Norman Bates Norman Bates 1er août 18:53

Mazeltov ! il est né le divin bébé module !

Avé aux votants qui ont contribué à l’heureux événement...

Avé aussi aux décideurs du site que je ne déteste pas tacler et que dans le cas présent je salue bien bas...il est bon de faire confiance aux auteurs-citoyens et à la communauté agoravoxienne...ce n’est pas parce qu’un module est centré sur un personnage quelque peu "overline" qu’il va déboucher sur un procès collectif qui ferait en comparaison du tribunal de Nuremberg une anodine assemblée jugeant une kyrielle d’incivilités...

Rapide survol des commentaires ci-dessus, il y a même un curieux hors-temps...et des appréciations mitigées sur ce putatif duo d’humoristes...

Perso, je l’écris sans aucune ambiguïté, Dieudo est loin d’être irréprochable mais il a toujours mon soutien le plus total...parce que c’est une "gueule cassée" de la liberté d’expression, parce qu’à chaque bifurcation possible où il pouvait retrouver ses aises et son confort (façon Debbouze) il n’a jamais baissé son froc pour vendre au diable ses convictions, parce que c’est un symbole et un révélateur de la France contemporaine dont le parcours témoigne jusqu’à la caricature à quel point la France (coupable, forcément coupable) est sous les verrous et sous les ordres de certaines élites...harcelé, persécuté, condamné, lynché physiquement plusieurs fois, cible mouvante des plus hautes autorités de la "république" qui voulaient en finir "par tous les moyens" avec ce trublion dont le tort fut de n’exclure aucune communauté des jets acides de son humour corrosif...et aussi pédagogique...

C’est aussi un concentré de talents, du génie, chose que même certains de ses ennemis les plus farouches admettent...ennemis dont l’acharnement haineux a atteint à moult reprises des proportions juste hallucinantes, n’est-ce pas Manu la tremblote et ton orchestre.. ?

Un type qui se prend tout ça dans la gueule (cassée) aura toujours mon soutien, qu’il soit irréprochable ou pas...

Quant à Bigard, mon opinion est un poil (de couille) plus contrastée à tous les niveaux, en particulier cette habitude de faire un pas (courageux) en avant puis deux pas en arrière pour se raccrocher aux branches...un tandem avec le gros M’Bala M’Bala me paraissait plausible puisqu’il est dans la seringue (si je puis dire) après le temps des tergiversations le temps du panache, du bouquet final "foutu pour foutu" avec la garantie de bourrer les salles et de provoquer un indescriptible bordel...du pain béni pour un Dieudo qui n’a peur de rien, peut-être une marche trop haute pour un Bigard plus craintif...

A suivre...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe