Étirév 4 mai 2023 09:12

Commençons par rappeler que l’arcane « L’Empereur » est la quatrième lame du Tarot de Marseille.
Napoléon... Empereur ?
La pyramide n’est pas complète sans son sommet ; la hiérarchie n’existe pas lorsqu’elle est incomplète. S’il n’y a pas d’Empereur, tôt ou tard, il n’y aura pas de rois non plus. S’il n’y a pas de rois, tôt ou tard, il n’y aura pas de noblesse non plus. S’il n’y a pas de noblesse, tôt ou tard il n’y aura pas de bourgeoisie ni de paysan, non plus. Voilà comment on arrive à la dictature du prolétariat, de la classe hostile au principe hiérarchique qui est cependant le reflet de l’ordre divin. Cest pourquoi le prolétariat professe l’athéisme.
L’Europe est hantée par l’ombre de l’Empereur. On sent son absence aussi vivement que l’on sentait autrefois sa présence. Le vide de la plaie « parle ». Ce qui nous manque sait se faire sentir.
Napoléon, témoin oculaire de la Révolution Française, comprit la direction qu’avait prise l’Europe, la direction vers la destruction complète de la hiérarchie. Et il sentait l’ombre de l’Empereur. Il savait que ce qu’il fallait restaurer en Europe, ce n’était pas le trône royal de France, car les rois ne peuvent exister longtemps sans Empereur, mais bien le trône impérial de l’Europe. Ainsi décida-t-il de combler la lacune. Il se fit Empereur et de ses frères fit des rois. Mais c’est à l’épée qu’il se confia. Au lieu de régner par le « sceptre », il prit le parti de régner par l’épée. Mais « tous ceux qui prendront l’épée périront par l’épée ».
Après Napoléon, Hitler , lui, eut le délire du désir d’occuper la place vide de l’Empereur. Il crut pouvoir établir « l’Empire millénaire » (« das tausendjährige Reich ») de la tyrannie au moyen de l’épée. Mais une fois encore « tous ceux qui prendront l’épée périront par l’épée.
Non, le poste de l’Empereur n’appartient plus ni à ceux qui le désirent ni au choix des peuples. Il est réservé au choix du ciel seul.
Rappelons enfin que les modernes appellent « Empereur » certains personnages historiques parce qu’ils ont exercé une autorité, mais le mot empereur ne doit pas être pris dans le sens moderne, il avait une autre signification, il indiquait une autorité spirituelle et maternelle, et nous savons maintenant que c’est le masculin du mot « Empérière ».
NB : Voilà ce que disait Napoléon 1er de l’oligarchie financière plus que naissante : « Lorsqu’un gouvernement est dépendant des banquiers pour l’argent, ce sont ces derniers, et non les dirigeants du gouvernement qui contrôlent la situation, puisque la main qui donne est au-dessus de la main qui reçoit. L’argent n’a pas de patrie ; les financiers n’ont pas de patriotisme et n’ont pas de décence ; leur unique objectif est le gain. ».
Lien


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe