TchakTchak 6 août 10:15

Les Palestiniens étaient les Philistins, arrivés parmi les peuples de la mer vers 1200 av JC, établis sur la côte du Proche Orient de Gaza à Jaffa, qui appartenait à l’Egypte des Rois. Ce territoire est passé sous domination Assyrienne (durant lequel les Royaumes de Juda et d’Israël ont existé), Babylonienne, Perse, Grecque, Romaine, Arabe (à la mort de Mahomet), Franc (Etats Latins d’Orient), Mameluck, Ottomane, Palestine mandataire Britannique, durant laquelle un foyer national juif a été créée conformément à la déclaration de Balfour adressée à Walter Rothschild.

Si la « communauté internationale », c’est l’ONU, Israël est hors la loi, puisque cet Etat agit en contradiction à 35 résolutions qui ont été prononcées à son encontre.

 

Concernant les Huns qui font rire.

Les Mongols sont aujourd’hui des gens placides, extrêmement accueillants, ils ont aussi l’un des plus hauts QI du monde et savent vivre en harmonie avec la steppe pourtant fragile et austère. Attila, la Horde d’Or, Gengis Kahn et Tamerlan ont pourtant été les plus grands massacreurs de l’histoire, avec un total de plusieurs dizaines de millions de morts durant une période de population mondiale qui a évolué de 250 à 500 millions. Ils ont peut-être même tué plus que les conquêtes islamiques, qui ne se sont portant pas économisées. La chaîne de montagnes Hindu Kouch en Afghanistan veut dire "Massacre Hindou" : les conquérants musulmans ont tout simplement fait disparaître les populations bouddhiques de ce territoire, et de l’actuel Pakistan, ce qu’on appellerait aujourd’hui du nettoyage ethnique

 C’est Attila qui a déclenché le déplacement massif des populations européennes d’Est en Ouest. Par exemple les Wisigoths, des Germais qui vivaient dans l’actuelle Ukraine ont été repoussées jusqu’au détroit de Gibraltar, faisant les Espagnols d’aujourd’hui. C’est l’une des raisons à la réputation des Celtes bagarreurs dont les tribus ont été déplacées dans tous les sens, à choisir entre les peuplades hunniques, les Romains, ou les peuplades repoussées par les Huns ou encore à la réputation de "poudrière des Balkans".

 

Quand on ne sait rien à rien, il est normal de penser à partir du présent que les blancs ont toujours été la raison unique et constante de tous les malheurs du monde depuis le néolithique. C’est comme si on pensait que le lait vient de l’usine qui l’a conditionné en brique de carton.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe