Conférençovore Conférençovore 3 juillet 13:33

@Gaspard Delanuit
Là tu évoques le niveau réel des diplômes, ce qui est un autre pb. Un prof en fin de carrière sait pertinemment que le niveau dans l’enseignement général est devenu dramatiquement bas : en gros on a perdu 3 ou 4 ans de niveau par rapport à celui des années 60-90 (au-delà, la majorité des élèves ne fréquentaient pas les universités et parfois à peine le lycée) : un élève de 3ième de l’époque avait le niveau de français d’un élève en terminale aujourd’hui.
Pour ce qui est de la zététique, ayant moi-même pas mal contribué sur le forum des sceptiques du Québec, je ne serais pas aussi tranché. Il y a bien des dérives scientistes, un côté donneur de leçons très pénible et aussi une forme prononcée de lâcheté que je dénonce plus haut : ils s’attaquent à des personnes qui n’ont aucun réel pouvoir de nuisance...
Mais la zététique garde quand même un intérêt réel pour remettre un peu de raison et d’esprit critique chez les jeunes notamment en donnant des clés de logique utiles. Il faut donc voir l’étude de cas de certains influenceurs comme de simples supports à la démonstration d’une méthode. Perso, cette partie de la zététique ne m’intéresse pas car je connais déjà les ficelles qu’utilisent les Delavier, Casasnovas et cie.
Bref, ce milieu est inégal en qualité.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe