que j’ai pu étudier et ont été classées en "faits divers" mais restons sur celle-ci pour éviter de se disperser) ? Quels "faits" devraient nous faire douter que le mahométan Jamel n’est pas le réel responsable ici (parce que c’est bien cela l’idée, non ?) ?


    • Hijack ... Hijack ... 26 avril 01:49

      @Conférençovore

      Le fait principal est que le déferlement d’immigrés nouveaux a été voulu, recherché au prix de destructions de nations entières avec le massacre d’une bonne partie de leur population. Si d’aucuns ne se posent pas la question suivante : - pour qui et pourquoi avoir détruit le barrage que formait Kadhafi entre l’Afrique et l’Europe via la Méditerranée ?
      .
      Pour info, voici ce que j’écrivais en septembre 2011 :

      A tous les coups, ils (les libyens) vont se retourner contre ceux qui les ont menés à la situation dans laquelle ils vont se retrouver … et ne retrouveront jamais plus l’actelle  !!! Mais avant ça, beaucoup de libyens ne parviendront plus à faire vivre leurs familles ; vont automatiquement penser, qu’à défaut de ne plus pourvoir travailler, gagner de l’argent, bref vivre comme auparavant … vont affluer vers l’Europe !!! Les premiers à se plaindre vont être ceux qui auront participé à cette nouvelle colonisation.

      (Argumentation partielle ne concernant que le déferlement de migrants, les directives de BHL suivis par Sarko l’étaient pour une stratégie précise comme pour jeu de billard à 5 bandes (au moins) car en plus de ce que l’on sait, il y a bcp d’autres motifs géopolitiques qui ont justifié l’agression de ce pays).
      .
      Avant les terroristes avaient la bonne idée d’oublier à chaque fois leur pièce d’identité ; à présent, c’est "Allah akbar" comme si ça expliquait/justifiait quoi que ce soit, jamais Dieu ne soutiendrait de tels actes pour quelques motifs que ce soit. Tu dis mahométan (faussement nommé), nous sommes plus d’un milliard et demi à l’être ! Si ce n’est pas prendre les gens pour des cons, ça veut dire quoi, de clamer "Dieu est grand" en perpétrant des actes condamnés justement par Dieu et par le Prophète. Si tu veux me faire des citations du Coran, stp, oublie les faits de guerre ... je parle de tout le reste. Rien, mais absolument rien ne justifie de tels actes dans le Coran. D’ailleurs, durant le mois de Ramadan, même en temps de guerre, il est conseillé aux musulmans de faire une trêve, de ne se battre que pour se défendre. Je pourrais t’écrire mille pages prouvant que jamais Mohammed n’a demandé ces crimes ... que le mot mécréant ne désigne pas les non musulmans, mais les non croyants, c’est n’est en plus même pas une insulte, mais une désignation. Que Koufar, veut dire un incroyant, pas un juif ou chrétien. 
      .
      Pourquoi tous les terroristes sont abattus comme pour obéir à leurs propres sollicitations ? Ces derniers ne voulant qu’une chose, passer pour des martyrs. Ne vaut-il pas mieux leur tirer dessus pour les stopper et les faire parler par la suite ?
      .
      Le fait que ces terroristes, qui connaissent le Coran moins bien que toi, deviennent d’un seul coup de fieffés pieux (alors qu’il faut des années pour bien connaître le livre dont ils font allusion sans l’avoir lu, ni compris. Le fait de citer des versets inventés ou incompris ne veut rien dire, de même que visionner des vidéos wahhabo/salafistes.
      .
      Que ces criminels, dans leurs fausses guerres ... ont tué plus de musulmans que de non musulmans, sauf dans les pays non musulmans. Qu’ils soient tous atteints psychologiquement a des faire poser pas mal de questions. Que bcp parmi eux avaient un passé homo ; de mémoire, le terroro de Molenbeek fréquentait les bars gays juste avant les attentats. Le chauffeur du camion de Nice, idem ... etc ...
      Tous ces faits (et il y en a tant d’autres) dits en gros doivent au moins faire poser des questions.
      .
      Je fais une citation : Il ne suffit pas de crier comme un damné : "Allahou Akbar" pour être un musulman. Que les criminels recherchent leurs arguments minables où ils veulent mais pas dans le Coran !

      Dans les cas du terrorisme dit islamique, il s’agit clairement d’un phénomène qui procède non pas d’une radicalisation de l’islam mais plus fondamentalement d’une islamisation de la radicalité.

      L’islam est un prétexte

      Les terroristes ne sont pas des musulmans ! Il ne suffit pas de crier comme un damné : "Allahou Akbar" (Dieu est le plus Grand) pour être un musulman ! Les terroristes, jeunes ou moins jeunes, sont sensibilisés d’abord par la radicalisation et ensuite seulement par l’islam radical. Ils sont en quelque sorte les barbares ou les nazis de notre époque, l’islam est juste un prétexte au déchaînement leur violence.

      Que dire alors de ceux qui, comme les frères Kouachi et leurs semblables, prétendent "venger le Prophète" en tuant des êtres humains, contre l’éthique du Coran, et alors que personne ne leur a rien demandé ? Comment le Coran considère-t-il le comportement de ce genre d’individus ? "Ils ont des cœurs pour ne pas savoir, des yeux pour ne point voir, des oreilles pour ne point entendre. Ceux-là ressemblent à du bétail, et même leur égarement va plus loin : ce sont les indifférents…"(VII, 179)

      .

      Au sujet des caricatures : le Prophète de l’islam avait bien dit à ses fidèles à propos de ceux qui se moquaient de lui : (de mémoire) laissez-les ... au mieux moquez-vous d’eux, mais c’est tout. Alors si des mabouls ne veulent croire que ce qu’ils s’imaginent ... ils sont seuls responsables et non l’islam. Jésus n’a rien à voir avec les guerres des occidentaux, des massacres, des colonies, de l’inquisition etc ...

      .
      Voici ce qu’a déclaré le Prophète : "La connaissance d’une chose, quelle qu’elle soit, est préférable à son ignorance", "Cherchez la science du berceau au tombeau, fût-ce jusqu’en Chine", "L’encre des savants est plus précieuse que le sang des martyrs", a fortiori infiniment préférable à la folie meurtrière des kamikazes terroristes ! Quant au Coran, il exhorte avant tout à réfléchir. "Mon édification se réduit à l’Unique : vous dire de vous redresser pour Dieu, avec autrui ou individuellement, et surtout de réfléchir" (XXXIV, 46). Surtout avant "d’agir en forcené sur la terre, plutôt qu’en conciliateur" (XXVIII, 19).

       .
      Bref, ce que pensent les anti islam ou les terroristes islamistes n’a rien à voir avec la réalité. D’ailleurs, ils pensent pareil ... Zemmour avait bien dit que les terroristes ne font qu’appliquer les règles prescrites.
      .
      Trop long ... Pas eu le temps de me relire. Ouf !


    • Hijack ... Hijack ... 26 avril 01:55

      Personne n’a dit que le terroriste n’est pas responsable, il est responsable et coupable, mais utilisé.

      Que le mot jihad est galvaudé, n’a jamais voulu dire guerre sainte.


    • Conférençovore Conférençovore 26 avril 09:23

      @Hijack ...
      Je t’ai demandé un seul fait troublant dans cette affaire. Le seul que tu évoques est le suivant : "Pourquoi tous les terroristes sont abattus comme pour obéir à leurs propres sollicitations ? Ces derniers ne voulant qu’une chose, passer pour des martyrs. Ne vaut-il pas mieux leur tirer dessus pour les stopper et les faire parler par la suite ?
      D’abord, tu n’as pas l’air de comprendre que le flic moyen en France est sous-formé. Il tire très peu de balles chaque année au stand. On est pas dans un film de Bruce Willis. Là, en plus de ne pas le faire tous les jours, le flic a un énorme stress à gérer et ne peut pas se permettre de rater son coup (une femme a déjà été égorgée...) ou se payer le luxe de viser un zone non-létale. Ca ne se passe pas comme ça... En outre, le mec n’est pas mort sur le coup. Il a été grièvement blessé mais aurait très bien pu survivre. J’imagine qu’il s’st fait plomber au 9mm qui est assez peu létal (tout dépend où arrive la balle). Bref, c’est un peu facile de commenter depuis son canapé et faire une généralité qui est en plus... fausse : Des dizaines d’attentats ont été déjoués rien qu’en France depuis CH et les mecs arrêtés. Cette fable comme quoi la police ferait exprès de les tuer pour qu’ils ne puissent pas parler est inepte (rien que pour les attentats suicides, ça n’a aucun sens). Ensuite, dans des dizaines d’affaires d’attaques similaires, le musulman a bien été arrêté ou bien blessé lors de son interpellation. Bref, dans le cas présent, le fait qu’il ait été tué n’est en rien un "fait troublant". 

      Ensuite tu expliques que "le fait principal est que le déferlement d’immigrés nouveaux a été voulu, recherché au prix de destructions de nations entières" ce en quoi je suis d’accord mais tu pars sur Kadhafi, le 9/11...
      Bon d’abord, Jamel était Tunisien donc pour le rapport avec Kadhafi on repassera. Mort ou vivant, Kadhafi n’aurait en rien empêché sa venue. L’immigration illégale en France se fait très majoritairement comme suit : un simple visa touriste pour venir voir le cousin et le visiteur "oublie" simplement de reprendre le vol retour et au bout de 5-10 ans, il est régularisé (sachant que séjourner en Fr illégalement n’est même plus un déli, que les OQTF ne sont appliquées que dans 10% des cas...). Pas plus compliqué que cela.
      Le fait que la Libye ait été détruite n’a aucun rapport avec tout cela (même si c’est plus que condamnable). Elle a juste un lien avec l’invasion des fameux "migrants" mais en France, le très gros de l’immigration ne se passe pas comme cela : c’est le cas que je cite en plus celui de celui du regroupement familial, des mariages, des études, etc. Les "migrants", c’est peanuts. En revanche, oui, nous subissons bien un envahissement d’individus notamment et principalement de religion musulmane et, dans certains cas, nous avons beau les régulariser, les soigner gratos (Jamel devait avoir droit à la CMU), les laisser travailler... bah ça ne suffit pas toujours. 

      Enfin ce coup du "Les terroristes ne sont pas des musulmans !". Alors ça, c’est un miracle spécifiquement islamique. C’est prodigieux ! Donc Jamel (qui était radicalisé depuis un bon moment déjà : en 2018, il partageait déjà le contenu d’un salafiste bien connu) allait bien à la mosquée, faisait le ramadan, priait, partageait du contenu islamique, ne parlait que d’islamophobie et d’islam... bref, il était bien un musulman 2 minutes avant l’attentat mais, pour lui comme pour tous les autres, il s’est produit une sorte de miracle récurrent avec un certain nombre de muz qui est le suivant : l’auteur est musulman, aucun doute là-dessus mais, attention ! Au moment où il commet son attentat, une sorte de rupture théologico-temporelle se produit et, alors que le mec était musulman deux secondes avant qu’il ne commette son forfait en le revendiquant au nom de son dieu et en s’attaquant SYSTEMATIQUEMENT à du non-muz, pour toute une partie des autres musulmans, il n’est miraculeusement... plus musulman. Mais attention, ça ne dure que l’espace de l’attentat et le temps que la mousse retombe... parce qu’apparemment, il est quand même assez musulman pour être enterré selon le rite islamique. Mérah a eu droit à un imam qui a bien estimé qu’il était assez musulman pour mériter une place dans le carré prévu à cet effet et être inhumé selon le rite islamique. Le Tchétchène qui a tué S. Paty a été enterré triomphalement chez lui. 

      Soyons sérieux : la vérité est que pour tout un tas de musulmans, pas la majorité, certes, mais un nombre très loin d’être négligeable, tuer parce que l’on estime que sa religion a été insultée se justifie (les études en Fr le démontre de manière implacable). La vérité est que vous ne faites pas tous la même lecture des mêmes textes. Ce n’est pas moi qu’il faut chercher à convaincre : mon opinion est définitive et elle est que l’islam est incompatible avec autre chose que l’islam. Je prône la solution slovaque : 0 visibilité de cette religion chez nous, 0 mosquées (allez, on garde la mosquée de Paris pour le folklore). Le jour où les pays musulmans se mettront à se montrer tolérant envers les autres, on en reparlera éventuellement. Ma deuxième conclusion qui est également définitive est que la solution de la question islamique ne viendra jamais des musulmans eux-mêmes.

      Cette histoire de complot par défaut, ici (je parle bien de cet attentat mais aussi de quantité d’autres), ne repose sur strictement rien de concret. Personne n’a empêché Jamel et tous les autres de se comporter normalement. Personne ne l’empêchait non plus de repartir s’il n’était pas content. Nous aurions du l’éjecter dès le lendemain du dépassement de son visa comme cela se pratique dans de nombreux pays, ne serait-ce que par respect pour ceux qui respectent les règles, ce qui commence par être en situation régulière. 

      "Bref, ce que pensent les anti islam ou les terroristes islamistes n’a rien à voir avec la réalité. D’ailleurs, ils pensent pareil ... Zemmour avait bien dit que les terroristes ne font qu’appliquer les règles prescrites."

      La différence est que personne n’est mort à cause des "anti-islam". En outre, il existe bien des textes explicites quant à la guerre à mener. Et enfin, nous ne sommes pas en terre islamique. C’est aux musulmans de s’adapter. La vérité est qu’au-delà du cas Jamel, au-delà du phénomène du terrorisme islamique qui est mondial (on le retrouve en Birmanie, aux Philippines, en Indonésie, en Thaïlande, en Russie, Chine... et aucun pays occidental n’est impliqué dans ces pays-là), ce n’est pas compris comme tel par un nombre important de musulmans (les "conservateurs" et "autoritaires" de l’IM, soit un bon gros 45%). 


    • Hijack ... Hijack ... 26 avril 13:06

      @Conférençovore

      Il me semble pourtant avoir décrit (certes partiellement, je n’ai pas le temps de te aire un tableau détaillé) ce qui peut, ne pas expliquer (encore moins excuser) le terrorisme, mais au moins faire en sorte de se poser quelques questions.

      Ne crois pas à chaque désaccord entre nous, que je ne comprends pas une situation ... à propos des terroristes tués systématiquement, je connais le problème, j’en parle avec un voisin policier.

      Je sais fort bien que l’assassin était tunisien ; je rappelais que le fait qu’il y ait tant d’immigrés nouveaux en France était un objectif ... je ne vais pas te citer toutes les vidéos l’affirmant, comme Bhl disant que c’était bon pour Israël, que Sarko vantant l’immigration, le métissage etc ... les rendant presque obligatoires : https://www.youtube.com/watch?v=XvGXJ7n5WzI
      Je ne sais pas, mais si un type de droite revendiquant une immigration par simple plaisir, ne te fait pas "tilt" ... j’en reste surpris. Tout ça pour dire, que ces problèmes suivent un plan établi ... Problème, pour lequel j’éviterai de m’étaler, d’autres le font mieux que moi.

      Tu dis que l’islamiste l’était depuis 2018, mais ce n’est pas ce que j’ai lu, y compris dans des journaux de droite : [L’homme avait résidé auparavant à Thiais, dans le Val-de-Marne. L’un de ses anciens voisins, interrogé par l’AFP, qui l’a connu à cette adresse deux mois en 2017, se souvient d’un homme « musulman » mais « pas pratiquant », vivant seul et travaillant dans le bâtiment. Il était inconnu des services de police et de renseignements, comme l’a confirmé une source policière au Figaro.
       https://www.lefigaro.fr/actualite-france/attentat-a-rambouillet-qui-est-jamel-g-un-20210423
      « C’était quelqu’un de calme, pas particulièrement pieux », a indiqué à l’AFP un cousin, Noureddine, qui reconnaît ne pas avoir pas vu Jamel G. depuis longtemps. L’un de ses beaux-frères a indiqué à un correspondant de l’AFP qu’il était revenu deux semaines en Tunisie récemment. Une cousine trentenaire, Sameh, le décrit comme un homme dépressif, elle indique qu’il était suivi par un psychiatre en France.
      Un changement à partir d’avril 2020 - Sur sa page Facebook, le trentenaire, aux cheveux plutôt courts comme sa barbe. Pendant plusieurs années, ses posts publics sont consacrés en nombre à la dénonciation de l’islamophobie ou des propos de différents polémistes. Mais à partir d’avril 2020, au moment du confinement, il ne publie plus que de pieuses prières et des versets coraniques. Le 24 octobre, huit jours après l’assassinat du professeur de collège Samuel Paty par un islamiste, il avait changé sa photo de profil et rejoint une campagne intitulée : « Respectez Mohamed prophète de Dieu ». Les enquêteurs sont en train d’analyser tous ses supports numériques (téléphones, ordinateurs...). Ils cherchent également à déterminer si Jamel G. a bénéficié d’un soutien, matériel ou idéologique
      .]

      Je ne chercherai jamais à te convaincre, je dis ce que je crois être la vérité à propos de l’islam, j’aurai préféré mille fois que personne ne parle d’islam, que toute croyance reste dans le domaine privé, comme je l’ai toujours vécu. Que s’il y avait une seule argumentation prouvant que c’est la religion qui chercher à tuer, eh bien je ne serai plus croyant, sans problème.

      Je n’ai jamais condamné les anti islam, je les désigne ... je sais bien qu’ils n’ont jamais tué en général. Chacun a le droit d’apprécier ou pas ce qu’il veut. Contrairement à ce que tu dis, il n’y a aucun texte dans le Coran appelant à la guerre sans motif, sauf comme déjà dit, en tant de conflit à l’époque du Prophète, généralement, conflits où ils se défendaient simplement. L’appel à la guerre dans ces situations précises est pourtant bien clair dans le Coran, en lisant un peu avant ou après certains versets "dits polémiques", pour comprendre qu’il s’agissait de citations historiques circonstanciées.

      Enfin, je crois que concernant l’islam ... il est inutile de trop s’étaler en explications, j’en ai assez perso. Il suffit simplement d’aller au fond des choses. Je connais des chrétiens, se posant des questions qui, après avoir lu le Coran, ont compris à quel point bcp se trompent. Comme les anti islam allemand et hollandais, qui non seulement n’aimaient pas l’islam, mais voulaient le combattre ... seulement eux, ont été au bout ... ont cherché loin et ont finalement reconnu qu’ils s’étaient trompés, ils n’avaient même pas besoin de se convertir, reconnaître l’erreur suffisant amplement. Ces gens là, ont pourtant tout perdu après leur changement de position alors qu’ils étaient cadres dans des partis d’extrême droite ultra extrême ... sans aucune influence.


    • Conférençovore Conférençovore 26 avril 13:24

      @Hijack ...
      " le fait qu’il y ait tant d’immigrés nouveaux en France était un objectif ... je ne vais pas te citer toutes les vidéos l’affirmant"

      C’est en effet inutile. Je suis parfaitement au jus de cela.

      "Je ne sais pas, mais si un type de droite revendiquant une immigration par simple plaisir, ne te fait pas "tilt" ... j’en reste surpris."

      Les gens que tu cites (Sarkö, BHL et cie) ne sont pas spécialement de droite. Ce sont des tribalistes mondialistes animés par une forme spécifique de messianisme et qui veulent la destruction de toutes les nation (sauf une) et celle d’Edom. Je connais tout ça par cœur. C’est en effet un pb majeur pour nous mais, encore une fois, cela n’explique pas les gestes de "leurs balais" comme dirait un certain rav... 


      "Tu dis que l’islamiste l’était depuis 2018, mais ce n’est pas ce que j’ai lu, y compris dans des journaux de droite"

      Il a connu un basculement cette dernière année mais les germes étaient là depuis des années. Il soutenait dès 2018 l’imam Béchir Ben Hassen (source Le Parisien, donc pas vraiment un média de droite). Une citation du guss : L’islam est la seule vraie religion et toutes les autres religions sont des perversions.” Les chrétiens comme mushrikîn et les juifs comme kouffar“. 

      " j’aurai préféré mille fois que personne ne parle d’islam, que toute croyance reste dans le domaine privé, comme je l’ai toujours vécu."

      Ca je l’ai bien compris. Le pb est que tu es minoritaire et donc non représentatif. 

      "Contrairement à ce que tu dis, il n’y a aucun texte dans le Coran appelant à la guerre sans motif"

      Ce n’est pas ce que j’ai écrit. J’ai parlé des "textes". Dans le corpus scripturaire islamique (recueils de hadiths, sira, exégèses) il existe en revanche ce type d’appels. Et le coran lui-même, interprété d’une certaine manière peut également justifier certaines exactions. Ces gens qui passent à l’acte ne le font pas à partir de rien. 


    • Hijack ... Hijack ... 26 avril 14:12

      @Conférençovore

      Je disais de droite, pour Sarko uniquement, Bhl lui, c’est au-dessus des partis.

      Les mabouls de l’islam peuvent dire ce qu’ils veulent ... comme il y avait des dingues des autres religions.

      Je ne suis si minoritaire ... mais je reconnais cependant que je ne représente pas la majorité.

      J’ai cru que tu parlais du Coran ... dans le cas de hadiths, oui, ils sont le réel problème des musulmans. Le Prophète, peu avant sa mort avait clairement dit : toute pensée, toute parole me citant qui n’est pas conforme au Coran serait à bannir (de mémoire). D’accord avec toi, que les terroristes partent de quelque chose, mais pas du Coran (qu’ils méprisent d’ailleurs, comme on l’avait vu en Syrie). Le Coran est mal interprété, voire même pas lu.

      Un cousin très proche de moi (pourtant pas islamiste), a décidé de faire porter le voile à sa femme ... je luis montre le Coran et lui demande de me montrer où est indiqué le port du voile, il me répond que c’est l’imam de sa mosquée qui le lui a dit.

      Enfin, le fameux balais dont tu parles ... oui, les musulmans qui ne fonctionnent qu’avec les hadiths, les traditions au lieu du Coran, font forcément office de balais pour l’idéologie qui se sert d’eux. Le rav a raison. Mais comprends-tu que ce rav, parlait de balais ... contre Edom ; les musulmans (les plus soumis aux faux, les plus cons) ne sont là que pour être utilisés contre les chrétiens et les chrétiens contre eux.Tjrs d’après ce rav, la finalité est bien la destruction de la civilisation technologique chrétienne, la musulmane, ils ne la craignent pas.  


  • Norman Bates Norman Bates 25 avril 20:19

    Si j’avais l’esprit provocateur je mettrais en parallèle l’affaire Sarah Halimi...

    Il y a d’un côté une décision de la Cour de cassation, un collège d’experts pénalistes qui a bossé 6 mois pour arriver à la conclusion qu’il serait inepte de réviser la loi sur l’irresponsabilité pénale...

    ...et de l’autre côté les hululements traditionnels de certaines élites communautaires accompagnés de quelques "soumis" (pour être désagréable) ou "d’aveugles" (pour être moins désagréable) 

    Résultat des courses : malgré les appels à la pondération de nombreuses éminences judiciaires, le garde des sceaux annonce une révision rapide de la loi...

    On ne change pas une tactique qui gagne, hein... smiley


    • Conférençovore Conférençovore 25 avril 23:39

      @Norman Bates
      L’affaire Halimi (Sarah) est au contraire le grain de sable dans le logiciel mal huilé des complotistes. Kobili a fumé un bédo, a tué mais est excusé. Bah quoi, Kobili a eu une bouffée délirante. Ca arrive à tout le monde, non ? Il a tué en hurlant dix fois le cri de guerre islamique et récité ses sous-rates, massacré cette femme à coups de pieds et poings avant de la balancer par la fenêtre et a été... excusé.
      Conclusion : tu as bau faire parti de l’avant-garde (selon Manu-la-tremblote), quad Kobili a bédavé, il peut te tuer. Si la communauté dominait à ce point, Kobili aurait pris cher (comme il le méritait d’ailleurs). Mais « aucun élément du dossier d’information n’indique que la consommation de cannabis par l’intéressé ait été effectuée avec la conscience que cet usage de stupéfiants puisse entraîner une telle manifestation de trouble psychiatrique » ont répondu les magistrats de la Cour de cassation dans leur arrêt. Relis attentivement : il ne savait pas le pauvre Kobili (probable schizo) que fumer pouvait lui faire péter une durite. C’est pas d’sa faute. Les juges ont donc conclu qu’il n’existait pas de doute sur l’existence, chez Monsieur Traoré, au moment des faits, « d’un trouble psychique ou neuropsychique ayant aboli son discernement ou le contrôle de ses actes ». Traoré a eu beau affirmer qu’il avait "tué le sheitan", hurlé le cri de guerre islamique, récité ses sous-rates, il a été excusé et sera remis en liberté. Alors, Juif ou pas, je ne souhaite pas à tes proches de croiser la route du jovial mahométan Traoré parce que le roi, c’est lui et son sujet, c’est toi (et nous tous). Juif ou pas, sache que si Kobili a bédavé et qu’il est énervé, il peut te tuer... et sera libéré.

      Ensuite, si l’affaire Halimi permet à la loi d’enfin un peu évoluer (même si pour moi, tout est à revoir de A à Z)  et il est un peu bêbête de parler de "tactique qui gagne" comme si la communauté avait délibérément... relis-toi candidat Bates, car formulé comme ça l’est, c’est ridicule  c’est une avancée.

      Ce qui t’agace est que la communauté de lumière domine. C’est entendu mais je maintiens que le grain de sable est que cette supposée domination se heurte à ce type de jugements. Si tel était le cas, la pépite de la "République" Kobili aurait été jugée responsable et croupirait en taule pour longtemps. Problème : Kobili est libre (de récidiver). La vérité est donc un peu complexe et c’est la suivante ; les juges sont des femelles très colorées, rouges en l’occurrence. Alors, au nom des droits de la fomme, a été retenu que Kobili avait mal supporté le joint qu’il avait fumé. Les droits de Kobili a péter une durite ont prévalu sur le droit d’une personne (juive ou non) de se faire massacrer. Maintenant, est-ce si exceptionnel ? Peu importe qye tu t’appelles Bébert ou Moshé : des types qui ont pastaga de trop dans le cigare et écrasent un gamin qui traverse sur un passage clouté partent rarement en prison ou alors très peu. C’est une règle en France, une loi non écrite : l’individu est roi, pour le meilleur mais aussi le pire.
      Non, ce qui t’agace c’est la mobilisation de la dite communauté. Moi, ce qui m’agace c’est l’absence récurrente de la nôtre. J’ai écrit récemment un article sur Christophe, égorgé dans son hall d’immeuble et dans l’anonymat intégral (étrange coïncidence d’ailleurs... Stéphanie a également été égorgée dans un hall). Nous étions 4, en France, à l’avoir fait, rejoints depuis par qq autres dont Charlotte D’Ornellas, VA, Boulevard Voltaire mais... c’est à peu près tout. C’est ainsi : Chacun pour sa gueule. Moi ce qui me désole, ce n’est pas que certains s’organisent pour défendre les leurs mais que tout le monde ferme sa gueule et classe en "fait divers" la mort des nôtres. Le pb, à mon sens, c’est nous, cette apathie, cette incompréhension des rapports de force, cette impuissance volontaire, cette inaction, cette indignation aussi stérile que déplacée. Car une fois que l’on s’est plaint que certains aient du pouvoir, qu’en ressort-il au juste ?
       
      La réalité est que les goy s’en branlent que leur voisin soit buté. Ils regardent ailleurs, ironisent sous pseudo, ricanent, font les malins... De temps en temps ils défilent et font des marches blanches, déposent des peluches et des fleurs et puis rentrent à la maison. Quand René voit sa maison squattée, les voisins font, au mieux, une marche, au lieu d’aller dégager les cafards. Quand cela arrive à Kader, les "jeunes" délogent sans ménagement les coucous. Dans un pays normal, les squatteurs seraient dégagés dans l’heure, mais nous ne sommes plus dans un pays normal et sommes les seuls à ne pas l’avoir encore compris. 

      Donc, oui, il y a bien, en France, des soumis. Je maintiens et me fous que cela dérange car c’est la vérité : certains ont choisi le parti des autres par confort. D’autres pensent qu’il y aurait une forme de courage à dénoncer la communauté qui domine (mais peut-être pas tant que cela), probablement parce que c’est aussi une forme de confort : il suffirait de neutraliser cette élite et tout redeviendrait merveilleux. J’affirme que c’est naïf et simpliste et que cela ne changerait rien aux injustices, au massacre des nôtres. Alors c’est un détail mais il est intéressant : je me fais emmerder par des petits cons nihilistes et soumis (coucou Christian), parce que certains ont bien cette mentalité eux-et-rienne qui ne mène, précisément, à rien Le "ouin, ouin, tu tapes sur les zarabes mais le pb silijouifs" est stupide en plus d’être lâche et stériel. Non, camarade(s), le pb, c’est nous. 


    • Conférençovore Conférençovore 25 avril 23:45

      Correction :

      "Les droits de Kobili a péter une durite ont prévalu sur le droit d’une personne (juive ou non) à ne pas se faire massacrer."


    • Guepe maçonne Guepe maçonne 26 avril 00:03

      @Conférençovore

      Kobili n’est pas libre non plus, il est à l’HP. Et perso, quand on voit le laxisme de la justice, je me demande si il va pas passer plus d’années enfermer là bas, que si il avait eu de la taule.

      Y a qu’à voir Viry-chatillon.


    • Norman Bates Norman Bates 26 avril 01:01

      @Conférençovore

      Euh...j’ai établi ce parallèle pour une seule raison...souligner l’hystérie née de l’émotion et ses conséquences...dans le cas Halimi, un cloaque politicard sous pression qui se mobilise comme un seul mouton pour réviser en urgence une loi en guise de réparation...vu sous cet angle la décision de la Cour de cass’ est peut-être moins surprenante qu’il n’y parait...
      Détail : le jovial Kobili n’est pas relâché dans la nature avec sa panoplie de vengeur mosquée, il a droit à une camisole pour une durée indéterminée...
      Je me suis déjà exprimé sur la nécessité de nettoyer la justice au napalm avec le retour d’une autorité capable de sanctionner et de dissuader...
      Quant au reste, à cette heure tardive je ne saurais rebondir sur ton volumineux pavé...je n’aurais pas détesté que tu rebondisses sur le mien, et pas seulement sur l’ajout "Halimi"...par exemple les "antécédents" que j’avance, qui ne sont en rien des délires complotistes mais des éléments factuels...les juges-tu inintéressants, hors de propos, dignes d’être évacués de l’Histoire parce qu’ils apportent un éclairage pour le moins nuancé à ta démonstration.. ?
      Cilisiouniss ? c’est bien beau, là aussi, de tourner cela en dérision, mais bien souvent oui, cilisiouniss...et puisque j’abhorre communautariser un tel débat, je n’implique pas LES juifs...
      Et puisque tu parles de "notre communauté", petite question...un "bon français" assassin et/ou violeur (ça existe) fait-il encore partie de "notre communauté".. ? si non, à quel endroit places-tu le curseur pour l’exclure de "notre communauté".. ?
      C’est un sujet que j’aborderai au cours de ma campagne, mais bien évidemment mon ennemi prioritaire c’est le lobby mondialiste...cela me questionne sur la "dissidence", mais j’y reviendrai à l’occaze...


    • Conférençovore Conférençovore 26 avril 02:32

      @Norman Bates
      "Euh...j’ai établi ce parallèle pour une seule raison...souligner l’hystérie née de l’émotion et ses conséquences..."

      Les conséquences ? Mais l’ami, ouvre les yeux et recentrons-nous sur ce cas (et les centaines d’autres similaires où, désolé, mais il n’y a pas de réseaux gladio, "d’oncle Samuel" et cie que de beurre en broche) : les conséquences est qu’il ne se passera rien. Les Français se sont soumis à l’injonction vallsienne post-attentat de Nice où le sémillant Catalan nous invitait à nous habituer. Les gens s’en foutent. 
      Stéphanie est déjà oubliée. Il n’y a aucun "conséquences". 

      "dans le cas Halimi, un cloaque politicard sous pression qui se mobilise comme un seul mouton pour réviser en urgence une loi en guise de réparation...vu sous cet angle la décision de la Cour de cass’ est peut-être moins surprenante qu’il n’y parait..."

      Sois plus précis et moins énigmatique stp (même si j’ai une vague idée de ce que dissimule ces points de suspension).

      "Détail : le jovial Kobili n’est pas relâché dans la nature avec sa panoplie de vengeur mosquée, il a droit à une camisole pour une durée indéterminée..."

      La camisole ? Lol. Quelques semaines, quelques mois, allez... soyons fous, 1 ou 2 ans aux frais de la princesse. Ce pauvre Kobili sera nourrit, logé, torché et probablement bien médicamenté mais t’inquiètes, il ressortira. 

      ".je n’aurais pas détesté que tu rebondisses sur le mien, et pas seulement sur l’ajout "Halimi"..."

      Pourquoi pas mais je te l’ai déjà dit : Quand Moussa bute Pierre, toi (et tu n’es pas le seul... mais d’autres le font pour d’autres raisons, le déni et l’impossibilité d’admettre qu’il y a un soucis dans leur communauté notamment) tu me parles systématiquement de... Moshé. Désolé d’ironiser un peu mais il y a quand même de quoi, non ?
      Il y a néanmoins un parallèle à faire et il me semble d’autant plus pertinent qu’il est au moins basé sur les faits et non sur les spéculations : dans les deux cas (Jamel, Kobili et puis tous les autres), on aboutit à la même déresponsabilisation : Jamel "n’allait pas bien", Kobili avait fumé, Machin a été mal accueilli, Truc avait un cor au pied... Les deux (et bien plus) partagent pourtant un truc en commun, un truc gros comme un nez au milieu d’une figure mais bon, apparemment, ce serait trop simple. Alors il faudrait nécessairement introduire un autre élément dans l’équation, du moins le suggérer mais je te pose la même question que celle que je pose à hijack plus haut : Dans l’affaire de Rambouillet, quel élément te fait suggérer qu’elle serait plus complexe qu’il n’y paraît ?

      "Les juges-tu inintéressants, hors de propos, dignes d’être évacués de l’Histoire parce qu’ils apportent un éclairage pour le moins nuancé à ta démonstration.. ?"

      Ce n’est pas inintéressant en soi mais à la condition d’apporter des éléments en lien avec cette affaire et les centaines d’autres similaires. Quel élément proposes-tu au juste ? Je ne nie en rien le terrorisme d’Etat mais suis en total désaccord avec l’idée que toute forme de terrorisme serait nécessairement de cette nature. C’était le point de vue de Chauprade, c’est aussi un peu ce que suggère Xavier Raufer et d’autres (il suffit d’aller sur le site d’e&r dans la section commentaire : certains sont juste délirants). La réalité est que si certains auteurs peuvent et ont bien été manipulés, ceci intervient généralement lors d’opérations de grande ampleur. Dans d’autres et, à mon sens l’écrasante majorité, les auteurs agissent de leur plein gré. Ils partagent d’ailleurs tous des caractéristiques communes : absence d’empathie, faible intelligence, instabilité psy et puis une base qui est toujours la même fondée sur un ressentiment anti-Français/occidental, anti-chrétien et parfois anti-juif combinés à une base idéologico-culturelle commune qui le conforte. Leurs cibles sont toujours les 4 mêmes (je ne vais pas dév ici). Dans tous les cas que j’ai pu étudier ces 6 dernières années, le terrorisme aveugle n’existe quasiment jamais. Les "déséquilibrés" ont toujours ou presque la lucidité de ne pas se tromper de cible. 
       
      A moins que l’on me démontre le contraire, Stéphanie n’a pas été la victime d’un réseau occulte. Le profil de son assassin, son entourage, on retrouve toujours les mêmes points communs...

      "Et puisque tu parles de "notre communauté", petite question...un "bon français" assassin et/ou violeur (ça existe) fait-il encore partie de "notre communauté".. ? si non, à quel endroit places-tu le curseur pour l’exclure de "notre communauté".. ?"

      Qu’entends-tu par "curseur" ? Ta question est chargée sans raison mais j’y réponds : Un criminel, quel qu’il soit, s’exclut de fait de la communauté humaine. Tout dépend du niveau de gravité des faits mais de mon point de vue, un pétard fumé ou un verre de trop ne peuvent être des excuses recevables pour un viol ou un meurtre. La justice devrait se préoccuper en tout lieu de protéger les honnêtes gens des prédateurs et pas de comment on va bien pouvoir réhabiliter ces derniers , qu’ils s’appellent Kobili ou Michel. Ma réponse est à l’instar de celle du responsable de la Tchéka dont j’adapte le bon mot ici : Pour tout ennemi de la France et des Français, quatre murs c’est trois de trop.


    • Tchakpoum 26 avril 13:02

      @Norman Bates

      Elle n’est pas simplement provocatrice votre comparaison. Je vais en faire une à mon tour. Si j’étais un alcoolo bien imbibé et que je tamponnais un piéton en pleine poire (ou pleine tomate) au volant de ma voiture, je ne pourrais pas plaider pour mon abolition du jugement, bien réelle, car je suis responsable de mon état d’ébriété. Avec des différences aggravantes :

       l’inculpé cherchait, lui, sa victime en rentrant par son balcon,

       le cannabis est un euphorisant interdit par la loi, contrairement à l’alcool,

      l’inculpé vivait, très bien, dans l’illégalité, avec ses revenus du trafic de son euphorisant, qu’il consommait, une activité impossible sans capacité de discernement et un minimum intellectuel.

      Dans une affaire pénale, en plus de la partie civile, le ministère public, agit au nom des intérêts de la société. Or cette sentence rendue n’est pas compréhensible pour la société, notamment le prolo qui aurait motif à se demander pourquoi il doit, lui, respecter la légalité qui lui rapporte si difficilement et si peu.

       

      Le syndicat de la magistrature est vampirisé par l’idéologie de la lutte contre les fachos, l’anti-racisme et l’antisémitisme. Il est membre de Vigilance et Initiatives Syndicales Antifascistes (VISA), à la doctrine primaire que l’on connaît, sauf que le syndicat agit dans les salons et les cours de justice au lieu d’agir dans la rue. Et ce n’est que le résultat d’un très long travail d’emprise israelo-zunienne que vous pouvez deviner et qu’il serait encombrant de développer ici. Mais son cœur syndical a dû méchamment balancer sur cette affaire entre la lutte contre le racisme et celle contre l’anti-sémitisme, qui maintenant s’entrechoquent. Et il a dit son choix. D’où le barnum, les empoignades titanesques et les puissantes manœuvres auxquels on assiste maintenant qui promettent des revanches à venir.

       Mais le vrai perdant de cette histoire, que les combats ou préférences idéologiques veulent remplacer, c’est bien la justice qui est orpheline et le coupable qui n’est plus jugé et les victimes qui s’enchaînent y compris les prochaines en attente. Donc oui, un grand massacre politique est absolument nécessaire (votez Bates). Mais l’inverse ne marche pas, le massacre de la justice ne causera pas celui de la politique. C’est même avec le renforcement de la pleine justice qu’on peut arriver à éteindre les idéologies délirantes.

       

      Enfin, concernant l’affaire Mia, à Saint Dié les Vosges, je suis surpris que vous n’ayez pas remarqué la disparition concomitante de notre régional du site. Une disparition soudaine pendant une conversation sur la garde d’enfant où justement, un certain monsieur « M » sondait sa virilité sur les armes à feux. Il s’intéresse beaucoup à vous d’ailleurs, ce monsieur « M », depuis que vous prenez l’autoroute vers l’Elysée : êtes-vous vraiment sûr de ce qui attend votre motel et vous-même ?


    • medialter medialter 26 avril 13:37

      @Conférençovore
      "Si la communauté dominait à ce point, Kobili aurait pris cher (comme il le méritait d’ailleurs)"
      *
      Première grave erreur, l’objectif de la communauté a toujours été, désolé de revenir à du Godwin, de faire payer très cher à la descendance les copinages et les collaborations avec les KonFührers de l’époque. De faire payer très cher par de l’assimilation promue avec les franges caniveaux des apports les plus détestables (assimilation que ladite communauté s’interdit elle-même). Outre l’invasion organisée, depuis l’époque Mitterrand, de cafards Elle & Vire (surtout sa composante racaille), outre son biberonnage dans ses ghettos à la haine du vil fds ancien colonisateur & geôlier, il est aisé de discerner un laxisme républicain organisé qui met en évidence une répression à 2 vitesses, celle de ladite racaille que l’on laisse faire au nom d’Allah (égorgements, crimes crapuleux, feux de joies de bagnoles, provocations ...), et celle du fds qui se fait éborgner par un appareil répressif massif, parce qu’il explique un peu trop bruyamment qu’il crève la dalle. Le fait que tu n’aies jamais évoqué ces évidences m’a toujours laissé penser que, soit tu fais partie de la communauté en question, soit, pire encore, que tu n’en fais pas partie, mais que tu favorises ses objectifs en étant aussi centré sur les conséquences pleinement recherchées de cette invasion. Je l’ai toujours pensé parce que j’ai exclu d’emblée que t’étais le dernier des cons
      *
      "Moi, ce qui m’agace c’est l’absence récurrente de la nôtre"
      *
      Seconde grave erreur, de quelle "nôtre" tu parles ? "la nôtre", avec un mec comme toi qui amplifie à tue-tête les effets recherchés par ladite communauté, et qui fait pleinement son jeu ? J’ai jamais été contre rechercher des fondements d’identité nationale, mais jamais avec des traîtres ou des inconscients qui font la part belle aux origines sombres, par calcul ou par connerie. Sur ce forum, les doigts des 2 mains sont amplement suffisantes pour compter ceux qui pourraient être "les nôtres", ceux qui ont pris conscience, comme le dit mon confrère psychopathe, que la communauté, on la retrouve systématiquement aux mauvais endroits et aux mauvais moments. Et si "la nôtre" doit exister, elle n’aura jamais de fédérateur en France ils furent toujours des cibles de choix, elle sera toujours décentralisée à l’image des architectures P2P, de manière à éviter le fléau de la traitrise si courant dans cette immense caste de sudras qui chialent tous les jours sans jamais avoir les couilles de prononcer le mot non autorisé. A l’image des PYR, Rochedy, Gueguen, Drac .... Tout ça pour dire que la petite soumise, c’est bien toi


    • Tchakpoum 26 avril 14:21

      @Tchakpoum

      Mon lien URL était cassé, le voici :
      https://www.visa-isa.org/fr/qui-sommes-nous


    • Hijack ... Hijack ... 26 avril 14:51

      @medialter

      Comme tu dis, oui ... on sait pourquoi Kobili n’a pas pris cher, ça fait partie de la stratégie. Tout comme les racailles (pour des faits certes moins graves) ne prennent jamais cher, bien moins cher qu’un sdf ayant volé une orange, pour la simple et bonne raison qu’il faut que ces racailles se sentent impunis, que le français de souche lambda se sente envahi et se trouve en même temps un ennemi désigné, mais pas l’autre ... pour faire très court.


    • Conférençovore Conférençovore 26 avril 15:03

      @Christiane
      Roooh je suis démasqué, je suis un jouif ! Il y a qq années un type m’a traité de "sionnard de merde", un autre de "juifiste", c’était l’époque où Eux-et-Erres étaient très présents ici.
      Le fait est que je n’ai jamais ignoré la nocence patente de certains membres d’une certaine communauté de lumière. Ton pb est que, contrairement à toi, je n’ai jamais focalisé dessus pour plusieurs raisons dont l’une d’elle est que je contrairement à l’écrasante majorité de mes compatriotes goyim et mécréants, je connais un peu leur monde. Tes petites attaques systématiques démontrent que tu as un pb avec ma personne (qui n’est jamais le sujet mais apparemment c’est le tien... tu veux qu’on en parle ?). Comme tu l’admets, tu as pourri les Gueguen et cie. Comme ton attitude le démontre tu ne cherches en rien l’unité (juste 2, 3 alliés, dont des gens qui te méprisent).
      Après, mes articles ne te plaisent pas ? Bah ce n’est pas grave mon grand. Je ne t’ai jamais censuré. Alors tu reviens quand tu veux pour formuler ta hargne stupide à mon endroit, encore et encore. Promis, je ne te censurerai jamais, même si tu mériterais une correction physique, Christian. Après (bis), continue de me consacrer 100% de tes posts si ça te chante mais, petite merde, sois assuré que je pisse à la raie. smiley 


    • medialter medialter 26 avril 15:25

      @Hijack ...
      Mieux résumé que je ne l’aurais fait


    • medialter medialter 26 avril 15:31

      @Conférençovore
      "je connais un peu leur monde"
      *
      Ben voilà, on y arrive, plus facile de comprendre le grand écart
      *
      "même si tu mériterais une correction physique"
      *
      Madame Pipi en état de liquéfaction qui veut taper smiley Tu peux toujours venir, petite pissotière, tu seras pas déçu. Comme disais l’autre, tu fais vraiment pitié


    • Conférençovore Conférençovore 26 avril 16:16

      @ fiotte
      "Ben voilà, on y arrive, plus facile de comprendre le grand écart"

      Si li jouif, j’li savais k’li cönfûhrer i l’avait le nez crochu !!! Hep, venez les misilmans du quotidien !!!

      J’ai déjà dit x fois que je connaissais très bien Israël. J’ai aussi habité 3 ans en Algérie, 3 ans aux E.U.A., bossé en Inde et en Angleterre. Tu "n’arrives" à rien pauvre débile, parce qu’au fil des échanges avec d’autres, j’ai déjà parlé x fois de cela il y a des années et même fait des topics dessus. 

      Ah sinon, petite fiotte, "l’autre" en question est un mahométan débile à bas QI qui se sert de types encore plus cons que lui dans ton genre. Alors rampe, cafard. Continue de me coller, tu m’amuses Christian. Je ne te cache pas que je finirai par me lasser et n’aurait aucun scrupule à te dégager d’ici mais tant que tu te ridiculises...


    • medialter medialter 26 avril 16:39

      @Conférençovore
      "J’ai déjà dit x fois que je connaissais très bien

      ..."
      *
      Et blablabla zyva que je te racontes ma vie. Ton CV, RAB petite pissotière
      *
      "Je ne te cache pas que je finirai par me lasser et n’aurait aucun scrupule à te dégager d’ici"
      *
      Mais tu es déjà las depuis le temps que je te mets le nez dans ton caca, "ta personne" je cite tape du pied comme une hystérique de HP parce qu’elle ne supporte pas la contradiction. Alors tu attends quoi pour me dégager, petite fiotte, je demande à voir .... Dame Pipi et ses méthodes de Xi Jinping smiley


    • Norman Bates Norman Bates 26 avril 23:40

      Je crois que le plus gros chantier de mon quinquennat à vie sera d’aboutir à la réconciliation entre mon éminent confrère psychopathe et Qiro... smiley

      Résoudre le "conflit" au proche-orient, à côté, c’est comme régler un banal différend de voisinage...


    • Norman Bates Norman Bates 27 avril 00:09

      @Tchakpoum

      Comme je le disais à Qiro j’ai pris cet exemple non pas pour me livrer à une autopsie de l’affaire elle-même mais juste pour mettre en lumière l’impact émotionnel via les médias aux ordres...
      En passant, dimanche il y avait un peu partout des rassemblements de la pleurniche et en même temps des manifs contre la dictature sanitaire et pour le retour de nos libertés...aucun écho pour ces derniers, évidemment...
      La décision de la Cour de cass’ permet à une loi de sortir comme un Jésus du four, une loi, je le rappelle, qui avait été retoquée par le conseil d’Etat...l’émotion c’est le gel lubrifiant du Droit, avec toujours les mêmes qui se font entuber...
      Mon éminent confrère psychopathe a livré des éléments qui complètent utilement ce point...
      Oui le "grand massacre" est nécessaire, un grand nettoyage s’impose et il ne se fera pas avec des circonvolutions et dans la dentelle...l’ennemi n’est pas que politique, cette dernière n’est qu’un instrument parmi d’autres de domination...
      Et comme j’aime le dire, les têtes pensantes et agissantes du lobby mondialiste n’ont que deux points sensibles...
      Je vous rassure, j’observe beaucoup de choses sans forcément en faire état...il y a la concomitance de l’affaire Mia et l’envol par le vasistas du conseiller conjugal expert de la gâchette et trou de balle par définition...et cet étrange "M", mélange de Fantômas et de méchant de James Bond...je ne crains rien d’un esprit malin affiché, bien au contraire, quant au motel (où je compte transférer le quai d’Orsay pour conférer une touche incisive à la diplomatie française) il sera difficile de prendre possession de ce temple...
      Mum ne dort jamais... smiley


    • Norman Bates Norman Bates 27 avril 00:41

      @Conférençovore

      Ah mais si tu enlèves Moshé du décor c’est comme si tu masques le sourire de la Joconde...sans ce "détail" l’analyse devient limpide, cilimuslim et basta, emballez c’est pesé...
      J’ai avancé des "antécédents" qui remontent en 47-48, mais je peux remonter deux siècles plus loin, sources à l’appui...et ces sources ne proviennent pas de vils esprits complotistes gonflés aux champignons hallucinogènes, mais des intéressés eux-mêmes...il y a foison de textes, des prises de parole face caméra, tout ce que tu veux...ils assument, ils revendiquent, que diable faut-il de plus.. ?
      Et toute cette matière se révèle à chaque fois prémonitoire...plus doués que Nostradamus qui, au passage, faisait partie du club...
      Et c’est à cette confrérie que tu attribues des nuisances collatérales, marginales, alors que dans cette élite là les "ennemis de la France" pullulent...
      Dans cette histoire s’il y a une "soumise" c’est la France, c’est ce qu’elle est devenue avec le concours de "notre communauté"...il ne faut pas se plaindre qu’elle ne soit plus respectée, elle n’est plus respectable...même moi je pisse sur cette "république" qui n’est plus la France...
      Je ne crois pas au criminel qui s’exclut de fait de la communauté humaine...ça reste un humain, aussi monstrueux soit-il, et c’est peut-être cette impossibilité à l’exclure qui peut le rendre flippant...
      Je partage ta préoccupation de protéger les "honnêtes gens" face aux "prédateurs"...dans mon idéal je trace une ligne de partage semblable entre partisans de la France libre et adeptes du lobby mondialiste...


    • Conférençovore Conférençovore 27 avril 06:41

      @Norman Bates
      Le soucis est que tu auras beau chercher, tu ne trouveras pas Moshé dans le décor de Rambouillet, à moins de l’y introduire artificiellement, à moins de postuler que si Jamel a tué Stéphanie c’est parce que Moshé lui a soufflé ce projet dans l’oreille (à moins que ce soit par télépathie depuis une colonie de Cis-Jordanie). 

      La vérité (sous réserve d’inconnues) est que Jamel n’est jamais reparti en Tunisie parce que les Français, via les représentants qu’ils laissent diriger ce pays, ont été trop cons(plices), lâches (un des volets de l’humanisme) ou traîtres pour le laisser rester... avec le résultat que l’on connaît. Oui, il y a des masters of puppets, des intrigants qui invariablement, n’ont jamais caché pas leur volonté de détruire notre nation, son peuple "au sang pourri" comme dirait Carlita. Vous êtes mignons les deux psychos mais vous croyez que le Qiqi est né de la dernière pluie ? C’est essentiellement la bêtise, la candeur du gentil, le renoncement, l’aliénation et le conformisme qui expliquent l’envahissement auquel on assiste avec toutes les joyeusetés que cela implique. Mais il faut aussi revenir aux décennies précédentes et regarder aussi en face le fait que ce fût principalement des intérêts éco qui ont prévalu. Par chez moi, le patron de l’entreprise de bûcheronnage parti chercher sa main d’oeuvre au bled ne s’appelle pas Moshé mais Roger.
      Et si cela continue, c’est parce que mis à part le quart de réveillés, tant qu’il ne s’est pas lui-même fait enrichir, le Français hésite encore. Et qu’aux candides et endormis, il faut ajouter la masse des boomers coincés mentalement dans leurs trente glorieuses, les nihilistes et désespérés, les soumises, les gentrifiés et tous ces gens qui se croient au-dessus de tout alors qu’ils ne sont même pas foutus de prendre 2 minutes de leur vie tous les 5 ans pour faire le minimum syndical... parce que "élection, piège à cons !", parce que "le système, il est trop fort !". Ca en fait du monde, une majorité en réalité. A ceux-là, je leur confirme : que tu restes à la maison, bien confiné dans ta tête, c’est exactement ce qu’"ils" veulent. Et "ils" c’est très loin d’être une petite communauté organisée à elle seule. C’est un tout un régiment de pourritures dans les rangs duquel on retrouve du Jean-Cule-le-politocard Mélenchiasse (100% goy), du bon gros Poisson catho, du bon gros laïcard de la truelle Bébertrand, de la vieille coco bien goy qui aime d’ailleurs beaucoup Jamel et déteste Pierre (on va en reparler de celui-là...) et tout un tas de gens qui font bien leurs castors depuis un demi-siècle (des fois qu’il y aurait le retour des zeurs sombres). Il y a objectivement de tout. Le plus simple est de penser qu’il n’y a qu’"eux". 

      La vérité est que Jamel a tué Stéphanie parce qu’il estimait que "la France, elle a insulté "le" prophète, wallah c pas bien" et parce que, dans sa tête, "la France, elle doit payer" et ça... ce n’est pas Moshé qui lui a mis dans son ciboulot de QI à deux chiffres (à moins de revenir au temps des Ebionites... mais, Jamel, il ne sait même pas poser une soustraction, alors tu penses bien que le matérialisme historique, ça va être compliqué pour lui). Evidemment, il y a toujours eu des porteurs de valises mais Jamel n’a jamais eu besoin d’eux. Je vais te dire ce dont il a eu besoin le Jamel : 300 balles pour réserver un aller sans retour Tunis-Paris et un accès au cyber-café de Sousse. ll n’a pas fait escale à l’aéroport Ben Gourion de Tel Aviv. Il est là votre grand n’importe quoi les psychos ! smiley
       
      "La France", dans ce qui servait de cervelle à Jamel, c’était pas Fatima avec son torchon sur la tête ou même l’hirsute Assa ou encore Tching-Tchong. Non, pour lui, c’était très clair : la France, c’était un commissariat avec un drapeau français (il est con comme un fer à souder mais il reconnaît quiand même les couleurs) au-dessus de l’entrée et puis une proie facile et de choix, à savoir une femme, blanche, d’un certain âge et entrant dans ce sheitanesque bâtiment. La vérité est que la France, dans la caboche de Jamel, c’est ce fameux "Pierre" que le gamin de banlieue assimile désormais au monstre du Loch Ness sans que sa maman n’ait jamais pensé à lui expliquer que le Pierre, c’est ce mec qui s’est barré du quartier parce que le "vivre-ensemble", ça le gonflait. Le Pierre c’est aussi Pierre Innocenti (le nom est vrai...), 40 ans, restaurateur, flingué au Bataclan et tous les autres, partis définitivement.
       
      Jamel, le tueur de Romans-sur-Isère, ceux du Bataclan, ceux (il y en a eu plusieurs) de Villejuif et d’ailleurs, ne se sont jamais trompés, malgré leur "instabilité psychologique" et tous les "troubles de la personnalité" qu’on leur trouve à tous les coups. Et quand ils ont un doute, ils posent la question comme ce fut le cas pour Thierry un peu typé méditerranéen. Derrière chacun de ses crimes réside une motivation raciale et elle cible principalement les "Français" mais également les juifs (je ne sors pas les juifs des Français mais fait le distinguo parce qu’ils sont bien ciblés parfois spécifiquement pour ce qu’ils sont). Il est là le non-dit de cette énième histoire.

      Dans l’histoire de Jamel, énième épisode d’une guerre de basse intensité qui dit très bien son nom (pourvu qu’on ait la sincérité de l’admettre), Moshé n’intervient pas. Il dérouille de temps en temps, comme les autres. Et puisque tu me parles d’histoire, pour bien faire, il suffirait d’aller fouiller dans un certain texte bricolé prétendument entre 610 et 632 pour se rendre compte qu’il contient, dès sa genèse à lui, quelques racines du mal (aucune allusion à Dantec...). Maintenant, ce qui est en train de se passer est que, face aux évidences (à savoir que ce n’est pas ce gros porc de Français raciste le pb... si tant est que cela l’ait été un jour), certaines fissures au sein de la communauté se font jour. Certes, on a encore droit aux huiles dégoulinantes bi-nationales réclamant vengeance auprès de leur seule et unique nation, au défilé des hypocrites qui s’indignent qu’une femme ait été enrichie alors qu’ils s’en branlent que 100 Christianes (pas forcément soumise comme la mienne ici... smiley ) l’aient été avant, mais chez les élites il y a toujours eu les zélotes et les autres, ceux mis dans l’arène contre leur gré.

      Bref, je me base ici sur les faits et sur l’observation. Laurent Mouchard dit Joffrin est un traître. Eric Moïse Zemmour est un patriote. Je préférerais que le FDS puisse mettre en avant un des nôtres mais d’une, Eric (que tu toi tu choisis de résumer à Moïse) est un bon (et je me cogne qu’il ait une double-vaisselle à la maison), de deux, il en existe bien chez nous mais apparemment pas assez bien sur certains... 
      Re-bref, il me semble absurde que sur un module qui traite d’un épisode de cette guerre, on aille chercher d’hypothétiques vendeurs de pantalons à une jambe du Sentier. A moins de faire un grand écart à s’en éclater les roubignolles, ils n’interviennent pas ici. Le jovial Jamel n’a pas eu besoin d’eux, pas plus que le sympathique Kobili ou le truculent Youssouf Fofana. Certains sont en train de comprendre que l’enrichissement qu’ils (et encore une fois, ils ne sont pas les seuls) ont promu, ils vont y goûter aussi et que la République, toute dévouée à la protection de son avant-garde chérie, ne pourra jamais mettre un flic derrière chaque élu. 

      Quant à nous, gardons-nous bien d’aller au front parce que le petit coq dans son coin nous y pousse. Mais on ne va pas non plus fermer notre goule parce que l’on risquerait de déclencher la 3ième guerre mondiale rien qu’en décrivant la réalité. Sortons plutôt notre pop-corn pour regarder également le petit coq se prendre des coups et en espérant que ce ne soit pas des petits coqs réellement chétifs et qui n’avaient rien demandé à personne (comme Ilan ou Sarah) contrairement à Bernard-Henri et la fine équipe. Je ne vais pas spécialement chialer pour Sarah. J’ai parlé de Christophe et dans son cas, comme celui de Sarah, je dis qu’il faut arrêter de déconner : Le premier responsable est l’auteur des coups. Et ce que je lis chez vous deux, les psychopathes (bon l’autre est une fiottasse... je l’ai déjà dit ? Ah bon ? Alors c’est un rappel...) c’est que vous vous inscrivez dans cette tendance dissidente réconciliatrice éculée de mes deux qui ne mène à rien d’autre que la déresponsabilisation de nos chances et finalement un discours factuellement inaudible parce que largement faux (à tout le moins ultra exagéré) bien que séduisant. 


    • medialter medialter 27 avril 12:51

      @Norman Bates
      "Je crois que le plus gros chantier de mon quinquennat à vie sera d’aboutir à la réconciliation entre mon éminent confrère psychopathe et Qiro..."
      *
      Un glissement du slogan E&R ? smiley Je crains hélas que le status de président n’y suffise pas, il faudrait au moins le status de Saint Esprit pour récupérer la pissotière qui s’épand en écurie d’Augias avec ses petits poings de Xi Jinping. J’ai recraché mon café ttlh en lisant qu’elle voulait mettre Moïse à la tête de la résistance FDS smiley smiley smiley Faudra aussi lui expliquer (si on part du principe optimiste que la pissotière est juste conne, cad qu’elle ne fait pas semblant de ne pas comprendre) qu’il n’y a pas besoin d’un Moshe derrière chaque demi-livre, ils savent très bien faire seuls dès l’instant où ils comprennent qu’on les laisse faire, voire qu’on leur deroule un tapis rouge. Bonne chance, mon confrère psychopathe, ce sera le premier de tes 12 travaux de président, le Karcher sur les écuries smiley


  • Conférençovore Conférençovore 26 avril 15:03

    * "je te pisse à la raie."


     


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 27 avril 01:29

      @Conférençovore

      "je te pisse à la raie."

      -O

      Halte à l’élasmobranchophobie !! En tant que sympathisant de L’APECS, je suis atrocement CHOQUÉ par vos propos glaçants suintant la haine à l’encontre de nos soeurs Sélaciennes et de nos frères Sélaciens. Soyez certain qu’un banc d’avocats aux dents acérées étudient dès maintenant tous les moyens de porter en place publique et de placer sous le trident de la plus implacable justice votre comportement odieux et dégradant à l’encontre d’innocentes créatures déjà bien suffisamment maltraitées.  smiley


    • Conférençovore Conférençovore 27 avril 19:19

      Mes liens merdent... mais le texte, la vérité est là.


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 27 avril 22:21

      @Conférençovore

      Vous allez voir qu’on va utiliser le fait qu’il est amateur d’images porno pour dire que c’est bien la preuve que ce n’est pas un "vrai musulman". Et donc que "sanarienavoiraveclislam". Sinon, pourquoi préciser qu’il avait des images porno dans son téléphone (au lieu de mentionner seulement les images pédoporno qui, elles, sont illégales (en plus d’être abominables) ? 


    • Conférençovore Conférençovore 28 avril 09:17

      @Gaspard Delanuit
      C’est en effet le discours récurrent d’une partie de la oumma "il fréquentait des boîtes de nuit", "il était homosexuel", "c’était un voyou", "il buvait de l’alcool"... donc "rien à voir avec l’islalm" mais j’observe plus globalement que la réponse de la communauté est de ne plus rien dire, laisser couler jusqu’à ce qu’une tranche de jambon soit déposée devant une mosquée et là, réagir.
      Regarde un peu les contenus proposés sur Oumma.com, observe le ton ultra neutre (en apparence) de cet article focalisé sur "le profil" et les commentaires... Pas un mot sur la victime. Le seul autre article en lien avec cette affaire est politique (Dupont Moretti qui accuse MLP de récupération) mais rien sur les faits en eux-mêmes. Ils procèdent ainsi : par négation (déni) et invisibilisation. 

      Et ils ont raison : l’affaire est déjà largement retombée (jusqu’à la prochaine). C’est ainsi depuis 6 ans (CH). Il y a des pics d’émotion collective quand il s’agit de massacres de grande ampleur (CH, Bataclan, Nice, Strasbourg...) mais quand ce ne sont que des unités, ça ne mérite pas plus que quelques tweets de "condamnations", éventuellement qq débats dans les médias et puis on passe à autre chose, on accepte, on s’habitue, de toutes façons "cpaçal’islam" et le vrai pb c’est lextrême-droate... Ca marche de moins en moins, mais c’est tellement répété que cela reste efficace.


  • sls0 sls0 28 avril 08:46

    @ Conférençovore.

    Je suis venu jeter un oeil pour voir l’évolution de l’article via les commentaires.

    Un tiers des commentaires c’est du conférençovore et souvent des insultes.

    Quand les insultes sont là c’est parce que l’argumentaire n’a pas tenu la route.

    Ca fait une sacré prose pour un résultat nul voir négatif.

    Ben ton message de haine n’est pas passé mon p’tit gars.


    • Conférençovore Conférençovore 28 avril 09:25

      @sslow
      Tu n’es décidément pas bon en stats : les insultes ne sont adressées qu’à un seul troll. Derrière, j’argumente toujours.
      Les faits sont dans l’article et ils sont implacables : tu ne les contestes pas d’ailleurs, et pour cause et n’argumente pas. Décrire la réalité, apporter un éclairage rarement évoqué par ailleurs (j’ai étudié mon p’tit bonhomme... toi non) n’est pas passer un "message de haine". Ou alors il faut considérer tout article consacré à ces faits comme tels, ce qui n’a évidemment aucun sens. Bref, zéro pointé et attaque personnelle, une fois de plus.


    • Conférençovore Conférençovore 28 avril 09:31

      @sls0
      "Quand les insultes sont là c’est parce que l’argumentaire n’a pas tenu la route."

      Dixitr le gars qui a traité Richard Boutry de "salope"... smiley


Réagir