Conférençovore Conférençovore 22 septembre 21:57

J’ai écouté la première heure. Intéressante sa version des événements de Tien’anmen. Elle corrobore celle que j’avais entendu d’autres journalistes plus nuancés sur ces événements.

Pour resituer :

Selon les Chinois, le bilan officiel serait de 241 morts (dont des soldats) et 7 000 blessé.

Selon l’Union Soviétique, le R-U et les EUA, environ 10 000

Des milliers d’arrestations.

Contrairement à ce qu’affirme Robin, les sources (y compris occidentales) ne sont pas unanimes quant au bilan et au déroulé des événements. Un journaliste du NY Times parle de 400 à 800 morts (on est loin des 10 000...). Même une note déclassifiée de la NSA ne parle que de 180 morts et 500 blessés. Un journaliste du Washington Post explique même que tous les témoins concordent pour expliquer que les étudiants ont pu quitter la place sans pb. Un correspondant de CBS (Richard Roth) sur place demande même "s’il y a eu un massacre à cet endroit, où sont les victimes ?"

Bref, là-dessus Robin, pourtant éminent spécialiste de la Chine communiste (hé ouè !) ne s’est pas renseigné et recrache, gorge serrée, un discours évoquant un massacre épouvantable de pauvres étudiants. A l’évidence, il y a eu des morts, c’est certain, mais a priori plutôt dans les rues adjacentes et d’un peu de tout (étudiants, protestataires, passants tués un peu par hasard lors de la répression). Il y a aussi des peines de prison très lourdes. Même l’ambassadeur américain modère le bilan pourtant officiel de son propre pays. Ce que dit Jacques Berthier de l’impréparation des militaires dépéchés sur place semble en outre avéré. Il faudrait creuser ces histoires d’archives dont il parle...

Après pour le reste, effectivement Robin a plutôt raison sur... disons l’angélisme de son contradicteur qui n’a pas trop l’air de comprendre où il a atterri. Il est probable qu’il ne puisse pas dire librement tout ce qu’il pense réellement, ça aussi, cela paraît compréhensible. Mais comme d’hab, il lui rentre dedans et l’accuse ouvertement d’être un "collabo" de la Chine Communiste (hé ouè !) mais comme le monde entier serait à la solde du PCC selon lui, est-ce vraiment étonnant ?

Monomaniaque, systématique, définitif, faisant parfois des relations de causes à effets plus que discutables (et allant toujours dans le même sens) et perdant parfois presque ses nerfs (j’ai arrêté à 1h06)... Dommage. Cela m’intéressait d’écouter un type qui connaît bien la Chine mais bon... Robin et ses travers habituels m’ont fait renoncer à terminer.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe