juanyves juanyves 23 septembre 13:18

@Conférençovore

Il y a une majorité d’Ukrainiens qui veulent rester ukrainiens.

Le problème c’est qu’ils habitent tous aux mêmes endroits, et il y a une "minorité d’ukrainiens" qui veulent s’intégrer à la Fédération de Russie et le problème c’est qu’ils habitent tous aux mêmes endroits.
C’était quoi le problème en Yougoslavie avec le Kosovo ? Et en Bosnie c’est quoi le problème de la république de Srpska ? Les gens ne comptent-ils donc pas ? N’ont-ils pas le droit de s’exprimer ?
Référendums "bidons", mais personne n’explique en quoi ils sont bidons. Peut-être pourrais tu éclairer le monde sur ce qualificatif, ça aiderait. S’il ne correspond pas aux critères démocratiques élaborés par les détenteurs du label démocratie, alors pourquoi n’est pas organisé, sous l’égide de l’ONU, des référendums "démocratiques", sans le terrorisme exercé par le régime de Kiev sur les populations civiles. Car les bombardements sur les populations civiles du Donbas, du sud et autres centrale nucléaire est bien du terrorisme et doit être dénoncé comme tel. Hypocrisie.
Jusqu’à présent le terrorisme se définissait par des actions exercées contre une population civile dans le but de générer la terreur. BHL et consort sont en train de redéfinir ce concept en rajoutant à population civile les termes "qui se comporte démocratiquement bien", si ce n’est le cas alors on justifie la terreur par "la défense de nos valeurs démocratiques".
Annexion ou intégration sont 2 termes qui reflètent le même concept mais vu depuis 2 positions différentes. Depuis l’extérieur on annexe (rajouter), depuis l’intérieur on s’intègre (rentrer).
Quant aux analyses et évaluations des actions de chacun des protagonistes, elles seront beaucoup plus claires une fois terminées les négociations et, venant de la part de gens qui ne sont informés que par le brouet jeté dans leur auge c’est assez risible.
On peut spéculer, supposer mais affirmer certainement pas.
La fin justifie les moyens.
Un monde d’hypocrisie et de contradictions tel qu’il s’en étouffe et est en train d’en crever et tant mieux.
Alea Jacta Est la fête se termine.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe