dimanche 13 octobre 2019 - par Conférençovore

Attaque à la PP à Paris : Xavier Raufer apporte son expertise sur TV Libertés

Excellente entrevue de Xavier Raufer sur TV Libertés à propos de l'attentat perpétré par M. Harpon.

Le criminologue, contrairement à de nombreux commentateurs, connaît parfaitement les lieux où le drame s'est déroulé pour y avoir travaillé lui-même.

Il revient sur les singularités de la plus ancienne institution policière au monde (écouter également la conférence de Marion Sigaut sur Louis Dominique Cartouche pour mieux comprendre la lieutenance de police créé sous Louis XIV dont il est ici question) notamment son absence de service de contre-espionnage, les processus d'habilitations Secret-Défense, et puis comment Harpon a pu pénétrer dans ces locaux avec un couteau ou des couteaux en métal (selon une de ses connaissances présente sur place) ou céramique.

Connaissant également l'un des instructeurs de Harpon, il revient sur les ressorts psychologiques qui ont pu faire basculer l'individu, puis, n'en déplaise à certains, sur le caractère religieux de ce crime (avec égorgement rituel d'une des victimes). Il explique également l'importance de l'esprit de corps au sein de l'institution mais aussi et surtout le politiquement correct qui génère cette omerta dangereuse dans certains services, y compris les plus sensibles, et qui pourraient expliquer qu'un tel individu ait pu passer sous les radars.

Les propos de Raufer quant à la sous-traitance à laquelle procède les services sous la responsabilité du ministère de l'intérieur (entretien des véhicules de police, centres d'entraînement au tir, etc.) sont, en outre, particulièrement inquiétants. 

Enfin, selon lui, la question n'est pas de se demander si Harpon avait la possibilité de détourner et transmettre les informations sensibles auxquelles il avait potentiellement accès durant une quinzaine d'années ou, par exemple, introduire des programmes malveillants puisque, eu égard à son ancienneté et son métier, la réponse est évidemment oui... mais plutôt si, en plus de la tuerie commise, il a commis de tels crimes. Dans un contexte de panique compréhensible, un important dispositif de 160 enquêteurs travaillerait à faire la lumière sur cet aspect ultra-sensible du dossier.

 

 

Source : Retrouvez, abonnez-vous et soutenez TV Libertés :

https://www.tvlibertes.com/ https://www.facebook.com/tvlibertes/ https://twitter.com/tvlofficiel?lang=fr



7 réactions


  • alanhorus alanhorus 13 octobre 2019 17:02

    J’ai été très étonné le jour même d’entendre une policière interviewée, pas de choc traumatique dans sa voix, l’affaire est impossible, incrédibe humainement.


  • mat-hac mat-hac 13 octobre 2019 17:51

    Comparer la police du roi avec un système créé contre le roi ne veut rien dire. Il s’agit de lier, pas de dissocier.


  • JL 13 octobre 2019 18:48

    Ne pourrait-on pas voir dans ces défaillances les symptômes d’une guerre secrète des polices ?

     

     Je relie cette interrogation à cette autre : comment se fait-il qu’en France, dans ces crimes de masse, les meurtriers présumés sont systématiquement abattus quand chez nos voisins, ils sont toujours arrêtés et s’avèrent le plus souvent appartenir à l’extrême droite ?

     

     Attention, hein : je ne suis pas en train de dire que c’est nous qui avons tort ! Je demande simplement pourquoi nous n’aurions les mêmes terroristes que nos voisins européens et secondairement si nos policiers sont moins adroits que leurs collègues étrangers ?

     


    • Conférençovore Conférençovore 14 octobre 2019 10:52

      @JL "comment se fait-il qu’en France, dans ces crimes de masse, les meurtriers présumés sont systématiquement abattus quand chez nos voisins, ils sont toujours arrêtés et s’avèrent le plus souvent appartenir à l’extrême droite ?"

      Des éléments concrets pour étayer cette question chargée ? D’après le rapport d’une euro-députée dont j’ai oublié le nom, 91 % des affaires de terrorisme en Europe sont liées à l’islam radical. Il y a eu des dizaines de cas d’attaques islamiquement motivées en France depuis 2015 dont les auteurs ont été neutralisés de manière non létale. Au besoin je balance qq exemples. Juste pour dire qu’il faut être prudent sur les questionnements biaisés car basés une des impressions.


  • Julot_Fr 14 octobre 2019 09:23

    Cette attaque est soit une diversion, soit un acte de propagande dans le cadre de la reunification des droite contre les musulmans voulue par nos ingenieurs sociaux


    • Conférençovore Conférençovore 14 octobre 2019 11:11

      @Julot_Fr On peut aussi dissocier les attentats des exploitations possibles de ceux-ci par la suite. "Diversion" ou "acte de propagande" signifient, au moins dans le premier cas, une responsabilité au-delà de l’auteur des faits lui-même, une préméditation (une diversion implique la volonté de dissimuler autre chose, reste à expliquer quoi)ou pour le dire plus directement, un complot. Pourquoi pas... Des éléments pour accréditer cette affirmation ?

      En admettant que "pourquoi" soit acquis, resterait à préciser le "qui" et les faits concrets menant à ces responsables.


    • Laconicus Laconicus 15 octobre 2019 04:11

      @Julot_Fr
      "Cette attaque est soit une diversion, soit un acte de propagande."

      Qu’est-ce qui vous conduit à penser cela ? 


Réagir