juanyves juanyves 7 septembre 00:51

Charles Graves : une analyse sans appel au niveau économique. Pour acheter il faut des sous, pour avoir des sous il faut vendre, pour vendre il faut avoir des choses à vendre.

  • Qu’est ce que ,l’on veut acheter ? Beaucoup de choses.
  • Qu’est ce que l’on a à vendre ? Quasiment rien. On a dit des idées. Les autres en ont de meilleures.
  • Donc pour acheter il faut emprunter. À qui ? À ceux qui pensent qu’en investissant on pourra vendre et donc récupérer le pognon. Rêve du Père Noël si on a rien pour fabriquer des trucs à vendre : matières premières et énergie. La peur d’avoir froid, de manquer de bouffe, de carburant ou d’être malade (les gens ne savent plus se soigner, ils sont dépendant d’un système mercantil)
  • Cercle vicieux sans sortie factible.
  • FFF oui, mais la Force c’est la Santé qui la donne, la Frugalité c’est la Sobriété et la Fraternité c’est beau mais cela correspond à la Solidarité d’une espèce, race ou nation face à un défi de survie qui exclue l’égoisme : SSS surtout comme expansion de SS.

Il n’y a pas besoin d’un cursus économique pour voir où ça va, un peu de mathématique suffit.

Deuxième point : les solutions. Rendre le pouvoir au peuple. Est-ce que le peuple hypnotisé, manipulé, injecté et mort de peur est capable de régler son problème ? Domaine du Père Noël.

Il n’y a pas de solution : c’est l’effondrement nécéssaire pour une remise à plat d’un processus qui a conduit irrémédiablement au mur et à la dislocation d’un système. Même processus que l’URSS. C’est le Marxisme Dialectique et il est toujours d’actualité : thèse, antithèse, synthèse.

L’éffondrement de l’Empire Romain (Yanki) avec un déplacement des centres de décision de l’évolution de l’humanité vers un autre horizon. Un nouveau cycle de 2000 ans. Dans cette optique la Russie est certainement mieux armée ayant fait et continuant à faire sa reconversion dans un environnement de changement climatique. 2023 sera pire que 2022 et 2024 sera pire que 2023. Il n’y a pas photo et le réveil des rêveurs sera dur.

Des gens vont avoir de gros problèmes pour se chauffer et manger. Solution assurée : délinquence, vols et violence. Avec les armes en vente sur internet ça pourrait être chaud même dans les campagnes. Le cercle vicieux de l’époque Mérovingienne et ses chauffeurs.

C’est trop tard parce que le peuple est incapable de générer une solution qui exclue la violence, la haine et donc la guerre civile, cad la décomposition d’un système ingérable. Cela n’a plus rien à voir avec l’euro, les taux d’intérêt, les retraites allemandes ou l’immigration. C’est juste la globalisation d’un problème systémique insolvable sans un effondrement total.

Déménager vers Madagascar, la Russie, la Bolivie, les Cévennes ou d’autres lieux signalés par Jean Marie Pelt peut-être une solution.

Alea Jacta Est, l’avenir donnera son verdict.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe