lundi 11 février - par Zatara

La France contre les robots de Bernanos - 1944

Extraits de La France contre les robots lu par Julien Roux avec des images du film de Godfrey Reggio : Koyaanisqatsi et avec la musique de Philip Glass.



4 réactions


    • sls0 sls0 11 février 16:19

      @JL

      On peut dire que les drones grand public et professionnels au top c’est DJI.
      Si on veut les faire voler en zone interdite ce n’est pas possible à moins d’envoyer par mail les autorisations de vols officielles chez DJI qui débloque en fonction du plan de vol. Ca se fait via un smartphone.
      Puissant la main mise sur les drones.
      On lui fait un plan de vol à 20cm près.
      C’est du civile, imaginez le militaire.

      L’argent c’est le nerf de la guerre, un drone US c’est 10 à 15 millions de dollars. Comme on voit dans le lien que vous avez mis du drone kamikaze est envisageable pour un cout de 1000 à 2000$.
      Si comme cible on lui donne la silouhette d’un prédator, il risque d’avoir 10 à 15 millions de dollars qui partent en fumée au moment de l’atterrissage.
      Je le mettrais en guidage GPS jusqu’à qu’il soit à portée de brouillage ensuite inertiel et reconnaissance de forme. Quoi que le prédator étant dépendant des ondes radio et du GPS, on a intérêt à ne pas avoir le pied lourd sur le brouillage.
      A condition de recharger la carte SIM du système de commande, on a une arme dormante qui tient dans un volume de 200 litres avec des composants civils qyi passent les frontières.
      Autre variante, les chinois sont pointus en EMP chimique, avec un volume de deux boites de coca on a déjà du correct sur du ciblé. Ça crâme l’électronique sur plusieurs immeubles.
      Avec de la poudre de carbone ça crâme une interconnexion haute tension.

      Il y en a qui débrident leur drone DJI, sans être à la portée de tout le monde, la programmation ou reprogrammation est à la portée de pays sans trop de ressources.
      Le drone armé dans l’esprit des gens c’est réservé au pays riches, ça manque d’immagination.


  • Quasimodo 11 février 13:07

    KOYAANISQUATSI ! ....


  • sls0 sls0 11 février 14:47

    Je n’ai pas voté Sarko ou Macron mais j’ai quand même par dépit voté Hollande.

    En cela je suis aussi coupable des morts dus à ses décisions. Je suis coupable. J’ai quelques syriens sur la conscience.


Réagir