mercredi 19 juillet - par wendigo

Gérard Filoche : la relève et la peste

 Rien à dire de plus que ce qu'il y a dans la vidéo :

 

 



12 réactions


  • zrivo 19 juillet 12:52

    Il y a trois siècles et demie La Fontaine écrivait :

    Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir

    Les tribunaux n’ont pas besoin des nouvelles lois Macron pour piétiner les droits des femmes et des hommes au travail.
    J’ai vu tout ça de très près, qu’ils soient prudhommaux ou d’appel, la loi ne protège plus le salarié honnête, au contraire, elle se retourne contre lui pour protéger l’escroc sans envergure qui a quelque connaissance dans le milieu....

    Il y a des femmes et des hommes et il y a en dessous des femmes et des hommes sans droit réel, une espèce de sous espèce humaine, qui voit qui entend qui comprend et qui sert de paillasse aux esclavagistes des temps actuels....


    • bonalors 19 juillet 14:22

      @zrivo
      oui malheureusement il y a plus personne a sauver, même les pauvres s’ils le pouvaient seraient malhonnêtes , alors ....


  • JL 19 juillet 14:17

    Un fâcheux lapsus à 5’47’’ : "Ils sont trop peu à se goinfrer sur notre dos"


  • Croa Croa 19 juillet 23:59

    Excellent !
    (À part deux détails qui démontrent que même Monsieur Filoche est en dessous de la vérité :
    - Il situe mal le salaire brut qui n’est qu’une référence comptable au dessous du salaire effectif, c’est à dire complet.
    - Non les riches n’ont pas d’état d’âme. Ces gens se croient supérieurs, les autres n’étant « rien », ce qui comprend tout ce qui n’est pas eux et pas seulement les misérables. La misère ils ne la voient donc pas et cela ne risque donc pas de les empêcher de dormir.)


    • yoananda yoananda 20 juillet 00:11

      @Croa
      " Non les riches n’ont pas d’état d’âme."

      Un smicard français fait partie des 5% les salaires les plus hauts à l’échelle de la planète. Je pense qu’on peut dire qu’il fait partie des 5% les plus riches (et oui on l’oublie souvent mais tout le monde ne peut pas se payer une voiture, une maison en pierre, même à crédit, l’eau courant, l’électricité de qualité, la médecine moderne, un accès internet haut-débit et le reste qui pour nous est la norme).

      Donc les français seraient censés ne pas avoir d’état d’âmes et se croire supérieur ?

      La misère d’un français, même un smicard est toute relative comparé à certains africains qui bouffent des galettes de boue pour survivre.

      Mais bizarrement, les "pauvres" ne pensent rarement à ceux qui sont qui sont plus pauvre qu’eux. Ils se disent rarement qu’ils devraient partager avec eux. Non, ils pensent surtout aux partages que les plus riches pourraient faire à leur profit exclusif ...

      Bien sûr c’est une affirmation fausse de dire que les riches ceci cela. Il y a des riches abrutis et d’autres très généreux. Me souviens avoir vu un gus refiler un pourboire de 500€ au serveur un jour (et ce n’était visiblement pas exceptionnel).

      Ce qui est vrai en revanche c’est que l’argent à tendance déssensibiliser. C’est un biais cognitif reconnu. Il est vrai qu’il y a une lutte des classes, mais qui l’a initiée ? vu les tombereaux de haine déversé sur les riches (en France notamment), si j’étais l’un d’eux, je chierais dans la gueule d’un peuple aussi vindicatif. Il est certain que la richesse ne se conserve pas toute seule, il faut lutter pour la maintenir, et donc ... Il est certain qu’il y a des petits cons de riches qui font chier.

      Mais de la à accuser tous les riches en bloc ... ça n’a pas de sens.


    • guepe guepe 20 juillet 00:35

      @yoananda

      Ce qui est paradoxal, c’est que ceux qui sont le plus friand de ce genre de généralisations abusives sont les memes qui les nient dès qu’elle se font en fonction de la race ou de l’ethnie.

      D’ailleurs, je trouve qu’il y a beaucoup de ressemblances entre les discours antisémites post SGM et les attaques anti riches ( escroc, profiteur du prolétariat, vu comme des personnes sans nationalité,traitre , controlant les gouvernements,...) d’aujourd’hui, un peu comme si on avait déracialiser ce discours pour l’adapter à notre époque.


    • yoananda yoananda 20 juillet 00:48

      @guepe
      ben oui, le nationalisme étant le grand perdant de la 2ème guerre mondiale, le racisme étant tabou, il ne reste plus que la lutte des classes sur laquelle se rabattre pour expliquer la misère du monde.

      Ce qui est paradoxal, c’est que ceux qui sont le plus friand de ce genre de généralisations abusives sont les memes qui les nient dès qu’elle se font en fonction de la race ou de l’ethnie.

      D’ailleurs, je trouve qu’il y a beaucoup de ressemblances entre les discours antisémites post SGM et les attaques anti riches ( escroc, profiteur du prolétariat, vu comme des personnes sans nationalité,traitre , controlant les gouvernements,...) d’aujourd’hui, un peu comme si on avait déracialiser ce discours pour l’adapter à notre époque.

      En fait il y a une lutte des places, des races, des classes, mais aussi des genres, des générations, des mafias, des monnaies, des médias, des religions, etc...

      Mais notre cerveau VEUT/AIME une explication unique qui explique tout, c’est plus simple et il suffit qu’elle se prête au biais de confirmation. C’est le cas de la lutte des classes pour certains car c’est l’explication "reine" : socialement acceptable, passe partout, facile à comprendre, ne mange pas trop de pain, exutoire à la jalousie, permet de ne rien changer dans sa vie.


    • pegase pegase 20 juillet 11:17

      @yoananda

      Un smicard français fait partie des 5% les salaires les plus hauts à l’échelle de la planète.


      Bonne remarque, les français ne se rendent pas compte à quel point ils sont riches, même les smicards ; ces derniers peuvent espérer acheter une maison avec un terrain d’une bonne surface, alors que par exemple un travailleur suisse, disposant d’un salaire pourtant 2 à 3 fois plus élevé, devra s’endetter sur 2 générations* pour acquérir un bien immobilier équivalent ...


      * ..c’est ce qu’ils font, ils endettent leurs enfants, truc de fou smiley

      Remarque nous aussi vous allez dire, via la dette du pays ...


  • jeanpiètre jeanpiètre 20 juillet 19:41

    marrant les nationalistes quui légitimisent le système de castes économiques et cherchent à satisfaire leur ouverrain , la dette (illégitime en grande partie).



  • simplesanstete 25 juillet 09:05

    Ce gros con cocu du marxisme en inspecteur de souffrance est tout simplement dégoûtant ! Les usines, connards, sont bien occupés et même pré occupés, par du bétail mort à crédits, z’ont décidés de se supprimer et de + en + vite. Sous médocs et différentes drogues avec un accident de voiture en prime et en hausse. Vieille crevure, le temps de l’exploitation paisible de la part du cerveau prolo is ovaire & t’as + que les migrons comme ressource de misère à importer et entretenir.

    VICTIMES UBER ALLES !


Réagir