lundi 26 septembre - par Mao-Tsé-Toung

Italie : Giorgia Meloni (néo-fasciste ?) triomphe aux élections législatives ! Eric Zemmour exulte ! Taux de participation : 65 % !

Italie : la candidate néo-fasciste Giorgia Meloni revendique la direction du prochain gouvernement

26 sept. 2022

BFMTV

Giorgia Meloni, dont le parti post-fasciste Fratelli d'Italia est arrivé en tête aux législatives de dimanche en Italie, a revendiqué la direction du prochain gouvernement.

 


Publicité

3 choses à savoir sur Giorgia Meloni qui a triomphé aux élections législatives italiennes

26 sept. 2022

Les Echos

Giorgia Meloni devient présidente du Conseil « in pectore », devançant largement ses deux alliés, lors des élections italiennes ce week-end, grâce à une coalition avec l'autre parti d'extrême droite, la Ligue de Matteo Salvini, et Forza Italia de Silvio Berlusconi.

Engagée dès 15 ans en politique, ultra-conservatrice, membre d'un parti néofasciste dans les années 1990... Le profil de cette femme politique d'extrême droite inquiète en Europe. Voici 3 choses à savoir sur Giorgia Meloni.

Lire l'article pour plus d'analyse :

Italie : Giorgia Meloni triomphe aux élections législatives
https://www.lesechos.fr/monde/europe/...

Elections en Italie : le double langage de Giorgia Meloni sur l'Europe
https://www.lesechos.fr/monde/europe/...

Giorgia Meloni ou l'art d'amadouer le patronat italien
https://www.lesechos.fr/monde/europe/...

Les 7 faiblesses de l'économie italienne
https://www.lesechos.fr/monde/europe/...



19 réactions


  • Unchained 26 septembre 11:36

    Que voilà une bonne nouvelle .... Ciao Draghi !


  • France Foutoir du Yankee 26 septembre 12:04

    Un peu de Culture politique avant le déferlement des commentaires :

    selon un politologue de plateau, hier, le mot fascisme a une connotation particulière en Italie qui le nuance de toutes les diableries dont il est affublé en France ( nazi, antisémite etc...).

    Maintenant à vos claviers !

     smiley smiley


  • Globulard 26 septembre 12:48

    La Meloni ne gouvernera rien , en raison de l’endettement colossal de ce pays , si la finance coupe le robinet , les Italiens vont retourner en 1920 date de l’avènement de Mussolini. Est ce que les Italiens sont prêts à faire cet effort ???

    Trolls escrocs et autres cons s’abstenir . Comprenne qui pourra . CQFD. 


    • Djam Djam 26 septembre 13:46

      @Globulard

      Vous vous trompez tout autant la Globule... comme toujours avec vos commentaires grossiers et votre arrogance grand format. Vous ne pouvez pas vous empêcher d’insulter, le fiel chez vous est un état naturel !

      Meloni n’est rien d’autre qu’une MLP qui aurait été "élue" par les naïfs qui continuent à veauter...
       
      Pas plus "facho" que la MLP, ce sont des "agents atlantistes" maquillées (au double sens du terme smiley en pseudo patriotes, affublées a dessein d’un pseudo patriotisme bidon. Les 89 députés du RN sont aussi efficaces en opposition qu’un Mélenchon qui n’a plus d’autre activité politique que celle de dire une part de vérité aux français qui l’écoutent tout en sachant que sa carrière politique est terminée. 

      Les MLP et autre Méloni sont les "Tsippras" d’aujourd’hui. L’ère du faux à tous les étages bat son plein et ces opposants d’opérette sont et resteront au service de la Bête rien que pour espérer avoir une retraite grasse et peinarde. Voyez la MLP et son élevage de greffiers ! smiley

      Votre imagination est trop fertile la Globule, et vos déductions toujours hâtives lorsque vous affirmez qu’un retour à Mussolini serait le sort d’une Italie sans les aides financières euro-ricaines.
      Les méthodes de l’empire renvoient Mussolini aux petits soldats de plomb. 

      Meloni governerà, ne vous en déplaise, mais en mode allégeance comme tous les loquedus qui sont cooptés par le système financier-mafieux qui parasitent la totalité de l’Occident. 


    • Globulard 26 septembre 15:48

      @Djam
      Tout ce tartinage , avec attaque ad personam , pour dire la même chose que moi .
      En clair pas de pognon , pas de gouvernance , Pognon gouvernance .
      Faut que t’arrêtes d’essayer de penser Djamilla , t’es pas faites pour ça , nonobstant l’usage de la langue française impeccable. Une ânesse savante quoi !!! 


    • Djam Djam 1er octobre 21:02

      @Globulard

      Ne vous faites pas de mal la Globulard... je sais ça vous agace, mais non... je ne m’appelle pas Djamillla....


    • Globulard 1er octobre 21:09

      @Djam
      Tu t’appelles comme tu veux , t’es un homme ou une femme ça change rien au problème . Ce que j’ai écrit reste valide .


  • juanyves juanyves 26 septembre 13:02

    les Italiens vont retourner en 1920 date de l’avènement de Mussolini. Est ce que les Italiens sont prêts à faire cet effort ???

    Là tu as vu juste, chapô, mais ils ne seront pas tout seuls en raison de l’endettement colossal de ses accompagnateurs. Tout le monde en procession, à la queue leuleu.

    De plus avec Olaf injecté, boosté et covidé il faudra qu’ils y aillent tous masqués à la procession.


  • sirocco sirocco 26 septembre 13:05

    Désolé mais la Meloni est une européiste zélée, même si elle n’en a pas trop parlé durant sa campagne.

    Donc rien de bien nouveau à attendre de sa politique, l’Italie va continuer à obéir à LaHyène et à ceux qui sont derrière.  smiley


    • sirocco sirocco 26 septembre 13:09

      @sirocco

      Combien de fois faudra-t-il le répéter ?... En Oxydent, ce n’est pas par des élections qu’on changera quoi que ce soit.


  • paulau 26 septembre 14:03

    Néo-fasciste, post-fasciste, adoratrice de Mussolini… on peut en inventer plein d’autres : para-fasciste, péri-fasciste, sub-fasciste, crypto-fasciste, proto fasciste, mussoliniste… S’accrocher, telle une bernique à son rocher, à l’adjectif fasciste pour qualifier Giorgia Meloni, ça devient un peu clownesque.


  • Jean Ducoin 26 septembre 14:18

    Si Néo-fasciste signifie "pouvoir autoritaire", comment appeler celui qui met la "pression mondialiste" actuelle ? Inversion des valeurs par la dictature Woke, elle va récolter à sillons larges dans tous les qualificatifs, elle.

    Ouais ben, pour trouver la sortie de l’auberge, il va bien falloir en essayer des bières tièdes.

    Je ne connais pas la structure de ses réseaux de soutient, mais si Dieu ne vient pas en personne livrer le béton pour couler des fondations qui se moulent dans les méandres creusés à l’insultes, héritage direct de générations d’italiens légitimement énervés, je ne sais pas si sa tchache va permettre de venir flirter avec le niveau à bulles où placer la dalle de surface, pour sa rédemption et pour celle de la botte à Torgnola/o//i/e (écriture inclusive, mais c’est chargé l’italien). Si elle veut la mission, bon courage.

    Mais juste avant, c’était Draghi il Mario. Il reste donc une marge d’espoir pour que ça n’empire.


  • juanyves juanyves 26 septembre 17:32

    Meloni c’est la droite libérale habituelle catholique avec un discours sur l’immigration musclé. Sur le reste rien à attendre (covid, Ukraine, énergie, Europe), sur l’immigration de la violence et sur le social de la violence. Rien de vraiment nouveau sous le soleil.


    • attis attis 26 septembre 18:45

      @juanyves

      Elle a qualifié le délire covidiste de "religion", et semble prête à revenir sur la plupart des mesures prises par le gouvernement précédent, mesures qui étaient parmi les plus contraignantes du monde. On verra bien !


    • alanhorus alanhorus 26 septembre 23:31

      @juanyves
      Il faut du soleil pour avoir un bon melon.


  • LUCA LUCA 27 septembre 07:10

    Les boches sont prêts à tout pour faire plier les récalcitrants à das grosse Europa, on ne sait pas ce qu’ils branlent dans les hautes sphères de la finance mais j’ai comme l’impression que le pognon des petites gens, habitants des pays d’Alice pour simplifier, sont sucés jusqu’à la moelle pour alimenter l’industrie et la machine de guerre teutonne. Je ne sais pas si les gens ont du mal à se projeter malgré toutes les informations perçues mais en entre-croiser le passé au futur permet de constater de nombreuses similitudes, guerre, couvre-feu, ségrégation, insulte, répression..etc..., les boomers en ligne de mire, ceux qui ont profité d’un moment de paix.


  • paulau 27 septembre 11:11

    • juanyves juanyves 27 septembre 12:01

      @paulau
      Violences et haines assurées. Règlement des problèmes impossible. Convivialité détruite. Bonjour les dégâts.Next stop : guerre civile.


  • juanyves juanyves 27 septembre 23:46

    Italy’s Giorgia Meloni tells Zelensky : “You can count on our loyal support for the cause of freedom of Ukrainian people.”


Réagir