Conférençovore Conférençovore 17 septembre 15:37

@TchakTchak
Perso je ne vois que deux axes :
1/ Le perso : A mon sens, c’est le plus important : développer son autonomie (je sais que tu le fais de ton côté donc je parle là d’une démarche générale) : perso, je fabrique de plus en plus de choses de manière autonome : nourriture pour humaisn/animaux, fabrication de lessive, autonomie hydrique et électrique (en bonne voie), mécanique (là, c’est plus compliqué mais ça progresse), fabrication d’objets et puis le plan santé... Ce volet est aussi axé autour de l’entraide locale (je suis à la campagne donc c’est plus simple), échange de services (perso je donne des cours de piano gratos à des gamins en échange d’autres choses).

2/ Le politique : cela reste un axe de lutte mais le tout est de ne pas y investir à perte. Etant souverainiste, j’estime que voter a minima pour un candidat souverainiste est la base. Je n’y crois qu’à moitié mais je crois encore moins aux manifs et à l’agitation publique pour les raisons que tu as évoquées : récup des mvts, manip médiatique pour diaboliser la contestation... Ceux qui veulent le faire pour réseauter, pourquoi pas. Après tout, c’est un moyen de recréer du lien mais... faut pas rêver non plus. Et je n’ai pas cette conviction depuis les GJ mais depuis la Manif pour tous (et même avant) : bien que n’y ayant pas participé, j’ai pu constater qu’1 ou 2 millions de gens dans la rue ne changeaient strictement rien. Pour le coup, les cocos ont raison : la grève générale a bien permis par le passé de renverser le système mais là, en Fr, en 2022 et avec toutes les divisions qui existent dans la société, cette option est illusoire. D’ailleurs les militants révolutionnaires sérieux (LO) savent très bien que c’est actuellement impossible. Eux forment des militants-activistes pour demain. Je ne partage (plus) pas leur projet depuis bien longtemps mais j’admire leurs opiniâtreté, leur constance et détermination.

Quant à la dinguerie que tu évoques en toute fin, je ne l’encourage en rien mais ne condamnerais pas pour autant ceux qui s’y adonneraient éventuellement. Par "dinguerie" je désigne non pas des actes réellement fous au sens anarchique/irrationnel du terme mais des actes ciblés. Mais je le reprécise : à mon sens, cela ne mènerait à rien.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe