Conférençovore Conférençovore 25 août 03:42

@Norman Bates
J’ai assisté aussi à cette fabuleuse évasion... Du grand art !
Sans surprise, le moa a exigé que le débat tourna autour de... lui, de son pigeon cosmique, de sa rondelle, balayant de la main ces futiles considérations universitaires indignes de son rang.

Un intervenant s’est pourtant plié à la requête initiale du grand maître et est arrivé avec des arguments sur le sujet et en plus pour débattre comme l’avait exigé le grand rishi. Erreur ! Monumentale erreur de sa part ! Sans doute trop peu informé de la règle du je, il n’a pas compris quelque chose de central s’agissant des modules-barquettes de moa : LE sujet est à considérer avant tout comme pronominal personnel. LE sujet, ici comme sur "ses" autres barquettes, c’est précisément le "je" et le jeu (en langage des cuicuis) a une règle simple et unique (faut juste la connaître) : il faut parler de moa, moa et moa et admettre par défaut son génie. Tout le reste, fuck off !

Moa me fait penser un peu à un mélange entre Liliane, la femme imaginaire de Pierre Palmade dans son sketch de la partie de scrabble et le personnage joué par Palmade lui-même. Moa a mis "kawax" sur le plateau, ce qui signifie "quelle heure est-il ?" en wolof, mais... il a le droit. Fier comme un waker avec son mot compte triple, ça lui a fait 96 points (et pas de QI) en plus. Et comme c’est lui qui fixe les règles, il a changé toutes ses lettres restantes et rejoué puis niké tout le plateau en décrétant sa victoire. Bon là, c’était un peu trop compliqué donc il a s’est contenté d’empiler de nouvelles barquettes périmées sur l’ancienne compromettante et ni vu ni connu, j’t’enbrouille. Quel génie ! smiley


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe