mardi 11 avril - par Zatara

L’OMS dans les griffes des lobbyistes

Pandémies, grippes virulentes ou maladies consécutives à un accident nucléaire : l'OMS (Organisation mondiale de la santé) doit intervenir sur tous les fronts de la planète pour prévenir et guérir. Mais cette institution de l'ONU, créée en 1948, dispose-t-elle encore des moyens suffisants pour assurer ses missions, au-delà de ses succès incontestables, en matière de vaccination notamment ? Financée, dans les années 1970, à 80 % par les contributions de ses États membres et à 20 % par des donateurs privés, elle voit aujourd'hui cette proportion s'inverser, alors que le tout-puissant Bill Gates, désormais premier pourvoyeur de ses fonds par le biais de sa fondation

 

 



1 réactions


Réagir