mardi 30 juin - par JOVTOD

La chasse au mot "BLANC" - J’appelle des marques ?

L'Oréal supprime le mot "blanc" de certains de ses produits. OK, et les autres marques ? Font-ils le même boulot salutaire de purification ? Appelons-les pour en avoir le cœur net.



18 réactions


  • ezechiel ezechiel 30 juin 20:18

    L’Oréal est dans la même propagande progressiste communautariste et anarchiste antifa venant des USA, la haine de soi, le culte de la race noire et du métissage, l’anéantissement de la race blanche.

    « L’Oréal fait de la discrimination positive et l’assume. Aujourd’hui, lorsque nous rencontrons un candidat qui a un prénom d’origine étrangère, il a plus de chance d’être recruté que celui qui porte un prénom français de souche. »
    Jean-Paul Agon, PDG de l’Oréal

    "A compétences égales, et bien désolée, on choisira la femme, ou on choisira la personne venant de autre chose que le mâle blanc, pour être claire."
    Anne Lauvergeon, PDG d’Areva

    "A la tête de la haute administration, on a principalement des hommes, blancs, qui ont fait l’ENA. On manque terriblement de diversité dans les parcours. Quand tout le monde a le même logiciel il n’y a plus d’intelligence collective."
    Marlène Schiappa sur Twitter le 6 janvier 2019

    « Ne comptez plus sur moi pour défendre la moindre nomination d’homme à partir de maintenant »
    Marlène Schiappa

    "Je ne peux pas survivre quand il n’y a que des blonds aux yeux bleus, c’est au-delà de mes forces."
    Jean-Luc Mélenchon

    Jean-Luc Mélenchon se réjouit de l’éradication de la race blanche, remplacée par une immigration extra-européenne.

    Métissage obligatoire, par Nicolas Sarkozy


    • Super Cochon 1er juillet 07:30

      @ezechiel
      .
      .
      Si la haine de soi pouvait pousser les Antifa à ne pas se reproduire et disparaitre , mais finalement c’est la haine des autres à l’égard de ceux qui refusent leurs hypocrisie de petits bourgeois de Gauche privilégié qui prétendent aimer le multiculturalisme tout en refusant d’aller vivre dans les quartiers islamisés à majorité étrangère !
      .
      .
      .
      On ne vit pas en Démocratie mais en Hypocrisie-de-Gauche ! 
      .
      .


  • Hijack ... Hijack ... 1er juillet 01:26

    T’ain la vache (rassurez-vous, noire & blanche) !

    Qu’est-ce que c’est que ces foutaises ...


  • rita rita 1er juillet 07:19

    La France marche sur la tête, une minorité de "racistes" vient faire sa loi ?


    • Super Cochon 1er juillet 07:33

      @rita
      .
      .
      Chasser le mot Blanc est une preuve flagrante de Racisme ANTI-Blanc !
      .
      .
      .


    • louis 1er juillet 14:29

      @Super Cochon
      Il va falloire trouver un nouveau nom au mont blanc , l’homme blanc , il faudra l’appeler l’albinos etc etc ...... , je ne suis pas sur que ces changement d’appellations resserre la communauté Française .


  • Heimskringla2 Heimskringla2 1er juillet 10:28

    C’es consternant, ridicule, grave.

    On veut faire passer ca pour un combat humaniste, bienveillant, qui concerne tout le monde, alors que c’est évidemment politique, mais surtout de l’idéologie, une idéologie hystérique, intolérante, dangereuse et raciste.

    D’ailleurs ils parlent de "racisme systémique", le système est tellement raciste que toutes les grandes organisations/"companies" sont totalement impliquées dans le mouvement, en font sa propagande, comme ici avec les entreprises. Ceux qui ne le font pas, ou qui ne le font pas tout de suite, se font lyncher, justement par le système. L’intolérance (et idéologiquement le racisme) est d’autre sens.

    Suffit de regarder le documentaire sur Evergreen pour voir dans quelle société on se dirige.


    Je vais vraiment finir par regretter la bière et la choucroute. 


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 1er juillet 15:13

      @Heimskringla2

       La bière... blanche, blonde, rousse ou brune ? 


    • Heimskringla2 Heimskringla2 1er juillet 16:45

      @Qaspard Delanuit

      Je préfère les blondes 


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 1er juillet 16:53

      @Heimskringla2

      "Je préfère les blondes"

      Faute avouée est à moitié pardonnée. Par conséquent vous n’aurez la tête tranchée qu’à moitié, sale suprématiste blondiste !


  • rita rita 1er juillet 11:05

    L’ORéac... ?


  • Vraidrapo 1er juillet 15:05

    Quand on veut "jouer au con" :

    Sur l’étiquette "Black & White", si tu supprimes "White "... ils sont capables de dire qu’on traite les noirs d’alcooliques.


  • Vraidrapo 1er juillet 15:07

    Pour Johnny Walker :

    le Black Label est supérieur au Red Label !

    Un problème en perspective avec les descendants de "Taureau Assis"


    • louis 1er juillet 16:59

      @Vraidrapo
      C’est comme dans la marine , il y en a un qui est resté plus longtemps dans le fût  smiley


  • Hijack ... Hijack ... 1er juillet 16:50

    C’est le truc le plus con ... auquel aucun humoriste (parmi les plus farfelus) ... n’aurait pu penser :

    Comment nommer simplement : un page blanche, un blanc de poulet, une neige blanche ou blanche neige (lopsa+cistra), un nuage blanc, un blanc d’œuf ... 

    Faudrait aussi penser à détruire, tous les livres, les poèmes, les chansons qui n’auront pas respecté ces nouvelles normes (les auteurs d’antan, n’avaient qu’à prévoir), refaire les dialogues de tous les films ... etc ...

    Les gens qui tomberont dans ce piège (qu’ils soient blancs ou noirs _désolé de le préciser) atteindront le plus haut niveau de la connerie ...

    Il y avait des prémices à ces conneries : le fait d’appeler un homme noir, "homme de couleur", comme si les autres n’avaient pas de couleur et donc invisibles.

    Ça me met dans une colère blanche ... et je me calme en écoutant Black is black  !


  • rogal 1er juillet 17:35

    OMO lave plus noir, c’est ÉTÉRO qui lave plus blanc.


  • sylvain66 2 juillet 14:42

    bon ben du coup tous ces techniciens vont faire remonter à leur hiérarchie qu’il y a des gens qui font pression pour qu’on supprime le mot blanc à cause de ces conneries

    Je comprends que l’absurdité de la situation soit énervante, mais je ne comprends pas bien ce que l’article prétend montrer


  • Joe Chip Joe Chip 2 juillet 15:31

    Il n’y a plus qu’à attendre la première boîte qui justifiera un plan de licenciement au nom de la lutte antiraciste. Virer 100 salauds blancs bardés d’acquis sociaux et de "privilèges" pour les remplacer par 20 noirs exploités au nom de l’intersectionnalité et du progressisme racialiste, voilà un concept d’avenir pour le capitalisme.


Réagir