ezechiel ezechiel 12 novembre 2023 12:08

Les politiques qui vont manifester ce dimanche en tête de cortège ont personnellement contribué à la propagation de l’islam radical misogyne, antichrétien et antisémite !

François Hollande a négocié à l’Élysée la construction de « l’Islam de France »  avec Ahmed Al Tayeb, l’imam antisémite et antioccidental de l’Université d’Al Azhar  : « tout le monde déteste les Juifs ».

Le premier secrétaire du PS Olivier Faure a inauguré la mosquée de Moissy-Cramayel où viennent précher des prédicateurs antisémites tels Noureddine Aoussat

Manuel Valls a décerné la Légion d’Honneur à Khalil Merroun, l’islamiste radical et imam de la grande mosquée de Évry-Courcouronnes

Bernard Cazeneuve, qui sera en tête de cortège de la marche contre l’antisémitisme, ici en réunion de travail lorsqu’il était Ministre de l’Intérieur, avec le prédicateur antisémite Amar Lasfar et les instances de l’UOIF, le 21 mars 2016 au Ministère de l’Intérieur. Amar Lasfar et l’association des Frères Musulmans (UOIF), sont devenus en quelques années sous le gouvernement socialiste de Valls, des références incontournables du dialogue avec l’Islam radical misogyne, antichrétien et antisémite.

Nicolas Sarkozy a offert le Conseil Français du Culte Musulman aux islamistes de l’UOIF et à son président Amar Lasfar, le plus grand réseau de l’islam politique misogyne, antichrétien et antisémite sur le territoire français.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe